Review soirée EarthQuaker Devices Au Feel Good des Halles - Paris

Nicolas Minier - Le 07 Novembre 2017
Review soirée EarthQuaker Devices Au Feel Good des Halles - Paris
Aujourd'hui pas de vidéo ou de review pour un appareil ou un instrument mais disons plutôt un petit résumé de l'événement EarthQuaker Devices organisé par Filling Distribution, distributeur français de la marque. Découvrez les aventures de Nicklaus pour assister à cette soirée fructueuse en découvertes !

Histoire de EarthQuaker Devices :

Alors EarthQuaker Devices  c'est quoi ? Eh bien c'est un petit groupe d'irréductibles Ricains qui fabriquent leurs pédales à la main comme des alchimistes du son. Rien à voir avec les grosses usines et les constructeurs éléphantesques que tout le monde connait, ici ça sent le cuivre, les composants bien choisis  et le fil d'étain, tout ça avec un look bien soigné et du matos garanti à vie!
Le maitre mot est l'expérimentation et le fun pour les utilisateurs.

Jamie Stillman a commencé à s'intéresser à l'électronique le jour où son overdrive a rendu l'âme. En voyant la "simplicité" de fabrication de ces joujoux, il a décidé de se lancer dans la conception et voilà, c'est ainsi que tout a commencé dans l'Ohio. Aujourd'hui EarthQuaker Devices   c'est une cinquantaine d'employés passionnés, fanatiques de la gratte ou de l'expérimentation.
Après plusieurs créations présentées dans divers salons dont le bien connu NAMM, EarthQuaker Devices   s'exporte à travers le monde. Utilisée maintenant par Eagles of Death Metal, Devin Townsend, Geroges Pajon Jr et encore un paquet d'artistes, EarthQuaker Devices   est bien ancré dans le milieu ! Si vous ne connaissez pas, je vous conseille vivement de pallier à cette lacune rapidement, vous ne serez pas déçus croyez moi!

Alors, rentrons dans le vif du sujet et parlons de cette soirée découverte ! 

Au départ d'Issy les Moulineaux je décide, comme un provincial inconscient, de rejoindre le lieu de la présentation avec ma voiture (Oui bon, j'habite Amiens à la base mais j'avais tout mon matos dans ma voiture pour une repet, alors hein, c'est bon ho!) résultat, entre l'enfer de la circulation et les joies du stationnement au cœur de Paris j'arrive tout juste dans les temps au Feelgood des Halles où se déroule la soirée.

Je rencontre Caro, enfin! (notre chargée de comm, ndlr),
On papote 10 minutes et mon organisme me réclame évidement une bière avant de descendre au sous sol ou la scène est déjà prête, les pédales installées, des chaises devant la scène et on attend alors le début de la présentation. Apres mon breuvage houblonné terminé et les quelques réglages de sons finalisés la présentation commence.
Jamie Stillman monte sur scène et nous fait un petit topo sur la marque, sur l'historie, et la philosophie de EarthQuaker Devices, puis nous parle de sa dernière création la "Data Corrupter" avant d'entamer une démonstration sonore de cette dernière, puis d'autres classiques de la marque.

Notre alchimiste, magicien  du composant vend bien son produit! Et sa compagne observe le tout d'un œil attentif, elle, aussi très investie dans l'aventure.

Les sonorités de la petite dernière sont assez impressionnantes (je parle de la pédale évidement ;-) suivez un peu quand même). Si vous aimez les trucs complètement barrés vous serez servis ! Les possibilités sont folles et quand on parle de folie on voit que notre gaillard est un peu pris dedans, tellement il part dans son délire et parait inarrêtable. Je pense que j'en ferais de même car entre les oscillateurs embarqués, les modulations et le rendu sonore que ça propose, il y a de quoi scotcher un moment. Le son est bourré d'harmoniques, il y a un coté jeu vidéo qui à bouffé du fuzz, (je ne sais pas pourquoi mais c'est comme si Simon Quest de Castlevania jouait sur un nord modular G2, ouais ok je pars loin mais c'est pour être un peu raccord!),  bref passez faire un tour sur le site, c'est bourré d'exemples en vidéo, vous aurez d'ailleurs l'occase de jeter une oreille aux autres pédales de la marque.

Apres la démo de la "Data corrupter" Jamie nous fait une petite présentation d'autres pédales avec quelques tests un peu plus rapides. On découvre alors de nombreux modèles, voilà un peu les pédales qu'on a pu entendre, oui oui il y en avait un paquet !

je n'ai pas pu tout noté car je n'avais pas l'œil sur toutes les pédales activées lors de la démo mais voici en gros celles sur lesquelles Jamie s'est arrêté plus particulièrement :

 

On passe sur la "Acapulco Gold", une Overdrive très riche et réactive au toucher et au potard de volume sur la grattoune. C'est polyvalent et peut coller à pas mal de situations.
     

 

On découvre ensuite la "Space Spiral". Franchement c'est top de top, une sorte de modulation chorusisée avec un delay intégré. L'effet porte bien son nom, c'est très planant, Chris Cornell aurait adoré composer avec ce genre d'effet c'est certain! Personnellement j'adhère carrément, ce petit coté "je fais des effets qui sortent des sentiers battus" est vraiment un truc qui semble tenir à cœur à notre amis de EarthQuaker Devices. NDLR : Voir notre test de la Space Spiral.
    

