Schecter 2018: mélange des genres savoureux

Judicaël Tribillac - Le 17 Janvier 2018
Schecter 2018: mélange des genres savoureux
Si parmi les nouveautés annoncées lors du NAMM 2018 Schecter a bien entendu présenté des modèles fidèles à son image de marque tourné vers le style métal comme ces déclinaisons de la C-1 et de la C-7 avec micros Fishman Fluence elle nous a aussi agréablement surpris avec des guitares plus typées vintage telles que la demi-caisse Coupe ou encore la Spitfire et même une Hellcat-VI hybride entre guitare et basse. Mais tout ça c'était avant l'Apocalypse…

Il y a des marques comme ça dès qu'on entend leur nom on pense immédiatement à un style. Schecter en fait partie même si depuis plusieurs années la marque fait des efforts de diversification qui en 2018 devraient porter leurs fruits et séduire de nouveaux adeptes. On pense notamment au modèle Arched Top Schecter Coupe proposée en version Dark Emerald Green ainsi qu'en une magnifique finition noire vernie Gloss Black relevée à la fois par un impressionnant travail de fileterie ainsi que par l'accastillage doré qu'on retrouve aussi bien sur la plaque de pickguard que sur celle du truss rod, les boutons, le vibrato Bigsby B70ainsi que les micros Tesla FilterTron TV-ML1.

 

Avec la Schecter Spitfire on reste dans le vintage avec l'inspiration venue des automobiles des années 60 pour une guitare solid body dont la partie centrale du corps en aulne est rehaussée, manche vissé en érable et touche en ébène. L'ensemble est décliné au choix dans une finition Purple Haze ou Black Leopard avec tête assortie, 6 mécaniques Grover Vintage Deluxe en ligne et logo Schecter retro. Les micros sont ici des Schecter USA UltraTron et le vibrato Bigsby B50 complète le tableau. 

 

Schecter se lance également sur le marché des modèles hybrides entre guitare et basse avec la Hellcat-VI dont le diapason s'étend sur 30" (762mm) pour des tirants de cordes sur mesure fournis par Ernie Ball en 90-75-56-44-34-24. Ce modèle multiplie les références aux grands classiques de chez Fender avec en plus de son sélecteur à 5 positions pour les micros Schecter USA MonsterTone Stack, 3 boutons à glisser pour splitter les bobines des micros.

 

Mais Schecter n'oublie pas non plus ce qui a fait sa marque de fabrique en proposant de nouvelles déclinaisons de ses fameuses C-1 et C-7 SLS Elite avec ou sans Floyd Rose dans des finitions Black Fade Burst et Antique Fade Burst dont le dégradé met parfaitement en valeur les tables en érable bombé. Elles sont équipées de micros Fishman Fluence Modern qui offrent deux voicing différents. Les manches traversants sont réalisés à partir d'un assemblage d'érable, de noyer et de Padauk avec des renforts en carbone, y compris sur la version C-7 Multiscale SLS Elite avec ses frettes en éventail.

 

Enfin gros coup de cœur avec la Schecter PT Apocalypse dont le corps en frêne des marais et le manche en érable sont recouverts de la finition Rusty Grey. La plaque de pickguard colorée dans le style rouillé-industriel et les capots des micros Schecter USA Apocalypse-VI teintés par le fil de cuivre lui donne le look d'une guitare indestructible et brut(e) de décoffrage !

A retrouver ainsi que toutes les nouveautés 2018 sur le site de Schecter.

ARTICLES SUR LE MEME THEME

DISCUSSIONS SUR LES FORUMS

Lire les 4 messages sur le sujet Schecter 2018: série SLS Elite, guitares rétro et Apocalypse

Laisser un commentaire à propos de cet article :
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
Créer un compte gratuitement

 

Articles similaires :

Le 29 Décembre 2016
Le 07 Décembre 2016
Le 30 Novembre 2016
Le 04 Octobre 2016