Décès de Peter Green de Fleetwood Mac

La rédaction - Le 27 Juillet 2020
Décès de Peter Green de Fleetwood Mac
L'âme torturée du talentueux Peter Green s'est éteinte le 25 juillet 2020 pendant son sommeil à l'âge de 73 ans. Membre fondateur du groupe Fleetwood Mac, il avait auparavant succédé à Eric Clapton au sein des Blues Breaker de John Mayall. Malheureusement une consommation abusive de drogues l'a fait basculer vers la folie et la schizophrénie. Sa Les Paul '59 surnommée Greeny avec laquelle il a enregistré ses titres phares a elle aussi une histoire bien particulière.

Les hommages se succèdent les uns après les autres pour saluer la disparition du guitariste Peter Green (né Peter Allen Greenbaum en 1946) auteur notamment des titres tels que Black Magic Woman (repris par la suite par Carlos Santana), Albatross ou The Supernatural qui démontrent bien le touché particulier et la sensibilité de son jeu. Il préférait ainsi jouer plus lentement et donner de l'importance à chaque note, dans la lignée d'un BB King lui-même impressionné (chose rare!) par les phrasés de Peter Green. Il avait également été très inspiré par son compatriote anglais Eric Clapton dont le jeu l'avait incité à s'orienter vers la guitare Lead. On peut dire que Green ne manquait pas de confiance en lui puisqu'en 1965 alors que Clapton passé au statut de dieu vivant de la guitare avec le graffiti "Clapton is God" sombre dans l'alcoolisme et manque régulièrement des concerts avec John Mayall & The Bluesbreakers. Peter Green hurle a qui veut l'entendre qu'il est bien meilleur que le guitariste sur scène que Clapton soit présent ou pas. Il le remplace temporairement en août 1965 puis définitivement l'année suivante quand Clapton part fonder le groupe Cream.

 

L'aventure Fleetwood Mac

Peter Green ne restera finalement qu'une année au sein du groupe devenu une grosse machine qui pour lui ne se renouvelle pas suffisamment, joue la même chose chaque soir et s'éloigne de l'essence même du blues. Il décide donc de partir à son tour pour fonder Fleetwood Mac en 1967 avec Mick Fleetwood à la batterie, John McVie à la basse et Jeremy Spencer à la deuxième guitare. Trois albums se succèderont rapidement en un peu plus de 2 ans avec des titres devenus de grands classiques aujourd'hui. Mais déjà Peter Green flirte dangereusement avec la consommation de drogues qui d'après lui, lui permettaient d'atteindre une forme de spiritualité pour composer et jouer avec une plus grande émotion. Il prend tellement de LSD qu'en 1970 à Munich il se retrouve dans une communauté hippie pendant 3 jours. Depuis cette expérience, son comportement se dégrade et Green sera plus tard diagnostiqué comme étant schizophrène. Il quitte le groupe et connaitra ensuite une carrière solo assez discrète finalement pour celui qui s'était si vite imposé comme l'un des plus grands virtuoses de la 6 cordes.

Et Greeny dans tout ça ?

Comme évoqué en introduction, la guitare Greeny est presque aussi célèbre que Peter Green lui-même. Il l'avait achetée pour  seulement 110£ dans un magasin de Londres car il admirait celle d'Eric Clapton (encore lui). Et si les Gibson Les Paul de 1959 sont les plus recherchées (comme nous l'évoquions avec l'histoire des Shipping Ledgers disparus) cet instrument qui porte le numéro de série 92038 affiche une étonnante particularité : non seulement les vis de réglage sont installées à l'envers, mais il semble aussi que les micros aient été bobinés à l'envers en sortie d'usine, 2 erreurs qui apportent un son hors-phase très original sur une Les Paul avec en position centrale du sélecteur de micro un son de strat musclée. C'est sur cette guitare que Peter Green enregistrera ses titres les plus connus. Et on peut la voir sous toutes les coutures dans la vidéo ci-dessous :

Il la prêtera ensuite au jeune Gary Moore à qui il la vendra finalement en 1969 pour le même prix de £110 ! Une bonne affaire pour Gary Moore qui en prendra grand soin pendant 40 ans en enregistrant le mythique "Parisienne Walways", en la jouant régulièrement sur scène et en lui dédiant un album complet "Blues For Greeny". Suite à des problèmes d'argent, il s'en séparera finalement en 2006 contre $750,000 à $1,2 millions selon les sources. Plus tard elle sera mise en vente sur un site pour $2 millions, une somme que son actuel propriétaire dit ne pas avoir déboursée pour l'acquérir. Il s'agit de Kirk Hammett qui même s'il évolue dans un tout autre registre avec Metallica, continue d'utiliser Greeny pour enregistrer et même faire quelques concerts. C'est au final le meilleur hommage possible au regretté Peter Green que cette guitare puisse continuer à être jouée... 

ARTICLES SUR LE MEME THEME

DISCUSSIONS SUR LES FORUMS

Lire les 50 messages sur le sujet PETER GREEN Story

Laisser un commentaire à propos de cet article :
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
Créer un compte gratuitement