Forum ESP

[Projet]Fabrication guitare type ESP SV/Shinigami (Jouable)

Aller à la page: 1 ...  
Auteur Message
kira_lucifel
Special Top utilisateur


Inscrit le: 18 Feb 06
Localisation: Montreal/Nantes

Bonjour à tous,

depuis quelques semaines (mois) j'ai entrepris la construction de ma première guitare sur le model de la ESP Shinigami.



Bon, je trouvait que la faux, çà faisait un peu too much.. (si, si, le crane, le côte brulé, la forme, çà passe, mais la faux, çà fait trop). Donc j'ai commencé par retoucher l'image en la faisant sans faux pour voir ce que çà donnait.



(pour les photos en plus grosses résolution : http://yoz1.free.fr/projet%20guitare/)

La premiere étape a été de me documenter, j'ai acheté 2 livres : "Build your own electric guitar" et "Make your own electric guitar". J'ai parcouru les forum sur ceux qui avaient construits leurs propre guiatre, chercher des sites de ventes de matériel, de bois. Fait une liste des outils.... de longs mois de préparation (ce qui fait que maintenant, la construction avance vite et sent réel problème).

ESP étant tres avare en détail sur la bête, j'ai dût me baser sur cette simple image et mes guitares (Ibanez 2620 et 7620) pour réaliser le plan et prendre les côtes.
J'ai tout d'abord agrandi l'image afin de la sortir en taille réelle sur l'imprimante (8 feuilles A4, mais j'ai seulement imprimé le corps, imprimer le manche aurait été inutile).
Je l'ai ensuite reproduite sur papier calque en évitant de mettre trop de détails purement esthétiques.

Afin de voire ce que çà pourrait donner, j'ai ensuite fait une sorte de "patron" de la guitare en aggloméré.


Jusqu'alors j'étais partie sur une construction avec manche vissé (comme l'originale), mais j'avais un peu peur que le manche tienne mal du fait des futures sculpture sur le corps (et tres proche du manche). J'ai donc changé d'avis et je suis partit sur un manche traversant. J'ai donc profité qu'il me restait de beaux morceaux de mon plan de travail en agglo pour y tailler une coupe du manche traversant (en gros le manche de profil). En gros, le futur manche sera des morceaux taillés de la même façon et collés ensembles.



Je me sentais prêt (et surtout pressé après tant de préparation) à commencer réellement la bête. J'ai donc commencé par commander la pièce de bois qui formera le manche. On peut dire que j'ai beaucoup de mal à trouver une telle piece de bois (la plupart des sites vendent des morceaux pour faire des manches standards vissés/collés), je pensait donc acheter 3 morceaux de bois pour manche de basse, mais c'était trop court. J'ai alors trouvé une pièce d'acajou de 90cmx10x4, sur le site de Maréchaux SA (en vendeur de bois français, en ligne) : 48 HT + 10 de TVA + 20 de frais de port.... A entendant que le bois arrive, j'ai commandé quelques trucs chez stewmac pour faire le manche : un bidon de colle à bois, un truss Hot Rod (double barre de réglage, une erreur vu l'épaisseur du manche), 1 touche ébene avec frets hole pré-découpés,6 pieds de barre de fret, un stick de ponsage de 16" (pour former le radius de la touche), des jauges pour mesurer le radius de la touche et enfin un sillet en graphite (le tout : 130 euros avec frais de port et taxes à l'arrivé en france).

Au bout de quelques jours j'ai reçu le morceau de bois. J'ai alors tracé une première fois la forme du manche traversant.






J'ai découpé ces formes à la scie sauteuse (toujours laisser un marge de 2mm autour du crayon et jamais, mais vraiment jamais toucher la ligne tracée au crayon). Une fois le premier morceux découpé, j'ai retracé les contours sur le morceaux restant (en projectoin mirroir afin d'inverser le fil du bois).

Forcément le second morceaux sera un peu plus gros que le premier(vu qu'il est déciné à partir du premier morceaux coupé grossierement) et "débordera", mais çà permettra d'être sur d'avoir un beau joint entre les 2 en reformant une partie plane au rabot. Je coupe le second morceaux.



Procaine étape : collage pour avoir la largeur suffisante pour faire un manche.

Disposition des deux morceaux de bois sur une plaque de bois et un peu de papier craft.




Ensuite, verser un fillet de colle tout le long du manche (j'en est peut-être mis un peu trop, mais au moins je suis sur que TOUTE la jointure sera collée)



Avec un petite morceau de carton ou une vielle carte de crédit, bien étaler la colle, pour ne pas laisser un seul mm² de la jointure sans colle





Ajuster les deux morceaux l'un sur l'autre, et là un torrent de colle va déborder, c'est signe qu'il y en a eu asser pour fixer les deux morceaux intégralement. Enlever l'excedant de colle (l'eau est assez efficasse, hélas je ne l'ai su, qu'une fois la colle séchée)



Ensuite j'ai mis deux planches de bois venant de plinthe de bas de mur (le meilleur moyen d'avoir des planches de bois par chère pour tout ce qui est guide, planche de protection etc....) autour des deux morceux à coller, ainsi en mettant les sers joints, çà permet d'avoir une pression constante tout le long du manche et surtout çà permet de serrer très fort les sers joints sans faire de marque sur le bois. Mettre autant de serrs-joints qu'il y a la place (pour moi, 14)




Ré-enlever l'excédant de colle dûe à la pression.









