Forum Fender

Le topic des Fender Blackface et de leurs clones

Aller à la page: 1 ...  
Auteur Message
SRVIC31
Special Cool utilisateur

Inscrit le: 02 May 11
Localisation: -

Salut tout le monde!
Je me lance donc très modestement dans la création du topic concernant les amplis Fender Blackface, qu’il s’agisse des modèles originaux (vintages), Rivera, reissue (rééditions) ou custom (spécialement modifiés). L’intérêt de ce topic est tant de parler des expériences de chacun avec ces amplis que de faire découvrir ces derniers à ceux qui ne les connaissent pas encore. Je compte donc sur vous pour participer à cette discussion pour le plaisir de tous!
La série des amplis Fender Blackface est sûrement la plus populaire de toutes car la plupart des plus grands du Blues, du Rock ou de la Country en ont utilisé un ou plusieurs au moins une fois dans leur carrière, ces amplis étant rangés dans la catégorie des meilleurs de tous les temps! Ces amplis sont caractérisés par leur excellent clean, le important headroom, leur crunch très chaud et très crémeux et pour la plupart les effets Reverb et/ou Tremolo intégrés dans le caisson.
Je vais sûrement oublier d’en citer quelques-uns, donc si vous voyez un ou plusieurs modèles manquants, mettez- les sur forum!
Cette série regroupe à l’origine 19 modèles, voici donc ceux qui composaient la série originale, produits de 1963 à 1968, le code entre parenthèses représente le numéro de circuit du modèle :
-Vibroverb (AA763/AB763)
-Vibrolux (AA763)
-Concert (AA763)
-Tremolux (AA763)
-Deluxe (AA763)
-Super Reverb (AA763/AB763)
-Bandmaster (AB763)
-Showman (AA763)
-Dual Showman (AA763)
-Deluxe Reverb (AB763/AB868 )
-Twin Reverb (AB763)
-Princeton (6G2/AA964)
-Pro (AA763)
-Bassman (AA864/AA165/AB165)
-Vibro Champ (AA764)
-Princeton Reverb (AA1164/AB127)
-Champ (AA764)
-Vibrolux Reverb (AA964/AB864/AB964)
-Pro Reverb (AA165)
Après la gamme des premiers Blackface vient celle des Blackface Rivera, conçus par Paul Rivera (qui fondera par la suite la célèbre marque Rivera), produits de 1980 à 1986 (voir page 2 pour plus d'infos). Il s'agit de la gamme la moins connue des Blackface:
-Twin Reverb II (?)
-Princeton Reverb II (19329)
-Deluxe Reverb II (?)
-Super Champ (?)
-Champ II (?)
-30 (30)
Maintenant la gamme des reissues, composée de 5 modèles, d'une qualité très moyenne, produits depuis 1992. Je n’ai pas trouvé les numéros de circuits qui doivent être les mêmes que sur les originaux, mais au cas où je ne précise pas ces numéros:
-’65 Super Reverb
-’65 Twin Reverb
-’65 Twin Custom 15
-’65 Deluxe Reverb
-’65 Princeton Reverb
Et pour finir la gamme des Blackface Custom, réalisés et fabriqués à la main par le Fender Custom Shop depuis 2002, aux U.S.A., de très très haute qualité (le prix aussi est hélas assez élevé!), rares pour la plupart (le '64 Vibroverb Custom n'est plus construit aujourd'hui), customisé par le Amp Doctor César Diaz en ce qui concerne le ‘64 Vibroverb Custom, mais le son est tout simplement extraordinaire!
Donc voici la liste de ces monstres, désolé pour les numéros de circuits:
-’64 Vibroverb Custom
-Vibro-King Custom
-Custom Vibrolux Reverb
Au niveau des artistes, la liste est assez longue, je vous cite donc quelques-uns de mes favoris, avec mon préféré en premier
-Stevie Ray Vaughan (Vibroverb customisé par César Diaz ayant servi de base au ’64 Vibroverb Custom, et Super Reverb, ainsi que plein d'autres modèles Fender mais issus de séries différentes)
-Ronnie Wood (Vibro-King)
-Dick Dale (Showman)
-James Burton (Twin Reverb)
J’ai le ’64 Vibroverb Custom, l’ampli parfait selon moi, le son est magique avec n’importe quel réglage et n’importe quelle guitare. Hautement conseillé si vous êtes un joueur de Blues, Blues/Rock mais surtout, surtout Texas Blues!
Si vous pouvez ou voulez parler du votre ou si vous avez des questions, des infos des photos etc…, n’hésitez surtout pas et faites partager!
P.S.: Il est possible que des erreurs soient présentes dans les listes.
A+ et bonne gratte!!!
RIP SRV
Haut
Alerter un moderateur
bigfilesystème
Vintage Top utilisateur

