[Pleins Feux Sur] Tout savoir (enfin !) sur Eagletone Custom

La rédaction - Le 01 Septembre 2018

Lancée il y a tout juste 1 an par l'enseigne Woodbrass, la marque Eagletone Custom a déjà fait couler beaucoup d'encre - ou plutôt crépiter bien des claviers - tant le public peine à comprendre la place d'une gamme custom chez une marque jusque là assimilée à de l'entrée de gamme. Pour tordre le cou aux idées reçues et autres suppositions parfois (voire souvent) erronées et répondre aux questions fréquemment posées par les guitaristes un peu perdus, nous avons décidé de consacrer ce [Pleins Feux Sur] de rentrée à Eagletone Custom afin que la marque soit une bonne fois pour toute comprise, identifiée et positionnée. C'est Christophe Chauvin, PDG de Woodbrass, et Guillaume Gauny, le luthier, que nous avons cuisinés sans ménagement, lampe en pleine figure façon commissariat des polars des années 50 (ça rigole pas chez Gcom !), qui répondent à nos questions afin que toute la lumière soit faite sur "l'affaire Eagletone Custom"...

Bonjour Guillaume et Christophe, il semble que le public peine à comprendre l’arrivée d’une gamme custom chez Eagletone, plutôt assimilée à de l’entrée de gamme. Un de nos forumeurs résume la question par  “C'est un peu comme si on fabriquait une Rolls au prix d'une Rolls, et qu'on lui collait un logo Dacia...". Pouvez-vous nous éclairer sur ce point ?
Christophe : Eagletone est une jeune marque, créée en 2007, qui évolue constamment dans le temps. Yamaha ne fabriquait-il pas des instruments d’étude dans les années 70 avant de fournir, aujourd’hui, toutes les plus grandes salles de concerts du monde en piano à queue ? Eagletone est une marque en pleine évolution. Nous avons déjà commencé notre montée en gamme en passant tous nos premiers prix sous la marque Bird. Ce qui signifie, par exemple, que toutes les guitares acoustiques d’Eagletone sont en tables massives et montées avec des cordes d’Addario.
Notre marque innove en étant par exemple la première marque d’accordeur à notation française. Cela parait idiot mais cela simplifie la vie de milliers de professeurs, d’élèves et de parents en France…
Quant aux remarques négatives de certains internautes, nous avons pu vérifier par nous-mêmes à plusieurs reprises que des avis sur nos instruments étaient émis par des personnes n’ayant jamais vu nos produits. C’est malheureusement la limite d’internet.

Guillaume : Bonjour Guitariste.com !
Oui je ne suis pas surpris par cet étonnement de la part des guitaristes et bassistes quand on leur parle d’ Eagletone Custom.
Cela a beaucoup étonné sur les réseaux et bien entendu Eagletone Custom a été assimilée par pas mal de monde à un gros geste marketing et qui sent l’arnaque…
Quand on m’a contacté pour que je devienne le luthier, à l’image de Eagletone Custom j’ai également froncé les sourcils, mais quand on m’a véritablement exposé le projet cela m’a tout de suite emballé !
Pour éclairer cette question qui est d’ailleurs assez chouette, je dirais que l’on est exactement dans cette triste vérité qui est que les musiciens ne savent pas forcément que Eagletone Custom et Eagletone sont totalement différentes, bien que le nom Eagletone soit présent dans les deux marques.
On peut dire que c’est un passage d’une entrée de gamme avec Eagletone à un niveau carrément supérieur avec Eagletone Custom.
Alors pour répondre simplement, je dirais à ce forumeur que je prendrais la Dacia si j’ai l’équivalence des performances que possède la Rolls car c’est beaucoup moins cher !! (nous sommes musiciens avant tout donc on ne roule pas sur l’or (rires).

Pourquoi ce choix ? En terme de marketing/positionnement n’aurait-il pas été plus simple (et moins risqué) de créer une nouvelle marque "vierge", entièrement dédiée au custom ?
Christophe : Avec plus d’un million de produits vendus dans le monde entier en onze ans et moins de 1% de retour SAV, nous sommes fiers de notre marque. Nous avons su la faire évoluer et ce n’est forcément qu’un début. Nous avons donc choisi de capitaliser sur notre notoriété et de développer l’image de marque au fur et à mesure de nos innovations.
La liste des musiciens ayant adopté nos guitares montre bien que c’est un faux problème et que nous sommes en train de gagner notre pari. Les guitaristes Custom augmentent progressivement avec des artistes comme Popa Chubby, Jamba (Calypso Rose), David Chevallier, etc. Pourtant, la vraie question est plus de savoir pourquoi c’est un petit fabricant français qui propose cette possibilité de customisation de guitare avant toutes les marques mythiques...

