Retour de 3 pédales 70's chez Orange

La rédaction - Le 20 Septembre 2022
Retour de 3 pédales 70's chez Orange
Vous connaissez certainement les amplis Orange mais saviez-vous que le fabricant anglais avait dans les années 1970 sorti également une gamme de pédales d'effets ? En 2019 une photo d'un de ces anciens modèles a fait beaucoup parlé ce qui fût le déclic de ces rééditions des pédales Orange Sustain, Phaser et Distortion qu'on va découvrir ensemble.

Alors qu'on se comprenne bien, le catalogue de Orange Amplification comporte déjà plusieurs pédales dont on vous a déjà parlé sur Gcom : de la cataPulp à la Detonator, en passant par la Bangeetar, la Bass Butler Bi-Amp et la Guitar Butler, ou enfin la tête Terror Stamp format pédale… Mais avec ces 3 nouvelles pédales Orange Sustain, Phaser et Distortion, on revient à des pédales beaucoup plus simples à la fois dans leur format, leurs fonctions respectives et leur look rétro art nouveau, avec quelques nouveautés à la clé.

On commence avec la pédale Orange Sustain qui en fait est un compresseur optique qui va fonctionner via une alimentation 9 volts voire même 12 volts si vous souhaitez obtenir plus de compression ou via une pile 9 volts. Les connectiques d'alimentation, l'entrée et la sortie se situent en haut, à la tête de la pédale. Le contrôle Depth vient doser le niveau de sustain (la durée de la note) et de gain alors que Level ajuste le niveau de sortie de l'effet. On peut même l'utiliser comme un simple boost avec le Depth à zéro en dosant le volume du Level. 

Ade Emsley le designer des nouveaux produits Orange depuis quelques années déjà, s'est inspiré des schémas d'origine et les a mis au goût du jour en ajoutant ici un Buffered Bypass (JFET), une LED qui est bleue en fonctionnement normal qui vire au rouge lorsque le gain est réduit. Mais surtout il a mis en place un sidechain différentiel qui, sans trop rentrer dans les détails techniques que je maitrise mal, agit sur les fonctions Attack et Release qui sont prédéfinies ici puisque Emsley ne pouvait pas rajouter de contrôles supplémentaires afin de rester dans l'esprit de la pédale 70's. Pour simplifier : on joue, le niveau de gain baisse à l'attaque et il remonte quand l'effet s'atténue pour une compression plus progressive et dynamique. Les pédales de cette série sont fabriquées en Angleterre.

Le tarif de la Orange Sustain est de 229€

On passe ensuite à la pédale Orange Phaser avec son seul et unique potard de Speed qui ajuste la vitesse de modulation de l'effet qui compte un circuit à 4 étages comme sur l'originale de 1970. C'est la seule pédale des 3 qui opère en true bypass ce qui d'après les explications techniques de Emsley dans la vidéo ci-dessous fonctionne mieux avec son filtre. Le transistor JFET d'entrée aide à limiter les bruits parasites caractéristiques des anciennes unités. On remarque l'apparition de la LED et la possibilité d'alimenter en 9 ou 12 volts au choix.

Tarif identique à 229€

Enfin la Orange Distortion affiche un look identique à la version 70's mais en plus de rajouter l'alimentation 9 ou 12 volts et la LED le circuit a été repensé et optimisé. Ainsi au lieu des diodes en série, on trouve un circuit d'amplification avec un tone stack dont les niveaux de graves et médiums sont prédéfinis et figés, les aigus d'usine réglé à 1/3 de la course étant accessibles via un trimpot à l'intérieur de la pédale. Et oui, là encore Orange ne pouvait pas rajouter de contrôles supplémentaires à ceux de Level et Depth qui ici ajuste le niveau de gain. La Orange Distortion peut ainsi faire office de Treble booster jusqu'à de la disto bien grasse typique des amplis Orange Amps.

Tarif à nouveau de 229€ pour cette pédale made in UK. 

Plus d'infos dans les points de vente et sur le site d'Orange Amplification

 

ARTICLES SUR LE MEME THEME

Laisser un commentaire à propos de cet article :
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
Créer un compte gratuitement