Inscrit le: 14 Dec 05
Localisation: France

beau boulot

que dire... que celui qui a un original est un petit veinard... et que si l'on a peur de voir sortir de la fumée de ces cher ancêtres , il est facile now de se faire faire les même avec les circuits qui vont bien...

_________________
un JTM45 sinon rien...
Haut
Alerter un moderateur
blue furs
Custom Cool utilisateur


Inscrit le: 22 Apr 04
Localisation: Paris

J'ai eu recemment un vibrochamp blackface et a coté de mon silverface rien a voir!!
Beaucoup plus ouvert, moins aigrelet..une vraie tuerie!!!
Mais les deux sonnent bien.

_________________
She started shakin' to that fine, fine music
You know, her life was saved by rock'n'roll
Haut
Alerter un moderateur
ktophe
Custom Supra utilisateur


Inscrit le: 04 Apr 06
Localisation: Mennecy (91, France)

Salut!

En ce qui me concerne, j'ai acheté il n'y a pas longtemps un 65 deluxe reverb, mon premier ampli Fender donc je ne peux pas trop comparer avec les autres, mais je peux dire que le son est sublime, surtout une fois le HP rodé. Très beau son clair sur les deux cannaux, très bon tremolo, ça sonne super avec ma Gibson SG. Par contre c'est quand même puissant pour un 22w, pas pu encore profiter du crunch. Arrivé à 7 au volume on sent que ça va cruncher. J'attend pour ça un attenuateur Aracom que j'ai commandé aux USA. J'espère que la bonne réputation de cet attenuateur est vrai, et qu'il me permettra de profiter du crunch de ce super ampli, à faible volume et sans altérer la qualité sonore!
Haut
Alerter un moderateur
ampfan
Vintage Cool utilisateur

Inscrit le: 19 Feb 04
Localisation: Bordeaux (33, France)

Les conversions de silver face à blackface se font très bien, et on trouve de très bons HP dans la prod actuelle, à part peut-être les JBL ...
Le listing est très bien, il aurait néanmoins mérité un regroupement des modèles combos, et stacks.
Haut
Alerter un moderateur
Tux87
Custom Supra utilisateur


Inscrit le: 28 Apr 09
Localisation: -

Han sympa ce post !

Tant qu'à faire il en faudrait un aussi pour les brownface et les silverface, et tout le monde serait content
Haut
Alerter un moderateur
manulonch
Vintage Méga utilisateur

Cet utilisateur est un technicien réparateur d'instruments et matériel audio

Inscrit le: 04 Nov 03
Localisation: Mons (7000, Belgique)

J'ai revendu un des miens y'a deux semaines...

_________________
" Vous vous faites chier pour rien, le son c'est les doigts !! "

Ne clique surtout pas sur ce lien, ce que tu pourrais voir risquerais de changer ta vie

Hahahahaha putain...

" Militer sur Backstage c'est comme être riche au Monopoly "
Haut
Alerter un moderateur
rhum66
Custom Ultra utilisateur


Inscrit le: 11 Nov 07
Localisation: Puerto Escondido

Bon sujet, en général on trouve plus de sujets sur les tweeds et leur clones et moins sur les blackfaces.

Pour ma part, j'ai un deluxe reverb RI 65 depuis maintenant 6 ans, avec environ 1000 heures de fonctionnement donc un HP rodé beaucoup moins raide qu'au début.

