Micros boutique : fantasmes, legendes et veritées

Aller à la page: 1 ...     
Auteur Message
millenofx77
Modérateur


Inscrit le: 09 Mar 04
Localisation: lille

salut,

depuis quelques années que je suis contaminé par le gas d un maniere gernerale et victime du buisness des micros boutiques en particulier, j ai acquis, vendu, conservé bon nombre de set de micros "dit boutiques":

tom holmes
fralin
bareknuckles
duncan antiquity
arcane pickups
lollar etc la liste n est pas exhaustive.

sans avoir tout testé, loin de la ( ced777 qui frequentait assidument le forum il y a 4 ans en a je crois joué bcp plus encore), j ai l impression aujourd'hui, d avoir suffisament testé pour me faire une opinion certes personnelle, mais motivée et experimentée.

je ne souhaite pas que ce topic, devienne un defouloir pour integristes de tous bords( entre ceux qui pensent que c est du pure buisness ridicule, et ceux qui voient en eux la transformation radicale de leur instruments, qui transforme une enclume en une legende de la musique) mais plutot que chacun de ceux qui en ont testé livrent leur ressenti global et leur conclusion.

je vous fait donc part de la mienne, qui peux se resumer concretement en un constat... il en me reste , monté sur mes guitare que les micros d origine ou des stdt habituel: duncan alnioc II ou classic 57.

j ai le sentiment, que sous les argumentaires de "bobinés main", de meilleurs composent intergalactiques, ne se cache que du marketing , dont j ai été victime.
ce ne st pas qu ils soient mauvais, je n ai eu des tres bons, c est juste qu ils n apportent pas grand chose de plus, voir meme rien du tout.
un bon vieux classic 57 de machine m a fait plus d impression q un bareknuckle "the mule" .
et que mes grattes que je touvait bonne d origine , le sont resté et celle que je trouve moyenne le sont restée.

enfin si je devais faire un classement ce serai en tete classic 57 et duncan (en single ou humbucker)

à suivre

_________________
Quelle est la différence entre un guitariste de jazz, et un guitariste de rock?
Le guitariste de jazz joue 30 000 notes devant 3 personnes, et le guitariste de rock 3 notes devant 30 000 personnes
cqfd
Haut
Evaluer ce post : 0
cosmitron
Vintage Total utilisateur


Inscrit le: 06 Jan 04
Localisation: Berlin

J'ai un peu la même impression. Mais c'est de l'ordre du gout personnel aussi.
Pour mon cas personnel, j'ai recours aux "boutiques" pour les micros qui n'existent pas sur le marché conventionnel, comme des p90 formats single, ou pour les trucs un peu plus rares comme des PAF (façon classic 57) double cream etc.

Mais mon expérience en la matière m'ont amené à préférer les micros 'usine', surtout concernant les humbuckers. Gibson Classic 57 ou Burstbuckers. Exceptés les HB Lollars que je comparerais à la va vite aux burstbuckers Gibson et les Smits classic (tres proches des classic 57) les autres micros boutique m'ont plutôt laissé indifférent voire amer.

_________________
Le ridicule ne tue pas. Ce qui ne te tue pas te rend plus fort.

DONC: LE RIDICULE ME REND PLUS FORT.
Blite-Sitog
Utube
MOLE
Haut
Evaluer ce post : 0
Dazed And Con...
Vintage Cool utilisateur


Inscrit le: 09 Jan 07
Localisation: creutzwald (57)

A mon avis l'erreur majeure des gens c'est de croire qu'un micro peux transformer une guitare. C'est complètement faux.

Ça permet de faire quelques affinages, un peu plus de basse, un peu plus de précisions. Donc selon la guitare un micro boutique ou haut de gamme peut être mauvais ou bon.

