Article du Guardian ,pourquoi les groupes disparaissent.

Aller à la page: 2
Auteur Message
Doc Loco
Vintage Supra utilisateur


Inscrit le: 30 Jan 04
Localisation: Bruxelles, Europe

Répétition du dernier message de la page précédente :
On sait que je m'intéresse beaucoup à la scène japonaise (je rappelle: le deuxième marché musical au monde) et là on pourrait tirer le constat inverse de l'Angleterre: les groupes pullullent. Qui plus est, des groupes jeunes, et qui créent. Et le nombre d'endroits où jouer semble énorme, depuis les mini-salles jusqu'aux zenith-like.
Par ailleurs, la distinction artiste solo/groupe semble nettement plus floue, ou élastique, beaucoup de membres de groupe ayant aussi en parallèle des projets solo, sans que ça signifie pour autant la mort des groupes en question.

_________________
In rod we truss.

VDS Gibson Les Paul Junior DC R8 VOS - 2200€

"Quelle opulence" - themidnighter

"It's sink or swim - shut up!"
Haut
Alerter un moderateur
skynet
Modérateur


Inscrit le: 23 Aug 03
Localisation: -

Les machines dont le musicien peut disposer font réduire l’effectif d’un groupe...

De plus, il est plus facile d’obtenir des cachets d’intermittents à deux musiciens, voire tout seul...

Est ce que ça encourage le public à s’intéresser à la démarche d’osmose d’un groupe ?
Haut
Alerter un moderateur
Doc Loco
Vintage Supra utilisateur


Inscrit le: 30 Jan 04
Localisation: Bruxelles, Europe

skynet a écrit :
Les machines dont le musicien peut disposer font réduire l’effectif d’un groupe...

De plus, il est plus facile d’obtenir des cachets d’intermittents à deux musiciens, voire tout seul...

Est ce que ça encourage le public à s’intéresser à la démarche d’osmose d’un groupe ?


Remarques fort judicieuses. Pour le premier point, on en revient à l'enseignement: au Japon, il est normal et valorisé de jouer d'un instrument de musique, ça fait partie d'un cursus normal, et peu importe que le genre soit le big band ou le death metal. Ca ne les empêche pas par ailleurs de maîtriser parfaitement les machines (bon, souvent c'est eux qui les produisent ). Une fois de plus, les deux ne sont pas antagonistes là-bas.

Pour ce qui est du public: qu'est-ce qui est le plus excitant, deux zigs avec leurs progras et leurs boucles (... je ne parle pas des cheveux), ou bien un band? Aussi, un des problèmes ici est que souvent, un band devient "le chanteur et ses zicos derrière" (on en revient à Coldplay ou bien les frères Gallagher avec leurs zicos interchangeables derrière - une fois Bonehead viré) - il est loin le temps ou le public s'interessait à chaque zicos, et où chacun dans le groupe avait ses fans. Une fois de plus, au Japon, c'est toujours cet esprit-là qui perdure.

_________________
In rod we truss.

VDS Gibson Les Paul Junior DC R8 VOS - 2200€

"Quelle opulence" - themidnighter

"It's sink or swim - shut up!"
Haut
Alerter un moderateur
Syraks
Custom Total utilisateur


Inscrit le: 16 Mar 04
Localisation: Liège (Belgique)

Lao Tseu a écrit :
En fait, comme d'autres l'ont très bien dit, ils s'intéressent au phénomène des groupes d'un point de vue gros sous, et sûrement exposition sur les canaux grand public. Sous cet angle leur propos n'est pas si abberant que ça, mais du coup leur titre sonne très racoleur car ça n'a aucun rapport avec l'évolution de la pratique de la musique en général.

Tu l'as mieux résumé que moi, merci.

_________________
Du bon gros rock qui tache : Morning Chaos
Distrumped, notre tout nouveau clip!
Haut
Alerter un moderateur
wire
Custom Total utilisateur

Inscrit le: 30 Jan 04
Localisation: Paris (75, France)

Intéressant tout ce qui est dit là.

Dans le genre 0 groupe sur scène, un peu extrême ce concert du rappeur Kayne West, alors peut être que les musiciens sont derrière cachés, je pense pas que c'est une bande sonore déroulé.

