Test Taylor AD17e Blacktop

- Le 07 Novembre 2022 - Note Guitariste.com : (4,5/5)
C'est en 2020 que Taylor a dévoilé la série The American Dream dont nous vient cette très belle Taylor AD17e Blacktop qui fait l'objet du test du jour. Découvrons ce qui se cache derrière cette belle table noire satinée made in USA.

Ah le rêve américain… mais pas que ! Taylor profite ici d'un habile double sens avec cette série American Dream puisqu'elle fait non seulement référence au fait que cette Taylor AD17e Blacktop que nous passons au banc d'essai est le modèle le plus abordable (qui n'a rien de cheap pour autant !) fabriqué aux USA dans l'usine Taylor, et il s'agit également du nom du magasin de musique dans lequel Taylor Guitars a été fondé en 1974. Et pour nous c'est aussi l'occasion de tester ce barrage V-Class conçu par Andy Powers et qui équipe toutes les nouvelles guitares Taylor.

La V-Class américaine du barrage

Et on ne va pas tourner autour du pot 107 ans, c'est véritablement ce barrage qui a retenu le plus notre attention mais pas avec le résultat ou le ressenti annoncé par Taylor. Le barrage traditionnel en X de la table d'harmonie répond à 2 contraintes : la rigidité d'un côté qui augmente le sustain et la flexibilité de l'autre qui va déterminer la mise en vibration de la table et par conséquent le volume de l'instrument. Le principe des 2 grandes barres du barrage V-Class dans le sens de la longueur et des cordes, c'est de laisser chaque côté de la table vibrer plus librement afin nous dit-on d'améliorer le sustain et le volume, mais aussi d'équilibrer le niveau sonore selon qu'on joue nos bons vieux accords de cowboy en bas du manche ou qu'on aille explorer les cases qui prennent parfois la poussière en haut du manche.

Un équilibre renversant !

Et alors autant il m'a semblé que cette Taylor AD17e Blacktop avec son format Grand Pacific manquait un tout petit peu de puissance comparée aux guitares que j'ai l'habitude de jouer, autant cet équilibre entre bas et haut du manche ça a été une grosse claque, une belle découverte (pour moi) et surtout une invitation à jouer différemment ! Sur certaines guitares quand on s'aventure au-delà de la 10ème case, ça commence à sonner un peu maigrichon. Ici c'est vraiment très agréable, y compris lorsqu'on laisse résonner en bourdon une corde à vide par exemple. Seul petit regret, c'est de ne pas avoir de pan coupé pour pouvoir jouer plus haut que la 14ème case.

Des mécaniques très justes

L'autre chose que j'ai particulièrement appréciée ce sont les mécaniques très précises et progressives dans leurs réglages. Le ratio n'est pas indiqué mais ça fait du bien de ne pas modifier la justesse d'un 1/4 de ton à peine le doigt posé sur la mécanique ! La guitare est montée en sortie d'usine en cordes Elixir Phosphore Bronze Light 12-53 qui elles non plus n'ont pas bougé depuis quelques semaines que j'ai la guitare.

Pour le reste, j'avoue être depuis longtemps un grand fan du confort des manches Taylor et celui-ci en acajou ne fait pas exception à la règle. Rien à redire non plus sur la touche en Eucalyptus qu'on pourrait facilement confondre avec du palissandre indien. Le fond et les éclisses de notre modèle sont en Ovangkol (Taylor l'annonce en noyer également sur son site) et d'une table en épicéa Sitka. La finition satinée pour optimiser les coûts rendra l'instrument plus fragile face à d'éventuels marques d'usure et on remarque aussi l'absence de filet entre le dos et les éclisses. Pas bien grave en soit, le contour plus clair autour de la table est lui très joli.

L'électronique embarquée

La Taylor AD17 est proposée en version purement acoustique pour 1549€ avec son étui Aerocase  et il faut compter 1899€ pour la Taylor AD17e la version électro-acoustique qui embarque le Expression System 2 (ES2) développé par Taylor. Les capteurs sont intégrés directement dans le chevalet entre le sillet et les chevilles. On retrouve les habituels contrôles très discrets sur l'éclisse supérieure avec volume treble et bass. Simple et efficace. 

TaylorSense, la nounou de votre guitare

Notre modèle de test est également équipé du système TaylorSense (tarif 69€) qui peut être installé sur n'importe quelle guitare Taylor électro-acoustique dotée de l'un des Expression System ES1, ES2, ES-N ou ES-T. Cet appareil qui vient s'installer à l'emplacement de la pile sans modifier la lutherie de la guitare, va suivre et enregistrer chaque jour les variations de température, du taux d'humidité et même les chocs (force supérieure à 12G !) qui pourraient endommager l'instrument, et enfin le niveau de charge de la pile.

Le TaylorSense envoie en Bluetooth les informations sur le téléphone portable, peut générer des rapports et graphiques hebdomadaires, mensuels ou annuels. Et surtout il peut déclencher des alertes via l'application sur iOS ou Android en cas de changement brutal par exemple quand la guitare reste trop longtemps près d'une fenêtre en plein soleil, dans un coffre de voiture ou tout autre mésaventure. Et l'air de rien quand on investit une somme conséquente dans sa guitare, celle-ci ou une autre, autant en prendre soin. 

Conclusion et autres versions disponibles

Vous l'avez compris, c'est un quasi sans faute pour cette Taylor AD17e Blacktop à condition d'aimer cette finition satinée. Celles et ceux qui préfèrent un vernis brillant plus protecteur ou simplement pour son esthétique pourront s'orienter vers l'electro-acoustique Taylor 314ce V-Class fabriquée elle-aussi aux USA qui est finalement assez proche à 2099€. Autre point qu'on apprécie toujours sur Gcom, la version Taylor AD17e LH Blacktop est proposée aux gauchers (voir notre guide du guitariste gaucher) exactement au même tarif que pour les droitiers à 1899€ avec la même garantie standard de 2 ans pouvant être étendue pour 12 ans en s'enregistrant sur le site de Taylor ! Et pour info, elle existe également avec une table naturelle, les modèles AD27 sont tout acajou tout comme l'AD22e qui elle au format Grand Concert (comparable OM). Bref à vous d'aller l'essayer en magasin pour trouver la version qui vous correspond le mieux.

Plus d'infos sur le site de Taylor Guitars

Les plus 

  • l'équilibre du barrage V-Class
  • le confort du manche
  • les mécaniques progressives dans les réglages
  • la finition noire satinée, ça change !
  • le suivi du système TaylorSense

Les moins

  • le revers de la finition satinée => ça fait du bruit quand on frotte la caisse, plus fragile potentiellement
  • pas d'écart significatif de tarif avec la Taylor 314ce V-Class
  • emplacement de l'attache courroie
  • petit creux sous les pieds de frettes, mais rien de grave.

 

Distribution
Produit Taylor distribué par Taylor.