Après, normalement, il faut attendre 24heures que la colle sèche. Moi je me suis dit, 72, c'est mieux! Alors j'en ai profité pour aller Euro-disney.
Au retour de mon périple, mon gateau était pret à démouler. Comme on peut le voir, un morceaux déborde largement de l'autre, mais c'est fait pour.







Ensuite un petit coup de rabot s'impose, afin d'éliminer la différence de niveau entre les deux, et çà donne çà. Un petit coup de ponssage (papier 80) histoire d'avoir quelque chose de bien plan et des arrêtes à 90°






Arrive le moment ou le truss rod doit être mis en place... et là comme vous aller pouvoir le constater une grosse grosse connerie s'est insérée (mais çà fait partit du jeu, quand t'es nul, la connerie guette). Après avoir tracer la zone à défoncer (par chance j'ai une fraise de 6mm, qui correspond exactement à la largeur du truss-road), j'ai placé le manche dans un établie pliant et en utilisant les plaques/étau, jai pu former un espace plan entre le manche et l'établie. J'ai ensuite placé 2 baguette de bois de bois (des tasseaux pour poser le lambris) qui formeront un guide pour passer la défonceuse (mais une baguette c'est plus simple pour déplacer la défonceuse si vous êtes habitué à la machine).


On peut alors placer la défonceuse. Bien mesurer la profondeur à défoncer (au demi millimètre prêt)


Faire des passages successifs en enlevant quelques mm de profondeur à chaque passage.
Le vécu maintenant, une fois arrivé à la buté (vis de réglage), regarder si le truss road rentre intégralement. Pour moi il manquait à peine un mm, j'ai donc remonté la buté.
Second passage... là j'entend un vieux bruit de perceuse en déplacent la défonceuse : j'ai dût mal serrer la vis de réglage et j'ai traversé le manche... enfer et damnation! le manche foutu en l'air.


Mais bon j'ai tenté le tout pour le tout (çà peut pas être pire de toute facon), jai continué à percer les manche sur toute la longeur histoire d'avoir un sillon bien propre. Ensuite, j'ai tailler une baguette de la longeur du sillon et de 7mm de large (j'ai taillé plus large pour être sûr que la baguette force un peu en rentrant et ait une bonne prise au manche).


Apres quelques ajustements de largeur, la baguette rentre, je la badigeonne de colle, l'enfonce et je met quelques serre joint histoire de garder la forme du manche et être sur que la piece adhère bien au manche.


24h de sechage, j'enlève les serres joints et un petit coup de ponsage, le raccord est presque invisible.

Je repasse la défonceuse, cette fois ci en faisant bien attention à la profondeur (et vérifié 15fois le serrage de vis). Je calle le truss road, çà rentre parfaitement ! Ouf...





Petite découpe rapide de la tête à 13°. Là le problème a été que la tête faisait encore 8cm de large, hors je ne peux pas couper autant à la scie sauteuse (et les scies à bandes avec une telle hauteur de coupe, j'en ai pas vu en dessus de 500euros). Donc j'ai coupé un coté à la scie égoïne (à main, normale) et j'ai finie l'autre coté à la scie sauteuse (comme çà la lame atteignait la partie déjà coupée).





Prochaine étape, la touche. Sur l'envers, tracer la forme de la touche. Tout d'abord la ligne médiane, puis les lignes perpandiculaires pour le début (sillet) et la fin de la touche (au delà de la 24eme touche), puis une troisieme à la 12eme case. Ici il faut connaitre la largeur du manche au sillet, à la 12eme et au bout du manche. Tracer alors les lignes formant le bord de la touche.





On peut alors couper la touche (toujours à la scie sauteuse, la petite folle). Petite astuce pour l'ébene : ce bois à tendance à s'écailler à la coupe (le morceaux de bois partent par petit bout comme des écailles). Donc 2 solutions, mettre du scotch le long de la ligne de coupe, celà va garder les petites écailles ensembles, ou plaquer la touche sur une planche et couper la touche en dessous (çà marche mieux que le scotch mais demande plus de préparation, le tracage se fait directement sur la planche et il faut s'assurer que la touche ne bouge pas pendant la coupe. Dans tous les cas, toutes les coupes à la scie sauteuse doivent se faire par l'envers, la scie sauteuse coupant le boie lors du retour de lame le bois aura tendance à s'arracher sur le dessus, il faut donc privilégier les faces cachés pour les coupes, ou les parties qui seront retravaillées.





