Forum Gibson

La quête d'un cordier pour Gibson L7 1952

Aller à la page: 1  
  • Publié dans guitare acoustique et électro
Auteur Message
Saitapharnes
Special Top utilisateur


Inscrit le: 13 Nov 15
Localisation: France

Ayant acquis tout récemment une Gibson L-7C de 1952 équipée… d’un Bigsby, j’ai décidé, par souci autant esthétique que fonctionnel de reposer sur le belle (si longtemps désirée) un cordier correspondant au modèle d’origine.

Ce qui me semblait relever simplement d’une commande commerciale, s’avère un peu plus compliqué. D’autres pouvant être confrontés aux mêmes difficultés, j’ai décidé d’ouvrir ce forum pour relater ma quête et recevoir vos conseils.
La première question, a priori la plus simple, c’est quel cordier convient historiquement ?
Gibson produit la L7 de 1933 à 1972. Si les spécifications varient peu durant cette période hormis l’introduction du cutaway en 1948, la L7 est cependant sujette à des évolutions ornementales (motif de tête) ou d’équipement (pickguard, tailpiece).

Le cordier depuis 1937 était du type « tailpiece with pointed ends and raised arrowheads » (cordier à extrémités pointues et motif en relief de pointes de flèche).

Il serait changé en 1944 pour un « pointed-end tailpiece with 3 raised parallelograms » (cordier à extrémités pointues avec trois parallélogrammes en relief), parfois orné dans sa découpe centrale d’un insert en bois. L’évolution n’est pas donc flagrante et purement décorative.

Ce cordier en métal (acier ? laiton ?) est couvert de nickel (ou de chrome ?). Il est en deux parties articulées par une charnière. La première est destiné à être fixée sur l’éclisse au bas de la caisse, quand la seconde retient logiquement l’extrémité des cordes. Cette seconde partie, comme le montre bien les photos, est en fait un assemblage par soudure de deux pièces, une découpée, l’autre moulée. On distingue sur la face non visible du cordier à trois parallélogrammes une lettre (E). Vu qu’il s’agit d’un cordier post 1943, la lettre E ne doit pas correspondre au système de datation Gibson entre 1935 (A) et 1961 (Q). Car dans cette hypothèse, le cordier serait… de 1941.

Ce nouveau cordier référencé « flat bar, pointed crossbar, triple raised parallelogram tailpiece, for a full body archtop » s’impose après guerre sur de nombreuses Gibson, tant acoustique [L-4C (1949-1971)], qu’électrique [es175 (1949-195, ES300 (1944-1952), ES350 (1947-1951), ES5 (1949-1962), Tal Farlow (1962-1971)].

Les catalogues Gibson de 1948-49 et 1950 vantent ainsi le « new design extension tailpiece » des L-7, tout en reprenant le visuel du catalogue de 1942 où la guitare est figurée avec le cordier en place depuis 1937…

Catalogue Gibson 1948

Il faut donc parfois se méfier des documents d’époque. Le visuel sera par la suite corrigé.

Catalogue Gibson 1960
Haut
Evaluer ce post : 0
Gibson

Top 3 des sujets Gibson :

Recherche achat Gibson :

Recherche Gibson sur Thomann Recherche Gibson sur Euroguitar Recherche Gibson sur Music Store Recherche Gibson sur Star's Music Recherche Gibson sur Pourlesmusiciens
John Wood
Custom Cool utilisateur


Inscrit le: 27 Aug 03
Localisation: Boulogne-Billancourt (92, France)

Sans être un spécialiste, je dirais le même cordier que sur ta dernière image, et comme celle ci (une L7C de 1950 selon Reverb) :

1950 L7C


Maintenant, faut le trouver (tu n'en avais pas trouvé un en Chine ?)...

Ça serait toujours mieux que ce Bigsby, qui n'a pas sa place sur une telle guitare !

Moi c'est un cordier d'ES225 que je cherche...
Haut
Evaluer ce post : 0
Saitapharnes
Special Top utilisateur


Inscrit le: 13 Nov 15
Localisation: France

Ah la Chine ! je vous raconterai la Chine... sitôt que j'en aurais des nouvelles. Promis !

