Le guide des nouveautés Martin 2017

Judicaël Tribillac - Le 27 Juillet 2017
Le guide des nouveautés Martin 2017
Plutôt que de vous assommer tous les jours de la semaine avec une nouvelle guitare Martin, nous avons préféré vous les présenter dans un même guide afin de mieux prendre conscience des différences qui séparent chacun de ces modèles. Et cette année Martin prend des risques en apportant quelques modifications au monument qu'est la Dreadnought par excellence: la D-28.

 

Martin D-28 2017: le changement c'est maintenant!

A tout seigneur tout honneur et c'est donc avec la Martin D-28 que nous entamons cette visite des nouveautés 2017 puisque Martin a décidé d'en modifier le fameux barrage en "X" dit standard pour le remplacer par le "forward shifted bracing" qui consiste à rapprocher la croix du "X" vers l'ouverture de la rosace, un barrage déjà utilisé sur d'autres guitares Martin telles que la HD-28V ou la D-42 par exemple. La surface vibrante de la table en épicéa Sitka étant plus grande, les graves s'en trouvent favorisés offrant la sensation sur une guitare neuve de jouer sur un instrument déjà bien rodé. Le manche High Performance Taper de forme ovale basse apporte un confort de jeu plus moderne alors que les autres modifications d'ordre esthétique consistent à mettre en avant une image plutôt vintage avec les mécaniques ouvertes, la finition vieillie de la table ou encore les filets antique white. Tarif annoncé à $3299.

Le barrage poutres apparentes

Et puisque nous évoquions le barrage en "X" autant vous présenter le modèle suivant la Martin D-Boak dont le dessin sur la table d'harmonie fait justement apparaître le barrage ainsi que des illustrations de l'usine Martin réalisées par Dick Boak qui compte plus de 40 années passées chez Martin comme luthier, musicien et archiviste. La D-Boak associe une table en épicéa à une caisse de résonnance en acajou. Tarif : $2999.

Des indiens d'Amérique aux bois des Etats-Unis

Restons dans le domaine de l'illustration avec la Martin D-18 RG, un modèle Custom Signature dont le dessin réalisé par Robert F. Goetzl est un hommage à la tribu des Sioux Lakota. Le placage de tête reçoit une flèche incrustée pour symboliser l'outil indispensable à leur survie et on trouve également 4 autres flèches sur la touche. Martin va offrir un exemplaire de cette guitare à la Native American Heritage Association (www.naha-inc.org) qui la mettra aux enchères pour récolter des fonds afin d'aider les populations des réserves de Crow Creek et Pine Ridge dans le Dakota du Sud. Tarif de $4699.

Après les indiens d'Amérique, Martin rend cette fois hommage aux ressources de son pays avec l'édition limitée Martin Model America 1 intégralement fabriquée à partir de bois en provenance des Etats-Unis. La table et les barrages sont en épicéa Adirondack alors que le fond et les éclisses sont en sycomore. Le manche est lui en cerisier alors que le noyer noir est utilisé à la fois pour la touche, le chevalet et le placage de tête. Même les mécaniques sont américaines puisqu'elles sont fabriquées par Sperzel aux USA. Tarif $3499.

Quand l'Art Déco s'invite sur une guitare Martin

Autre modèle qui a retenu notre attention c'est la petite Martin SS-OOL Art Deco 2017, une édition limitée à 30 exemplaires spécialement réalisée pour le salon du Summer NAMM 2017 à Nashville. Elle reprend le petit format OO avec épaules tombantes du modèle CEO-7 avec une jonction corps-manche en 14ème case associant une table en épicéa Adirondack à la teinte antique à des éclisses et un fon en palissandre de Guatemala. Elle doit son nom aux motifs Art Déco incrustés sur la touche ainsi que tout autour de la rosace et son look vintage est complété par des mécaniques Schaller Grandtune cuivrées. Tarif $7499.

Double tiercé gagnant 

La Martin D-35E et ses cousines Martin GP-35E et Martin OM-35E proposent la même configuration respectivement au format Dreadnought, Grand Performance et Orchestra Model soit une table en épicéa Sitka et un dos fait d'un assemblage de 3 pièces de palissandre Est Indien alors que la touche et le chevalet sont eux en ébène. L'amplification est assurée par le système Fishman Aura VT Enhance ou par le LR Baggs Anthem au choix. Tarif $3999.

La série 18E se compose elle aussi du même trio des formats Dreadnought pour la Martin D-18E, Grand Performance pour la Martin GP-18E et Orchestra Model pour la Martin OM-18E en remplaçant le palissandre par de l'acajou et un tarif qui descend par conséquent à $3599.

L'acajou sous pression

La descente se poursuit avec la petite Martin OX2MAE affichée à $729 et qui s'adresse aux amoureux de la série 15 tout-acajou. Ici elle est fabriquée en High Pressure Laminate (HPL), un placage sous haute pression qui d'après Martin assure une grande stabilité à l'instrument tout en conservant des sonorités riches en harmoniques. La touche et le chevalet sont eux issus d'un matériau composite le Richlite composé à 65% de papier certifié FSC ou recyclé et de 35% de résine phénolique.

Le Custom Shop au service d'un artiste

Pour boucler la boucle comme on dit nous allons terminer avec la guitare Martin D-18 Jason Isbell Signature fabriquée spécialement par le Custom Shop en s'inspirant des modèles de l'âge d'or de Marin à ceci près que son barrage allégé est "rear-shifted" ce qui veut dire que le fameux "X" est décalé vers l'arrière pour produire plus de puissance acoustique. Elle reçoit une table en épicéa Adirondack, fond et éclisses en acajou qui sont assemblés comme pour la série Authentic avec de la colle animale (hide glue) qui contrairement aux colles synthétiques plus récentes se dissout dans le grain du bois pour offrir une plus grande résonance. L'incrustation sur la touche reprend le motif d'un des tatouages de Jason Isbell. Tarif $5999.

J'espère que ce voyage dans l'univers des nouvelles guitares Martin vous aura éclairé sur les principales différences entre ces modèles. Il appartient ensuite à chacun d'essayer et de décider l'importance esthétique et/ou acoustique de ces divers éléments pour au final choisir avec Martin une valeur sûre de la guitare acoustique.