Forum Fender

Fender Bassman 6G6 6G6-A 6G6-B Blonde/Tuxedo (1961-64)

Aller à la page: 1
Auteur Message
Le Corbusier
Custom Méga utilisateur


Inscrit le: 02 Oct 13
Localisation: près de Plaisir (78)

Initialement créé pour présenter mon ampli, ce topic tend à devenir le topic plus généralement dédié au Fender Bassman 6G6 et ses 2 variantes.
J'officialise aujourd'hui cet état de fait en modifiant son titre pour inclure les 3 versions et toutes les finitions.
Les clones sont aussi les bienvenus.

Le thread concerne donc les 3 versions (6G6, 6G6-A & 6G6-B, de 1961 à 1964) du Bassman surnommé Blonde mais qui a été aussi parfois Black (finition "Tuxedo"), et qui, bien qu'on le range d'un point de vue technique parmi la famille Brownface, a été cosmétiquement également parfois Blackface.




Post initial :

Fender Bassman "Blonde"
circuit 6G6-B




Les experts remarqueront tout de suite une incohérence sur la photo précédente :
le Tolex rough blonde, le grill cloth beige/brown, le logo flat et la poignée dogbone ne matchent pas avec la faceplate noire, qui devrait être marron.
En effet, les 6G6-B avec faceplate noire ont en général un Tolex smooth blonde, un grill cloth beige/brown sparkle (avec fil doré), un logo en relief et une poignée plate, ces évolutions cosmétiques commençant à partir de début 1963 (sauf "Tuxedo", cf. infra), et la faceplate noire seulement quelques mois plus tard.

Le coffret en bois est daté de mars 1963 et tous les éléments le confirment :
- modèle d'imprimé de la tube chart
- code MC tamponné sur la tube chart
- Tolex rough blonde
- grill cloth beige/brown
- logo flat
- poignée dogbone
Entièrement d'origine, sauf peut-être éventuellement les cornières qui brillent beaucoup, je trouve.

Le chassis métallique (et donc la faceplate) et le circuit qu'il contient sont postérieurs à la 3ème semaine de juillet 1964, et tous les éléments le confirment :
- numéro de série BP11252 poinçonné sur l'arrière du chassis
- code tamponné (1964 semaine 29) à l'intérieur du chassis et à l'extérieur à côté des tube sockets
- codes sur les tranfos (1964 semaines 7, 9 & 10)
- codes sur les potentiomètres (je ne les ai pas notés)
- faceplate noire
Tout est rigoureusement d'origine, sauf les condensateurs de filtrage qui ont été changés pour des IC (Illinois Capacitor) de couleur grise. Je ne sais pas quand. Je sais juste que IC a changé la couleur de ses capas il y a quelques mois, pour du bleu.
Pas la moindre soudure défectueuse ou ni même refaite.
Non modifié, sauf mise aux normes de sécurité : death cap ôté et mise à la masse, cordon secteur récent très costaud Ø 9 mm (quand Martial l'a vu, il a dit "Bon, on est déjà certain que ce câble ne fondera pas !" ).

Compte tenu de cette datation, il est fort probable que ce chassis soit sorti de l'usine dans une tête "Tuxedo", c'est-à-dire les 6G6-B des toutes dernières semaines de production, revêtus d'origine d'un Tolex noir, comme les Bassman Blackface qui ont pris le relais.
Le surnom "Tuxedo" (smoking) vient de cette livrée entièrement noire (faceplate et Tolex) parée de blanc (boutons et numéros sur la faceplate) + logo en relief, grill cloth silver & poignée plate.



Il s'agit donc d'un "monstre", moitié '63 moitié '64.
Sachant qu'il peut se passer beaucoup de choses dans la vie d'un ampli en 52-53 ans, on peut donc seulement échafauder des hypothèses sur l'origine de cette incohérence :
- on lit par ci par là que certains éléments restaient parfois dans le stock longtemps avant d'être utilisés pour la production. Pour ma part, sachant qu'il a été construit un peu moins de 12.000 Bassman Blonde (6G6, 6G6-A et 6G6-B) en seulement à peine 3 ans et demi, j'ai dû mal à croire qu'un head cab neuf est resté en stock pendant 16 mois avant d'être utilisé. Mais qui sait ?
- le coffret Tuxedo a pu être endommagé au cours de la vie de la tête et son chassis transféré dans un coffret Blonde de mars '63.
- etc.
Bref, on ne saura jamais.


