Forum Gibson

Gibson Les Paul Custom story

Aller à la page: 1 ...     
Auteur Message
lifsebcbien
Modérateur


Inscrit le: 22 Jul 05
Localisation: Hell's Ass

Hello all,


Parce que nombreux sont ceux qui posent souvent des questions au sujet de ces belles, je me propose de faire un petit topo sur les Gibson Les Paul Custom.
Tout le monde la connaît et pourrait facilement citer une ou deux de ces principales caractéristiques. Par exemple une custom a une touche ébène. Une custom a un accastillage gold. Une custom possède un triple binding top & back. Une custom est noire. Hé bien non, pas toujours.
Merci à Music Zoo dont l'équipe m'a permis d'utiliser leurs magnifiques photos pour illustrer ce topic.
www.themusiczoo.com



Naissance de la Black Beauty

La custom est apparue en 1954, depuis les choses ont évolué tout en restant les mêmes.

A la base de la création de la custom une idée : proposer aux guitaristes une nouvelle Les Paul, en plus de la goldtop, plus luxueuse et plus discrète que les goldtops flashy produites depuis 2 ans alors et qui ne se vendent alors pas aussi bien que prévu.
Pour cette nouvelle Les Paul, le noir fut retenu comme seule et unique couleur sobre et comme parements luxueux, le triple binding top back et headstock, l’accastillage plaqué or, les repères blocs imposants, le splitted diamond sur le peghead, symbole des modèles haut de gamme acoustiques de la marque, et la touche en ébène.

Afin de différencier cette nouvelle Les Paul de la goldtop, à la place d’une table érable, elle se voit dotée d’une table acajou. Elle est parée d’un P90 et d’un Alnico V format P90. Grosse innovation, elle est la première Les Paul à être équipé du fameux duo Tuneomatic et Stopbar 2 ans avant que n’en soient équipées les goldtops.

Elle rencontre alors un certain succès surtout grâce à son manche particulièrement facile à jouer car doté de frettes extrêmement basses qui lui confère ce qualificatif de Fretless Wonder, la merveille sans frettes.

1954: première année, corps, table, manche acajou, frettes extra basses, micros P90 et Alnico V, Long tenon, Bigsby en option, couleur noire (sauf quelques extrêmement rares modèles)



Photo courtoisie de Music Zoo

En 1957 la custom se voit équipée des tous nouveaux PAFs parallèlement à la goldtop. Afin de la différencier de la goldtop, elle est équipée de 3 PAFs avec un routing particulier.
Elle ne changera pas jusqu’en 1960.



Photo courtoisie de Music Zoo

Une 57 2PUs Bigsby chrome chambred:

Photo courtoisie de Music Zoo

1957 à 1960: identique à la 54 sauf qu’équipée de 3 PAFs (quelques rares exemplaires avec 2 seulement et quelques rares autres exemplaires dans d’autres couleurs que le noir) Variations de couleurs des 57 modernes: http://www.guitariste.com/forums/guitare,gibson-les-paul-custom-story,[...]html


En 1960, face à des difficultés financières, pour financer la R&D pour de nouveaux modèles, parce que le succès n’est pas au rendez-vous, et surtout avec l’apparition de la SG Les Paul, la custom ( ainsi que la Les Paul « standard » qui est devenue sunburst depuis 1958 ) sort du catalogue.

En 1968 la custom est réintroduite au catalogue pour le plus grand bonheur des guitaristes influencés par leurs idoles de l’époque qui jouent sur de vieilles Les Paul des 50’s qui reviennent donc à la mode.
La 1968 se voit équipée de deux PAFs et non plus trois et différence majeure, adopte une table érable. La plupart des modèles ont également un accastillage chrome, en plus du noir, d’autres couleurs deviennent disponibles au catalogue.



