Interview Popa Chubby/Eagletone Custom Shop Signature

Laurent Reymond - Le 24 Juillet 2018
Nous avions rencontré Popa Chubby il y a quelques mois dans l'appartement Woodbrass Deluxe alors qu'il donnait des interviews en promotion de son album "Two Dogs" et nous étions loin de nous douter qu'était en train de naitre au même moment une collaboration entre le bluesman New-Yorkais et la marque Eagletone Custom, propriété de la célèbre enseigne française Woodbrass. Le 8 juin dernier, Popa Chubby atterrissait à Paris pour débuter sa tournée européenne et en profitait pour récupérer une guitare signature Eagletone Custom Shop à laquelle il donna son baptême de feu le soir même lors d'un showcase chez Woodbrass. Nous en avons profité pour attraper Popa au vol alors qu'il finissait tout juste son café et qu'il s'apprêtait à découvrir avec une certaine impatience sa nouvelle promise !

Comment ta collaboration avec Eagletone s’est-elle produite ?
Popa Chubby : Je vais être honnête avec toi. Tout au long de ma carrière, j'ai été contacté par une multitude de gens différents qui m'ont proposé de me fabriquer une guitare signature mais à chaque fois que j'ai entamé le dialogue avec eux, je m’apercevais très vite qu'ils allaient en réalité fabriquer leur guitare et pas la mienne. Je mettais donc fin aux discussions en leur disant simplement : "mec, je joue sur une Fender Stratocaster de 1966, c'est la perfection! Je ne vais pas utiliser ta guitare, c’est une certitude !". Evidemment, si je me mets dans l'optique d'avoir une guitare signature, je veux être capable de pouvoir jouer avec sur scène et en l'occurrence je veux qu'elle soit comparable à ma Strat '66. Eagletone est parvenu à  accomplir cela pour moi.

Tout a commencé de manière accidentelle en fait. J'étais en promo pour mon dernier album "Two Dogs" (2017) au Woodbrass Deluxe et il y avait une Telecaster Eagletone Custom accrochée au mur. Je me suis mis à la jouer à un moment donné et je l'ai trouvée vraiment excellente ! Quelqu'un de Woodbrass a fini par venir me voir car il a remarqué que j'aimais vraiment cette guitare vu tout le temps que j’ai passé dessus. Il m'a alors proposé la fabrication d’une guitare signature. Ils ont ensuite pris contact avec moi et je leur ai indiqué d'emblée que si nous nous lancions dans ce projet, il fallait que la guitare soit une réplique exacte de ma Strat '66. Il fallait parvenir à créer la guitare du diable (rires) ! C'est le défi que ce jeune homme ici présent (ndlr : le luthier Guillaume Gauny) est parvenu à relever avec brio ! Il a disséqué ma guitare originale, celle de 66, sous toutes ses coutures. Il a pris un million de mesures différentes et des tonnes de prises de vue et je vais justement découvrir cette guitare juste après notre interview avant de donner un showcase avec ce soir.  

On connait ton amour pour ta Strat '66 qui est ta guitare favorite, celle sur laquelle tu joues tout le temps en tournée. Pourrais-tu t'en passer et jouer live avec ton Eagletone Custom Shop signature ?
Ma Strat'66 est effectivement la guitare que je préfère dans ma très vaste collection, c'est ma n°1 depuis toujours. Mais je vais évidemment me produire sur scène avec mon modèle signature Eagletone, sans plus tarder d’ailleurs car ce sera le cas pour toute cette tournée estivale. Je n'ai de toute manière pris aucune guitare avec moi sachant que mon modèle signature m'attendait ici et j'ai entière confiance dans le travail du custom shop d'Eagletone ! Concernant ma Strat'66, c'est une très vieille dame maintenant et j'aimerais un peu la soulager des tournées. Elle a également beaucoup de valeur et je suis toujours un peu inquiet de la perdre ou de me la faire voler lorsque je suis en tournée, c’est donc le moment de lui donner un peu de repos ! 


D'autant que tu ne prends souvent qu’une seule guitare en tournée...
Il m'arrive d'en avoir deux, lorsque j'ai envie d'avoir également une guitare accordée en open tuning, mais effectivement je suis le genre de mec à n'utiliser qu'une seule guitare en tournée. Cela fait de moi un trou du cul je suppose ? Je sais que je devrais me la jouer rock star et avoir à disposition une quinzaine de guitares pour chaque concert ! Je pourrais aussi avoir un roadie par corde de guitare ! C'est ce que tous ces mecs font en tournée. Ils tournent en rond dans leur tourbus et ils emmènent avec eux plus de guitares qu'ils ne savent vraiment en jouer. Quel est l'intérêt ? J'ai plein de guitares, elles sont toutes à la maison et je les joue chez moi. Mais en tournée, j'ai besoin d'une seule Strat, rien de plus. Lorsque tu joues en concert, tu dois t'efforcer d'établir un son et une vibe particulière et c'est plus cohérent et consistant de le faire avec une seule guitare.

