Eagletone Custom : le pari un peu fou de Woodbrass !

Sémi Souamès - Le 22 Février 2018
Eagletone Custom : le pari un peu fou de Woodbrass !
Les forums de guitare du monde entier, Guitariste.com en tête, regorgent de sujets sur la customisation d'instruments et en particulier pour des guitares "bon marché". C'est un créneau qui n'a été que très peu, voire pas du tout, exploré par les acteurs de l'industrie de la guitare. Woodbrass aurait-il flairé le bon coup en lançant une marque Eagletone Custom ? C'est en tout cas un bon pari. Depuis le mois de septembre 2017, il est possible de se faire une guitare personnalisée siglée Eagletone Custom via un configurateur de guitares et de basses sur le site de Woodbrass. Le client compose son instrument en ligne qui est ensuite vernis et assemblé par un luthier en France. Nous nous sommes rendus au Eagletone Custom Day du 15 février dernier au Woodbrass Store de Paris pour en savoir plus...

L'idée n'est pas novatrice à proprement parler. Les configurateurs qui permettent de se constituer une guitare ou une basse personnalisée existent depuis déjà pas mal de temps sur le Web. Fender, par exemple, a déjà fait un pas dans cette direction en 2017 en lançant son mod shop. L'équipe de Woodbrass aura travaillé près de deux ans sur son configurateur en ligne et sur la marque Eagletone Custom, preuve qu'ils sont persuadés que le marché est prêt pour ce genre d'offre. Cependant, les défis et les chausses-trappes qui attendent l'équipe responsable du Eagletone Custom sont nombreux. En cause, un positionnement qui bien que relativement clair repose sur un nom de marque pas nécessairement porteur. En effet, la marque Eagletone de l'enseigne Woodbrass est très largement identifiée comme pourvoyeuse d'instruments d'étude et d'entrée de gamme. Du coup, comment se positionne la marque Eagletone Custom ?

Un positionnement plutôt pertinent

Le configurateur de Woobrass se distingue de sa concurrence au moins sur trois aspects.  Contrairement à un configurateur de marque, nous avons cité Fender précédemment mais il en existe d'autres, Eagletone Custom n'est pas limité à des modèles spécifiques issus d'un catalogue de marques. En temps que marque d'enseigne, ils pourront explorer autant de designs qu'ils le souhaitent dans les limites de ce que permettent les lois sur la propriété intellectuelle.

Des custom shop tels que Warmoth proposent aussi leur propre configurateur qui permet de se constituer une guitare personnalisée. Toutes proportions gardées, car les deux enseignes ne proposent pas strictement le même service, Eagletone Custom pousse le curseur un tout petit peu plus loin en proposant l'assemblage et le réglage de l'instrument par un luthier entièrement dédié à la marque.

Enfin, Eagletone Custom se démarque par son positionnement en terme de prix. En effet, le prix d'entrée de 499€ permet déjà de se constituer un instrument avec un certain degré de personnalisation qu'on ne trouvera pas sur des instruments de série. Bien évidemment, plus la customisation de l'instrument est poussée, plus le prix est élevé. Paradoxalement, c'est aussi ce dernier point qui est le point le plus fragile du projet pour Woodbrass.

Un service de customisation de guitares, d'accord... Mais pourquoi Eagletone ?

"Un custom shop Eagletone ? Mais ils sont fous !"... À l'instar de nombreux lecteurs et membres de Guitariste.com, ce sont les termes exacts qui me sont venus lorsque j'ai pour la première fois entendu parler du Eagletone Custom. Alors vous pensez bien qu'en rencontrant Gaël Liger et Guillaume Gauny, deux des membres de l'équipe Eagletone Custom, je leur ai innocemment posé la question.  Pourquoi diable ont-ils choisi d'utiliser le nom d'Eagletone plutôt que de créer une nouvelle marque vierge de toute scorie ?
Le premier m'a répondu sans détour que "Eagletone est la marque de Woodbrass. Même si dans les esprits Eagletone est associée à du matériel à petit prix ou d'entrée de gamme, il s'est tout de même imposé à nous comme une évidence." Pour Gaël Liger une part du défi Eagletone Custom consiste même à "montrer qu'on peut faire autre chose et que le nom finalement n'a que l'importance qu'on lui accorde."

Pour le second, l'enjeu est bien plus important puisque Guillaume Gauny est le luthier dédié au projet et en tant que tel, il joue son CV et sa crédibilité de luthier. Au début du projet, il pensait qu'il fallait "carrément changer de nom pour se démarquer. Et puis, je me suis dit que de toute façon un autre nom aurait été associé à l'enseigne Woodbrass et aurait de toute façon ramené à Eagletone." Je dois avouer que ce dernier argument m'a particulièrement convaincu. Créer une nouvelle marque aurait probablement donné l'impression que Woodbrass voulait cacher quelque chose. Assumer le nom Eagletone au contraire leur permettra de travailler sur une montée en gamme de la marque. Le défi est intéressant mais il n'est pas gagné d'avance.

Des guitares à petit prix mais à quel prix ?

