La guitare préférée de Joe Bonamassa rééditée par Fender

La rédaction - Le 24 Juin 2021
La guitare préférée de Joe Bonamassa rééditée par Fender
Décidément les guitares associées à des artistes se succèdent avec aujourd'hui la maison Fender qui nous offre une reproduction de "The Bludgeon", qui n'est autre que la guitare préférée de Joe Bonamassa qui possède l'une des plus importantes collection au monde ! Alors découvrons ensemble les particularités de cette Nocaster de 1951 dont 100 répliques seront fabriquées par le Master Builder Greg Fessler du Fender Custom Shop.

Joe Bonamassa a la réputation de partir dans des "safari" à la traque de guitares d'exception et de modèles vintage très ciblés pour agrandir plus encore son impressionnante collection abritée chez lui dans ce qu'il appelle affectueusement "Nerdville". Il est finalement tombé sur cette guitare presque par hasard il y a 7 ans dans le magasin Guitar Center de Hollywood. Et depuis cette Fender Nocaster de 1951 est devenue sa guitare préférée au point qu'il l'a déjà jouée sur plus de 700 concerts, enregistré avec… 

 

C'est quoi une Nocaster ?

Petit rappel historique, les premières versions de la guitare qu'on appelle aujourd'hui Telecaster sortent de l'usine Fender en 1950 sous le nom d'Esquire avec un seul micro puis en tant que Broadcaster avec notamment l'ajout d'un second micro et d'un truss rod pour renforcer le manche. Gretsch ayant déjà déposé le nom pour la batterie Broadkaster demande à Fender de le retirer. Le temps de résoudre le litige et d'arriver ensuite au nom de Telecaster, environ 500 modèles voient le décalcomanie découpé et seul le nom de Fender apparaitre sur la tête de la guitare. Les collectionneurs leur donneront a posteriori ce nom de Nocaster. 

En quoi cette Nocaster est-elle différente ?

Le modèle de Joe Bonamassa présente plusieurs particularités à commencer par le corps constitué d'une seule pièce de frêne, chose rare déjà à l'époque. Elle reçoit le pickguard noir fait d'une seule épaisseur typique de ces premiers modèles, la finition Butterscotch vieilli par 70 ans d'utilisation et la même configuration micro que la Telecaster d'un certain Keith Richards à savoir un micro humbucker PAF original et un micro chevalet simple bobinage à plots plats. Forcément ces micros n'étant plus disponibles aujourd'hui, Joe Bonamassa et Fender ont demandé à Seymour Duncan de les reproduire et notamment en position centrale d'avoir le même son hors phase que Joe décrit comme étant différent des autres. Pour lui cette guitare offre une dynamique rare peu importe le niveau de volume auquel on la joue, si bien qu'elle peut s'aventurer aussi bien sur les registres blues, rock, jazz…

Comment reproduire l'inexplicable ?

La difficulté vous l'avez compris c'est que Joe Bonamassa est convaincu que cette guitare est la meilleure qu'il possède, il dit qu'elle lui donne 10% de plus que les autres mais sans vraiment être capable de dire pourquoi. On le soupçonne du coup d'avoir confié cette guitare au Custom Shop Fender pour qu'ils la décortiquent dans tous les sens et qu'ils lui donnent des réponses. Greg Fessler du Fender Custom Shop qui au cours des prochains 36 mois va fabriquer 1 par 1 chacun des 100 exemplaires de cette série limitée attribue cela au fait d'utiliser les meilleurs bois, d'avoir un corps en frêne d'une pièce, et la configuration particulière des micros… Quand on sait qu'à l'époque Fender utilisait surtout les bois disponibles sur place et que les micros n'étaient jamais bobinés 2 fois exactement de la même façon, ça explique que certaines guitares se révèlent plus que d'autres…

Et si on veut l'acheter ?

La Fender Joe Bonamassa 1951 NoCaster The Bludgeon doit son surnom de matraque à son manche lui aussi réalisé en une seule pièce d'érable qui compte 21 frettes vintage, un radius de 7.25" et un profil en U. Bizarrement la 16ème case est la seule qui ne soit pas usée par les 70 années de jeu. D'ailleurs en parlant de relicage, Joe Bonamassa explique que dans le meilleur des cas, cette technique s'approche à 90% de l'état réel d'une guitare vintage. Il faut d'après lui jouer la guitare sur une dizaine de concerts pour apporter les 10% restant et que la finition se patine. Car elle est faite et reproduite par le Custom Shop Fender pour être jouée ! 

Son tarif est de $8500, un prix élevé certes mais toujours dix fois moins que le prix d'une véritable guitare de 1951 sans garantie que la plus vieille soit forcément la meilleure des 2, ni que celle que Joe Bonamassa décrit comme sa meilleure, soit la meilleure pour vous… La morale de l'histoire, on ne la répétera jamais assez : autant que possible, prenez le temps d'essayer vos guitares en magasin avant de les acheter ! Pour celle-là ça va être compliqué car il faut impérativement la pré-commander sur le site de Joe Bonamassa... 

Dernier mystère entourant cette guitare, les lettres "OZ" sont imprimées à l'extérieur de l'étui sans qu'on sache à qui ou à quel groupe ça peut correspondre. Si vous trouvez la réponse, je suis sûr que Joe vous fera une petite remise !

ARTICLES SUR LE MEME THEME

DISCUSSIONS SUR LES FORUMS

Lire les 42 messages sur le sujet Le Custom Shop Fender sort la Nocaster de Joe Bonamassa

Laisser un commentaire à propos de cet article :
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
Créer un compte gratuitement