L'ampli étant en 117 V 60 Hz d'origine, et ne souhaitant pas le modifier en montant un PT européen, j'ai pris un transfo secteur externe 230>115 V 350 W, le modèle (CME-Hexacom réf. N452) que m'a conseillé Oldamp (encore merci !), chez Saint-Quentin Radio à Paris. Un vrai tank, il doit peser pas loin d'une tonne. À ne pas échapper sur ses orteils ! Pour pousser la maniaquerie jusqu'au bout, j'ai vissé des pieds en caoutchouc aux emplacements prévus pour brider le transfo sur un chassis par exemple.


- Les lampes de puissance sont des 6L6GC General Electric d'époque, dont l'une est malheureusement microphonique.
- Les lampes de préamp sont des 12AX7 Electro-Harmonix (réf. 12AX7EH).


Les transfos sont des Schumacher :
- PT : réf. 125P7D (date code 606409)
- OT : réf. 125A13A (date code 606407)
- choke : réf. 125C1A (date code 606410)

Le cab 2 x 12" est une repro du cab de l'époque, et peut-être même meilleur car le bois utilisé est du pin européen (réputé meilleur que son équivalent américain, selon le tech qui me l'a fait... Va savoir... Je pense surtout qu'en Europe, on trouve du pin européen, et pas américain, tout simplement.) et les planches sont un peu plus épaisses. En massif assemblé en finger joint, bien sûr. Dos amovible et façade en bouleau multiplis.
Toutes les pièces de quincaillerie sont des pièces Fender, y compris les pieds et cornières.
Tolex, grill cloth, pieds et poignée matchent esthétiquement avec la tête.
Ne s'agissant pas d'un cab fabriqué par Fender, j'ai choisi de ne pas faire apposer de logo Fender.
Câblage gainé coton.
Speakers Jensen C12N 8 Ω, câblés en parallèle, donc cab en 4 Ω.
voir photos du cab en page 3


Après une petite visite de vérif pour avoir l'esprit tranquille chez Martial, Audio Tubes Services à Bréval (78980), dont je ne peux que louer les connaissances, compétences, amabilité et disponibilité, la tête a son feu vert pour être utilisée.

L'ampli, même éteint, dégage cette odeur magique et caractéristique des amplis à lampes qui ont quelques années. Je ne saurais la décrire ici, mais ceux qui connaissent comprendront. Je ne sais pas si c'est dû aux appareils en eux-mêmes ou seulement aux atmosphères fortement tabagiques auxquelles ils ont pu être exposés.

Je branche tout, je fais chauffer quelques instants sur standby... Go !
Je commence avec une Telecaster, puis une Rickenbacker 620.
Les potards ne crachottent pas et sont très progressifs. Le potard de Presence, caractéristique de la famille 6G6, est efficace et subtil sur toute sa course.
Ça sonne ! C'est propre, c'est chaud, brillant mais jamais agressif, même en poussant la Presence.
Si on monte le volume, ça sature progressivement. Hâte d'y entendre des humbuckers.

Maintenant avec une basse... Merveilleux, malgré mon appréhension quant aux HPs qui ne sont que des repros Jensen "modernes" assez loin des originaux, avec une courbe pas très "basse". On n'a même pas besoin de toucher aux réglages, tout sur midi, le son est là avec un grain et une chaleur fantastiques. Superbe avec une PB en filets ronds, à pleurer de bonheur avec une JB en filets plats.

Je compléterai mes impressions après avoir fait d'autres essais plus poussés, surtout avec guitare, n'ayant pas pu pousser le volume très fort dimanche, pour ménager mes voisins. Je posterai peut-être une vidéo ou un échantillon sonore.
D'autres photos viendront également.

J'en profite pour remercier les personnes qui ont gentiment et précisément répondu à mes questions avant l'achat, dans différents threads du forum et en MP.

_________________
-
Une bonne adresse :
BUFFALO RECORDING STUDIO / Limehouse, London UK
http://buffalorecordingstudio.com
https://www.facebook.com/buffalorecordingstudio/
https://www.facebook.com/jb.pilonmusic/
Haut
Alerter un moderateur
Acouphonic
Cet utilisateur est un technicien réparateur d'instruments et matériel audio

Inscrit le: 21 Jan 16
Localisation: Touraine

Magnifique et ton texte donne envie ! Le seul tout petit bémol pour moi c'est les condensateurs IC, en terme de fiabilité il faudra se méfier dans le temps

En tout cas superbe description, on a l'impression de l'entendre et de le sentir, comme disent les anciens "ça sent la salle radar" cette odeur d'électronique chaude, d'émanation de vapeurs pas très catholiques... que du bonheur !