 

Le chorus "Sea machine" est exceptionnelle. hyper beau, cristallin, propre comme tout, il offre un large panel de réglages, c'est franchement beau , je dirais même "waoou" pour le coup.    

 


On passe après sur la "Avalanche run". Encore une fois une sorte de combinaison de delay et reverb qui a une petite teinte légèrement chorusée, et là aussi c'est hyper bien foutu, c'est beau, efficace et on peut pousser les réglages vraiment loin. Amateurs de Pink Floyd foncez, Paul Gilbert adorerait aussi.
     

Ma curiosité ayant été piquée, j'ai investigué et fouillé leur site et j'ai découvert des perles comme la "Rainbow machine"(un pitch shifter polyphonique qui envoie sec!) la "Erupter" (Un fuzz qui lui aussi permet d'atteindre des sonorités vraiment surprenantes. NDLR : Voir le test de l'Erupter). Coup de cœur pour la "Palisades", une "mega" overdrive pleine de réglages, deux canaux et un boost intégré, je serais curieux de la tester d'ailleurs!

Enfin voilà, Jamie nous a présenté énormément de choses mais il laisse maintenant sa place à notre ami Martial Allart qui vient jouer pendant que Jamie trifouille des pédales diverses et variées. Eh bien là ça envoie du bois ! Déjà le jeu de gratte est carrément classe et tout ça avec les effets bien choisis, on se rend compte que chez EarthQuaker on peut trouver notre bonheur à tous les niveaux.


Apres cette démo, la place est ouverte à l'impro. Bon, pas grand monde se pousse au portillon mais l'idée est plutôt sympa. Si j'avais eu le temps, j'aurais bien passé un moment à faire pas mal de tests , mais bon, j'avais une repet de prévue avec  Sortilège pour le Fall Of summer le week end même, du coup j'ai du filer avec mes tapas gentiment offerts par le Feelgood et je n'ai même pas assisté au tirage au sort pour jalouser celui ou celle qui a gagné la pédale "Data corrupter" mise en jeu a la soirée!! Greuh!!

Enfin voilà pour résumer, j'ai passé un super moment et découvert une marque que je ne connaissais que de nom, une tres bonne surprise qui m'a donné envie d'en savoir un peu plus. On a eu le droit a une belle présentation, quelques explications, pas trop de blabla et plein de son qui fait plaisir aux esgourdes.
De mon point de vue sur les sonorités, c’est très axées EHX dans l'approche de l'expérimentation et on retrouve une petite touche qui me rappelle quelques pédales de chez MXR. C'est polyvalent avec une étendue de réglages qui feront pétiller les oreilles et les yeux des fans de Pink floyd, Black Sabbath, adeptes du son british et même les fans d'électro. Il y a du rock brut, du clean très propre et des envolées d'effets surprenantes. Et quand j'évoque "les yeux" c'est que le design des pédales est plutôt sympa, c'est joli comme tout et on a presque envie d'en acheter certaines juste pour le look ;-) !
En terme de réglages chaque pédales est dotée de pas mal de potards et de switchs, ce qui ouvre des portes a une infinité de bidouilles, et c'est à l'image du créateur qui a l'air un peu foufou!

Je vous avoue que tout ça a piqué ma curiosité, et je vais me pencher un peu plus sur la marque que je ne connaissais que de nom. Les pédales sont belles, les sonorités intéressantes et surprenantes , et c'est ce point que je veux souligner.  EarthQuaker Devices   nous propose un mariage réussi entre le coté traditionnel et old school d'un bon crunch ou d'une OD british tout en parvenant à lui adjoindre des réglages en plus pour en faire un vaisseau  spatial. Bref, si vous voulez un simple delay ou chorus vous le trouverez mais ce n'est pas le but de la marque , ici c'est un repère de foufous avides d'expériences , pour les drogués du son et les gens qui aiment trifouiller ou planer. D'ailleurs la petite dernière ("Data corrupter") m'a un peu tapé dans l'œil et je pense à la demander en test pour voir ce qu'elle a dans le ventre.  Amateur de trucs barrés à la EHX laissez-vous tenter, testez ça en magasin, regardez quelques vidéos, vous risquez d'être bluffés ou au moins surpris, vous m'en direz des nouvelles.

Et pour clore cette rétrospective de l’événement, ne manquez pas la petite interview de Jamie qui a accepté de répondre à mes question mi-sérieuses mi- débiles, enjoy !
Voilà c'est terminé pour aujourd'hui! Sur ce je vous laisse visiter leur site et visionner quelques vidéos pour voir et entendre ce que ça donne par vous-même.
A bientôt pour un prochain article!

le site de EarthQuaker Devices

DISCUSSIONS SUR LES FORUMS

COMMENTAIRES (1)


travisbarker
# Publié par travisbarker le 07/11/2017 à 15:19   Répondre
Dommage d'avoir mal orthographié le nom de la marque tout au long de l'article. EarthQuaker, pas EarthQuacker.
Laisser un commentaire à propos de cet article :
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
Créer un compte gratuitement

 

PRODUITS DE L'ESPACE ACHAT

Articles similaires :

Le 25 Avril 2017