Test guitare LTD EC Black Metal

Richard Chuat - Le 14 Septembre 2018 - Note Guitariste.com : (4/5)
La marque nippone, tout comme sa grande sœur ESP, sort régulièrement des modèles qui s'adressent la plupart du temps aux rockers et autres metalleux. Une histoire de famille en quelque sorte. Avec les modèles de la série Black Metal, LTD ne déroge pas à la règle et vise à nouveau un public metal avec une guitare bien typée et assumée dans ce sens. Nous allons parler plus particulièrement du modèle EC Black Metal. Voyons la bête un peu plus dans le détail.

Le style

Sobriété, simplicité et efficacité pourraient sans doute faire partie des qualificatifs pour décrire au premier abord cet instrument sortie des usines d'Indonésie. Sobriété car on ne fait pas ici dans la couleur flashy. Effectivement, une seule et unique couleur, le noir, comme le nom de la série l'indique. Simplicité car on a un seul micro, un Seymour Duncan Blackened Black Winter et un bouton de volume et rien d'autre. Enfin efficacité quand on la branche et qu'on la joue pour ce qu'on attend d'elle, et ce n'est bien sur pas du blues ! Pas besoin d'être un grand spécialiste de l'histoire de la guitare pour voir que ce modèle est basé sur la Les Paul de chez Gibson. Ce n'est ni le premier modèle ni le dernier sans doute à utiliser cette forme mythique. La corne du "single cut" et la tête sont volontairement plus agressives que les copies standard. Ça lui donne un look résolument moderne. Le logo LTD est lui aussi en noir et ressort sobrement par les reflets de lumière. 

Test de la guitare :

La prise première prise en mains est plutôt facile car l'instrument est assez léger finalement. La sensation est également très bonne quand on pose la main sur le manche car elle glisse facilement tout le long. L'accès aux aigus est vraiment réussi avec un single cut prononcé et bien profilé de manière à pouvoir bien placer sa main le plus loin possible. Le chanfrein sur l'arrière du corps, là où repose la guitare contre la poitrine quand on joue assis, aurait pu être un peu plus prononcé et un peu plus doux pour ma part. Par rapport à ma façon de placer la guitare, je sens une petite gêne. Les habitués de ce style de guitare ne seront peut être pas affectés par cela, mais je ne ressens pas ça habituellement sur mes guitares Ibanez ou Vigier. 

Les mécaniques auto bloquantes font relativement bien le boulot même si j'ai eu un peu peur au début. J'ai dû l'accorder quelques fois après des séries de bend, mais une fois assez jouée, ça s'est stabilisé et c'était bon. Il faut quand même régulièrement vérifier l'accordage des cordes aiguës, si on rentre trop dedans au niveau des tirés de cordes. Le son est précis globalement, ça fait du bien. Le sustain est bon et la note reste bien droite. La palette sonore n'est bien sûr pas très étendue, avec un micro et un volume, c'est tout ou rien à peu de chose près. Et justement, on veut plutôt tout avec ce genre de guitare conçue pour ça. 

Le double bobinage de chez Seymour Duncan se révèle vraiment précis avec une belle dose de médium pour ressortir du mix sans soucis. Le niveau de sortie est déjà élevé mais je m'attendais presque à encore plus. L'habitude sans doute...Parfait pour les rythmiques métal, même les plus extrêmes, la précision est bien là. Les notes se détachent bien, les harmoniques artificielles chantent facilement ce qui est un régal au milieu des riffs ou pour pimenter les solos. Les accords sont gros, avec un ensemble très précis. En son clair, le son est lui aussi précis en arpèges mais pas très chaleureux bien sûr. On est sur quelque chose de plutôt froid mais encore une fois, pour faire du metal, ça colle parfaitement bien. Les cocottes funk et autres sons claquants de strat ne sont pas prévus ici. C'est pas ce qu'on en attend de toute façon, en tout cas pas moi. 

Le jeu solo se révèle un peu plus compliqué je trouve dans le sens où il faut "rentrer dedans", ça ne se joue pas tout seul. On sent les frettes extra jumbo quand on utilise le legato par exemple, je dois appuyer plus fort que d'habitude pour garder un son fluide et des notes de même niveau. Pareil en tapping, je dois appuyer assez fort pour que ça sonne. Pour ceux d'entre vous qui ont l'habitude de serrer fort la main gauche et d'attaquer en mode bûcheron, ça ne devrait pas vous choquer j'imagine.

La touche étant sans repères de cases, il y a quand même les points sur la tranche du manche. C'est un détail mais je les trouve un peu gros, pas assez fins. Sur une scène très sombre ça peut par contre sauver la vie d'avoir au moins ça, j'en sais quelque chose.

Conclusion

On est là en présence d'un instrument certes pas très polyvalent mais qui fait très bien le travail pour ce qu'on lui demande, c'est à dire du gros son pour les metalleux. Parfait pour les rythmiques, précise avec de belles harmoniques chantantes. Un beau satiné et une sensation de glisse sous les doigts, des petits détails agressifs donnent un look vraiment moderne. La tenue d'accordage est parfois limite en utilisation musclée.

Les plus

 - Le look Les Paul moderne
 - Le son/la précision
 - Le côté satiné (histoire de goût)

Les moins

 - Tenue d'accordage
 - Repères sur la tranche un peu gros

Caractéristiques techniques telles qu'elles sont données sur le site de LTD :

- Référence modèle : ECBKM-BLKS
- Corps en acajou (Khaya ivorensis)
- Manche traversant 3 pièces en acajou (Khaya ivorensis)
- Touche en ébène de Makassar
- Rayon de la touche: 350 mm
- Largeur au sillet: 42 mm
- Diapason: 629 mm (24,75')
- 24 frettes Extra Jumbo
- Mécaniques LTD
- Chevalet bloquant TonePros TOM
- Cordier TonePros
- Accastillage noir
- 1 micro Seymour Duncan Blackened Black Winter
- Electronique passive
- 1 réglage de volume
- Cordes D'Addario XL110 (.010/.013/.017/.026/.036/.046)
- Couleur: Black Satin 

Prix moyen constaté : 849 euros 

Distribution
Produit LTD distribué par Algam.

DISCUSSIONS SUR LES FORUMS

COMMENTAIRES (2)


Oghkhood
# Publié par Oghkhood le 21/09/2018 à 06:26   Répondre
J'osais pas le dire ^^
Oghkhood
# Publié par Oghkhood le 14/09/2018 à 21:02   Répondre
Faut faire comment pour sentir la chaleur de l'acajou ?
doublephil
# Publié par doublephil le 16/09/2018 à 09:07
direction le poêle à bois 😀
Laisser un commentaire à propos de cet article :
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
Créer un compte gratuitement