_________________
Antoine - Acouphonic

Ohm Sweet Ohm

www.acouphonic.fr

Carnet de bord de l'atelier:
www.retrotech.acouphonic.fr

Instagram de l'atelier:
www.instagram.com/acouphonic
Haut
Alerter un moderateur
Le Corbusier
Custom Méga utilisateur


Inscrit le: 02 Oct 13
Localisation: près de Plaisir (78)

Merci !

C'est vrai que IC n'est pas la marque la plus citée dans le monde guitaristique. Ils ne sont pas chers, mais peut-être pas forcément les plus mauvais. De toute façon, je n'ai pas choisi, c'était comme ça.
On verra.

_________________
-
Une bonne adresse :
BUFFALO RECORDING STUDIO / Limehouse, London UK
http://buffalorecordingstudio.com
https://www.facebook.com/buffalorecordingstudio/
https://www.facebook.com/jb.pilonmusic/
Haut
Alerter un moderateur
oldamp
Vintage Méga utilisateur


Inscrit le: 30 Mar 09
Localisation: On était bien au XXeme siècle !

Belle bête, bravo ! Et si tu as le courage et le temps, tu pourrais faire une photo du chassis coté coposants ? c'est toujours interessant...

pour le cab de la tête, c'est plus probable qu'il est d'origine "stocké" que remplacé. ce genre de cab serait très difficile à trouver en remplacement...

_________________
Vaccinez-vous bordail !

ATTENTION ! Google vous surveille !
Haut
Alerter un moderateur
Le Corbusier
Custom Méga utilisateur


Inscrit le: 02 Oct 13
Localisation: près de Plaisir (78)

oldamp a écrit :
Belle bête, bravo ! Et si tu as le courage et le temps, tu pourrais faire une photo du chassis coté coposants ? c'est toujours interessant...

pour le cab de la tête, c'est plus probable qu'il est d'origine "stocké" que remplacé. ce genre de cab serait très difficile à trouver en remplacement...

Je ne sais pas... Improbable mais pas impossible, car tu verras peut-être sur les photos que le choke est légèrement incliné, et Martial m'a dit que ça arrive parfois quand une tête tombe par terre sur une extrémité. Ce qui aurait peut-être endommagé irrémédiablement le coffret et nécessité son remplacement, avec ce qu'ils ont trouvé... c'est-à-dire un coffret vide plus ancien que le chassis, peut-être récupéré sur un autre ampli HS.
De toute façon, on ne saura jamais le fin mot de l'histoire, et ça met un peu de mystère, de piquant dans l'histoire de cet ampli !

Resté en stock, perso ça me paraît improbable. C'est encombrant, et en 1964 la petite usine Fender devait littéralement surchauffer de tous les côtés tellement les commandes et l'activité devait augmenter rapidement ! Il ne devait plus y avoir le moindre pied carré non exploité !
D'ailleurs ça ne matche pas avec l'esprit de Leo, venant d'une famille très modeste (il était né dans une grange, presque comme Jésus, de parents maraîchers dans le Comté d'Orange, célèbre à l'époque pour ses vergers d'orangers, on en voit encore juste derrière les usines Fender de Fullerton, sur de vieilles photos aériennes), et qui avant d'être un électronicien autodidacte de génie avait reçu une formation de comptable et avait exercé ce métier, et donc pour qui un dollar était un dollar. Le stock, c'est de l'argent qui dort !

Voilà les quelques photos que j'ai faites rapidement de l'intérieur quand je l'ai ouvert à la réception. Pas de vue d'ensemble malheureusement... ça aurait été beaucoup plus simple et léger.
Je me rends compte que je n'ai pas de photos des transfos... Pour tout te dire, j'ai déjà remonté le chassis au poil dans la tête et je n'ai pas tellement le courage de le ressortir, les écrous des tiges de bridage étant très chiants à remettre, car difficilement accessibles.


















_________________
-
Une bonne adresse :
BUFFALO RECORDING STUDIO / Limehouse, London UK
http://buffalorecordingstudio.com
https://www.facebook.com/buffalorecordingstudio/
https://www.facebook.com/jb.pilonmusic/
Haut
Alerter un moderateur
slowhand73
Vintage Total utilisateur


Inscrit le: 24 Feb 04
Localisation: Ile-de-France

Belle acquisition, belle bête et beau compte rendu détaillé !