C'est comparable à un ampli à lampe. Tu peux mettre des lampes NOS dans un ampli mal conçu qui sonne mal dès le début tu n'en tireras rien de bien meilleur.
Haut
Evaluer ce post : 0
Spinoo
Custom Méga utilisateur


Inscrit le: 09 Feb 04
Localisation: Bordeaux

Pour moi il faut oublier les micros aftermarket si c'est pour corriger une caractéristique sonore de la gratte. Ca coûte cher, on n'est jamais pleinement satisfaits et au moment de revendre ça ne fait pas grimper le prix.

Par contre quand on a trouvé la bonne pelle là on peut moduler selon les goûts ces derniers % avec les micros, les cordes, le chevalet...
Haut
Evaluer ce post : 0
Haydn
Custom Cool utilisateur

Inscrit le: 06 Feb 10
Localisation: Chambre 237, Overlook Hotel, Portland, Oregon, USA

"Micros boutique : fantasmes, legendes et veritées"

Merci, j'ai trouvé le titre de mon prochain best seller.
Haut
Evaluer ce post : 0
Zorzi
Vintage Cool utilisateur


Inscrit le: 02 Oct 07
Localisation: da Rouen

millenofx77 a écrit :


j ai le sentiment, que sous les argumentaires de "bobinés main", de meilleurs composent intergalactiques, ne se cache que du marketing , dont j ai été victime.
ce ne st pas qu ils soient mauvais, je n ai eu des tres bons, c est juste qu ils n apportent pas grand chose de plus, voir meme rien du tout.

Ce message devrait apporter un peu de soulagement à ceux qui cherchent la recette ultime et se perdent en conjectures torturantes jour et nuit .

Je n'ai pas opéré à beaucoup de changement de micros mais ils ne sont pas révélés aussi spectaculaires que les centaines d'avis glanés sur le Net pouvaient le laisser penser. Les Gibson Classic 57 ont pourtant sensiblement amélioré ma Hagstrom Viking dont les micros d'origine n'étaient pas fumants, sans toutefois la transformer en 335.

Je n'ai pas souhaité entrer dans un interminable cycle d'essais de micros boutique. Je craignais de ne jamais en sortir et de voir mes fafiots s'envoler de mon portefeuille par régiments entiers.
Haut
Evaluer ce post : 0
Invité
Inscrit le: -
Localisation: -

Pour ma part, j'ai aussi essayé et écouté beaucoup de micros... Loin de moi l'idée de faire de la pub, mais un jour je suis tombé sur les micros ValveArt Technology.

Je vous rejoins tous, un micro va sonner sur une guitare et pas une autre... Ce pourquoi il faut écouter la guitare à vide et se projeter sur ce que le micro doit amplifier.

Prenez une guitare qui brille à vide, mettez lui des micros très typés brillance et aigus et c'est la cata... Votre son sera criard à souhait... Et vise versa... évidement.

Bref, j'ai donc été voir un gars qui a écouté ma guitare, m'a appris à écouter une guitare à vide et essayer d'entendre ce que je voulais, une fois sonorisé.

J'ai équipé deux guitares. Cela fait quatre ans, je n'ai plus jamais acheté de micros et elles sont devenues mes deux guitares principales.

Donc, acheter des micros type Bare Knuckle et compagnie juste en raison du nom marketing du micro, c'est courir à la cata... Il faut connaître sa guitare, le son voulu au final et faire un choix en fonction.

Un exemple type ? Je déteste le son des micros strat 50's... Et pourtant c'est bien ce que j'ai fait mettre sur ma Strat US Standard. Le couple sonne du feu de Dieu.
Haut
FunkPunk
Vintage Total utilisateur


Inscrit le: 04 Dec 04
Localisation: Paris

Je suis sur le même bateau que Millenofx77, collectionneur et GASeur invétéré, j'ai testé à peu prêt tout ce que j'ai pu sur mes LP et 335.

Déjà, je pense qu'il faut préciser qu'il n'y a pas 2 PAFs originaux identiques vu qu'ils sont bobinés à la main et que certains comme les guitares ont mal vieillis.

