Oxydation sur cache de micro Gibson L5

Forum
Bonjour à tous,

Je me permets de venir à vous car je suis confronté à un léger souci.

J’ai lors du décès de mon père il y a une quinzaine d’année récupéré sa collection de guitare ( une vingtaine), dont j’ai vendu la grande majorité à un professionnel parisien, j’ai gardé pour moi en souvenir sa favorite, une Gibson L5 Custom.

N’étant moi-même pas guitariste ( je suis pianiste), j’avais stocké celle-ci dans son étui pendant plusieurs mois, et j’ai découvert lorsque je l’ai sortie que les caches de micro étaient sévèrement oxydés ( voir photo)

Très inquiet, j’ai alors demandé conseil à un ami de la “tester”, il n’y avait d’après lui aucun dommage, hormis ce souci esthétique.

Les années ont passé, et je me rends compte qu’il serait quand même plus pertinent que ce très bel instrument profite à un guitariste plutôt que trôner à coté de mon piano sans que j’en ai une quelconque utilisation.

Cela m’embête beaucoup de la vendre dans cet état esthétique, plusieurs solutions s’offrent alors à moi:

- La vendre comme elle est, avec ses caches oxydés
- Démonter ces derniers afin d’enlever le vert-de-gris, mais ils n’auront jamais l’aspect du neuf
- Changer ces caches pour des neufs, mais je m’interroge alors sur l’harmonie de l’ensemble, en effet, les autres éléments dorés ont une certaines patine ( voir photo)
- Démonter et faire redorer toutes les pièces qui présentent des défauts.

Que feriez-vous à ma place?

Merci d’avance.

Emmanuel

Cache micro
"}


cordier
Slyonline2
A mon avis, je laisserai en l'état, ça participe à l'aspect vintage de la guitare, peut-être enlever juste la zone vert de gris avec une mixture de bicarbonate de soude et un peu de vinaigre blanc appliqué avec une brosse a dent par exemple, mais il ne faut pas que ce soit trop liquide.

Pour les frettes rouillés ça semble plus problématique.

Tu cherchera a la vendre ici ?
Être plutôt que paraître, brouter plutôt que paître...
Merci pour ton retour,

Je partage ton point de vue sur l'aspect "vintage", j'ai cependant peur que cela soit un repoussoir pour un éventuel acheteur ( j'ignore encore par quel biais je la vendrai).

J'ai lu ici et là l'astuce du bicarbonate et vinaigre, et ai essayé sur un morceau de cuivre oxydé qui trainait dans mon garage, c'est en effet assez efficace. En ce qui concerne les frettes, j'ignore si cela est de la rouille car c'est très lisse au toucher ( identiques à celles "propres"), je viens de les frotter avec du mirror et cela s'atténue jusqu'à presque disparaitre, peut-être simplement une coloration avec le temps.

Je me permets par ailleurs une autre question, hormis le numéro de série au dos et l'étiquette dans la caisse, je n'arrive pas à trouver avec précision la date de fabrication. Quand je lance une recherche sur http://www.guitardaterproject.(...).aspx ressortent 2 résultats possible, 1966 et 1974-1975. Est-il possible d'obtenir un résultat plus précis?
lamotte
  • #4
  • Publié par
    lamotte
    le 21 Mai 2024, 12:22
Si tu souhaites la vendre, laisse la dans l'état, l'éventuel acheteur fera le nécessaire s'il le juge nécessaire
Fenson66
Compte tenu de la potentielle valeur de l'instrument et dans la mesure où un instrument s'essaie avant achat, je suis d'avis de la confier à un professionnel, habitué du vintage si possible, qui se chargera de lui redonner un "coup de jeune" (nettoyage superficiel, polissage des frettes, remettre les vis manquantes, réglage et nouvelles cordes), ne serait-ce que pour s'assurer qu'elle n'a pas subit d'autres dommages et qu'elle est toujours jouable. Au delà des éléments de jeu comme les frettes, la guitare doit rester dans son état pour garder sa valeur et son "mojo".
Dans tous les cas, si tu ne sais pas ce que tu fais, n'y touche pas, tu risques de faire pire que mieux.
Il ne faut pas compter sur ceux qui ont créé les problèmes pour les résoudre.