Guillaume : C’est ce que je me suis dit également au début mais le but était de redorer le blason de Eagletone qui je le rappelle propose des instruments basés sur l’entrée de gamme mais qui sont appréciés par les débutants car ils sont, une fois réglés, carrément cool pour apprendre les premiers riffs de Angus Young, Hendrix ou de Cobain !
Donc le Custom est une vraie montée en gamme où chaque détail n’échappe pas à mes yeux de maniaque !

C’est quoi qu’il en soit un pari ambitieux et audacieux. Comment est née l’idée, qui en est à l’origine et qui sont les divers acteurs, tous domaines confondus, qui se sont associés à ce challenge ?

Christophe : Même si je suis à l’origine de l’idée, il n’y a toutefois rien de révolutionnaire. La personnalisation est déjà proposée depuis longtemps pour les chaussures de sport, les vêtements, les voitures… Ce qui a été nouveau, c’est de l‘appliquer aux guitares.
Une grande partie de l’équipe Woodbrass a participé au développement du concept : les chefs de produits pour les études de marché, les cinq luthiers et apprentis luthiers, les informaticiens, les conseillers magasins et téléphone, le marketing… C’est donc une belle œuvre collective.

Guillaume : Aujourd’hui, Eagletone Custom est née et nous voulons faire connaître nos instruments et briser cette barrière de peur que peuvent avoir les sceptiques. Vous ne serez pas déçus et en plus c’est fait à Nantes ;)

Guillaume, cela a déjà été expliqué mais peux-tu nous rappeler les différences de fabrication entre les modèles Custom et les Eagletone de base ?
Je ne sais pas trop … apparemment c’est la même chose (rires).
Trêve de plaisanteries et d’amalgames !
Les guitares Eagletone "de base" sont entièrement fabriquées en Chine, c’est exactement l’équivalent de toutes les marques concurrentes dans cette gamme de prix mais cela permet aux portefeuilles les moins fournis de se faire plaisir avec une "petite" guitare.
Les Eagletone Custom ont des bois sélectionnés principalement en Europe mais aussi venant du Canada pour tout ce qui est érable.
Pour proposer des prix aussi avantageux nous faisons pré-usiner les corps en Chine par commande numérique (et cela nous ne l’avons jamais caché).
Comme je dis, 99% des guitares de n’importe quelle gamme de prix (Fendson, Gibder,Yamahez ou Ibanec pour ne pas citer de noms) faites en série passent forcément par l’étape de la commande numérique pour des questions budgétaires.
Mais la question que je pose aux musiciens est : quelle est la différence sur le rendu final entre une guitare détourée en Chine par une commande numérique et en France avec une commande numérique chinoise ? Vous avez trois heures  :))
Tous les corps sont repris par mes soins ou celui de mon apprenti sous mon œil de méchant maître de stage...Les manches sont planifiés constamment et les vernis sont créés et appliqués par nos petites mains. Les guitares sont testées et jouées avant de passer le dernier coup de chiffon et de les mettre en housse ou en étui.

Christophe : C’est le savoir-faire de nos luthiers qui transforme une guitare Eagletone de base en guitare Eagletone professionnelle. Nous pourrions faire le parallèle avec une voiture. Une Clio de rallye est une Clio mais qui est passée dans les mains d’un préparateur. Mais est-ce encore la même Clio après ?


Quelle est la valeur ajoutée des Eagletone Custom comparée à ce qui se fait déjà en terme de personnalisation, par exemple chez Warmoth ?

Christophe : Notre valeur ajoutée est le nombre de possibilités de personnalisation, le prix, la fabrication en France, le suivi personnalisé par un de nos conseillers avant et après l’achat.

Guillaume : Alors déjà, je suis un fan de Warmoth ! Ils ont des bois de fou que nous ne proposons pas encore et certes plus de choix mais la différence avec Eagletone Custom est que Warmoth ne fait que les pièces détachées et qu’il faudra forcément passer par un luthier pour l’assemblage ou les réglages du type planification et ajustement de certaines pièces.
Warmoth est lancé depuis plusieurs années maintenant alors qu’ Eagletone Custom n’a pas encore un an, donc je demande aux musiciens de patienter pour voir les futures améliorations ;) 

A ce propos, certains déplorent un choix trop restreint dans les options pour du custom, (au niveau du nombre de micros, de la forme de la tête, du manche, floyd ou pas, type de chevalet, etc.), ce qui, en comparaison avec d’autres marques et à tarif égal les dissuade de passer à l’achat. Allez-vous faire évoluer ces options de base dans un avenir proche ?