Mais bon pour moi c'est d'un triste...Après le public a l'air d'accrocher..

Haut
Alerter un moderateur
hobby1
Special Cool utilisateur

Inscrit le: 05 Nov 20
Localisation: -

ba je pensais aussi que les modes change avec le temps ,

avant tout ce qui venait des US et de GB était La référence .. dans les année 60 aucun groupe français ne tenait la route ..enfin pour moi ..en face de led ZEP y avait DAlida , Mireille Mathieu, charles aznavour ..et éventuellement notre jojo national ..

depuis on s'aperçoit qu'on a largement aussi bien en France ..ou en Europe.. avec des sensibilité qui nous ressemble .. (ex : gojira meme si c est en Anglais) et d autre Groupe francophone tel que Noir désir, Téléphone .. etc ..j en oublie lais la je part .. franchement c'est aussi cool que muse et compagnie .

bref pour moi tout ce qui vient des US et GB cest plus une référence d'ou moins d'impact a l'étranger..

a l'inverse ..C'est comme le pinard français ..certains pays font aussi bien mais different et ca plait ..
Haut
Alerter un moderateur
ML3-ProFan
Special Total utilisateur


Inscrit le: 24 Apr 20
Localisation: Ile de France

Salut,

Oui intéressant ce qui se dit , ça m'a titillé,

1- Clair que souvent le chant a souvent eu le besoin de partir d'un groupe, carrière solo qui ne favorise pas le partage et/ou envie de composer autre chose => Billy Gibbons, Gaëtan Roussel, etc.. ... et d'autres cumulent les 2, reviennent, repartent,

2- Groupe, Individualisme, faut trouver le temps et le lieu pour répéter pour pas chère et pas se taper 1h de bouchons pour rejoindre les autres, faut trouver des gens qui tripent la même musique pas à 50kms les uns des autres.

3- Individualisme = manque de créativité à la longue ? la synergie de groupe pour composer , c'est quand même mieux
Les RHCP qui rappellent Frusciante par exemple, faut savoir composer à la gratte, suffit pas de très bien jouer, copier, composer...

Quand je regarde dans le métal, les nouveaux groupes x50, pas l'impression que ce style soit impacté.
Tout ce qui est machine, home studio, peut être.

_________________
Chapman Ml3 Triton/EVH Wolfgang/Gibson Les Paul/Simon&Patrick/Yamaha THR10 II
Haut
Alerter un moderateur
Slyonline2
Special Ultra utilisateur


Inscrit le: 01 Nov 19
Localisation: Meyzieu (69, France)

Doc Loco a écrit :
il est loin le temps ou le public s’intéressait à chaque zicos, et où chacun dans le groupe avait ses fans.


Oui, peut être c'est lié à l’évolution de la musique elle même ?
Là où on s'extasiait auparavant devant le chanteur charismatique mais aussi sur le guitariste virtuose, le bassiste qui groove bien et même éventuellement sur le batteur (bon... moins souvent quand même, par définition, mis a part Eagles où d'autres, ils sont toujours en arrière plan ); maintenant pour de la musique avec beaucoup d'électronique où un DJ set, il n'y a rien à voir.
Et puis l'alchimie à l'intérieur d'un groupe, on s'en fout de plus en plus et c'est pas nouveau.

Les machines, les boucles seules, ne donnent rien à voir concrètement et ne font pas le show.

Il y a peut être aussi une tendance au minimalisme sur l’exécution musicale...
Un groupe comme AIR, par exemple, qui sont d'excellents musiciens, aurait pu fonctionner a 4-5 sur scène tranquillou plutôt qu'à 2, mais des boucles, des échantillonnages, des samples font l'affaire malgré tout.

Sinon, je trouve aussi le concert de Kanye West seul sur une scène énorme d'une tristesse...

_________________
Être plutôt que paraître, brouter plutôt que paître...
Haut
Alerter un moderateur
glas.wegian
Inscrit le: 18 Apr 21
Localisation: -

Slyonline2 a écrit :
Oui, peut être c'est lié à l’évolution de la musique elle même ?