Maintenant je vais couper les bords du manche pour avoir une forme grossiere du manche sur la largeur. Toujours du traçage pris sur les côtes de mon manche Ibanez. Je ne pense pas l'avoir précisé avant, le manche sera de type Wizard donc assez fin avec touche assez plate. Je coupe grossierement, je le ferai bien une fois la touche collée pour être sûr que le manche et la touche aillent bien ensembles.




Petit test pour voir si le manche est bien assez grand pour recevoir la touche. Arrive le moment de coller la touche. Scarifier le dos de la touche avec un cutter, ainsi la colle aura une bien meilleur adhérence (surtout avec les bois gras comme l'ébène)




Afin de ne pas forcer à plat sur la touche j'ai utilisé des baguettes (toujours mes tassaux de lambris) pour caller les serres-joints. Toujours pareil pour les serres-joints : le plus possible. Toujours 24heures de sechage. Attention de ne pas oublier le truss-road.... sinon vous avez 30minutes le temps que la colle commence à prendre.






On peut démouller le gateau. A l'aide d'un niveau regarder si la touche est bien réctiligne. Un coup de tourne vis dans le truss road rectifiera la donne. J'avoue que les premier tours m'ont foutu l'angoisse, trop peur que la touche saute ou la petite piece en bois derriere. Mais non... VIVE LA COLLE !!!



Maintenant on peut travailler le bord du manche, en faisant très très attention, car trop de bois enlevé ne se ratrappe pas (ou alors en faisant un manche moins large, mais il faut l'enlever des 2 cotés...). Pour çà poussage classique au papier de verre 80 avec stick et pousseuse vibrante. Bien regardé la touche s'il n'y a pas de bosses. Un petit niveau ou une règle pourront aider à avoir les petits défauts.




Ensuite, pour tester mes outils, j'ai commencé à creuser le dos du manche. Et bien c'est plus facile que ce que je pensais. Mais pour l'instant je préfère garder un dos de manche plat afin de facilité sa paintenu lors de la pose des frets.



Ensuite j'ai taillé le radius de la touche. Comme pour le sillon du truss road, bloquer le manche dans l'établi pliant et poser 2 baguette pour faire des rails. Ensuite, il suffi de passer le stick de 16" avec du papier de 80, puis 120 (en agmentant au fur et à mesure de la finition). Penser à vérifier sauvent avec la jauge de radius (petite plaque de metal avec plusieurs courbures)



Voilà où j'en suis au vendredi 5 mars 2010. Demain, après avoir acheté le marteau adequat et une pince "coupe à raz", je vais me lancer dans la pose des frets. Surement le truc le plus flippant pour moi avec la forme du dos du manche, car pour moi c'est vraiment çà qui va définie la jouabilité et le confort de cette guitare.
D'ici fin avril, je pense que j'aurai fini de lui adjoindre le corps (pas grand chose à faire), par contre viendra ensuite la sculpture de la tête de mort et des creux, et je pense largement en avoir pour 6mois.


Mise à jour du dimanche 7 Mars : Pose des frets.

Tout d'abord, vopici la forme qu'aura la guiatre sous peu :

Les barres de frets se présentent sous la forme du longue tige de metal de 2pieds de long (60cm). J'ai donc donné une courbur supérieur à 16" à ceslongues tiges, ce qui évite de plier les frettes une à une quand elles sont sont coupées (ce qui est plus long et surtout, beaucoup plus dur)


J'ai ensuite découpé chaque fret de façon qu'elles soient assez longues pour dépasser largement de la touche.


Ensuite avec un marteau de tapissier (marteau à tête en pastique/caoutchouc), j'ai enfoncé les frettes. Il ne faut pas avoir peur de taper. Bien penser à mettre une calle sous le manche pour le maintenanir droit. Pour l'enfonçage j'ai commencé par un coté, puis je me suis déplacé vers l'autre coté de la frette en tapant moyennement fort, mais quand même de quoi l'enfoncer pas mal dans la touche, puis une fois quand est sûr que la frette ne va pas remonter : JE BOURRINE !!! Et çà tient.







Ensuite j'ai coupé les morceaux de frette qui dépassaient à raz, avec une pince russe (çà ressemble à un tenaille mais en plus fin et qui coupe encore plus à raz)



Enfin, avec une petite lime triangulaire, j'ai poncé les petits morceaux de metal qui dépassaient. Avec la pousseuse, j'ai bien égalisé les bords pour ne plus sentir les frettes sur le bord de la touche, puis je l'ai passée à 45° sur le bord des frettes pour éviter qu'elles accrochent les doigts. Un dernier coup de lime triangulaire pour mettre un coin arrondi à ces angles de 45°.