Pour moi c'est l'ampli idéal pour le joueur blues-rock&jazz, avec ce gros son clair modifiable au 1/10éme de tour de potard de tonalité ou de volume.
effectivement, c'est puissant 22 watts, pour ma part, je le régle que sur trois, et le tord avec un TS 808, précédé d'une sardine can CELMO (compresseur/booster).
les deux canaux X 2 entrées sont partiques, soit pour jouer à plusieurs en cas de boeufs improvisés, ou simplement pour y brancher un looper style jamman, pendant qu'on joue sur le canal vibrato.
Excellent également avec une electro.
Et cette reverb à pleurer des planches de surf ...
Et ce vibrato qui vous transporte à tupelo un jour de crue (Mavis Staples & albert king + steve Cropper dans l'album JAMMED TOGETHER) .

le truc incroyable avec cet ampli, c'est que six ans aprés l'achat je suis toujours bluffé par les sons qui en sortent.
J'ai souvent la sensation étrange que cet ampli est "vivant"....

Mon rêve, compléter la collection avec un gros super reverb ou un vibroverb 15" "doctored" par césar Diaz, qui sont tous deux les princes des balckfaces.(mais pour ça il me faudrait d'abord une maison isolée de tout ...).
Donc je remet à plus tard ce type de découverte.

_________________
SHUT UP AND PLAY YOUR GUITAR (f.ZAPPA)
pour ceux qui aiment les jams-impro, sur backtracks:
https://www.youtube.com/user/rhum66/videos
Haut
Alerter un moderateur
ktophe
Custom Supra utilisateur


Inscrit le: 04 Apr 06
Localisation: Mennecy (91, France)

C'est vrai que le 65 deluxe reverb RI est génial. J'en suis super content, même si à la base je suis plutôt Hard Rock et metal. C'est mon premier Fender et j'en suis heureux et ça fait du bien de se mettre à jouer en son clair, surtout avec ce magnifique son clair que peut produire cet ampli. J'ai hate de recevoir mon attenuateur Aracom pour pouvoir le faire cruncher un peu, ça doit être excellent j'imagine. J'ai trouvé que le HP c'est rodé super vite, seulement quelques heures. Il doit avoir 10h max de fonctionnement. Mais il va surement continuer à s'assouplir et ça sera encore plus jouissif!

J'entend souvent des personnes qui disent que cet ampli sonne "harsh" et trop bright... Moi je trouve pas. Mais c'est peut être parceque je n'ai jamais joué sur les autres amplis Fender
Haut
Alerter un moderateur
rhum66
Custom Ultra utilisateur


Inscrit le: 11 Nov 07
Localisation: Puerto Escondido

Le deluxe reverb RI 65 peut sonner un peu raide au début, en dessous de 500 heures de jeu, mais autour de ce cap on sent déjà un assouplissement général du rendu sonore, c'est moins dur et moins aigu, les membranes se sont assouplies, le son est plus épais/moelleux.
en tout cas l'erreur à éviter est de trop poussé sur le "treble" quand on a un overdrive devant, selon les pédales on peut avoir un son un peu métallique surtout en slide avec un bottlneck métallique.
Donc pas trop d'aigus (6 max).
Personnellement, j'ai toujours un TS 808 branché devant avec peu de gain mais avec un peu de "level" pour chargé le niveau d'entrée de la strat et le tone sur midi; ca cradifie le magnifique son clair de cet ampli juste comme il faut.
Une légere compression (mxr dynacomp) et là le son est vraiment canonissime pour le blues rock.
Pour ceux qui veulent être plus "sombre", le canal normal leur conviendra mieux, il est un peu moins brillant.
Aprés il ya des gens qui font couper la capa. du canal vibrato pour avoir un son plus mat, il ya aussi ceux qui passent en speaker alnico (WEBER).
Pour ma part, je n'ai pas été jusque là, je laisse le temps assouplir le tout et je ne force pas sur le treble et j'attend également que les lampes s'usent d'elle même.
Quand elles seront mortes, je ferai probablement un "chantier", changement de lampes/speaker pour des trucs hauts de gamme mais je préfére attendre que cela vienne naturellement.
mais théoriquement je peux encore attendre longtemps, vu que je suis un petit joueur du dimanche.(pas de scéne et peu de boeufs ...)

