Guitare, humidité et température

La rédaction - Le 13 Mai 2022
Guitare, humidité et température
Le taux d'humidité contenu dans l'air (exprimé en %) et la température (en °) sont les 2 ennemis invisibles redoutés par votre guitare qu'elle soit électrique ou acoustique. En fait ce sont surtout les variations et plus encore les variations soudaines qui engendreront le plus de dégâts. Voyons donc les risques encourus et les solutions qui existent pour s'en prémunir afin de profiter durablement de nos chères guitares malgré les changements climatiques plus imprévisibles que par le passé.

Tous les instruments ne naissent pas égaux ! En effet, les différents types d'essences de bois utilisés, leur provenance, la découpe, le temps et la qualité du séchage avant fabrication, la qualité de la fabrication en elle-même et par conséquent le savoir-faire du facteur de guitare (luthier ou fabriquant industriel), le type et l'épaisseur du ou des vernis qui vont plus ou moins boucher les pores du bois, etc. sont autant de critères non exhaustifs qui font qu'à conditions de stockage identiques, 2 guitares n'auront pas la même résistance face aux variations d'humidité et de température.

Définitions préalables

Commençons déjà par définir ces 2 critères : quand on parle du taux d'humidité dans l'air il s'agit du pourcentage de vapeur d'eau contenue dans l'air. Il sera idéalement comprise entre 45 et 55% dans un environnement contrôlé, un niveau qu'on pourra élargir entre 40-60% en conditions normales chez un particulier à condition de respecter autant que possible la fourchette recommandée de 10% d'amplitude. Pour la température, on se situera plutôt entre 15 et 25° et là encore il faudra limiter les variations à environ 5° notamment en hiver entre le jour et la nuit une fois les radiateurs baissés.

Pour mesurer ces valeurs, on vous recommande vivement d'investir dans un appareil qui cumule les fonctions d'hygromètre et de thermomètre qu'il conviendra de placer à proximité de votre mur ou rack de guitares et même dans la mesure du possible un dans chaque étui. Un étui de qualité étant la meilleure des protections contre les variations extérieures et l'environnement fermé qu'on pourra le plus facilement contrôler ou optimiser comme on pourra le voir plus tard avec le système TaylorSense.

 

Pourquoi contrôler l'humidité ?

Lorsque l'humidité est supérieure à 60% le bois qui est un matériaux poreux va en absorber une quantité trop importante, se gonfler et s'élargir. Il perdra alors de sa résonance naturelle et le son sera un peu plus terne. La table d'une guitare acoustique pourrait alors se bomber légèrement, relevant ainsi l'action (la hauteur des cordes) et le chevalet peut même finir par se décoller sous la tension exercée par les cordes. Le manche pourrait vriller et les frettes ressortir ou buzzer. La colle peut également perdre en adhérence et le vernis laisser apparaître des petites bulles. 

A l'inverse, avec un taux d'humidité inférieur à 40%, votre guitare va s'assécher et le bois se contracter. Cela peut se traduire par des frettes saillantes qui débordent en largeur de la touche, des buzz liés à une action trop basse cette foi-ci et aussi l'apparition redoutée de fissures du bois et/ou du vernis.

Les chiffres ici sont donnés à titre indicatif car comme évoqué en introduction toutes les guitares ne se valent pas. Idem pour les environnements en fonction qu'on habite en métropole, aux Antilles, à la montagne, qu'on chauffe peu ou beaucoup l'hiver ou qu'on abuse de la clim en été… Ce sont surtout les changements brutaux et soudains qui sont les plus à craindre surtout pour les guitares acoustiques. Pour les guitares et basses électriques le manche sera le plus à surveiller. 

Passez à l'action

D'ailleurs petite astuce si vous n'avez pas suffisamment d'hygromètres pour toutes vos guitares : contrôlez régulièrement la hauteur des cordes au niveau de la 12ème case avec une règle adaptée. Une action qui varie est un indicateur très utile tout comme le fait que toutes les cordes se désacordent de quelques centièmes. Et puisqu'on parle des cordes, n'oubliez pas que VOUS êtes une source d'humidité pour la guitare ! Mains moites, transpiration… Il faut donc autant que possible la nettoyer après utilisation avec un simple chiffon microfibre pour éviter que des traces ne persistent, que la touche ne s'encrasse ou que les cordes ne s'oxydent trop rapidement. Ce sont 2 points importants à surveiller surtout pour les touches en palissandre qu'il faudra nourrir avec de l'huile adaptée régulièrement.

Nous vous recommandons vivement les cordes à revêtement le plus fin possible, pour ne pas perturber le toucher et vos sensations de jeu. Cette fine couche vient protéger l'alliage métallique qui conservera ainsi plus longtemps ses caractéristiques sonores et la tenue d'accordage, et auront ainsi une durée de vie plus importante. Personnellement j'utilise les Elixir Nanoweb en Phosphore Bronze pour les acoustiques et les Elixir Optiweb en électrique.