Ensuite il faudra que je mette toutes les frettes à niveau, pour celà je vais utiliser pour stick radius 16" et du papier de verre 240 (j'en ai toujours pas trouvé de plus fin, je cherche du 320 et du 600),; je n'ai que 2 frets qui sont plus hautes que les autres, mais çà me fait peur, car apparemment si je ponse, çà va créer un plat sur la fret, logique, et il va falloir que je redone une forme arrondi à la fret pour ne plus voir ce plat (et là je me dit que j'aurai du acheter la lime spéciale). Vous aurez peut être remarqué que je n'ai pas fait les 5 dernieres frettes; c'est tout simplement parcequ'il faut que je sculpte la fin de la touche (regardez sur la photo du modele). Il faut également que je découpe la tête et que je taille le dos du manche.


Mise à jour : 23/03/2010 : manche, tête de manche et corps brut

Nouvelle étape, tailler le dos du manche. Contrairement à ce que je pensais, çà a surement été l'étape la plus facile pour l'instant. Avec un copershave, j'ai arrondi les coins du manche, pour donner une forme arrondi uniforme (çà se fait tout seul), mais sans jamais toucher au centre du dos du manche pour être sûr de bien garder le coté rectiligne de celui-ci. Une fois le gros enlevé, j'ai fini avec du papier de verre (80,120,180 et 240). J'ai laissé les deux bouts du manche en assez brut pour les finir une fois que j'aurai fait la tête et collé le corps.




Le but ensuite était de faire la tête de manche, mais celle-ci étant plus large que le morceau de bois présent, j'ai dût coller deux petits baguette de chaque coté de la tête. Toujours la même technique, bords bien droits, colle et serre-joints.




Une fois collé (toujours 24h), il restait toujours de l'éxédent, que j'ai coupé à la scie sauteuse. Normalement, j'aurai dût poncer, mais il y a beaucoup à ponser par rapport à ce que je vais garder réellement, donc je poncerai une fois la tête découpée.




J'ai ensuite déssiné la tête.



Découpe à la scie sauteuse (1 ou 2mm à l'exterieur des traits pour ne pas avoir à trop retravailler après coup).




Puis ponçage des bords, puis dessus/dessous pour enlevé les pieces que je n'avais pas poncé avant. Je ne suis pas trop content du passage manche/tête de manche, donc je le retravaillerai plus tard.






Petite preview du manche avec le corps en agglo.



Le corps

J'ai reçu le bois du corps, de l'aulne.




Je l'ai ensuite découpé en deux, avec un niveau pour guide de scie sauteuse (au moins je suis sûr que çà sera droit).





Un petit coup de rabot électrique pour être sur que çà sera bien droit le long du collage.
Petite présentation du manche et des deux morceaux de bois avec le patron par dessus pour être sûr que le corps rentre bien dans le futur collage.




Petite mésaventure... heureusement, avant de coller, j'ai voulu regarder si mes serre-joints étaient bien assez grand pour tenir les deux côtés de la guitare; bien entendu, non, donc j'ai tracé rapidement le corps afin d'enlever assez de bois pour qu'il rentre dans les serre-joints.



Bon, après c'est du classique, colle, serre-joint et c'est partit pour 24h. Vous verrez sur les photos, j'ai forcé sur la colle... bon c'est inutile, et en plus ca impregne la face visible du bois, donc la prochaine fois, je mettrai du scotch papier et j'en mettrai moins. Petit conseil aussi quand vous devez coller plusieurs morceaux qui doivent se placé très précisément (dans mon cas, la face "table" du corps), mieux vaut coller en plusieurs fois, d'abord manche avec corps haut, puis manche/corps-haut avec corps bas; parceque là j'en ai chié pour que les morceaux de bois restent bien allignés tout en serrant les serres-joint.






Une fois le tout coller, enlever les serres-joints et raboter/poncer selon le bois à enlever afin d'avoir une table et un dos bien plans. Moi, il me reste un problème au niveau de la colle, j'arrive pas à mponser, je pense qu'il va falloir gratter...



Viens alors le dessin du corps sur la table (là pas grand chose à expliquer...)




Pas de surprise, l'étape suivante est la découpe. Scie sauteuse, toujours couper 1 ou 2mm à l'exterieur du trait.






Trop content d'avoir enfin quelque chose qui ressemble à une guitare, je n'ai pu m'en empécher. Et on voit mieux la guitare et ses proportions dans un cadre réel.



Une fois leponsage fait (enfin en partie), voilà le résultat. J'ai du mal à faire un arrondi régulier sur l'aile du haut, et au bout de cette aile, j'ai du mal à la faire bien perpandiculaire à la table.








Bon, là pas mal de choses à faire, mais pas d'ordre précis : dessiner les futurs fissures et le crane, creuser le trou de micro, tailler le dos pour la hanche, tailler la jointure manche/corps, reponcer la tête, finir de poncer la tranche du corps.

