Explication des "IR" (impulse response) ?

Aller à la page: 2
  • Publié dans home-studio
Auteur Message
JuMi
Custom Total utilisateur


Inscrit le: 31 Mar 13
Localisation: Paris

Répétition du dernier message de la page précédente :
Luna_jena a écrit :
JuMi a écrit :
Je ne peux que donner ce lien qui explique déjà un certain nombre de choses. Pour aller plus loin, il faudrait, je pense, surtout étudier la théorie mathématique derrière.

http://fr.audiofanzine.com/plugin-reverb/editorial/dossiers/viva-la-co[...]html



tu dis que ça a absolument rien à voir avec un traitement eq , mais voila l'exemple d'un gars qui matche une IR avec un eq et c'est plutot...efficace




Ben oui, évidemment qu'une equalization est toujours utile pour sculpter le son. Je pense d'ailleurs que c'est pour cette raison que sur le torpedo cab (et les autres torpedo), il y a en plus une EQ, 5 bandes pour l'instant, activable (et ultra-efficace soit dit en passant)

_________________
Créateur et administrateur du groupe de vente et d'entraide "Des pédales d'effet et du GAS" : https://m.facebook.com/groups/179347508783904?ref=bookmarks
Haut
Alerter un moderateur
Biosmog
Vintage Total utilisateur

Inscrit le: 27 May 13
Localisation: -

JuMi a écrit :

Sinon, non, une IR n'est pas une simple capture de l'EQ (même si il y a bien entendu une capture des fréquences audibles). En fait ça capture aussi la manière dont le son se projette dans un espace, et c'est pour cette raison que ça a d'abord servi à la capture des réverbérations. Mais il se trouve que cette application fonctionne aussi pour capturer l'empreinte des cabinets (EQ + manière dont le son est projeté). Enfin bon, c'est assez caricatural comme manière de dire, mais je crois que c'est à peu près ça.
Bon ok, j'ai dit bêtement que ce n'était pas du tout une EQ, en fait c'est idiot. Mais c'était dans le sens où jamais un simple traitement de l'EQ ne permettrait d'obtenir le résultat obtenu avec des IR.


J'ai continué à lire et je ne suis toujours pas convaincu. Je crois qu'on ne parle pas de la même chose. Quand l'auteur prend l'exemple de la création d'IR de reverberation, il préconise un bruit sec, une impulsion comme un coup de feu. On n'essaie pas de capter une dynamique, mais de produire l'impulsion la plus ponctuelle possible afin de ne pas avoir un mélange entre des reverberations et le son brut. Mais la réponse n'existe que pour une seule plage de volume. C'est la convolution, si j'ai bien compris, qui reconstruit l'évolution dans le temps. L'IR elle-même est une captation statique du filtre produit par la réverbation: c'est bien une projection, mais statique.
Un élément décisif quand même c'est de regarder ce qu'il y a dans un fichier d'IR. Et moi je n'y vois qu'une courbe EQ. Il n'y a aucun axe temporel, aucune dynamique: pour une fréquence donnée, il n'y a qu'une seule transformation possible:

_________________
je vous ai à l'oeil
Haut
Alerter un moderateur
Invité
Inscrit le: 30 Apr 06
Localisation: -

JuMi a écrit :


Ben oui, évidemment qu'une equalization est toujours utile pour sculpter le son. Je pense d'ailleurs que c'est pour cette raison que sur le torpedo cab (et les autres torpedo), il y a en plus une EQ, 5 bandes pour l'instant, activable (et ultra-efficace soit dit en passant)


je sais pas si tu as regardé la video en fait :
il joue le son avec un IR et match l'eq que fait l'IR au son et applique le meme eq avec un eq seulement (plus d'IR quoi)
et le son est le meme

c'est pas un eq qui "sculpte" la, il se substitue à l'empreinte IR



Biosmog a écrit :
Pour clarifier, une IR, à ma connaissance, c'est un eq simple, une table à une dimension: une fréquence entre, elle ressort avec une certaine différence de volume (plus fort ou moins fort par rapport au volume d'entrée). Une IR dynamique, ce serait une table à deux dimensions: une fréquence entre à un certain volume, elle ressort avec une certaine différence de volume (plus fort ou moins fort), mais qui est aussi fonction du volume d'entrée (pour la même fréquence, un volume bas et haut n'ont pas le même comportement). La convolution, c'est une façon d'éviter cette table à double entrée au moyen de modélisations mathématiques. Car en effet, une IR dynamique, cela signifie qu'à chaque millième de seconde, l'ensemble des volumes change, donc l'ensemble du filtre à appliquer change aussi, ce qui implique un nombre trop considérable de calculs (chaque fréquence x chaque volume x chaque millième de seconde). Je raconte peut-être n'importe quoi, mais c'est comme ça que je le comprends.


tres pertinent , si un specialiste peut nous eclairer la dessus !
Haut
Alerter un moderateur
Invité
Inscrit le: 30 Apr 06
Localisation: -

Biosmog a écrit :

Un élément décisif quand même c'est de regarder ce qu'il y a dans un fichier d'IR. Et moi je n'y vois qu'une courbe EQ. Il n'y a aucun axe temporel, aucune dynamique: pour une fréquence donnée, il n'y a qu'une seule transformation possible:


Effectivement , quand j'avais l'axe fx on pouvait faire du tone matching et creer un IR à partir de ça (un son de disque par exemple)
comme sur cette video

ça ressemblait à une copie d'eq , (à 3:02 il lit le son de steve vai , qui analyse l'eq ensuite à 3:30 il joue son son sans rien (pas de sim)

puis à 3:57 copie de l'eq et on sauvegardait ça en "IR" (et les IR red wirez at autres sonnaient pas mieux du tout..))

