Étonnantes finitions pour la Gibson J-45

Judicaël Tribillac - Le 06 Avril 2018
Étonnantes finitions pour la Gibson J-45
Celle que Gibson décrit comme étant un "cheval de trait" dans le sens où elle s'est imposée comme un outil de travail efficace et polyvalent apprécié par les guitaristes professionnels autant que par les amateurs éclairés, la J-45 sortie initialement en 1942 avec sa traditionnelle teinte sunburst, se voit aujourd'hui affublée de coloris étonnants allant du style jeans Denim Blue, au fluorescent Neon Green et à la plus douce teinte Olive Green. Si ça vous fait mal aux yeux restez tout de même pour découvrir la classique et élégante All Walnut Herringbone en noyer.

D'abord un peu d'histoire de la J-45

Comme expliqué en introduction, c'est pendant la Seconde Guerre Mondiale que la Gibson J-45 est née. Les guitares acoustiques étaient avant cela majoritairement dotées de tables arquées (Archtop) et après que Martin commence à rencontrer le succès avec sa Dreadnought Flat-top dans les années 1930, Gibson s'est à son tour mis à développer des guitares à table d'harmonie plate capables d'offrir plus de puissance acoustique pour se faire entendre en l'absence de micros dédiés à l'époque. C'est ainsi que son nées les séries Gibson Jumbo Flattop à partir de 1934 se démarquant par la forme des épaules plus arrondies et tombantes qui rappelle les premières Dreadnought fabriquées par Martin pour Ditson en 1916 ainsi que les Gibson HG-24 de 1929. Après la Gibson Trojan en 1936 viendra la J-35 en référence à son tarif de… $35 ! 

Malgré de bons résultats commerciaux, Gibson décide en 1942 de remplacer la J-35 par la J-45 qui ajoute un barrage en "X" à la table d'harmonie qui présente la particularité d'être parfois composée de 4 pièces d'épicéa au lieu de 2. En effet, l'épicéa était alors très utilisé pour la fabrication des avions de guerre limitant les ressources disponibles aux 10% des luthiers Gibson non enrôlés. D'où l'idée de la recouvrir d'une finition Sunburst devenue depuis iconique et qui servait alors à masquer l'assemblage de la table. Les éclisses et le fond sont eux réalisés en acajou. Le manche est également modifié avec un profil plus arrondi que celui en V de la J-35. À noter que Gibson sortira quelques temps après soit une version intégralement naturelle de la J-45 sous le nom J-50.

Retour vers le futur et les finitions 2108 de la J-45

Après ces rappels historiques, penchons nous sur les nouvelles versions finition 2018 en commençant par la Gibson J-45 Neon Green qui immanquablement évoque les électriques Les Paul Neon Modern Axcess Custom fluorescentes. Un choix osé avec pickguard, fileterie, placage de tête et mécaniques Grover tous assortis à la couleur noire de la touche en Richlite. Tarif annoncé à $3299, comme pour les 2 modèles suivants, comprenant à chaque fois un système d'amplification LR Bags VTC avec contrôles de volume et tonalité dissimulés dans l'ouverture de la rosace.

 

On reste dans les teintes vertes avec la Gibson J-45 Olive Green qui semble tout de suite plus sage et presque satinée. Un filet de blanc vient délimiter la table d'harmonie alors que la touche et le chevalet en palissandre offrent un contraste naturel. 

 

Changement de registre avec la Gibson J-45 Denim Blue qui habille la table et le fond de la guitare alors que les éclisses sont elles en noir pour un rendu harmonieux. Retour du Richlite pour la touche et l'on note que au passage les sillets en Tusq.

 

Enfin pour ceux qui ont eu le courage et la patience de lire jusqu'au bout cet article, je vous invite à découvrir la Gibson J-45 All Walnut – Herringbone sur laquelle l'intégralité de la caisse de résonance et la touche sont réalisés en noyer en finition Antique Natural. Seul le manche reste en acajou et le chevalet semble être en palissandre. L'aspect vintage est encore renforcé par le filet de table en herringbone (en chevron) et celui plus large et blanc de l'éclisse. Le tarif passe ici à $3899.