J'ai trouvé une perceuse dremel pour les futures sculptures (enfin si le vendeur me recontacte).

Mise à jour : 28/03/2010 : crane

Yop tout le monde, un truc qui semble se confirmer dans ce projet : plus je crois que çà va être dur et long et mieux çà se passe.

L'atelier du jour, sculpture du crane. Tout d'abord j'ai redéssiné le crane de ma photo sur le bois (et là je me suis rendu compte que le crayon de bois sur du bois, çà rend super bien, idée à garder pour une prochaine guitare) mais j'ai oublié de prendre une photo... (gros nul)

Avec beaucoup d'appréhension j'attaque alors la sculpture du bois. Pour celà, une petite perseuse multi-fonction Dremel 300 (toute neuve du matin), et 2 fraises une en boule et l'autre plus pointure (toutes deux 3mm de diametre je pense). Et c'est partit mon kiki

Apres 1 heure de travail (ou 1h30)





Peu après





Et enfin (3heures de travail depuis le premier coup de dremel)








Pour être franc, j'avais compté bien.. 2mois de travail pour ce que j'ai fait ce matin. Bon la tête est loin d'être finie (de tres tres nombvreux détails, puisponcer un peu le tout tout de même pour enlever le côté tres brut du crane pour l'instant), mais le plus gros est fait tout de même.

Dans les prochaines étapes, faire le chanfrein autour de la guitare, creuser la cavité (enfin retrouvé le mot en français) du micro, creuser toutes les creuvasses sur la guitare.

Je sais que ce n'est pas bien de s'auto-congratuler mais, j'ai t'ellement stressé sur la diificulter de la sculpture et surtout le rendu que çà pourrait avoir (parceque, franchement, au crayon de bois sur le corps, je trouvais pas que le crane était génial...) que je suis super content/soulagé d'avoir éussi un truc pareil. Biensûr je veux votre avis, je n'ai pas encore eu le temps d'y repenser à tête reposé, et je suis tellement dedans que je ne suis pas objectif...


Mise à jour : 04/04/2010 : chanfrein et defonçage

Creusage du chanfrein (bordure à 45° tout autour de la guitare). Fait avec la défonceuse et la fraise 45°.




Défonce du micro avec les fraises de 12mm puis 6mm pour les bords et l'endroit où se logeront les pates de micro (d'ailleurs j'ai acheté un Seymour Duncan SH-6, je compte me lancer dans la collection de micro je pense, car celui là est noir et blanc, et donc je ne suis pas sûr que çà aille vraiment...)



Puis test avec un micro dedans (Di Marzio Steve Special). Ils ne fait pas tout à fait la même taille que le Seymour Duncan (celui-là est plus petit et à des pates triangulaires).




Enfin pour aujourd'hui, la sculpture défonce. Sulpture toujours avec la dremel, fraise pointue.








Puis avec la touche éclatée




Mardi elle partira en perçage chez quelqu'un qui a une perceuse sur axe : perçage des mécanique et du potar de volume. Apres je n'aurai plus qu'à défoncer le dos du corps qui accueillera l'éléctronique. Et une fois arrivé là, il sera temps de la peindre (par une personne qui fait du bon boulot à l'aérographe, dès il faut savoir reconnaitre ses limites).

Pendant ce temps là je vais acheter ce qu'il manque: mécanique (à auto-blocage), chevalet (fixe, du schaller), une prise jack type strato et un potare volume push/pull (afin de passer le humbucker de série à parallèle).

Je devrais recevoir les limes pour sillet cette semaine.



Mise à jour : 25/04/2010 : plein de petites finitions

La voilà revenue du perçage, le défonçage de la cavité pour l'électronique s'impose. Tout d'abord le dessin sur le corps



Puis la défonce, et très profond, de quoi laisser juste 7mm d'épaisseur (il me semble), en fonction des potards choisis.





Ensuite, petit "éclatement" autour du trou du volume.





Pose des 2 dernieres frettes : la 21 et la 22, je pensais mettre jusqu'à 24 mais la touche éclaterait, et on ne verrait plus la sulpture (d'autant plus que la 24 ne serait utilisable que sur les cordes de si et mi). Au final, le frettage est vraiment le truc dont je suis le moins satisfait, heureusement çà fait partit des choses que je pourrai rattrapper.




Ensuite, le truc ultime sur la gratte : LE LOGO !!! Je me suis fait un petit logo (un nom de marque qui me trotte depuis longtemps) dans le style ESP. Pour ceux qui auraient du mal à lire, c'est YOZ (certains comprendront). Donc toujours gravé, mais pas trop profonfément pour ne pas fragiliser la tête.