Guillaume : Encore une fois je ne peux que dire : la patience est une vertu, laissez-nous le temps de vous présenter de nouvelles configurations.

La moindre nouveauté ne passe pas que par l’étape de fabrication, il y a une étape logistique avec les différentes équipes pour que la guitare puisse apparaître sur le configurateur. Les graphistes vont la modéliser avec tous les hardware, toutes les combinaisons de couleurs, toutes les gravures, etc. Ça commence déjà à faire pas mal de travail rien que pour un corps et nous voulons bien le faire.
Nous travaillons sur la possibilité de mettre 1 micro sur les Ripley (forme Telecaster), de nouvelles formes (335 ou 339, une guitare pour les copains metalleux, Jazz Bass et Precision).
De nouvelles couleurs seront disponibles comme le métallique et les couleurs matifiées et nous sommes en train de voir pour faire rentrer des micros made in France, EMG, Lindy Fralin.

Christophe : Il faut être patient, comme l’a souligné Guillaume. C’est un projet ambitieux. Il nous a donc fallu faire des choix au lancement afin de limiter des investissements déjà importants. Mais oui, évidemment, notre offre va évoluer et cela très prochainement.



Popa Chubby vient d’acquérir un modèle Custom Signature Relic, dans quelles circonstances  s’est passée la rencontre avec l’artiste et l’élaboration de sa guitare ?
Christophe : Nous avons rencontré l’artiste par le biais de son agent, Bruno, qui nous avait demandé de lui mettre à disposition les locaux parisiens de Woodbrass Deluxe pour une interview de Popa. Nous en avons profité pour lui présenter le concept auquel il a adhéré spontanément. C’est une belle histoire qui nous a aussi rassurés quant à l’intérêt de lancer ce projet un peu fou…

Guillaume : Nous nous sommes rencontrés au Bataclan.
Curieux et sans a priori sur la marque qu’il ne connaissait pas, de l’autre côté de la grande marre qui sépare nos deux continents, Popa avait pu tester une Eagletone Custom lors d’une interview au Woodbrass Deluxe et il avait bien accroché. Et surtout, le feeling avec l’équipe et moi-même est très bien passé et j’ai commencé à prendre les cotes de sa strat 66 qu’il avait avec lui pour le live du Bataclan.
C’est à ce moment-là que tout a commencé !

Ce modèle Popa Chubby sera-t-il commercialisé et si oui, quand et à quel tarif (on veut tout savoir !) ?
Guillaume : Yes ! ce modèle Monster Relic sera commercialisé prochainement mais uniquement sur commande.

Christophe : Notre objectif est de le commercialiser d’ici la fin de l’année. Mais c’est tout ce que je peux dire, si ce n’est qu’elle sera très proche de l’original, notamment au niveau des micros. Mais j’en ai déjà trop dit...

Quelles sont les prochaines étapes de développement de Eagletone Custom, les projets à court et moyen terme ?... Enfin ceux dont vous pouvez parler sans trahir de secrets !


Christophe : Nous souhaitons surtout amener de l’innovation car une marque n’existe que si elle innove. Nous avons quelques belles idées dans les cartons…

Guillaume  : Les prochaines étapes sont de proposer de nouvelles formes et finitions ainsi que d’avantage d’harware, mais aussi de pouvoir choisir le type de câblage souhaité.
Après je ne dis pas tout car nous avons beaucoup d'idées mais cela viendra en temps et en heure...

Si les guitaristes sont encore quelque peu perplexes face à Eagletone Custom, que pourriez-vous leur dire pour balayer leurs dernières hésitations ?
Christophe : De juger par eux-mêmes en allant essayer une Eagletone Custom dans nos magasins à Paris ou chez un de nos 20 magasins partenaires. Pour l'instant chez  Alex Musique situé près de Metz (Ripley forme Telecaster) et chez Musique Point Com situé à Mundolsheim dans le 67 (Arwen forme Les Paul).