Plus d'informations sur les cordes Elixir sur ce lien : https://cutt.ly/QHdsPHR

 

Des solutions pour maîtriser l'humidité

Vous l'avez compris il va falloir trouver le bon équilibre entre humidité, température et votre mode de stockage/exposition de vos guitares. Pour contrôler une pièce entière il vous faudra investir dans un humidificateur ou déshumidificateur selon vos besoins. Et ça semble évident mais évitez de stocker vos guitares à côté de radiateurs, ou de les laisser trop longtemps en journée ensoleillée ou toute une nuit froide dans un coffre de voiture, ou face à la fenêtre… Les caves auront tendance à être plus humides et les greniers plus secs.

L'idéal c'est un petit environnement fermé qu'on parviendra plus facilement à contrôler. Par exemple j'ai installé un rack dans une ancienne vitrine dont j'ai refait l'étanchéité car je joue plus souvent quand je vois mes guitares que quand elles dorment dans un étui. J'y ai installé un hygromètre-thermomètre et pour l'acoustique j'ai placé entre les cordes de la rosace un système d'humidification avec une éponge tout juste humide avec de l'eau déminéralisée. Attention à ce que ça ne coule pas dans la guitare ! L'intérieur des guitares acoustique étant particulièrement sensible certains systèmes viennent boucher l'ouverture de la rosace pour une plus grande efficacité. On peut également citer les sachets de silice qu'il faut renouveler tous les 4 mois environ.

 

Étui et système TaylorSense

L'environnement optimal, c'est l'étui car il forme une barrière avec l'extérieur plus ou moins étanche selon qu'il soit en bois, en ABS, en mousse rigide. Son système de fermeture doit être efficace. C'est le cas par exemple sur la Taylor American Dream AD17e que nous avons reçue pour un test. Elle est non seulement livrée dans un étui sur-mesure qui épouse parfaitement ses contours, mais elle est dotée du système TaylorSense.

Il s'agit d'un capteur qui s'insère très facilement à la place du bloc de la pile 9 Volts sur les guitares électro-acoustiques Taylor (vendu séparément 69€). Aucune modification de lutherie n'est nécessaire pour cela. Le capteur vient relever le taux d'humidité, la température mais aussi le niveau de batterie restant dans la pile ou encore les chocs éventuels subis par l'instrument. On peut ainsi recevoir des alertes lorsque les niveaux sont trop élevés ou trop bas via l'application (sur iOS et Android) pour intervenir dès que nécessaire. L'appli conserve également l'historique des données afin de suivre les évolutions. Pour les impacts, le capteur relèvera tous ceux supérieurs à une force de 12G. On verra lors du test si le jeu percussif sur la caisse sera capté ou pas ! 

 

Conclusion : protégez vos guitares ! 

Alors oui, on connait tous quelqu'un qui fait n'importe quoi avec ses grattes et qui n'a jamais eu de problème. Mais lorsque les problèmes surgissent on peut vite s'en mordre les doigts en voyant les tarifs de réparation d'une fissure, un refrettage etc. alors que quelques gestes simples existent en amont. Vous pouvez opter pour une guitare en carbone comme la LAVA ME3 qu'on a évoqué récemment sur Gcom qui pour le coup résistera à quasiment tous les sévices. Les guitares électriques Vigier avec leur renfort en carbone dans le manche sont aussi une bonne alternative.

POUR ALLER PLUS LOIN

Guitare Acoustique :
  • [Actualité] Du Koa sur la Taylor 700 Series

  • Guitare électrique :
  • [Actualité] De nouvelles Harley Benton Fusion renversantes
  • [Actualité] Le luxe de la PRS Private Stock Special Semi-Hollow

  • Guitare Acoustique :
  • [Actualité] 24 cases sur la Gibson Dave Mustaine Songwriter

  • Guitare électrique :
  • [Actualité] 2 Les Paul Signature Jerry Cantrell chez Epiphone
  • [Actualité] De l'or pour les 40 ans de Squier

  • Guitare Acoustique :
  • [Actualité] Gretsch mise sur la couleur pour ses Rancher Penguin Parlor

  • Guitare électrique :
  • [Actualité] Des Vola 6 cordes pour Pierre Danel et Quentin Godet
  • [Actualité] Gibson sort 10 Flying V avec le luthier Leo Scala
  • [Actualité] Fender sort la Nile Rodgers Hitmaker Stratocaster

  • Guitare Acoustique :
  • [Actualité] Gibson Elvis Dove et Elvis SJ-200

  • Guitare électrique :
  • [Actualité] Harley Benton TE-62DB petite Tele Custom
  • [Actualité] PRS dévoile la Silver Sky SE

  • Guitare Acoustique :
  • [Banc d'essai] Test des nouvelles Gibson Generation

  • Guitare électrique :
  • [Actualité] Le Cobra de Kramer passe à l'attaque
  • [Actualité] Epiphone présente la Billie Joe Armstrong Les Paul Junior
  • [Actualité] Une Fender Jag-Stang pour les 30 ans de Nevermind
  • [Actualité] Lazarus la dernière Les Paul Epiphone de Joe Bonamassa

  • Guitare Acoustique :
  • [Actualité] Gibson Generation Collection avec Player Port

  • Guitare électrique :
  • [Actualité] La première Gibson Les Paul mise en vente
  • DISCUSSIONS SUR LES FORUMS

    Lire les 66 messages sur le sujet taux d'humidité..

    Laisser un commentaire à propos de cet article :
    Nom d'utilisateur :
    Mot de passe :
    Créer un compte gratuitement