Au retour du perçage, le "perceure" m'a fait part d'un petit accident, le bois de la tête a éclaté à la sortie des forêts. J'ai faillis me pisser dessus quand il me l'a dit et avant que je ne la vois : rappelont que le manche est traversant et constitue donc la quasi totalité de la guitare. Heureusement, ce n'est pas grand chose (et çà aurait pût être évité en métant une planche derrière lors du perçage, ainsi le forêt ne force pas sur les fibres restantes à la fin du perçage).




J'espère bien corriger çà avec avec la pâte à bois. Hélas çà ne me parait pas génial. J'en profite aussi pour reboucher un peu le trou du truss-rod.





Petite pose des points blanc sur le bord du manche : très facile, si ce n'est que les barres de plastique US pour faire les points ne correspondent pas à notre système metrique. J'ai d'abord fait un trou de 2mm, bien trop petit (barre de 3/32"), puis un trou de 3mm, bien trop grand mais au moins çà rentre...





Dernier travail de la journée, la plaque pour l'électronique (provisoire). Je n'ai pas trouvé de plaque de plastique noir non transparent, donc j'ai pris un morceau de plexy que j'ai taillé.
On regarde à quoi çà ressemble



On trace au cutter



Je découpe à la scie à chatourner. Un peu de ponçage pour que çà rentre. Petite présentation de madame à monsieur, çà rentre, je perce les trous (2mm, j'ai pas plus petit)



Donc pour l'instant c'est transparent. J'hésite à passer une sous couche dans la partie intérieure avec peinture noire (peint à l'intérieur çà ne risque pas de partir, par contre faut penser à peindre dans le bonne ordre, ce que je viens juste de réaliser : peinture PUIS sous couche pour opacifier la chose). Je peux toujours faire noir translucide.

Sinon j'ai commandé tout le reste (Mécaniques, chevalet, potare, jack, jack-plate...), mais avec les problèmes en islande y a déjà bien une semaine de retard, j'espère les avoir reçu pour le week end prochain (week end chez les beaux-parents).

J'ai reçu le jeu de 6 limes (12 tailles) pour tailler le sillet, acheté pour 30% du prix que j'aurai payé sur stewmac. Me voilà équipé pour tailler des sillet de 0.012" à 0.120" (oui mon boulda, tu sais ce que çà veut dire).

Une fois que tout sera posé, elle sera prette à être jouée, à moins que le peintre ait le temps de faire une première sous-chouche histoire qu'elle ne reste pas bois-nu (mais il est très occupé, donc il y a de grande chances qu'elle soit "bois natrel" pendant pas mal de temps).



Mise à jour : 08/06/2010 : le hardware

Et voilà enfin la suite. Pour la petite histoire la Poste a perdu mon colis de Stewmac, donc j'ai contacté Stewmac et ils m'ont gentiment réexpédié le colis sans frais supplémentaire, et cette fois-ci par DHL !!! Total, 1mois et demi avec la poste; DHL commandé le jeudi aux USA, le lundi à 11h chez moi !


Tout d'abord, j'ai placé toutes les pièces sur la guitare histoire de voir à quoi çà ressemble





Première pièce à fixer : le chevalet. J'ai remesuré le diapason, avec çà j'ai tracé la ligne de diapason parallèle au sillet. J'ai tracé le prolongement du manche sur la table. J'ai ensuite placé le chevalet en conséquence (aligné la ligne de diapason avec les pontets, puis la ligne médiane du chevalet avec le centre du manche), je l'ai alors fixé avec du scotch double face (attention faut pas oublier de le viser, il parait que çà tiens pas la tension des cordes). Bon là je le trouvais assez haut par rapport au manche, heureusement j'ai découvert qu'il y avait un gros anneau de métal qui permet de le baisser qui en l'enlevant permet de rabaisser grandement le chevalet.




J'ai enlevé les pontets de LA et SI pour pouvoir percer les 3 trous de vis. J'ai donc percé !




J'ai foutu les vis et j'ai recolé les 2 pontets






Ensuite j'ai mis les mécaniques, là rien de spéciale, juste mettre les mécaniques dans les trous et les aligner avec une règle pour qu'ils soient bien droit (alligné les mécanique et plaquer la règle contre la partie sans clé, et les mettre bien à plat). Enfoncer les vis (sans faire de trou elles sont tres tres petites).







Enfin j'ai fixé le micro; pour être sûr de percer les trous au bon endroit, j'ai passé les vis dans le micro, j'ai placé le micro dans le trou et j'ai donné un petit coup afin de marquer le bois avec les vis. J'ai ensuite percé. 2 petits de mouse sous le micro pour regler la hauteur et j'ai vissé (un grand classique).






Là je suis en train de faire le sillet, je mettrai les photos ce soir.
Point bloquant pour finir la gratte : je n'ai pas de fil pour faire l'électronique. Je vais passer à Leroy Merlin pour acheter du fil hi-fi ce soir que je vais décartiquer, et un petit ruban de scotch alu pour le blindage


Mise à jour : 10/06/2010 : sillet et cordes

Le sillet, j'annonce déjà que je l'ai loupé et que je le referai quand j'en aurai trouvé un autre.