Photo courtoisie de Music Zoo

Une 68 triburst:

Photo courtoisie de Music Zoo

Les 68 modernes ont été déclinées dans une multitude de coloris pas très fidèles à la réalité historique et proposées en variations chambrées:



En 1969, c’est le groupe Norlin qui rachète la firme moribonde. De nouvelles méthodes de production économiques sont entreprises petit à petit. Le manche d’une pièce acajou jusque là se voit composé de trois parties, la table, jusque là en deux parties est construite avec 3 pièces d’érable, le corps lui est composé en « pancake » : acajou, feuille d’érable, acajou. Le long tenon disparait.

Long tenon/short tenon



Pancake



table 3 parties, manche érable 3 parties avec volute



Innovation, pour renforcer la jonction tête manche souvent sensible à la casse, l’adjonction d’une volute, petit bourrelet d’acajou (ou d'érable en fonction du bois du manche) sensé solidifier cette zone sensible. Certaines se voient dotées d’une touche en érable. Les coloris se multiplient : différents sunbursts, blanc, naturel, noir, winered.




En 1972 et 73 apparaissent les premières reissue 54 conformes aux specs de l’époque.
En 1974 le modèle 20ème anniversaire:



En 1975, le manche jusque là fait d’acajou, est réalisé en 3 parties d’érable, le binding du cutaway s’élargit pour couvrir la zone de jonction érable/acajou (table/dos). Le chevalet Nashville fait son apparition en remplacement de l’ABR1.

1976 et 1977 voient les dernières customs construites en pancake, certaines sont dotées de 3 micros, d’autres ont une table acajou, d’autres retrouvent l’ABR1. C’est un peu anarchique.

1977 Rare modèle 25th anniversary fait à 50ex pour Guitar Center à Hollywood. Specs: stopbar gravé 25th anniversary, et inscription Les Paul sur le pickguard. La majorité des exemplaires sont sortis en couleur silver.


A partir de 1982 et 1983, la volute disparait et le manche redevient en acajou.

A partir de 1984, le corps est légèrement chambré pour des questions d’économie et d’ergonomie.

1986 fin de l’époque Norlin. Après le changement de direction, 1987 est une année d’innovation où la qualité et la modernité sont les maîtres mots.

La Les Paul Custom Lite fait son apparition au catalogue jusqu'en 1990 conjoitement à la custom "normale". Destinées à conquérir les glam rockers séduits par les superstrats, la custom lite perd 1.5 centimètre d’épaisseur par rapport aux customs « normales », se voit dotée d’un chanfrein stomacal et d’un split des micros. Certaines sont même équipées d'un floyd. Elle est disponible en finitions sparkles red ou pink très 80’s, goldtop, white, cherry et tobacco bursts et black.




1989 Sortie de la Les Paul Custom 35th anniversary pour fêter les 35 ans de l'apparition de la custom. Il s'agit en fait d'une 57 reissue dotée de trois humbuckers. Un inlay spécifique sur le split diamond la distingue des autres productions.


Fin des années 80 et début des années 90 Apparition de quelques Les Paul Custom 3 micros en séries limitées.


Dans les années 90, la table se voit à nouveau construite en deux parties d’érable. Le modèle custom plus apparaît avec une table érable AAA.
Les couleurs dispo sont le noir, l'alpine white, le wine red, le dark burst, le cherry sunburst, le silverburst, le goldburst, le natural et des séries limitées en couleurs custom.



En 1995, sortie de la Les Paul Custom Bantam qui deviendra plus tard la Florentine. Elle présente un corps évidé doté d'une poutre centrale. Elle dispose de deux ouïes en f (certains plus rares modèles sortiront sans ouïe et encore plus rares présentant une seule ouïe). La Florentine fera l'objet de plusieurs sorties en série limitées pendant la deuxième moitié des 90's puis dans les années 2000.
Bantam:

Florentine 1 ouïe:

Florentine:


Depuis 2004, les customs sont maintenant construites par la division custom shop de Gibson. En dehors des modèles signature ou d’autres très rares tels que la custom varitone, les modèles disponibles alors sont la les paul custom « normale », figured top (érable AAA)et les modèles Custom 54, Custom 57 et Custom 68 conformes aux specs d’époque.