Ton modèle signature fait-il partie de la même gamme que les modèles Eagletone Custom que l'on peut configurer sur le site Internet de Woodbrass ?
Guillaume Gauny (qui intervient pour répondre à cette question) : Non ce n'est pas la même chose que les modèles Eagletone Custom, qui sont ceux que l'on peut configurer sur le site Internet. Là il s'agit d'une des toutes premières guitares Eagletone Custom Shop. Comme Popa le disait, le but était de faire une réplique de sa Strat '66, pour cela j'ai sélectionné les bois moi-même, je suis parti sur une base de frêne des marais, un bois très léger et acoustique, une électronique conforme à l'originale, des micros fidèles à ceux d'origine. La différence est que pour les Eagletone Custom, la guitare est assemblée en France mais les différentes parties de bois qui la composent sont usinées à la machine CNC en Chine, ce qui comme je le dis toujours ne change pas grand chose, car si tu te sers d'une machine CNC en France, cette dernière n'en demeure pas moins de fabrication chinoise, le résultat est le même. Pour une guitare Eagletone Custom Shop comme celle de Popa, je commande la bûche directement et je fais tout moi-même de A à Z, tandis que pour une Eagletone Custom on assemble, on vernit et on fait le réglage en France mais les différentes pièces de bois sont usinées en Chine.

Ta signature Eagletone Custom Shop est donc une réplique de ta Strat ‘66. Quid des micros ?
Popa Chubby : Il y a mes micros préférés dedans qui sont les Lindy Fralin. Je savais exactement ce que je voulais comme micros pour cette guitare. Les micros simples Lindy Fralin sont les plus fidèles aux micros Fender d'origine selon moi. Sur ma Strat'66 mes micros simples sont ceux d'origine mais j'ai un Seymour Duncan JB en chevalet. Nous avons donc fait la même configuration sur la Eagletone Custom Shop avec le JB en chevalet et les single coil Lindy Fralin pour les deux autres positions. Comme nous le disions, même essences de bois avec un corps en frêne des marais, un manche érable et une touche palissandre, comme la vraie !


Tu as donc une préférence pour le frêne des marais par rapport à l’aulne pour le corps ?
Oui complètement. Toutes mes Strats favorites possèdent un corps en frêne des marais. Chacun a ses préférences et celle-ci est la mienne. De manière générale, les Strat que je préfère sont celles qui ont été fabriquées entre 1965 et 1972. Ce sont les meilleures pour moi !

Tu n'as pas encore pu jouer sur ton modèle signature mais tu sembles déjà très confiant quant à sa qualité de fabrication. Qu’est-ce qui te permet d’être si optimiste ?

Comme je le disais, je vais effectivement aller la tester juste après notre interview et je vais me défouler dessus un bon moment ! Mais effectivement, je n'ai absolument aucune inquiétude quant à la qualité de fabrication de l'instrument car j'ai pu suivre l’évolution de sa construction et surtout, j'ai déjà joué sur une Telecaster de la gamme Eagletone Custom que j'ai trouvée géniale ! Son confort de jeu était parfait et c'est très important sur une guitare.
La jouabilité d'une guitare est selon moi ce qui a le plus d'importance. Une bonne guitare doit être très bien réglée, elle doit se jouer à merveille. Les meilleurs magasins de guitare passent beaucoup de temps à régler les instruments qui sortent du carton. Regarde ce qu'il se passe lorsque tu achètes une Gibson aujourd'hui. Tu la sors de son étui et elle est injouable ! Les Gibson sont atroces à leur sortie d’emballage car ils ne prennent plus la peine de les régler correctement ! C'est dingue d'être aussi négligeant sur ce point car selon moi, même une mauvaise guitare peut sonner très bien et être confortable si elle est bien réglée ! C'est un point crucial !