C'est marrant cette odeur qui reste malgré les années. Mon modeste vibro champ de 65 fait pareil.

Concernant le coté hybride - je ne me suis intéressé essentiellement qu'aux Champ (plus adapté à mon utilisation et mon budget) - j'ai pas mal vu de tweed champ mais dont le cab était en tolex noir (un peu à la façon des Pro et Blues Jr d'aujourd'hui). A priori c'était assez courant. Un exemple :
http://myfenderchamp.com/2009/12/06/transition-fender-champ-c-22845/



edit: merci pour ces photos. C'est clair que ce système de fixation du chassis par le haut n'est pas le plus facile à remonter. Encore que sur les tweed ce n'est pas mieux.
Et c'est un peu dommage en effet de restaurer ce genre d'ampli avec ces capas IC. Ça fait le job, mais pour quelques centimes de plus et il avait de beaux condos. Mais bon, tu n'y est pour rien.
Haut
Alerter un moderateur
Le Corbusier
Custom Méga utilisateur


Inscrit le: 02 Oct 13
Localisation: près de Plaisir (78)

Bonne nouvelle !
J'avais écrit un petit mail au vendeur à propos du tube microphonique et je viens d'apprendre qu'il m'envoie une paire de TAD 6L6WGC-STR neuves, qui sont censées s'approcher des GE originales.
Bon, j'aurais préféré une paire de NOS GE ou RCA, mais à 200 EUR la paire, je doute qu'il aurait accepté, même en y mettant toute ma conviction, assortie de quelques menaces !

Qu'est-ce que ça vaut, soniquement parlant ? Brouzoufement parlant, ça vaut 56 EUR.


@ Acouphonic : sympa le logo de ta boîte et le fil Instagram est très chouette.

_________________
-
Une bonne adresse :
BUFFALO RECORDING STUDIO / Limehouse, London UK
http://buffalorecordingstudio.com
https://www.facebook.com/buffalorecordingstudio/
https://www.facebook.com/jb.pilonmusic/
Haut
Alerter un moderateur
oldamp
Vintage Méga utilisateur


Inscrit le: 30 Mar 09
Localisation: On était bien au XXeme siècle !

très bien les photos ! merci. On vit que l'OT lui aussi est de travers, mais presque toutes les têtes que j'ai reçues des USA étaient pêu ou prou dans le même état ! ces transfos ont une forte inertie et les pattes de fixation (en fait la tôle qui entoure la carcasse) n'est pas hyper rigide et se déforme facilement... je préfère enlever la vis Parker et mettre vis/rondelle/écrou à la place.
je remplacerais aussi le chimique du bias...

_________________
Vaccinez-vous bordail !

ATTENTION ! Google vous surveille !
Haut
Alerter un moderateur
Le Corbusier
Custom Méga utilisateur


Inscrit le: 02 Oct 13
Localisation: près de Plaisir (78)

OK, c'est lequel le chimique du bias ?
Si je monte la paire de TAD 6L6WGC-STR que je vais recevoir, il faudra rebiaser, non ?

_________________
-
Une bonne adresse :
BUFFALO RECORDING STUDIO / Limehouse, London UK
http://buffalorecordingstudio.com
https://www.facebook.com/buffalorecordingstudio/
https://www.facebook.com/jb.pilonmusic/
Haut
Alerter un moderateur
oldamp
Vintage Méga utilisateur


Inscrit le: 30 Mar 09
Localisation: On était bien au XXeme siècle !

c'est celui qui est sur la petite plaque à coté du transfo d'alim, là où il y a deux fois trois diodes.

oui, rebias obligatoire. entre 45 et 55 mA pour du normal à bien chaud ! si tu as des "bias probe"...

_________________
Vaccinez-vous bordail !

ATTENTION ! Google vous surveille !
Haut
Alerter un moderateur
Forum Fender

Fender Vintage Reissue › Sujets les plus populaires :

Recherche achat Fender Vintage Reissue :

Recherche Fender Vintage Reissue sur Thomann Recherche Fender Vintage Reissue sur Euroguitar Recherche Fender Vintage Reissue sur Music Store Recherche Fender Vintage Reissue sur Star's Music Recherche Fender Vintage Reissue sur Pourlesmusiciens
Page 1 sur 7 Fender Bassman 6G6 6G6-A 6G6-B Blonde/Tuxedo (1961-64)
Aller à la page: 1