Figured top

Photo courtoisie de Music Zoo

Une 57 cloud9 (allégée)


Une 54 TV white


En 2007, sortie d'une 68 dotée d'inlays de Super 400 en série très limitée.


En 2007 toujours, sortie d'un modèle 50e anniversaire de la Custom 1957 avec peghead plaqué or, couleur gold. 157 ex.





En 2008 Sortie en série très limitée d'une Custom reprenant les caractéristiques des années 70. Micros opened coils.

Depuis 2008, sortie en séries limitées de Custom tables flammées et coloris flashy (purple, blue, gecko green, etc...)



En 2010, sortie d'une série limitée en korina en faded cherry.


En 2010 encore, sortie de la Custom Axcess, une sorte de renouveau de la Custom Lite sortie en 1987. Épaisseur moindre, chanfrein stomacal, talon de manche profilé. Avec ou sans floyd.



Photo courtoisie de Music Zoo

En 2010 toujours, sortie d'un modèle 50th anniversary de la Custom 1960. Black, full acajou, manche 60's en burstbucker 1 et 2.


Photo courtoisie de Music Zoo

Encore en 2010, sortie des séries limitées Widow en séries limitées. Binding, logo et split diamond de couleur rouge, verte, bleu violette ou orange. Touche palissandre.




Photo courtoisie de Music Zoo

Encore en 2010, sortie d'un modèle Les Paul Custom avec 3 micros en série limitée.

Encore en 2010, sortie d'un modèle Les Paul Custom 68 avec 3 micros en série limitée.

Encore en 2010, sortie d'un modèle Les Paul Custom table Koa en édition très limitée

Photo courtoisie de Music Zoo

En 2011, apparition du modèle '55, en fait une copie conforme d'un modèle 54 mais avec un profil de manche spécifique et un accastillage tonepros disponible uniquement en black gloss.


En 2011, série très limitée de Custom table flammée bleu foncé d'inlays de SG Supreme.

Photo courtoisie de Music Zoo

En 2011 toujours, plusieurs modèles apparaissent en séries ultra limitées: Custom, 54 ou 57 monomicro ou non avec wraparound ou monomicro avec TOM+stopbar ou bien '57 en antic white avec manche 60's (à l'instar de la 50th anniversay 1960 de 2010)




Photo courtoisie de Music Zoo


Toujours en 2011, apparition en série limitée d'une Custom reprenant les specs de l'époque Norlin, à savoir construction pancake et volute.


Photo courtoisie de Music Zoo

Photo courtoisie de Music Zoo
En version 3 micros:

Photo courtoisie de Music Zoo

Fin 2011, apparition de la Custom Classic qui n'a plus grand chose d'une Custom à part son peghead. Pas de binding au dos, manche profil 60's, weight relief, touche baked maple.


Photo courtoisie de Music Zoo

Début 2012, c'est le lancement de la Custom Rosewood avec cette fois-ci une touche palissandre. Finitions dispo: Maduro brown, gloss ou VOS.


Photo courtoisie de Music Zoo

Depuis novembre 2011, multiplication de l'offre de Custom touche érable pour faire face à la pénurie d'ébène dont les stocks ne sont plus reconstitués depuis leur gel par le FBI. Pour les mêmes raisons, la Custom touche en richlite, un composite de couleur noire, fait son apparition.
Richlite:

Photo courtoisie de Music Zoo
Erable:


Photo courtoisie de Music Zoo

Photo courtoisie de Music Zoo

Photo courtoisie de Music Zoo

En 2012 toujours Reissue d'une Custom de 74 avec big headstock, pancake et volute ainsi que des knobs period correct. Dispo en black et Aspen White.



Photo courtoisie de Music Zoo

Photo courtoisie de Music Zoo

En 2012 encore Custom monomicro à l'instar des '57 sorties en 2011.