"La religion est une insulte à la dignité humaine. Que ce soit avec ou sans elle, il y aura toujours des gens bien qui font de bonnes choses, et des mauvais qui font de mauvaises choses. Mais pour que des gens bien agissent mal, il faut la religion." S.WEINBERG

https://www.droitaucorps.com/
Merci,

Je suis assez réservé pour la confier à un professionnel, celui qui a repris les précédentes guitares ( du même ordre de valeur) n'avais pas fait preuve d'une grande honnêteté à mon égard, et j'avoue être un peu réticent. Accessoirement je vous demanderai conseil en temps voulu sur ce point pour en trouver un pas trop loin de chez moi.

Loin de moi l'idée de la restaurer, je veux seulement qu'elle soit présentable car franchement ce vert-de-gris sur les caches est vraiment disgracieux, mais je n'irai pas par contre m'aventurer dans des réparations inconsidérées.

Quelques cependant m'étonne, je vis dans une région relativement sèche, comment cette oxydation a t-elle pu se former? et plus sévèrement du coté droit de la guitare? Je suis vraiment intrigué
Spawn.Ranch
Il s'agit quand même d'une très belle guitare, recherchée pour certains modèles et certaines années, et d'une certaine valeur.

Vu son état (on peut en juger que partiellement sur les photos, mais l'oxydation, l'état des frettes, il manque aussi des vis visiblement) et si elle est restée longtemps dans son étui sans être jouée avec 3 cordes. Je pense qu'elle mérite largement un check up complet chez un pro (il y en a des très honnêtes et reconnus pour leur travail) vu la valeur de revente de la guitare.
Les gens qui cherchent ce type de guitare savent ce qu'il veulent et vont sans doute être pointilleux sur l'état et l'historique, ce sera un plus pour la vente si elle a été bichonnée, réglée et certifiée sans problèmes par un pro

Pour l'oxydation des micros, ça peut avoir plusieurs facteurs, il peut avoir des zones humides dans des habitations même dans des région "sèches", ça peut aussi venir de la qualité de l'air (le renfermé c'est pas très bon non plus, surtout si l'étui a pris de l'humidité, ça peut rester imprégné dans le tissu, la mousse ou le bois) ou d'une pollution possible (matériaux des murs, du sol, plantes etc )
Oui, j'ai pu rapidement consulter les prix de vente ( ce qui pourtant ne présume que rarement du prix auquel cela s'achète) et en effet la cote est assez élevée.

De toute façon, il faudra bien qu'on professionnel y jette in coup d'oeil, car bien qu'un ami soit venu la tester pour vérifier qu'elle n'avait pas subi de dégâts autre que la corrosion, comme j'ai du déposer les caches de micro pour inspecter que ces dégâts n'étaient de que surface, le réglage en hauteur par rapport au cordes est maintenant faussé. Malheureusement, mon ami n'est plus de ce monde pour venir réitérer son expertise.

J'ai par contre bien avancé cet après-midi, j'ai comme le suggérait le premier intervenant frotté les caches avec une pâte de bicarbonate et de vinaigre, je doit admettre que j'ai mal au poignet, mais le résultat est assez positif, certes, je suis loin de l'aspect du neuf, mais c'est maintenant beaucoup plus propre. J'aurai du d'ailleurs avant de lancer ce post me documenter un peu mieux, car en regardant des photos du même modèle de cette époque ( 74-75 je pense) toutes ont cette patine assez prononcée sur les caches et le cordier ( je m'excuse si le terme cordier est ici mal utilisé, c'est la seule définition qu'en tant qu'ignare de cet instrument j'ai pu trouver pour décrire cette pièce)