Après, la recherche du micro ultime, c'est une quête sans fin, surtout qu'un même micro peut sonner divinement sur une pelle et fade sur une autre. C'est aussi une question de goût. Je trouve que les Classic 57 sont vraiment géniaux sur les 335 mais mou sur les Les Paul... Je déteste les BB1 & BB2 des Les Paul Reissue alors que certains les adorent. J'ai essayé des brouettes entières de micros type PAF (Wolfetone Marshallhead/Dr Vintage, WCR BetSet/GodWood/Crossroad/Fillmore, Manlius HotRod59/Landmark PAF, Motor City Pickups BlackBelt, Sheptone, Tom Holmes 450/455, Over the Pond, Duncan SethLover/ Antiquity, Di Marzio 36th anniversary PAF, etc...).
De toute façon des bons micros ne changeront pas radicalement la gratte, ça améliorera un bonne gratte mais une mauvaise restera mauvaise.
Il est aussi complexe de décrire précisément des sonorités vu que le champs lexical des sons est limités par rapport au visuel... Pas évident donc de décrire parfaitement ce qu'on recherche ce qui laisse plus de place à une mauvaise interprétation de ce qu'on recherche.

Cela dit, je ne regrette pas d'en avoir essayé des cageots entiers et certains ne quitteront plus mes grattes. Je trouve les Duncan Seth Lover et les Classic 57 parfait pour les 335 alors que les Wolfetone Marshallhead, Tom Holmes 450/455 ou WCR BetSet sont parfaits pour les Les Paul. C'est surtout une question de goût, certains n'y trouveront pas leur compte avec ces combinaisons.

_________________
" La belote c'est comme le sexe, si t'as pas un bon partenaire il te faut une bonne main. "

Tu la veux ta baffe ???
http://samerepinder.labrute.com/
Haut
Evaluer ce post : 0
Little Paco
Custom Méga utilisateur


Inscrit le: 06 Mar 04
Localisation: Anet 28

Pour ma part le gars de Hepcat à pigale, m'a bobiné un petit P90 dont je suis très content.

Après comme c'est peu ou prou les mêmes tarifs que du seymour, je sais pas si on peut parler de fabricant boutique.

Enfin bref, faut pas se leurrer non plus ça reste une guitare, c'est pas non plus devenu la harpe des dieux.
Un peu comme le vin, même cher, ben faut pas s'attendre à avoir autre chose que du vin dans son verre, meilleur certes mais juste du vin et rien d'autre.

_________________
http://sites.google.com/site/kermesserocker/
Mon prochain ampli aura des boutons, gradués jusqu'à 666, comme ça je jouerais vachement plus fort que tout le monde.
Haut
Evaluer ce post : 0
Brigido
Custom Supra utilisateur


Inscrit le: 01 Jun 04
Localisation: Toulouse

J'ai eu aussi quelques expériences avec du micro boutique (Lollar, Kinman, Klein, Suhr...). Du bon et du moins bon, mais ce qui m'a définitivement rendu scéptique, c'est la quasi similitude d'un set Lollar Vintage T et d'un set Fender CS Nocaster 51. 100 dollars d'écart pour un résultat identique Micros testés sur la même guitare et le même matériel. Les uns sont Alnico 5, les autres Alnico 3 et pourtant, aucune différence audible...
En ce moment, je cherche un set 60' pour ma nouvelle Tele, et très franchement j'hésite à acheter des Don Mare Hayride (le top ? ) alors que les Duncan STL1 sont 2 fois moins chers et apparemment très bien dans ce style... je n'aurais pas eu ce raisonnement avant de comparer objectivement les Lollar et les Fender CS.
Je pense que les boutiquiers s'en mettent quand même pas mal dans les poches, sur le dos des pauvres petits "Gaziers" que nous sommes...

_________________
Du Blues, de la Soul, une touche de Jazz, un zeste de Rock, une pincée de Folk, un doigt de Country...
Haut
Evaluer ce post : 0
Page 1 sur 11 Micros boutique : fantasmes, legendes et veritées
Aller à la page: 1 ...