On va aborder le sujet qui fâche. Cette guitare aussi bonne soit-elle est de marque Eagletone et beaucoup de guitaristes auront d’emblée un blocage psychologique car ils ne veulent pas voir Eagletone inscrit sur la tête de leur guitare (ndlr : le luthier Guillaume Gauny en profite pour nous rappeler que la gamme Eagletone n'a absolument rien à voir niveau qualité avec les gammes Eagletone Custom et Eagletone Custom Shop). De ton côté, toi qui es habitué à voir écrit “Fender “ sur la tête de tes guitares, tu ne sembles avoir aucun blocage psychologique avec cela n’est-ce pas ?
Oh non je n'en ai absolument rien à foutre ! Fender sera toujours Fender, il y a un certain niveau de qualité qui sera toujours acquis avec cette marque et Gibson continuera malheureusement d’être Gibson, bien que j'adore leurs vieilles guitares. Mais Gibson est en train de couler n'est-ce pas ? Et leurs nouvelles guitares sont horribles, sans aucun contrôle qualité. Donc non, je n'ai absolument aucun problème à jouer sur une excellente guitare sur laquelle est inscrit Eagletone !

Ton dernier album "Two Dogs" (2017) est sorti l'année dernière et tu ne mets jamais trop longtemps à publier de la nouvelle musique. Prépares-tu ton nouvel album en ce moment ?
Je m'apprête à publier de la vieille musique à vrai dire (rires) ! Je vais sortir un Best-Of de Popa Chubby, dont les titres ont été sélectionnés par mes soins. Ça s'appellera "Prime Cuts : The Best Of The Beast From The East" et ça sortira en septembre. Il s'agira de 16 de mes tout meilleurs titres ! Mais effectivement, j'écris et j'enregistre du neuf en parallèle. Je ne m'arrête jamais vraiment car je prends toujours autant de plaisir à le faire !

Nous évoquions lors de notre dernière interview le fait que tu étais revenu au Bataclan pour la première fois depuis les attentats du 13 novembre 2015. Comment as-tu vécu ce concert ?
C'était incroyable mec ! Un concert vraiment spécial. Pour beaucoup de gens, il s'agissait de la première fois qu'ils revenaient au Bataclan depuis les attentats. C'était un concert avec un sentiment triomphal ! Vraiment une atmosphère excellente chargée d’émotions !

As-tu d'autres projets parallèles ?
Non pas pour le moment, si ce n'est que j'envisage d'ouvrir un bordel à New York ! Je suis un proche de Donald Trump tu sais. Nous trainons ensemble tout le temps à parler de politique et d'autres choses. Je plaisante bien sur (rires) ! J'essaie de le convaincre de lui faire bouffer sa propre m***e en fait (rires) ! 

Pour finir, est-ce que cette collaboration avec Eagletone Custom ouvrira la porte à l’élaboration d’autres produits comme des pédales ou des amplis ?
Je suis ouvert à tout mais je ne suis vraiment pas une prostituée de l'endorsement ! Il y a des mecs dont la carrière consiste seulement en cela : être endorsé par le plus de marques possibles ! Tu vois ces mecs qui sont toujours au NAMM ou à Musik Messe et tu vas sur leur site web et tu vois une liste de 500 endossements et là tu te dis : "mec comment peux-tu approuver et utiliser tout ça ?".  Si un jour je mets mon nom sur un effet ou autre, il faudra vraiment que cela soit quelque chose que j'aime vraiment et que j'utiliserai ! Je reçois en permanence des offres de plein de marques. Du genre : "veux-tu qu'on t'envoie notre set de micros ?". Mec, si je veux les utiliser, je les achèterai. Fais-moi une remise à la rigueur, mais je ne veux pas de ta gratuité qui impliquerait une perte de mon indépendance et de ma liberté ! Après il m'est évidemment déjà arrivé que l'on me fasse essayer de très bons produits et que j'en dise du bien en toute franchise, mais jamais de me faire envoyer du matériel avec mon nom dessus sans que je puisse y trouver une quelconque utilité. Encore une fois, je le ferai si jamais il s'agit vraiment de quelque chose que je trouve bon et utile pour ma musique. Mais sinon, c'est hors de question !

A la fin de cette interview, nous avons pu accompagner l’équipe de Woodbrass et Eagletone Custom pour assister à la découverte de la guitare par Popa Chubby. Ce dernier a été tout de suite conquis par la guitare aussi bien au niveau du son que de sa qualité de fabrication et de son confort de jeu et a simplement demandé à Guillaume Gauny en guise d’ultime ajustement de lui « vieillir » davantage son chevalet, sa paume étant habituée à des chevalets marqués par l’érosion du temps !      

Liens

Le site Eagletone Custom

Rejoindre la discussion à propos de la guitare de Popa sur nos forums

 

POUR ALLER PLUS LOIN

DISCUSSIONS SUR LES FORUMS

Lire les 52 messages sur le sujet Eagletone Popa Chubby Monster Relic

Laisser un commentaire à propos de cet article :
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
Créer un compte gratuitement