Line6 Micro Spider, petit mais costaud

- Le 09 Juillet 2008
C'était l'un des chaînons manquants à la gamme des produits Line6. Après les amplis combo à simulation, les multi-effets, les pédales d'effet, les baffles et amplis hybrides/lampes modulation, voici l'ampli de voyage. Concurrent principal du Roland Cube (et plus récemment de sa nouvelle mouture Cube SX) le Micro Spider de Line6 reprend les principales caractéristiques sonores des amplis Spider III en miniaturisant tout ça. Reste à voir si cet ampli vaut les 120 € annoncés et surtout s’il coiffe sur le poteau son principal concurrent. Par Kévin Cintas

Lorsque qu'on parle de Line6, on pense immédiatement modélisation. Line6 est probablement le leader de la modélisation pour guitare et basse. Chaque produit est une déclinaison des capacités de simulation de l'ampli que Line6 a lancé avec le POD, le fameux haricot. Le Micro Spider n'échappe pas à la règle. C'est d'ailleurs probablement pour ça que rien en cet ampli ne nous a étonné. Pour faire court, si vous détestez le son que la simulation Line6 produit, n'allez pas plus loin, cet ampli n'est pas pour vous. Pour les autres voici ce que le Micro Spider nous a révélé.

Esthétique
D'un point de vue esthétique, aucune surprise, mais vraiment aucune. On retrouve les mêmes boutons de potentiomètre et de réglage en plastique chromé. Les réglages de son sont placés en façade, et sur le dessus on trouve les boutons de réglages d'effet, les différentes entrées et sorties ainsi que le cadran de l'accordeur électronique. C'est à l'arrière de l'ampli que se trouve la trappe où se placent les piles. Qui dit ampli de voyage, dit obligatoirement ampli capable de fonctionner sans prise secteur. Pas de surprise car, comme son principal concurrent, le Micro Spider utilise six piles type LR14 qui lui donnent une autonomie d'environ 20h. C'est correct, mais il est probable qu'une alimentation sur batterie serait plus économique pour l'utilisateur. Le prix s'en trouverait alors fortement augmenté.

Le son

Pas de grande surprise sur cet ampli puisqu'il reprend simplement les modulations déjà connues sur les autres Spider, mais en plus simple. Finalement ce n’est pas si gênant que ça, surtout pour un débutant qui ne comprend parfois pas la différence entre tel ou tel baffle ou ce qu’est le réglage " damping " du delay... Le Micro Spider a donc cinq canaux aux réglages mémorisables. Une simple pression de plus de deux secondes sur le bouton de canal, et celui-ci enregistre les réglages en cours, en écrasant le son précédent. Les mémoires prennent aussi en compte le réglage des effets.

- Clean, pour les sons clairs
- Crunch, pour les sons peu saturés type blues/rock
- Metal, distorsion plus soutenue au grain plus serré que le canal précédent.
- Insane, grosse saturation très utile en solo par exemple.
- Acoustique

Personnellement, j'apprécie assez les canaux clean crunch et m'amuse facilement sur le canal insane. Je ne trouve en revanche pas vraiment d'intérêt au canal acoustique. L'utilisation avec un bon réglage du canal clean pour la guitare acoustique est à mon sens plus intéressante.

Outre les différents canaux présents sur cet ampli, six effets sont disponibles. Deux catégories sont utilisables simultanément : les modulations avec chorus/flanger, phaser et tremolo ; les reverbs et delay avec sweep echo, tape echo et reverb.

C'est assez peu, mais largement suffisant pour un ampli de voyage ou pour débuter.

Line6 a aussi pensé à ajouter quelques accessoires gadget, mais plutôt bien trouvés et très utiles : l'accordeur chromatique (essentiel, fiable et simple d'utilisation !), la sortie directe qui fait également office de prise casque, l'entrée CD/mp3 (pour pouvoir jouer sur les playbacks des défis par exemple...) et une entrée micro avec son gain indépendant.
 

Conclusion
Mon sentiment est au final assez bon. La qualité de son est là, l'utilisation à laquelle il est dédié est totalement remplie et l'utilisation est très simple et intuitive. Vous n’aurez besoin de regarder la notice d'utilisation que très rapidement pour découvrir les deux fonctions « cachées » (une noise gate et un boost à enclencher grâce à une combinaison de deux boutons). Après cela, pas besoin de chercher pendant des heures comment régler votre son ou comment l'enregistrer. Un bon ampli qu'il ne faudra pas hésiter à vous procurer, surtout si vous êtes un aficionado du son Line6.

Le rapport qualité-prix
La simplicité d'utilisation
Le nombre de fonctions
Le canal acoustique

Spécifications technique :
SONS
Quatre modèles de l’ampli Spider III et un modèle de guitare acoustique-Clean-Crunch-Metal-Insane-Acoustic
Bass
Mid
Treble
Six effets intelligents Smart Control FX
Chorus/Flanger
Phaser
Tremolo
Écho à balayage (avec Tap Tempo)
Écho à bande (avec Tap Tempo)
Réverbération
Five User-Programmable Channels

TRAITEMENT
Accordeur chromatique intégré avec affichage du nom de la note
Alimenté par six piles LR14 de 1,5 V
Adaptateur secteur (fourni)
Six watts
Haut-parleur de 16,5 cm
Strap included

ENTRÉES + SORTIES
Sortie directe de type POD® 2.0
Entrée micro en Jack 6,35 mm avec atténuateur
Entrée pour lecteur de MP3/CD en mini-Jack 3,5 mm
Entrée instrument en Jack 6,35 mm
Sortie casque en Jack 6,35 mm

Site de la marque :
http://www.line6.com

 


Distribution
Produit Line 6 distribué par Yamaha France.