Tout d'abord je l'ai bloqué dans un étaux afin qu'il soit plus facile à travailler. J'ai ensuite poncé légerement le dessus avec mon bout de bois radius 16" afin de lui donner le radius voulu.





J'ai ensuite marqué l'emplacement des cordes en me référent à mes autres guitares. Et là j'ai du me tromper car l'intervalle entre MI et LA est plus petit qu'entre les autre cordes, hélas je ne m'en suis rendu compte qu'une fois que les sillons avaient été creusés.




J'ai ensuite creusé l'emplacement des cordes avec des limes de différentes ayant une tranche correspondant à la taille des cordes.




J'ai ensuite placé le sillet sans le coller (vu que je vais en refaire un autre.


J'ai placé les cordes. Au premier essai çà frottait de partout, masi çà venait du fait que le manche était vraiment trop tordu vers l'arrière. Je l'ai donc redressé et c'est parfait. L'action est encore un peu haute mais je vais essayer de la baisser une fois que j'aurai fini ce compte rendu matinal.
Le problème c'est les pontets sont déjà au minimum, donc il va falloir que je ruse encore une fois.
Quelques photos de la guitare tout de même. Petite note qui a sn importance : elle est jouable (oui c'est con mais çà m'a rassuré quand même....)
J'en mettrai de plus belles quand j'arriverai a faire de pus belles photos







Prochaine étape, tout l'électronique : finir le trou du jack, creuser le sillon pour le fil, mettre la masse au chevalet, tout souder.
Et après çà, revoir les frettes...



Mise à jour : 13/06/2010 : jouable

Tout d'abord des photo à la lumière naturelle.





Ensuite j'ai fait le trou pour la jack plate, et une saignée pour joindre le jack à l'électronique (et mettre la masse du chevalet au passage). J'ai percé le trou de jack à la dremel vu qu'avec la défonceuse c'était pas pratique (pércer en angle).





Ensuite j'ai passé les fils de jack et la masse dans la saignée.




J'isole la saignée avec une goulote pour cables hi-fi électronique. Cà évitera d'avoir les fils directement en contact avec la pate à bois (je vais tenter la technique sciure/colle à bois).





Je passe ensuite le fil de masse du chevalet.





Ensuite j'ai dénudé le fil de masse général, et j'ai enroulé le fil de masse chevalet autour (pour un max de contact avant de souder).





Puis j'ai tapissé le trou d'électronique avec du scotch alu (blindage), ainsi que le capot/cache du trou.




Arrive alors la mise en place du schéma électronique pour le push/pull (parallèle/série). Ca me parraissait bien compliqué, mais çà a marché du premier coup. J'ai fait toutes les soudures en dehors du trou pour facilité le travaille, en commencant par raccorder les points propres à potar, puis raccorder les fils du micro pour finir avec la sortie jack et le la masse.






Une fois tout soudé, j'ai placé et fixé le volume.




Soudure sur le jack.





Enfin j'ai soudé un fil de la masse à la cage faraday. Puis une belle grosse bille d'étain sur la masse pour être sûr.





Placement de la goulotte.





Fixation du jack plate




Fixation du bouton de volume.




Fixation des strap-lock






Et voilà, elle est prête.





Donc voilà, elle est prête à être jouée. J'ai eu une très très grosse appréhension, mais tout s'est bien passé. Pas de souffle, le micro balance bien (Seymour SH6 balancé sur un Laney VH100 tout lampe). La différence série/parallèle n'est pas flagrante (surtout en disto).
J'avais pensé faire un petit sample, mais tout compte fait çà ne sers pas à grand chose :
1 - je joue très mal et ne ferait pas honneur au travail de lutherie que j'ai pu réaliser.
2 - le son vient tout le même à 75% du micro. Le seul moyen d'entendre le bois est de la faire sonner sans ampli. Et là elle a un gros son tout chaud (j'était très étonné), avec une bonne tenue de la note.
3 - entre le micro et l'ampli (et éventuellement la pédale d'effet), n'importe quelle gratte peu sonner n'importe comment de nos jours, tout est question de réglage et de gout.
4 - le réel intérêt d'un test sur la gratte viens plus de sa jouabilité, confort du manche, comment elle se calle sur le corps... que le son

Et si tout le monde me le demande, je n'aurai pas trop le choix que faire des samples, mais vous connaissez mon avis. Pour le coup je demanderai à un pote d'y jouer, il aura un regard critique extérieur, et c'est un très très bon gratteux qui saura la pousser dans ses retranchements. http://www.google.com/search?q=Alwex+biotronik+&tbo=p&tbs=vid%3A1&sour[...]=vgc


Mais si quelqu'un veut la tester, qu'il n'hésite pas à me MP et à passer pour la voire.


