Boss sort une nouvelle génération de Space Echo

La rédaction - Le 30 Mars 2022
Boss sort une nouvelle génération de Space Echo
Après nous avoir fait saliver avec l'annonce de la nouvelle pédale Boss RE-2, la fabricant japonais a réussi à surprendre tout le monde en dévoilant également le plus large Boss RE-202 Space Echo aux capacités étendues. Et outre les 2 formats c'est surtout la reproduction fidèle des imperfections des bandes magnétiques avec la fiabilité et les avantages du numérique qui font tout leur charme. Le meilleur des 2 mondes en quelques sortes !

2 ans après débuté l'aventure de la Roland Corporation avec des boites à rythmes puis des synthés, Ikutaro Kakehashi lance en 1974 une nouvelle division MEG Electronics (qui deviendra Boss en 1976) dédiée aux effets en commençant par le module Roland RE-201 Echo qui mélange alors Tape Echo et Réverbe. Ce delay qui fonctionne alors avec une bande magnétique est vite adopté par les musiciens et reste encore l'un des effets les plus appréciés et recherchés car la production a été arrêtée en 1990 (ainsi que celle des RE-301, RE-301 et SRE-555). Grâce à sa technologie COSM (Composite Object Sound Modelling) Boss a ensuite proposé en 2007 une version numérique avec la pédale double Boss RE-20 et ses 12 modélisations embarquées. Et si la RE-20 compte ses fans elle compte également des détracteurs qui lui reprochent notamment le côté "froid" du numérique et le manque de sauvegarde entre autres choses.

 

On sait par la loi de Moore que les puissances de calcul des processeurs doublent tous les 2 ans et Boss en profite pour revoir et améliorer sa copie avec 2 nouvelles pédales plus réalistes : d'un côté la Boss RE-202 au look vintage qui n'est pas sans nous rappeler la Boss DM-1 (qui fût la première pédale de Boss en 1978) avec 3 switches et son large panneau de contrôle, et de l'autre la pédale compacte Boss RE-2 qui avait fuité pour nous mettre l'eau à la bouche ces dernières semaines. 

On commence avec la Boss RE-202 Space Echo dont le niveau de signal d'entrée sera adapté grâce au bouton Input soit aux guitares et autres instruments branchés directement soit à tout autre signal de niveau ligne tel que celui d'un synthé par exemple. Le bouton Input (appui long) servira également à ajuster les valeurs minimales et maximales d'une pédale éventuelle d'expression externe. Les 3 footswitches ont 2 fonctions chacun selon qu'on appuie et qu'on relâche immédiatement - On/Off (je ne vous fais pas un dessin…), Memory pour passer d'un preset à l'autre et Tap pour le Tap Tempo - ou qu'on maintienne l'appui plus longtemps (Hold) pour enclencher avec Warp des effets de réverbes planantes, Reverb pour ajouter de la réverbération au delay à bandes, et Twist pour apporter des modulations. On constate donc une première nouveauté avec au choix le mode Manuel qui correspond aux réglages actuels de la machine ou 4 presets (Memory). Et ce n'est pas tout car à l'arrière de l'appareil l'entrée et la sortie MIDI permettent via un contrôleur externe de piloter les mémoires 5 à 127, les témoins lumineux du RE-202 restent alors éteints.

On rentre (enfin !) dans le vif du sujet avec le bouton Tape qui détermine si l'on utilise une simulation de bande magnétique neuve ou une sur laquelle déjà plusieurs enregistrements ont été effectués, ce qui ne manquait pas à l'époque du RE-201 analogique d'affecter le son. Ces effets sont accentués par les contrôles Saturation et Wow & Flutter qui apportent une compression et une distorsion du préampli ainsi que variations de vitesse pour produire un effet de chorus. Le bouton Mode sélector propose 12 combinaisons des 4 têtes de lecture (contre 3 sur le RE-201 et le RE-20) et les contrôles permettent ensuite d'ajuster le volume du delay (echo vol), la vitesse de lecture des bandes (repeat rate), l'intensité des répétitions (intensity) ou encore l'égalisation des basses et hautes fréquences de l'écho (Bass, Treble). Enfin la réverbe dispose d'un contrôle de volume indépendant et peut être utilisée seule sans l'effet d'écho à bande. Le bouton Tap servira à définir s'il s'agit d'une réverbe à ressort (spring), hall, plate, room ou ambience. Le port USB à l'arrière servira pour d'éventuelles mises à jour. Entrées et sorties stéréo complètent le tableau pour cette pédale Boss RE-202 Space Echo annoncée à 399€.

Forcément la version compacte Boss RE-2 Space Echo qui elle est affichée à 249€ va reprendre certaines fonctions essentielles mais aussi faire l'objet de quelques compromis. On a droit également aux entrées et sorties stéréo, un port dédié à une pédale d'expression, mais cette fois le sélecteur Mode comporte 11 combinaisons de 3 têtes de lectures et de réverbes. On pourra ajuster les niveaux de réverbe et de delay séparément ainsi que la tonalité globale (tone), l'intensité, la vitesse (repeat rate) et le fameux Wow & Flutter. Le footswitch principal sert évidement à enclencher ou désactiver l'effet, et un appui prolongé permettra d'ajuster la vitesse au Tap Tempo ou de profiter de l'effet Twist qui ajoute des modulations au delay. A l'arrière de la pédale RE-2 un sélecteur Carryover détermine si l'effet s'arrête instantanément ou s'il s'atténue progressivement une fois désactivé. 

Le plus dur finalement ce sera de choisir entre ces 2 versions du RE-201 Space Echo avec d'un côté le look vintage et rétro de la RE-202 avec ses fonctions étendues et celui plus compact de la RE-2 plus abordable. Plus d'infos sur le site de Boss.