Photo courtoisie de Music Zoo

Toujours en 2012, sortie de séries limitées full acajou en custom colors telle la Custom inverness green équipée de Sperzel de série, touche palissandre.

En TV yellow:

Photo courtoisie de Music Zoo

2012 toujours une Les Paul Custom 58 est rééditée en version 2 ou 3 micros spécialement pour Music Zoo, finition ultra aged by Murphy. Elles possèdent une touche ébène 2 plis puisque de novembre 2011 à mai 2013, aucune touche ébène massive n'a été produite. 2 exemplaires.


Photo courtoisie de Music Zoo

Fin 2012, sortie d'une série limitée à l'instar des série Widow sorties en 2010 de Les Paul Custom touche rosewood avec un binding et des incrustations de couleur.


Début 2013 La Custom Lite fait son grand retour avec cependant cette fois une touche palissandre.

Photo courtoisie de Music Zoo

2013 Sortie d'un modèle de Custom '57 avec un ensemble corps/table 1 pièce, touche ébène, mécaniques conformes pour les 20 ans du Custom Shop. 100 ex


En 2013 Sortie de la Les Paul Custom Phantom qui est une alliance entre une Studio et une Custom. Touche richlite. 25 ex.


Ainsi que d'autres séries limitées comme la Custom TV Yellow: full acajou, touche palissandre:


2013 toujours Sortie du modèle Custom '57 3 micros avec un ensemble corps/table 1 pièce, touche ébène, mécaniques conformes pour les 20 ans du Custom Shop. 100 ex


2013 toujours, la Florentine fait son retour avec une touche richlite. Profil de manche custom plus épais qu'un 60 habituel.

Photo courtoisie de Music Zoo



2- Comment ça sonne?


La custom reste, pour moi, la meilleure LP, celle qui correspond le plus à mon style, à mon jeu, à l’idée que je me fais du son que doit avoir une LP, celle avec laquelle j’ai le plus de feeling, celle dont le manche me plait le plus, la plus esthétique… question de goûts

Pour ceux qui se demandent souvent comment ça sonne par rapport à une standard :

Il est difficile de comparer puisqu'il y a beaucoup de customs différentes, avec des caractéristiques les rapprochant plus ou moins des standards sur le papier.
Donc pour généraliser, selon mes oreilles, une custom sonne plus baveux, plus doux, plus rond et plus gros

Mes miennes et ex miennes:









Haut
Evaluer ce post : 1
Forum Gibson

Gibson Les Paul › Sujets les plus populaires :

Tout savoir sur la Gibson Les Paul :

Recherche achat Gibson Les Paul :

Recherche Gibson Les Paul sur Thomann Recherche Gibson Les Paul sur Euroguitar Recherche Gibson Les Paul sur Music Store Recherche Gibson Les Paul sur Star's Music Recherche Gibson Les Paul sur Pourlesmusiciens
Invité
Inscrit le: -
Localisation: -

lifsebcbien a écrit :


Pour ceux qui se demandent souvent comment ça sonne par rapport à une standard :
Fais péter des samples
Haut
Laughincow
Custom Total utilisateur


Inscrit le: 18 Oct 07
Localisation: Bruxelles

beau résumé! j'y souscris à 100% (docu à l'appui)!

perso j'ai jamais réussi à définir la différence entre une custom et une standard (j'ai les deux modèles, toutes les deux avec table en érable) et c'est sûr qu'elles sonnent pas exactement pareil. mais j'ai joué sur des customs qui sonnent comme ma standard et sur des standards qui sonnent comme ma custom...