Le défi est d'autant plus intéressant que le nom Eagletone soulève quelques questions parmi les guitaristes. Il n'y a pas de secret sur la provenance asiatique des instruments Eagletone. Quid des instruments Eagletone Custom ? C'est encore sans détours que Guillaume Gauny répond à la question : "Les bois sont d'origine européenne et canadienne et sont tous choisis par notre équipe. Puis les corps sont usinés en Chine. C'est ce qui nous permet de proposer du premier prix. Les instruments sont ensuite montés et vernis en France par mes soins."
Je rejoins les propos du luthier lorsqu'il dit qu'au fond "la qualité d'usinage d'une machine CNC en Chine est la même que celle d'une machine CNC en France ou ailleurs." Au final, c'est l'intervention du luthier sur le travail de finition, d'assemblage et de réglage de l'instrument qui fait la différence. L'autre facteur qui aidera à la réussite, c'est la multiplication des possibilités de personnalisation de la guitare du configurateur. Guillaume Gauny, qui a testé près de 250 coloris avant de s'arrêter sur la soixantaine disponibles sur le site Eagletone Custom, attend avec impatience de pouvoir intégrer de nouvelles finitions métalliques (par exemple) voire la possibilité de se composer une finition stripes à la EVH. Mieux, en bon amateur de metal, il imagine déjà la conception de guitares à 7 et 8 cordes.  

Par ailleurs le positionnement de la marque est assez clair pour ne pas entraîner de confusion. Eagletone Custom a été créée pour remplir un espace laissé vacant jusque-là. Un espace fait de guitaristes intéressés par la personnalisation de leur instrument mais qui n'ont pas les moyens nécessaires pour faire appel à un luthier ou un custom shop, ni le talent et la patience d'un DIYer !  L'équipe d'Eagletone Custom veut en quelque sorte réaliser une montée en gamme des instruments Eagletone. Il n'est pas question dans leur esprit de se positionner en concurrent des luthiers ou des custom shop des grandes marques de guitare... Pour le moment ?
En effet, les discussions avec Gaël Liger et Guillaume Gauny m'ont laissé entrevoir quelques ambitions plutôt saines pour qui se lance dans un tel projet. D'abord, Woodbrass adopte déjà une stratégie d'endorsement d'artistes. Ceux de la première heure, Jamba de Calypso Rose, Frédéric Renaudin, Arnaud Gourvez de Trio Cover et enfin David Chevallier guitariste de Jazz ont été rejoints dernièrement par Mathieu et Nicolas, les deux guitaristes du groupe de Death Metal Gorod,  qui ont animé La masterclass du Eagletone Custom Day.

Par ailleurs, Guillaume Gauny travaille en ce moment à la fabrication d'une guitare pour un guitariste de renommée internationale. L'instrument sera entièrement fabriqué par le luthier sous la marque Eagletone. De là à dire qu'il s'agit des prémisses d'un véritable Eagletone Custom Shop, un cran au dessus de la marque Eagletone Custom, il n'y a qu'un pas que je ne franchirais pas ici... Seul l'avenir le dira !

Dans tout ça, je ne vous ai que très peu parlé des instruments Eagletone Custom. La raison en est très simple ! Nous allons bientôt pouvoir tester un premier modèle Leïa à deux micros humbuckers, soit une guitare de type Stratocaster HH de toute beauté qui nous a fait de l’œil le temps de notre passage au Woodbrass Deluxe pour cet Eagletone Custom Day.

Liens
Le site Eagletone Custom
Page Facebook Eagletone Custom

DISCUSSIONS SUR LES FORUMS

COMMENTAIRES (3)


Ethereum
# Publié par Ethereum le 26/02/2018 à 09:20   Répondre
Cela fait un moment que cela existe, il me semble.

Il y a quelques années, je me suis offert une guitare "SR" sur ce principe. Marque Française (Lille je crois).

J'en suis absolument ravi !
gatestoavalon
# Publié par gatestoavalon le 23/02/2018 à 14:25   Répondre
C'est vrai que c'est cool. C'est sur c'est plus cher que les grattes chinoises allemandes, mais la personnalisation est un véritable plus. Par contre la "gravure" je trouve ça un peu bof, que ce soit le choix des motifs, leur localisation ou même l'effet donné par la gravure. Ça me fait penser aux autocollants de certains sites de personnalisation de guitare.
Après la facture peut vite monter et arriver à des prix d'une strat special voire standard ( je suis arrivé à 1318€ pour une strat rouge feu, accastillage doré, HSS, vibrato moderne, gravée avec étui rigide)
Et puis surtout, attendons que le rédacteur de l'article fasse le beta test ;)
C Wam
# Publié par C Wam le 23/02/2018 à 10:24   Répondre
Je trouve l'approche super intéressante.
Surtout avec le configurateur via le web qui permet de choisir super facilement, de tester des esthétiques.

Néanmoins, je reste sur ma faim pour l'instant. Ça reste très convenu comme customisation. Par contre certaines couleurs disponibles sont rares. Et c'est très bien de le proposer !

Quelques idées d'options qui à mon avis peuvent vraiment faire la différence par rapport à l'offre pléthorique de guitare de série moins cher :
Option floyd rose, surtout sur la telecaster et la LP.
Les humbucker/P90 sur Telecaster.
Les micros simples sur LP.
Manche érable sur LP.
Manche baryton (par exemple un stock de manche de conversion vissé pour la Tele et la Strat pour réutiliser les mêmes corps).
Des choix de bois différents (Noyer, tilleul, manche tout palissandre, des tables érables flammés et ondés, etc..)

J'imagine bien que ces options vont être cher, surtout dans le cas ou il faut prévoir des défonces en plus sur le corps. Mais la personnalisation sera vraiment intéressante.

Ca manque d'un Warmoth en Europe, c'est un bon début. Il faut continuer comme ça :)
Laisser un commentaire à propos de cet article :
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
Créer un compte gratuitement

 

Articles similaires :

Le 14 Mai 2012
Le 13 Mai 2012
Le 16 Mai 2012
Le 18 Novembre 2011
Le 21 Novembre 2011