TC Electronic retire un preset sexiste de Satchel

Judicaël Tribillac - Le 12 Juillet 2018
TC Electronic retire un preset sexiste de Satchel
Le groupe Steel Panther est connu pour son style extravagant célébrant le Glam Rock des années 90 et tous les excès attribués à cette époque souvent dans le cadre de parodies humoristiques comme nous l'avions constaté lors de notre récente interview de Satchel. Alors quand ce dernier choisi un nom à forte connotation sexuelle et misogyne pour son préréglage TonePrints de la pédale de delay Flashback, ça fait grincer des dents au point que TC a préféré le retirer de son site.

L’époque où l’on vendait du shampoing ou des guitares en mettant une fille dénudée dans la publicité est révolue. Et quand on prend ce changement de mentalités en compte, on comprend la levée de boucliers et la pétition contre ce preset « Pussy Melter TonePrints by Satchel ». Je vous épargne la traduction littérale, il s’agit d’un jeu de mot de mauvais goût, difficile à apprécier en français. Il fait référence au mélange du signal affecté ou pas par la pédale d’effet, Wet ou Dry en anglais. Et forcément le mot Wet voulant également dire humide, il n’en fallait pas plus pour que le toujours très humble Satchel fasse référence à l’effet que son jeu sur scène provoquerait selon lui sur la gente féminine.

Sauf que la liberté des uns s’arrête où commence celle des autres et que l’humour de Satchel, fût-il du 10ème degré, ne fait pas rire tout le monde. Et 2 artistes Raphaelle Standell-Preston du groupe Braids et Michelle Zauner de Japanese Breakfast ont lancé une pétition et partagé leur dégoût sur les réseaux sociaux, poussant ainsi TC Electronic à retirer le preset en question de son site internet. Elles ont ainsi obtenu gain de cause, mais par cette manœuvre, elles ont également contribué à la notoriété du TonePrint en question (la preuve G.com vous en parle !) alors qu’il serait finalement resté plus confidentiel sans cette publicité.

Si l’on peut sourire en lisant la réponse de Satchel sur Twitter qui persiste et signe dans son style habituel ou en lisant l’interview qu’il nous accordait le 06 juillet dernier, il faut aussi savoir accepter et respecter les femmes et les hommes qui peuvent être choqués par cet humour. Le plus regrettable et le plus condamnable dans toute cette histoire, c’est que les 2 artistes nommées plus haut reçoivent une avalanche de propos sexistes, haineux et misogynes qui pour le coup ne font plus rire du tout. Il est dommage d’en arriver à de tels extrémités juste pour un réglage de pédale d’effet…

 

ARTICLES SUR LE MEME THEME

DISCUSSIONS SUR LES FORUMS

Lire les 5 messages sur le sujet Polémique sur le preset Toneprint de Satchel

Laisser un commentaire à propos de cet article :
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
Créer un compte gratuitement

 

Articles similaires :