Je suis vraiment curieux la dessus !
Haut
Alerter un moderateur
JuMi
Custom Total utilisateur


Inscrit le: 31 Mar 13
Localisation: Paris

Biosmog a écrit :
Un élément décisif quand même c'est de regarder ce qu'il y a dans un fichier d'IR. Et moi je n'y vois qu'une courbe EQ. Il n'y a aucun axe temporel, aucune dynamique: pour une fréquence donnée, il n'y a qu'une seule transformation possible:

Mais est-ce que ça nous montre réellement tout, ou simplement les éléments sur lesquels le plug-in peut jouer ?

Ce qui me paraît étrange, c'est que si c'était une simple question d'equalization, comment la convolution pourrait-elle capturer des empreintes de réverbération ? Enfin bon, on aura peut être quelqu'un pour nous expliquer tout ça

(par contre, je me méfie beaucoup des vidéos. Aussi, si des produits comme le cab n'apportaient rien que la reproduction d'une EQ, je ne vois pas pourquoi les simulations d'enceintes des pod, par exemple, ne seraient pas au même niveau... Or elles ne le sont pas.)

_________________
Créateur et administrateur du groupe de vente et d'entraide "Des pédales d'effet et du GAS" : https://m.facebook.com/groups/179347508783904?ref=bookmarks
Haut
Alerter un moderateur
Invité
Inscrit le: 30 Apr 06
Localisation: -

JuMi a écrit :


(par contre, je me méfie beaucoup des vidéos. Aussi, si des produits comme le cab n'apportaient rien que la reproduction d'une EQ, je ne vois pas pourquoi les simulations d'enceintes des pod, par exemple, ne seraient pas au même niveau... Or elles ne le sont pas.)


tout comme pleins de convertos AN/NA ne sont pas du meme niveau et que pleins d'eq numeriques ne sont pas du meme niveau.(ça justifie rien du tout, c'est juste pour dire...meme un bete chorus est pas du meme niveau qu'un autre suivant la machine)

le tone matching pour creer un IR dans l'axe fx, ça a vraiment l'air d'une copie d'eq en tout cas...et vraiment ça faisait aucune differene avec des ir redwirez (j'avais le pack complet)

l'explication d'un technicien sera la bienvenue !
Haut
Alerter un moderateur
Invité
Inscrit le: 30 Apr 06
Localisation: -

Je viesn de regarder, un IR fait 12 Ko...j'sais pas ce qu'il y a en plus d'une information d'eq , mais c'est concentré !
Haut
Alerter un moderateur
nabstud
Vintage Cool utilisateur

Inscrit le: 01 Oct 03
Localisation: namur (5000, Belgique)

Je ne connais pas la technologie utilisée pour les IR

Mais en même temps tout est question de fréquences, donc oui on joue sur les fréquences.
Un ampli fonctionne de la même manière il filtre et accentue certaines fréquences tout le long du spectre.
Meme chose un HP c'est un "EQ" que l'on place en sortie d'un ampli pour lui donner une couleur.

Je ne vois pas en quoi ce serait différent d'un EQ.
Par contre, la précision, la manière dont l'EQ réagit ça doit influencer.

L'interet de l'IR est de capter la chaine audio à partir d'une prise micro avec préampli et de la reproduire de manière virtuelle.
Haut
Alerter un moderateur
nabstud
Vintage Cool utilisateur

Inscrit le: 01 Oct 03
Localisation: namur (5000, Belgique)

Luna_jena a écrit :
Je viesn de regarder, un IR fait 12 Ko...j'sais pas ce qu'il y a en plus d'une information d'eq , mais c'est concentré !


Que voudrais d'autre comme information?
Je ne vois pas en fait ce qu'un HP peut apporter d'autre qu'un EQ sur le son.
Haut
Alerter un moderateur
Invité
Inscrit le: 30 Apr 06
Localisation: -

nabstud a écrit :
Luna_jena a écrit :
Je viesn de regarder, un IR fait 12 Ko...j'sais pas ce qu'il y a en plus d'une information d'eq , mais c'est concentré !


Que voudrais d'autre comme information?
Je ne vois pas en fait ce qu'un HP peut apporter d'autre qu'un EQ sur le son.


Jumi pense que c'est pas que de l'eq, je cherche à comprendre aussi, et le poids du fichier a aussi son importance pour savoir ce qu'il y a comme infos.
s'il faisait 10 megas, on soupçonnerait qu'il y a autre chose qu'une information d'eq.
seul un technicien pourra vraiment nous informer sur le sujet en fait ...
Haut
Alerter un moderateur
Invité
Inscrit le: 30 Apr 06
Localisation: -

nabstud a écrit :


L'interet de l'IR est de capter la chaine audio à partir d'une prise micro avec préampli et de la reproduire de manière virtuelle.


de l'eq matching comme le tonematch de l'axe fx II donc ?
Haut
Alerter un moderateur
Page 2 sur 5 Explication des "IR" (impulse response) ? › début du sujet
Aller à la page: 2