Concours Elixir

La compression expliquée par Andy Timmons

Judicaël Tribillac - Le 28 Septembre 2016
La compression expliquée par Andy Timmons
À l'occasion de son passage au magasin The Guitar Sanctuary au Texas, Andy Timmons en a profité pour décortiquer l'utilisation et les réglages de sa pédale signature Carl Martin Compressor/Limiter à 2 canaux.

Utilisateur de longue date des compresseurs Carl Martin, Andy Timmons a collaboré pendant 2 ans au design de son modèle Signature avec au cœur du développement la nécessité pour lui d'avoir 2 canaux pour s'adapter à ses besoins sur scène. Dans la vidéo ci-dessous, il explique que sa Carl Martin Andy Timmons Signature Compressor/Limiter est toujours active pour les parties en son clair où il l'utilise non pas comme un compresseur traditionnel mais plutôt comme un boost qui permet de conserver toute la dynamique et les nuances de jeu de ce virtuose tout en épaississant le son. Une utilisation que nous avions relevé lors de notre test de la pédale Carl Martin Signature Timmons en mars dernier. 

On en profite ici pour plonger en détails dans son pedalboard et ses réglages avec une capture d'écran qui devrait plaire aux fans de l'artiste qui échangent notamment sur le forum dédié à Andy Timmons sur Guitariste.com sur l'art et la manière d'obtenir le son si particulier de ce guitariste d'exception. À noter que dans la vidéo il utilise un ampli Mesa Boogie Lonestar, sa pédale de compression et le delay Strymon Timeline ainsi bien entendu que sa guitare Ibanez AT10P Signature qui avait également fait l'objet d'un banc d'essai.

Pour démontrer la polyvalence de sa Carl Martin Signature, Andy Timmons enchaine ensuite avec le second canal commutable au choix via le switch de la pédale ou la sortie footswitch pour ceux qui utilisent un contrôleur pour gérer leur pedalboard. Ce canal 2 adapté à un niveau de gain supérieur offre une utilisation plus classique du compresseur et un choix de sons différents pour les parties rythmiques et les solos. Timmons nous laisse apprécier la polyvalence de l'effet en utilisant également une Ibanez Talman équipée de micros à simple bobinage alors que malgré leurs formats les 3 micros de l'AT10P sont des DiMarzio à double bobinage.