Maintenant, il faut que je rebouche la saignée dans le dos (mélange colle à bois/sciure). Il faut que je revoir les frettes aussi, même si avec le temps çà buzz moins (bizarre).

Surtout maintenant il faut que je trouve quelqu'un qui me fasse la peinture (mon peintre est partit pour 3/6 mois à retaper sa maison donc je le sent très mal). Je pense huiler le manche. Par contre question vernis je ne m'y connais pas trpo; j'aurait aimé un truc qui fasse mat, sinon avec la sculture si c'est trop brillant, çà va tout de suite faire jouet/plastique. La peinture me fait un peu peur. Sinon j'attend d'avoir 350euros pour la donner à Wild Custom (mais j'aurai un peu moins le plaisir du fait maison), mais pour le coup j'aurai une méga peinture! Si quelqu'un se sent de me faire la peinture (contre dédomagement), je me porte volontaire pour lui faire en retour une seconde gratte à peindre.

Et voilà, au bout de 4 ans, et à 5000km de France, elle est enfin peinte et voici les photos. Je laisse sécher l'huile du manche et la semaine prochaine je monte tout.















A suivre.....

_________________
https://www.guitariste.com/forums/accessoires-et-lutherie,projet-fabrication-guitare-type-esp-sv-shinigami-jouable,362943.html
Haut
Alerter un moderateur
kira_lucifel
Special Top utilisateur


Inscrit le: 18 Feb 06
Localisation: Montreal/Nantes

Message de sécurité au cas où tout ne rentre pas dans le premier

_________________
https://www.guitariste.com/forums/accessoires-et-lutherie,projet-fabrication-guitare-type-esp-sv-shinigami-jouable,362943.html
Haut
Alerter un moderateur
kira_lucifel
Special Top utilisateur


Inscrit le: 18 Feb 06
Localisation: Montreal/Nantes

Message de sécurité au cas où tout ne rentre pas dans le premier

_________________
https://www.guitariste.com/forums/accessoires-et-lutherie,projet-fabrication-guitare-type-esp-sv-shinigami-jouable,362943.html
Haut
Alerter un moderateur
n_fly
Vintage Cool utilisateur


Inscrit le: 15 Dec 04
Localisation: FoNtAiNeBlEaU

Projet sympa : j'ai hatte de voir la suite!

Bon courage pour le reste

_________________
__________________________________________

__________________________________________
Haut
Alerter un moderateur
jabadaho
Custom Cool utilisateur


Inscrit le: 21 Jan 09
Localisation: trop loin de la mer :(

Ca commence bien !!Vivement la suite !!
Haut
Alerter un moderateur
kira_lucifel
Special Top utilisateur


Inscrit le: 18 Feb 06
Localisation: Montreal/Nantes

Ca y est j'ai redimmenssioné les photos, elles sont passée de 2,5Mo à 45ko, çà doit être plus pratique ^^'

Merci de lire ce topic, un moment j'ai cru que çà n'interressait personne.

Demain je pose les frets, donc demain soir quelques photos

_________________
https://www.guitariste.com/forums/accessoires-et-lutherie,projet-fabrication-guitare-type-esp-sv-shinigami-jouable,362943.html
Haut
Alerter un moderateur
Tof the F*up guy
Vintage Total utilisateur


Inscrit le: 18 Nov 08
Localisation: -

Ça commence très bien

_________________
Reste près de moi, sois calme, et mets ton casque.
Haut
Alerter un moderateur
Jeff_Hardy
Special Ultra utilisateur

Inscrit le: 22 Sep 08
Localisation: -

Bon boulot

_________________
Haut
Alerter un moderateur
Redstein
Vintage Méga utilisateur


Inscrit le: 10 Mar 04
Localisation: liberté, inégalité, solvabilité

Bonne idée de virer la faux (je me demande si l'originale est amovible ?) !!!



Je me ferais bien une variante sans Floyd, en cordes traversantes et sans le crâne, d'ailleurs

On attend la suite avec impatience !

_________________
'Human beings. You always manage to find the boring alternative, don't you?'

風力



*
Haut
Alerter un moderateur
kira_lucifel
Special Top utilisateur


Inscrit le: 18 Feb 06
Localisation: Montreal/Nantes

Ah oui, je la fait en chevalet la fixe. Celle la je la veux la moins chiante possible.
J ai mis les frettes hier je met les photos ce soir

_________________
https://www.guitariste.com/forums/accessoires-et-lutherie,projet-fabrication-guitare-type-esp-sv-shinigami-jouable,362943.html
Haut
Alerter un moderateur
ESP

Recherche achat ESP :

Recherche ESP sur Thomann Recherche ESP sur Euroguitar Recherche ESP sur Music Store Recherche ESP sur Star's Music Recherche ESP sur Pourlesmusiciens
Page 1 sur 16 [Projet]Fabrication guitare type ESP SV/Shinigami (Jouable)
Aller à la page: 1 ...