Le cordier que je cherche est effectivement celui que tu montres. La L-7 a tout de suite une autre gueule avec.
En parcourant minutieusement la toile à sa recherche, je me suis vite aperçu que je n'étais pas seul dans ce cas. Si dans un premier temps ça rassure, tu comprends peu à peu à la lecture des forums que cette quête sera difficile.
D’abord, les vendeurs de pièces pour guitare, pourtant nombreux, semblent ignorer ce modèle. Il ne figure pas à leur catalogue et, contactés (français, allemands, suisses, anglais), ils confirment ne pas l’avoir en stock, ni savoir comment l’obtenir.
Il reste donc quatre pistes possibles : Gibson qui continue à le produire pour ses ES-175 ; le marché vintage ; les différentes contrefaçons.
Par acquis de conscience, j'ai donc écrit à M. Gibson.
Réponse sans surprise :
« Unfortunately not all parts that were ever on vintage guitars or on guitars that are still in production are also being sold. The only parts that we sell as aftersales can be found on our gear webpage ».
« Malheureusement, la totalité des pièces équipant les guitares vintage ou même les guitares encore en production ne sont pas en vente. Les seules pièces disponibles en après-vente sont celles qui peuvent être trouvées sur notre page ».
En bref : circulez !

Toi qui recherche un cordier d'ES-225, t'es dans le même cas : Gibson a sorti une reissue de la 225 autours de 2015. Il dispose donc de la pièce, mais ne la vend pas. Beaucoup plus rare que le cordier que je cherche, car n'ayant équipé que peu de guitares,, on voit parfois ce grand trapèze conjuguant cordier et chevalet, sur ebay, hors de prix et souvent incomplet. Bonne chance.
Haut
Evaluer ce post : 0
be@st
Special Méga utilisateur


Inscrit le: 30 Dec 13
Localisation: Bruxelles (10, Belgique)

Salut et pour commencer superbe L7 ! J'ai été confronté comme toi à ce genre de problème (mais pour un tout autre modèle de guitare), pour moi c'était un cordier pour 12 cordes, introuvable en neuf ou occase. Je me suis finalement décidé à faire refaire la pièce à l'identique chez un tourneur/usineur. Le prix était correct mais évidemment plus cher que pour une pièce du commerce fabriquée à des milliers d'exemplaires ...
Haut
Evaluer ce post : 0
rapideyemove
Custom Supra utilisateur


Inscrit le: 23 Feb 14
Localisation: Nel mezzo del cammin di nostra vita

Vus à l’instant sur Archtop.com, catégorie «Accessories» :





$195 et $145...

_________________
«Wir leben unter finsteren Himmeln, und –es gibt wenig Menschen. Darum gibt es wohl auch so wenig Gedichte. Die Hoffnungen, die ich noch habe, sind nicht groß. Ich versuche, mir das mir Verbliebene zu erhalten. »
Paul Celan, 18 mai 1960, Lettre à Hans Bender.
Haut
Evaluer ce post : 0
Saitapharnes
Special Top utilisateur


Inscrit le: 13 Nov 15
Localisation: France

Gibson refusant de vendre ses cordiers, il reste effectivement trois pistes : celle du vintage, celle de la copie comme sur Archtop.com et celles que propose Be@st à laquelle je n'avais pas pensé (le tourneur/usineur).

Le vintage, c'est environ 500 euros + FDP + taxes USA... La guitare n'était déjà pas donnée ; ça fait très cher le bout de fer à rajouter. D'autant que rien ne garantit qu'il s'agit bien d'un cordier des années 50 et pas des années 90. L'autre risque c'est l'état de la charnière qui semble un des points faibles de ce modèle. On trouve d'ailleurs en vente des cordiers cassés à ce niveau.

La copie resterait donc une solution. Pour une simple copie, je trouve cher le modèle à 195 $. L'impression qu'on profite de la pénurie en se disant que quand on a une guitare qui vous a coûté un bras, on est prêt à payer n'importe quel prix.

C'est pourquoi j'ai tenté la Chine ! Sur les sites de VPC, sous la dénomination "6 String Jazz Archtop Guitar Trapeze Tailpiece Bridge", on trouve plusieurs vendeurs et des modèles plus ou moins différents. La localisation en Chine, l'absence de références directes à Gibson doivent être motivées par un brevet qu'il faudrait ainsi contourner.
D'après les post que j'ai consultés, la qualité varie et le respect du modèle aussi. Mais globalement, les acheteurs semblent satisfaits. Certains attirent toutefois l'attention sur des copies sans "gorge" permettant de bloquer la tête des cordes qui pourraient ainsi s'échapper.
Les prix eux aussi varient de 20 à 43 $.