Une interview du groupe Liars au moment de l'album WIXIW m'avait marqué à l'époque.
Ils disaient en substance:

La musique électronique est le nouveau punk, dans la démarche, car si tu as 20 ans à l'heure actuelle tu n'as pas d'argent pour t'acheter une guitare/basse et surtout une batterie, et de payer un local de répète en ville pour répèter souvent.

Alors que chacun a un PC et est capable de se payer une licence étudiant Ableton Live, et/ou de s'en trouver une version crackée pour se lancer, être créatif, développer un univers sonore.


C'est schématique mais je pense qu'il y a du vrai là-dedans. En ce qui concerne le Royaume-Uni, les derniers concerts que j'y ai vu avant Covid, toutes les premières parties (sans exceptions) étaient un type avec un micro sur scène, et ses backing tracks lancées par l'ingé son de la salle.

J'ai aussi l'impression (en tout cas dans ma petite expérience locale de musicien) que chaque musicien (dans les annonces ou les discussions que j'ai eu en formant différents groupes) est un peu plus intransigeant qu'avant sur beaucoup de points.

Avoir un groupe c'est top justement à cause de l'humain, et j'ai l'impression que beaucoup de gens de nos jours veulent avoir un groupe sans avoir à le faire fonctionner notamment au niveau des relations humaines.

Mes 2 cents.
Haut
Alerter un moderateur
hobby1
Special Cool utilisateur

Inscrit le: 05 Nov 20
Localisation: -

oui là .. je me reconnais a 100% dans ma jeunesse , la 20 eme .. la samedi ap midi répète , j'arrivait a 14h00 et attendais certains en train de manger et boire ..finalement a 17h00 ils jouaient bourré.. toujours leur idées jamais les miennes .. bon c'était les leader Dun pseudo groupe de hard rock un peu connu, ca jouant les stars .. j avais pas mot a dire .

je n'ai plus jamais voulu rejouer en groupe ..



sinon
apres il y a peut etre le fait que la musique ne reporte moins d'argent . ?

. la Chiffre d 'affaire en groupe ...s il est divisé en 5 .. seul les solistes sont plus viable économiquement parlant ..?
Haut
Alerter un moderateur
ML3-ProFan
Special Total utilisateur


Inscrit le: 24 Apr 20
Localisation: Ile de France

Une autre donnée, c'est le piratage, on veut tout gratos, zic, films, photos, rien payer.

Avant, les ventes d'albums, ça pouvait déjà être le jack pot, on savait déjà dans quel salle on pouvait jouer.
Maintenant, y'a Youtube pour se faire connaître, le bouche à oreille, mais c'est plus dur d'exister, y'a du monde - rien que tous ces groupes présentés dans Guitar Part tous les mois.

quand on voit Obispo créer son site All Access et se barrer de Deezer qui lui file 200€/an de royalties (je connais pas le prix mais c'est pas énorme, je pense)

HS : ça me rappelle un mec ,sur un forum photo à qui un journal régional lui avait piquer une photo pour publication sans son accord - il a raison sur ce fait. Le mec râle sur le Forum pour propriété industrielle, créative mais ça ne le dérangeait pas d'avoir Photoshop, Lightroom et plein d'autres choses gratos. Il a le droit de piquer mais pas l'inverse.

Et les musiciens doivent tourner désormais pour en vivre, d'ou les places à 50-100€, qui ont augmentées.

Et l'adage, Musicien/crève la faim fait réflechir, soit c'est coup de bol avec un Hit soit on galère 5-10ans pour se faire un nom et faut remplir la marmite, les tournées, les patrons de bar qui souhaitent payer en bière ou en misère, ... compliqué tout ça.

J'ai aussi un jeune ex collègue bassiste qui avait peur de cette vie de saltimbanque, à faire la fête tous les soirs , jouer, boire, fumer, yala !!! et y laisser la santé. Lemmy est unique !
il préfère bosser et garder la zic pour des extras.

_________________
Chapman Ml3 Triton/EVH Wolfgang/Gibson Les Paul/Simon&Patrick/Yamaha THR10 II
Haut
Alerter un moderateur
Page 2 sur 4 Article du Guardian ,pourquoi les groupes disparaissent. › début du sujet
Aller à la page: 2