_________________
SHUT UP AND PLAY YOUR GUITAR (f.ZAPPA)
pour ceux qui aiment les jams-impro, sur backtracks:
https://www.youtube.com/user/rhum66/videos
Haut
Alerter un moderateur
ktophe
Custom Supra utilisateur


Inscrit le: 04 Apr 06
Localisation: Mennecy (91, France)

Pour les pédales:

Moi j'utilse une overdrive Ibanez TS9 originale de 1982 "black label" sur le canal normal et ça rend très très bien.

Sur le canal vibrato, j'utilise aussi un delay Ibanez AD9, également original de 1982 "black label" et le rendu est sublime. En plus du delay ça colore légèrement le son et c'est génial.

Là j'attends un chorus Ibanez CS9, toujours originale de 1982 "black label" Je vous dirais ce que ça donne!
Haut
Alerter un moderateur
rhum66
Custom Ultra utilisateur


Inscrit le: 11 Nov 07
Localisation: Puerto Escondido

Je confirme pour L'AD9 ibanez; l'union est parfaite.

pour les compresseurs qui vont bien :

-MXR dynacomp : on approche de prés GILMOUR dans l'esprit wish you were here; une coloration médium/moelleuux avec un léger "pincement" à l'attaque médiator; un régal... les sons clairs de l'ampli en sortent magnifiés même si on perd un peu de dynamique (mais il y a en a tellement ...)
-CELMO CAN (made in france) : compresseur optique de haut rang avec switch de coloration 3 options + booster RCETIFIER avec switch de coloration 3 options. Le compresseur pouvant être utilisé sans l'étage de RECTIFICATION.

La CELMO permet une compression discréte avec switch de coloration, l'étage de rectification vaut le détour; quand on pousse le niveau de sortie on sature légérement le deluxe, on est plutôt dans des registres crunchs légers mais super classe. en rajouant du volume coté guitare sur ce type de réglage, cela devient vraiment chaud, on peut générer des harmoniques tenues avec larsen à la clé.
Cet étage de rectication à lui aussi tris switch de cloration.
Attention, toutefois, ce type de pédale mal utilisée peut tout "écraser".

_________________
SHUT UP AND PLAY YOUR GUITAR (f.ZAPPA)
pour ceux qui aiment les jams-impro, sur backtracks:
https://www.youtube.com/user/rhum66/videos
Haut
Alerter un moderateur
SRVIC31
Special Cool utilisateur

