La marque américaine nous avait déjà bien séduits avec la nouvelle gamme japonaise MJ Series, elle persiste et signe avec de nouveaux modèles ainsi que des gammes revues et corrigées à la fois dans les séries Pro Plus et X.

Jackson est une marque incontournable pour les musiques les plus extrêmes, et elle est parvenue à suffisamment renouveler sa gamme pour rester pertinente à une époque où les guitaristes ultra techniques attendent des performances d'élite de la part de leurs instruments (de préférence sans se ruiner). Dans cette logique, la marque propose la série Pro Plus, des guitares élaborées en Chine avec des équipements haut de gamme. Parmi les nouvelles arrivées au catalogue, il y a à la fois des Dinky et des Soloist. Pour ceux qui n'auraient pas bien suivi, la Dinky comme la Soloist ont commun d'être des "superstrat", c'est-à-dire des guitares modernes inspirées par la Stratocaster (leur corps fait en fait les 7 huitièmes de celui d'une Strat standard) qui se différencient essentiellement par leur structure, puisque les Dinky ont le manche vissé tandis que les Soloist ont un manche traversant.

Jackson Pro Plus series

Pour les Pro Plus Dinky, on retrouve généralement un corps en tilleul avec un manche en sandwich trois pièces érable / wengé / érable renforcé par du graphite, avec une finition satinée à l'arrière et des repères lumineux sur le côté de la touche. La MDK Evertune 7 est une sept cordes équipée d'un chevalet Evertune et avec des micros Fishman Fluence actifs (disponible en six cordes), la MDK7 HT est une sept cordes au chevalet fixe avec des Bare Knuckle, la MDK HT7 MS une sept cordes à diapasons multiples (avec les frettes en biais donc), la MDK HT6 MS est son équivalent à six cordes. Il y a aussi la DKAQ avec son corps en okoumé sculpté, sa table en érable ondé, son Floyd Rose et ses micros Seymour Duncan, et sans la table érable elle devient la DKA. Enfin, la MDK7P HT est une sept cordes avec une table rapportée en peuplier.

Guitare Jackson mdk ht6 ms

Côté Soloist, les corps sont en okoumé sculpté avec manche traversant érable / noyer. Il y a la SLA3Q avec Floyd Rose, micros Seymour Duncan et sa table en érable ondé, et la SLA3 sans cette table rapportée, qui est disponible en finition bullion gold, c'est-à-dire toute dorée jusqu'à la tête ! De manière générale, de nombreuses finitions bien flashy sont disponibles pour tous les modèles.

jackson soloist guitare

Côté X, qui est l'entrée de gamme Jackson, il y a la DK3XR M HSS, une Dinky avec un humbucker et deux simples, Floyd Rose et touche érable avec repères dents de requin noirs (effet visuel garanti !), la SL3X DX, son équivalent en version Soloist à touche laurier, la RRX24, une Randy Rhoads avec deux humbuckers Seymour Duncan et Floyd Rose (aussi disponible en finition camouflage) et l'incroyable SLX DX en finition échiquier noir et blanc, jusqu'à la tête.

jackson sl3x dx

Pour terminer (ça va vous suivez toujours ?), la gamme japonaise MJ Series accueille la nouvelle RR24MG, une Randy Rhoads avec deux micros EMG (les classiques 81 au chevalet et 85 au manche) et un Floyd Rose, avec une finition noire au pinstripe jaune, mais aussi blanche au pinstripe noire, comme la Concorde originale de Rhoads lui-même. On a hâte de faire couiner tout ça !

Guitare Jackson RR24MG

Plus d'infos sur le site de Jackson Guitars.