J'ai aussi poli les frettes, je pense que c'était plutôt une sorte de crasse car c'est parti en frottant à peine. J'ai ensuite remonté les autres pièces, mais je m'aperçois que la plaque de protection (encore peut-être un néologisme de ma part) ne tombe pas en face de la vis du cache de micro inférieur. Je soupçonne cette dernière d'avoir rétréci, car son vernis est également craquelé ( j'ai bien vérifié qu'elle était vissé dans ses emplacements d'origine)

Pendant que je frottait comme un âne, j'ai pensé à une cause: il s'avère que la corrosion est pratiquement absente sur la partie gauche, et j'ai justement retrouvé en ouvrant l'étui les 3 cordes de sol si et mi cassée. Je me demande si celle-ci n'aurait pas en rentrant en contact avec les micro provoqué une corrosion galvanique du fait des différents métaux utilisés.... C'est une piste, sans aucun intérêt, mais cela m'a au moins occupé l'esprit.

Ci-après une photo après mes interventions

Si cela est possible sur le forum sans que ce soit considéré comme de la publicité, pourriez-vous me recommander un professionnel de confiance à Annecy ( ou Genève) qui serait à même de lui faire une révision?





Antinios37
Demande peut-être à J.P. Picard, à l'époque il était sur les hauteurs de Sallanches, (ça fait déjà un peu de distance peut-être) j'ai toujours été content de son travail.
Bonjour Antinios,

Merci du conseil, ça n'est en effet pas tout près mais assez rapide par l'autoroute. Je vais attendre un peu, au cas où d'autres recommandations dans un périmètre plus restreint arrivent, alors je contacterai J.P Picard
lamotte :
Citation:
Si tu souhaites la vendre, laisse la dans l'état, l'éventuel acheteur fera le nécessaire s'il le juge nécessaire


fenson :
Citation:
Dans tous les cas, si tu ne sais pas ce que tu fais, n'y touche pas, tu risques de faire pire que mieux.


moi : pareil pareil. Ne vas pas mettre du miror au hasard sur cette guitare, c'est un produit de merde qu'il faut rincer après utilisation (voir les consignes d'usage sur la bouteille). Laisse ta guitare en l'état. Les capots peuvent être remplacés à l'identique si c'est souhaité, mais ça ne changera pas le son de la guitare.
Bonjour. Je plussoie pour que tu la mettes dans les mains d'un luthier (n'étant pas de ta région, je ne pourrai te conseiller.... Franck Cheval est très connu et très expérimenté dans le sud est, mais cela fait une trotte de Genève......).
De toutes façons, il faut qu'elle soit parfaitement réglée avant de la proposer à la vente. C'est une guitare de valeur, donc un bon réglage est un minima. Concernant la plaque de protection, il ne faut pas les laisser démonter, sinon effectivement elles ont tendance à se rétracter. Concernant l'oxydation, il est conseillé de ne pas laisser une guitare pendant des années dans un espace confiné comme un étui (même si l'air arrive à circuler un peu via les interstices de l'étui).
En tout cas, encore une fois une L5 mérite l'attention d'un luthier.
Bonne continuation
Bonjour à tous,

Merci pour vos retours,

Je vais sans hésitation la confier à un luthier. Franck Cheval n'est pas très loin et je passe souvent dans ces environs, il est d'ailleurs fort possible que mon père l'ait rencontré car il m'avait rendu visite il y a une quinzaine d'année, très enthousiaste, en rentrant d'une visite chez un luthier vers Valence, il ne doit pas y en avoir un grand nombre. Je vais le contacter

Je me permets une autre question, j'ai à envoyer une autre de ses guitares que l'une de mes soeurs voulait garder, une Ovation ( et étonnement, celle-ci n'a souffert absolument aucun dommage, bien que stockée au même endroit). Je ne pense pas qu'elle ait une grande valeur mais je ne souhaite pas la confier à n'importe quel transporteur, que me recommanderiez-vous?

Merci

En ce moment sur guitare électrique et 1111...