Inscrit le: 02 May 11
Localisation: -

Bonjour tout le monde!
Après quelques recherches, j'ai trouvé de quelle série venait le Princeton Reverb 2. Il s'agit d'une série nommée "II Serie", qui est en fait la gamme des amplis Fender modifiés par le célèbre Paul Rivera (créateur de la marque du même nom) produits de 1980 à 1986. La plupart des modèles de l'époque furent modifiés et boostés (par exemple, le Twin Reverb est passé à cette époque de 85 Watts à 105 Watts! ), comportaient de nouveaux circuits avec de nombreux push/pulls et étaient extérieurement des Blackface.
Quant à la précision des Blackface, pour donner un exemple, sur mon Vibroverb Custom, une variation de moins d'un millimètre sur n'importe quel potard engendre obligatoirement un changement audible! C'est débordant de précision et de qualité! Cet ampli est de plus survitaminé, il a un volume sonore plus important que celui d'un Twin Reverb de 85 Watts (je ne sait pas par rapport au 105 Watts ), alors qu'il fait 40 Watts! Mais passé 4 au volume, c'est plus humainement tenable! Le mode Texas Blues rajoute encore plus de puissance et il est possible grâce à un switch de rajouter 10 Watts supplémentaires! Le crunch brûlant et très très crémeux est magnifique, et le gros crunch obtenu une fois l'ampli à fond (lui aussi brûlant et très très crémeux) rappelle le son de Keith Richards avec ses Tweed Twin High Power originaux. Le Vibro-King Custom est lui aussi excellent dans la même série que le Vibroverb Custom, et coûte légèrement (mais très légèrement) moins cher, mais je ne raffole pas de son son, c'est affaire de goûts.
Quant au Super Reverb, pour répondre à rhum66, c'est selon moi le meilleur de la gamme reissue, et le niveau de sortie n'est pas non-plus gigantesque, je trouve qu'il vaut son prix (+/- 1400euros). Par rapport à un original, il parait très terne et plat, mais pour un ampli récent à ce prix là, le crunch est très bon, le clean aussi, mais l'ampli n'est pas très médiums, plutot aigus, personnellement je préfère les amplis qui ont une grosse pointe dans les médiums, comme le '64 Vibroverb Custom, mais ces deux ampli en réeditions n'ont rien à voir en ce qui concerne le son et la qualité (le son du '64 Vibroverb Custom se rapproche énormément de celui de l'original en mode stock et tube rectifier, et de celui de Stevie Ray Vaughan avec les modifications enclenchées, et la qualité est comparable à celle des modèles originaux, ce n'est pas le cas avec le Super Reverb Reissue). Vous remarquerez que cet ampli est ma référence!
Au passage, merci pour les nombreuses participations au topic.
RIP SRV
Haut
Alerter un moderateur
SRVIC31
Special Cool utilisateur

Inscrit le: 02 May 11
Localisation: -

Voici le témoignage d'un heureux possesseur du Vibro-King Custom:

Caractéristiques:
Le Vibro-King est donc un amplificateur à tubes (tout sauf la section de redressement qui est un pont à diodes) soigneusement câblé en PTP ("Point To Point"). Ce mode de câblage, très apprécié par les amateurs de matériel "vintage", s'oppose au PCB ("Printed Circuit Board" ou
plus communément "circuit imprimé"). Sans entrer dans les détails (ou les polémiques!), le PTP s'avère très pratique lorsque l'on veut modifier aisément le circuit de l'amplificateur.
L'ampli délivre 60W grâce à ses deux 6L6GC en puissance (en fait des Sovtek 5881WXT rebadgées Groove Tubes totalement compatibles avec des 6L6GC). Côté préamplification, nous avons six tubes dont une 6V6GT et une 12AX7 pour la reverb et quatre 12AX7 pour le préamp et le tremolo. Les premiers modèles étaient équipés d'une EL84 pour la reverb mais ce type de tube a été rapidement remplacé par la 6V6GT actuelle car trop bruyant.
Concernant la reverb, nous sommes en présence d'une adaptation de la fameuse reverb à tubes Fender'63 avec ses trois contrôles "Dwell", "Mix" et "Tone" sur lesquels nous reviendrons. Le tremolo, à tubes lui aussi, possède les deux réglages classiques, à savoir "Speed" et "Intensity".
Côté préamp nous avons un réglage de volume, d'aigus, de basses et de médiums. On note la présence d'un switch appelé "fat boost" qui permet comme son nom l'indique de booster le préamp.
Ici, pas de canal overdrive, saturé ou néo-métal... le Vibro-King est un amplificateur monocanal sur lequel il faudra pousser le volume pour obtenir de la saturation (ou y mettre un boost en amont).
Un rapide coup d'oeil sur la face arrière nous dévoile outre les switchs de stand-by et d'allumage une boucle d'effet (à lampes d'après le schéma électrique). L'ampli possède également une sortie pour un baffle supplémentaire (4 ohms). Le Vibro-King est équipé de trois haut-parleurs de 10" amenant l'impédance totale à 2.7ohms. Le modèle de haut-parleur varie en fonction des années: Eminence "Blue Frame" Alnico ou Jensen Alnico Special Design (équivalent P10R).
L'ampli est livré avec un footswitch permettant l'activation/désactivation du "fat boost" et du tremolo. La reverb n'est pas désactivable mis à part en mettant le contrôle "dwell" ou de "mix" sur 0.
Le Vibro-King est également équipé de "tilt-back legs" permettant d'incliner l'ampli afin d'éviter de jouer pour ses genoux. On peut également noter que le cabinet est en multiplis de bouleau amenant l'ampli à un poids total de 32kg.