Après bien des hésitations, j'ai commandé celui-ci
https://www.aliexpress.com/snapshot/0.html?spm=a2g0s.9042647.0.0.2T683[...]5706
Commande passée... il y a un mois.
Pas facile de converser avec la plate-forme chinoise (plus facile de commander), d'avoir un suivi postal ou un retour simplement du vendeur.
Je vous tiendrai au courant de mon investissement de 17,48 euros
Haut
Evaluer ce post : 0
rapideyemove
Custom Supra utilisateur


Inscrit le: 23 Feb 14
Localisation: Nel mezzo del cammin di nostra vita

Saitapharnes a écrit :

[...]
La copie resterait donc une solution. Pour une simple copie, je trouve cher le modèle à 195 $. L'impression qu'on profite de la pénurie en se disant que quand on a une guitare qui vous a coûté un bras, on est prêt à payer à n'importe quel prix.
[...]


Désolé, j’espère ne pas t’avoir incité à être escroqué .

C’est vrai aussi que la confiance que j’ai en Archtop.com est grande, très grande.
Celle que je pourrais placer en Aliexpress l’est infiniment moins.

En tout cas, pour ma Super 400, je n’ai jamais souhaité y mettre le nez ; je ne voulais pas faire courir des risques inconsidérés à ma vieille dame, la vouer à toute aventure, à toute loterie, bonne ou mauvaise fortune, bon cœur.

Le cordier sur une archtop handmade est une pièce sensible qui doit inspirer confiance, surtout ceux qui ont une charnière –ce qui n’est pas le cas de la 400– et des pièces plus ou moins bien soudées ; enfin, de mon petit point de vue, au moins.
Surtout avec les tirants dont on les équipe communément (je joue en Thomastik BeBop .013–.053, accordage standard, sur les archtops...).

Ce que tu disais de la solidité / fragilité de cette charnière et de la saine méfiance à accorder à la chose est, à ce titre, tout à fait juste .
Haut
Evaluer ce post : 0
rhino
Custom Cool utilisateur


Inscrit le: 12 Oct 10
Localisation: Région parisienne

S’offrir une L7 de 52 et ne pas vouloir payer le prix pour une pièce de qualité, et lui préférer une pièce cheap Made in China… Ça me dépasse.
Haut
Evaluer ce post : 0
Saitapharnes
Special Top utilisateur


Inscrit le: 13 Nov 15
Localisation: France

rhino a écrit :
S’offrir une L7 de 52 et ne pas vouloir payer le prix pour une pièce de qualité, et lui préférer une pièce cheap Made in China… Ça me dépasse.

Trois réflexions, très pragmatiques, en réponses à ton incompréhension :
- la première est toute simple. Comme beaucoup ici, j’ai un budget (hélas) limité pour la musique. Je l’ai très sérieusement entamé en m’offrant une L-7. Maintenant, je suis obligé de compter... ;
- la seconde, je l’avançais déjà dans mon post précédent. L’argument du vendeur n’est-il pas le même que le tien quand il fixe le prix de vente : vu le prix qu’il a payé sa guitare, il a les moyens de payer la pièce un prix élevé. Je ne pense pas être le seul à ne pas apprécier d'être pris pour un dindon ;
- la troisième, sur la qualité. C’est certainement celle qui m’apparaitrait la plus recevable. Le problème, c’est qu’hormis la pièce vintage, actuellement hors de prix pour moi comme je l’ai dit, la qualité respective des copies disponibles m’est inconnue. Comme tout un chacun, je sais que le produit le plus cher n’implique pas une qualité supérieure (d’autant que le produit est parfois issu du même fabricant) ; qu’aujourd’hui la provenance chinoise ne signifie plus une qualité inférieure (il n’y a qu’à voir pour les guitares). La qualité de cette copie chinoise que j’ai décidé de commander, je ne pourrai donc en juger que pièce en main... comme celà aurait été la cas pour la copie dix fois plus chère.
Haut
Evaluer ce post : 0
rapideyemove
Custom Supra utilisateur


Inscrit le: 23 Feb 14
Localisation: Nel mezzo del cammin di nostra vita

L’écho ne renvoie-t-il que le silence ?

Je tends l’oreille et gouverne mes yeux...

—Non, rien, se taisait–il.

«Dindon», je passe mon chemin et le laisse en place, heure, et friche.

La peine ne valait donc pas l’effort ...

_________________
«Wir leben unter finsteren Himmeln, und –es gibt wenig Menschen. Darum gibt es wohl auch so wenig Gedichte. Die Hoffnungen, die ich noch habe, sind nicht groß. Ich versuche, mir das mir Verbliebene zu erhalten. »
Paul Celan, 18 mai 1960, Lettre à Hans Bender.
Haut
Evaluer ce post : 0
Page 1 sur 2 La quête d'un cordier pour Gibson L7 1952
Aller à la page: 1