Guillaume : Le but d’Eagletone Custom est surtout de proposer des instruments de qualité équivalente voire supérieure à de grosses marques pour un prix moindre et surtout vernies, assemblées et bichonnées en France par deux musiciens passionnés. Alors n’hésitez à nous contacter pour avoir des informations ou nous soumettre des idées car nous aimerions que ce configurateur de guitares soit créé et mis à jour par notre communauté de musiciens.
En espérant avoir répondu à toutes vos questions dans la bonne humeur ;)

Et nous tenons à remercier les guitaristes et bassistes qui nous ont déjà fait confiance et qui semblent grandement apprécier leur Eagletone Custom !

Liens

Le site Eagletone Custom

Pour plus d'infos sur Eagletone Custom, retrouvez les autres articles :
- Eagletone Custom : le pari un peu fou de Woodbrass !
- Test de la guitare Eagletone Custom Ripley

 

Cette rubrique est destinée à mieux faire connaître les artisans présents en Topic Pro dans nos forums. Si vous souhaitez plus d'infos sur ce service pour vous aussi être présenté en [Pleins Feux sur], écrivez à Caroline à l’adresse caroline[@]guitariste.com (retirez les crochets).

POUR ALLER PLUS LOIN

Pleins Feux Sur :
  • [Interviews] [Pleins Feux Sur] - Hufschmid Guitars
  • [Actualité] Nouveau single de Jason Becker en attendant l'album prochainement
  • [Interviews] [Pleins Feux Sur] Wunic Amps
  • [Interviews] [Pleins Feux Sur] Masoni - Ma Rock'inerie
  • [Actualité] Uli Behringer répond aux accusations de contrefaçon
  • [Interviews] [Pleins Feux Sur...] Rolf Pedalboards
  • [Interviews] [Pleins Feux Sur] Les amplis VANFLET
  • [Interviews] [Pleins Feux Sur] ESAT Arc en Ciel / Atelier du son
  • [Interviews] [Pleins Feux Sur] Ligérie Guitares
  • [Interviews] [Pleins Feux Sur] FX Amplification
  • [Interviews] [Pleins Feux Sur] Adrien Collet, luthier
  • [Interviews] [Pleins Feux Sur] - Castle Made Of Sound
  • [Actualité] PRS Custom 24 plus polyvalente que jamais
  • [Actualité] La Physique de la Guitare
  • [Interviews] [Pleins Feux Sur] - A-Waï Amplification
  • [Interviews] [Pleins Feux Sur] - SP Custom
  • [Actualité] Fender Supreme Stratocaster
  • [Actualité] Satriani rajoute un chapitre à son livre Strange Beautiful Music
  • [Actualité] L'histoire des oiseaux de PRS
  • [Interviews] [Pleins Feux Sur] - Zorg Effects
  • DISCUSSIONS SUR LES FORUMS

    COMMENTAIRES (3)


    Crazy pumpkin
    # Publié par Crazy pumpkin le 05/09/2018 à 17:16   Répondre
    "Une marque n'existe que si elle innove"...

    c 'est une façon de voir les choses. En fait ça dépend.

    Une marque historique, bien établi avec une image de marque, en fonction du secteur peut ne pas avoir besoin d'innover pour exister, c'est moins le cas pour une jeune marque qui a tout à faire.

    Je dirai plutôt qu'une marque n'existe que si elle est bien positionnée et reconnue (et ce peut être pour différents critères: innovation, qualité, conservatisme du savoir faire).
    Mr.Z
    # Publié par Mr.Z le 03/09/2018 à 12:28   Répondre
    Je trouve que faire exporter des bois europééns en Chine pour les finir à la main en France, c'est mal comme démarche. Par mal je veux dire c'est infecte de raisonner encore comme ça en 2018. J'espère que le consommateur sanctionnera cette démarche polluante et ringarde.
    vehuel
    # Publié par vehuel le 01/09/2018 à 12:00   Répondre
    "Pourtant, la vraie question est plus de savoir pourquoi c’est un petit fabricant français qui propose cette possibilité de customisation de guitare avant toutes les marques mythiques..."
    :D :D :D C'est bien d'être persuadé de ce qu'on dit!
    Le Fender Mod Shop existe depuis 2 ans... Certes toujours qu'aux US pour le moment et l'interface de personnalisation a été ajoutée sur le site français ce qui laisse présager que ça devrait arriver en France.

    "La personnalisation est déjà proposée depuis longtemps pour les chaussures de sport, les vêtements, les voitures… Ce qui a été nouveau, c’est de l‘appliquer aux guitares."
    Et Halo, Kiesel, Ran, et j'en oublie... On en parle?
    Laisser un commentaire à propos de cet article :
    Nom d'utilisateur :
    Mot de passe :
    Créer un compte gratuitement