Sonorités
J'ai utilisé pour ce test trois guitares: une stratocaster US standard équipée de micros Lollar Blackface, une telecaster '52 RI équipée de micros Lollar Vintage T et une copie Les Paul Gold Top montée en P90 Lollar (non, je ne suis pas endorsé Lollar !).
L'ampli délivre de manière générale des sonorités très orientées blues et rock. On peut lire sur le net que le Vibro-King n'est autre qu'un Bassman'59 avec une reverb et un tremolo mais je trouve qu'il se situe plutôt entre un Twin Reverb, par son côté claquant et dynamique et le
Bassman avec sa chaleur et ses basses redoutables.
D'emblée, les notes émanant de la stratocaster fusent et nous hérissent le poil (dans le bon sens du terme). C'est percussif et doux à la fois. Au niveau du volume, ça sonne fort, très fort. A 3 au volume on fait déjà trembler les verres et les tympans picotent ! Ca commence à cruncher en simples bobinages à partir de 4-5 avec un son bourrés d'harmoniques. Le Vibro- King possède une sensibilité particulièrement accrue au niveau du touché: à 5 au volume, on peut cruncher en attaquant les cordes sans retenue et retrouver un clean en y allant doucement.
S'ajoute à cela la possibilité de baisser le potard de volume guitare pour passer en clean. L'équalisation se révèle très performante et on peut vraiment modeler les sonorités. De part sa position dans le circuit, le contrôle des médiums interagit de manière intéressante avec le gain
et le grain de l'ampli en rendant par exemple ce dernier plus mordant pour des réglages extrêmes (+12).
En poussant les aigus, on retrouve un son Fender claquant qui ne nous est pas étranger sans pour autant devenir agressif, voire caricatural.
La telecaster s'exprime superbement au travers de cet ampli. Avis aux amateurs de sons country et blues !
La copie Gold Top en P90 m'a donné un peu plus de mal avec le Vibro-King... au premier abord ça sonnait bien mais très, voire trop agressif. En baissant le volume guitare de chaque micros ainsi que la tonalité on retrouve un son plus "doux" et des sonorités typiquement "P90".
Ce pic dans les médiums, cette dynamique, cette nervosité se marient finalement bien avec l'ampli moyennant quelques réglages d'EQ. Amateurs de rock, vous êtes servis !
En baissant encore un peu la tonalité guitare on entre sur les terres du jazz et la encore le Vibro-King s'en sort très bien.
Ce Fender compresse à volume modéré (caractéristique des HPs Alnico) et procure des sons claquants fabuleux avec la strat. Les fans d'un certain guitariste Texan des 80's devraient apprécier ! Ca compresse tellement bien que j'ai trouvé mon compresseur Diamond quasiinutile
pour des rythmiques funk (et c’est pourtant une référence en la matière). Et en parlant de funk, on s'éclate totalement avec cet ampli !
La fonction "fat boost" est intéressante dans la mesure où, comme son nom l'indique, elle joue le rôle de boost au niveau du préamp. On peut donc aisément sortir du mix en l'activant. Pour des volumes plus élevés on fait cruncher un peu plus l'ampli. Les sonorités obtenues sont
d'ailleurs de toute beauté. Un peu gras mais toujours bien définies. J'ai testé cet ampli avec deux pédales d'overdrive: la fulltone OCD et la Lovepedal Eternity. La première permet d'obtenir des sonorités de type Marshall JTM45 et la seconde est une pédale très versatile permettant en fonction des réglages d'avoir un clean boost, un treble boost ou un overdrive. Le Vibro-King s'avère être un ampli très "pedal friendly". Les sonorités obtenues avec l'OCD sont très convaincantes et on se retrouve clairement dans l'esprit Marshall. Pour des sons plus bluesy, l'Eternity en mode clean boost donne entière satisfaction. Elle interagit très bien avec l'ampli et ajoute de la clarté et de la dimension au Vibro-King.
La fonction "fat boost" utilisée avec ces pédales permet à la fois de sortir du mix en augmentant le volume et d'ajouter du sustain sans pour autant altérer le caractère de chaque pédale.
Passons à la reverb maintenant... au départ on pourrait se dire: "trois contrôles pour une reverb ? oui, bon...". Ensuite c'est plutôt "c'est génial ! On peut tout faire !". Le premier contrôle appelé "Dwell" règle la quantité de signal envoyé vers la reverb. Le second appelé "Mix" règle la quantité de signal sortant de la reverb comparé au signal sans reverb (Dry). Le réglage de "Tone" ajuste la dose d'aigus appliquée au signal avec reverb (Wet). Pour des réglages de "Dwell" inférieur à 4 on obtient des sons de reverb type "room", assez discrets. Passé 5, la reverb devient plus imposante et on finit par se croire à l'église. Le réglage de tonalité est très intéressant car il permet d'avoir une reverb présente, audible mais pas
agressive... très appréciable sur des sons saturés. Un autre point important est que même pour des réglages extrèmes, le son sortant n'est pas brouillon... Toutes les positions de potards sont réellement exploitables. En somme, c'est une reverb très versatile même si on reste dans le domaine des sonorités vintage.
Le tremolo, de type opto-coupleur est de bonne facture. Les sonorités sont la encore très vintage. La plage d'intensité permet d'avoir des tremolos très discrets jusqu'à des tremolos profonds sans entrer dans le domaine du "hachoir". Attention au tube de préamp utilisé pour le tremolo: il vaut mieux y placer une lampe silencieuse (peu microphonique) pour éviter d'entendre les "tic tic" liés à ce type de circuit.
La boucle d'effets est efficace et transparente. J'y ai placé un Phaser Boss sans aucun problème particulier.

