LE TONERITE : TIME MACHINE MIRACLE ou EFFET PLACEBO ?

Aller à la page: ... 14  
Auteur Message
Slyonline2
Special Cool utilisateur


Inscrit le: 01 Nov 19
Localisation: Meyzieu (69, France)

Répétition du dernier message de la page précédente :
Pour info, voici ce que m'a répondu (en anglais, désolé) le directeur exécutif du Tonerite au sujet de l'utilisation sur une solid body, une Les Paul en l'occurence :

"For your Les Paul you will have to do a 3 or 4 week treatment. This is because the added mass of the instrument and also because the added rigidity electric guitars have due to the metal hardware.

Do the same exact thing you did with your Martin but over a 3 week period (a 4-week treatment would be even better) - so for the first 10 days leave on max, and on the 11th day lower the intensity. IF you do decide to do the 4-week treatment then do 2 weeks on Max and 2 weeks on the lower setting.

3 to 4 weeks is pretty standard for all solid body electrics. Semi-hollow guitars can do fine with 3 weeks. And acoustic guitars with really dense tonewood construction ( Bubinga, Indian rosewood, Adirondack, Big leaf Maple, etc) definitely will benefit from the 3-week treatments as well.

But stay in touch and let me know of any other specific instruments you want to treat and I will happily shared our recommendations for said instruments."

_________________
Être plutôt que paraître, brouter plutôt que paître...
Haut
Alerter un moderateur
Slyonline2
Special Cool utilisateur


Inscrit le: 01 Nov 19
Localisation: Meyzieu (69, France)

Après plusieurs mois d'utilisation du Tonerite, je me suis dit que je pouvais vous faire un retour le plus honnête possible.

D'abord sur la Les Paul, un mois de Tonerite avec des réglages différents comme m'avais recommandé le tech : le résultat n'est pas extraordinaire, oui les notes sont un peu mieux définies avec un peu plus d'harmoniques mais, par rapport à la 1ére session initiale d'une semaine non stop, l'effet me parait juste réactivé, sans réelle amélioration supplémentaire pour la guitare au niveau du sustain par exemple.

De toutes manières, il n'y a pas de surutilisation dommageable avec le Tonerite.
Déjà, sur des solid body type LP et Strat, l'effet est différent, peut être moins immédiatement probant que sur une acoustique, le plus remarquable pour moi : sur une épi Casino et sur une Martin D-28 où le Tonerite avait réellement "débloqué" la guitare.

Ensuite, l'effet semble s'estomper progressivement si l'on n'utilise plus la guitare et d'autant plus si on la garde dans son flight-case.
Si on joue tous les jours l'effet se maintient.

D'où à mon avis l'importance de ne pas négliger la 1ère session initiale d'une semaine a 10 jours non stop.

Je ne regrette pas du tout l'outil Tonerite, c'est pertinent (toujours d’après moi) quand on a plusieurs guitares dont certaines ont été achetées neuves et n'ont pu être "réveillées".
ça vaut le coup aussi et surtout après une modification structurelle (changement de la tête, du chevalet, des mécaniques,voire des cordes simplement ?...) afin que la guitare se réajuste pour vibrer comme un tout.

_________________
Être plutôt que paraître, brouter plutôt que paître...
Haut
Alerter un moderateur
Page 14 sur 14 LE TONERITE : TIME MACHINE MIRACLE ou EFFET PLACEBO ? › début du sujet
Aller à la page: ... 14