_________________
cours à bruxelles:
http://www.e-monsite.com/coursdeguitare/accueil.html
Haut
Evaluer ce post : 0
Licks
Vintage Cool utilisateur


Inscrit le: 25 Oct 04
Localisation: Lille (59, France)

miam miam la 54 config de rêve , enfin pour moi

_________________
Tube Town's Cabinets : Users Club

"Le pickgard, c'est le string de la Les Paul" © Rastacouair
J'aime sniffer l'huile SP Teck ça me rend nerveux!
Keith Richards : "5 Strings, 3 Chords, 2 Fingers, 1 asshole to play it!"
Haut
Evaluer ce post : 0
Beren69
Custom Cool utilisateur


Inscrit le: 30 Dec 05
Localisation: Lyon (69, France)

bonne initiative
Haut
Evaluer ce post : 0
lifsebcbien
Modérateur


Inscrit le: 22 Jul 05
Localisation: Hell's Ass

Ägent_Gïbs a écrit :
lifsebcbien a écrit :


Pour ceux qui se demandent souvent comment ça sonne par rapport à une standard :
Fais péter des samples


y peut pô
Haut
Evaluer ce post : 0
ROminoü.
Custom Total utilisateur


Inscrit le: 06 Jan 07
Localisation: Bruxelles, Belgique

Guitare que j'ai jouée il n'y a mm pas une semaine, physiquement, elle est très simple pour une LP, je ne suis pas un adepte du noir pour les grattes A part une bonne petite Strat... Je dois avoué, branchée dans un Jtm45, je m'en suis donné a coeur joie

_________________
Pigeon, oiseau à la grise robe
dans l’enfer des villes
à mon regard tu te dérobes...
Tu es vraiment le plus agile.
Haut
Evaluer ce post : 0
Xkaos
Special Supra utilisateur


Inscrit le: 27 Oct 07
Localisation: France, Versailles 78

Beren69 a écrit :
bonne initiative


+1

et les photos sont cools en plus... decidement les Les Paul ont la vraie classe!
Haut
Evaluer ce post : 0
benvoyons
Special Supra utilisateur

Inscrit le: 02 Nov 03
Localisation: -

Salut,

Merci pour l'article !

Je voulais rajouter, avec ta permission quelques remarques :

Les corps et manche en 2, 3 ou 4 parties (et oui, j'en ai vu une) ne veut absolument pas dire (tu ne l'as pas dit ! ) que la gratte sonne moins bien.

Il est impossible de faire des généralités car l'assemblage de certains bois peut donner des merveilles. Si la corde vibre de "manière unique", la vibration ira plus ou moins vite dans tel ou tel partie du bois, renforçant telle ou telle fréquence.

Il en résulte des instruments avec des personnalités plus marquées qui, si cela sonnera toujours "custom" on aura plus ou moins de gras, de rondeur de claquant ou de smooth.

Acheter une custom sans l'avoir essayée, c est de la roulette russe. A moins d'en prendre une a l'aveugle pour la revendre 6 mois apres.

La production des customs actuelles est assez constante, a mon avis/experience. Dans un shop en allemagne (pas sur internet), ils en avaient trois en stock, et elles se ressemblaient bcp, meme si les années de prod (2004 et 2*2005) étaient différentes.
Le processus de fabrication semble maitrisé chez gibson

Mais tomber sur "sa" custom doit être qqchose. SI on a le son dans la tete...

J'avais lu que le concepteur du modele 54 (pas totalement M'sieur Les Paul ) avait apparemment désapprouvé le passage en humbucker car les P90 apportent le claquant rentre-dedans que le corps de la guitare tempère. Ainsi, l'instrument est bcp plus versatile, si on aime le caractère des P90.

A+

Benvoyons
Haut
Evaluer ce post : 0
lifsebcbien
Modérateur


Inscrit le: 22 Jul 05
Localisation: Hell's Ass

tout à fait d'acc avec chaque point.

Je reste factuel et ne rentre pas dans la polémique, 1, 2 ou 54 parties ça sonne moins bien et Norlin c'est naze. J'ai une Norlin, manche en 3 parties, table en 3, corps pancake et c'est celle qui sonne le mieux
Haut
Evaluer ce post : 0
Page 1 sur 200 Gibson Les Paul Custom story
Aller à la page: 1 ...