Conclusion
Le Vibro-King est un ampli haut de gamme issu du Custom Shop Fender permettant d'obtenir toute une palette variée de sonorités allant du jazz au rock en passant par le blues et la funk. Cet amplificateur s'avère également être une excellente base clean pour modeler ses sonorités
via des pédales d'overdrive/boost. J'ai particulièrement apprécié les sons clairs avec une bonne dose de reverb et la stratocaster... une sorte de bond en arrière de 50 ans !
Il faut bien avoir conscience que le Vibro-King est plutôt destiné à un usage en groupe et sur scène. Il s'en sort très bien à volume raisonnable à la maison (en appartement ça risque d'être difficile).
On pourrait également lui reprocher son poids mais la configuration 3x10" n'est pas un luxe : la projection sonore est exemplaire et à aucun moment on a l'impression de manquer de précision dans les basses. Et si vraiment vous en voudriez encore plus il vous reste toujours la
possibilité d’ajouter un baffle supplémentaire.
Niveau budget, c'est la que la bât blesse: entre 2900 et 3500 euros neuf. Tout le monde ne peut pas se le permettre. Sa côte en occasion est néanmoins plus raisonnable mais on en trouve assez rarement... ce que je comprends après l'avoir essayé et acheté!
RIP SRV
Haut
Alerter un moderateur
SRVIC31
Special Cool utilisateur

Inscrit le: 02 May 11
Localisation: -

Un petit up pour la route!
RIP SRV
Haut
Alerter un moderateur
Forum Fender

Fender Vintage Reissue › Sujets les plus populaires :

Recherche achat Fender Vintage Reissue :

Recherche Fender Vintage Reissue sur Thomann Recherche Fender Vintage Reissue sur Euroguitar Recherche Fender Vintage Reissue sur Music Store Recherche Fender Vintage Reissue sur Star's Music Recherche Fender Vintage Reissue sur Pourlesmusiciens
Page 1 sur 227 Le topic des Fender Blackface et de leurs clones
Aller à la page: 1 ...