INTERMITTENTS DU SPECTACLE

Aller à la page: 1
Auteur Message
mikeshine
Special Ultra utilisateur

Inscrit le: 26 Jun 04
Localisation: -

je cherche un site qui parle des intermittents et qui puisse donner des infos sur le statut des intermittents
Haut
Alerter un moderateur
Born to run
Special Total utilisateur


Inscrit le: 04 May 04
Localisation: Paris, 17,5ème

mikeshine a écrit :
je cherche un site qui parle des intermitemps et qui puisse donner des infos sur le statut des intermitemps.


C'est quoi cette histoire de statue pour l'Inter à la mi-temps?



Vaguement entendu parler d'un statut d'intermittent...
http://www.google.com/search?hl=en&safe=off&rls=DVXA,DVXA:2005[...]ll=1

http://www.intermittent.1000bouddhas.com/

_________________
Someday girl
I don't know when
We're gonna get to that place
Where we really want to go
And we'll walk in the sun
But till then
Tramps like us
Baby we were born to run!
Haut
Alerter un moderateur
Skelter
Vintage Total utilisateur


Inscrit le: 16 Feb 04
Localisation: Copenhague/Paris

mikeshine a écrit :
je cherche un site qui parle des intermittents et qui puisse donner des infos sur le statut des intermittents


C'est pas un statut à part entière.
C'est avant tout un régime d'assurance chomage qui ouvre certains droits en matière d'indemnités et de formation.

Tu fais simplement établir un CDD dit d'usage à tes employeurs.
En revanche il faut absolument que ceux-ci te donnent un certificat prouvant la nature artistique de ton activité avec le nombre d'heure de spécifier.

A partir de ce moment là tu pourra aller aux assedics pour ouvrir tes droits si tu as le nbre d'heure requis.

_________________
"Sans une faciale de temps en temps, peut-on réellement parler d'amour?", Ben.oît

#Free the nipple!
#FreeMissDaisy
Haut
Alerter un moderateur
olivier olmos
Vintage Total utilisateur

Cet utilisateur est un musicien enseignant professionnel
Inscrit le: 17 Nov 03
Localisation: Neuilly sur Marne (93, France)

mikeshine a écrit :
je cherche un site qui parle des intermittents et qui puisse donner des infos sur le statut des intermittents


Tu vas sur le site de l'Assedic.

_________________
Cours de guitare à Neuilly sur Marne ou Paris /RP
------------------------------
http://www.olivierolmos.com
http://myspace.com/olivierolmos
------------------------------
Haut
Alerter un moderateur
skynet
Modérateur


Inscrit le: 23 Aug 03
Localisation: -

Joli déterrage, non?

http://maellediction.wordpress.com/2012/11/01/ces-journalistes-qui-mel[...]out/

Reste t'il encore des musiciens pro sur guitariste.com? Non, que des GASeurs ? De la musique de chambre?

Ce n'est la la première fois que ce statut a très chaud aux fesses, mais survivra t'il cette fois?

56% de français sondés seraient contre...

D'un autre coté, comme dit le président du Medef, est ce aux travailleurs de financer la culture?


_________________
https://soundcloud.com/user-67631250/dans-la-mer
Haut
Alerter un moderateur
adam0509
Special Cool utilisateur


Inscrit le: 31 Jan 05
Localisation: Paris

Wow, bel article

Il est a noter que l'unedic est en déficit et c'est ça qui pose problème. La réalitée c'est qu'en france les Assedics peuvent aller jusqu'a 5000€ par mois, c'est ça qui est honteux. Les assedics ne devrait pas dépasser 1000€, soit le prix d'un logement décent, d'un mois de bouffe et de quoi utiliser les transports...

_________________
Ecoutez mon groupe : www.decoy.fr (Influences MUSE/Metallica/jrock)
Haut
Alerter un moderateur
Blow Up
Custom Méga utilisateur


Inscrit le: 13 Dec 04
Localisation: Montreuil

skynet a écrit :

D'un autre coté, comme dit le président du Medef, est ce aux travailleurs de financer la culture?


La culture contribue 7 fois plus au PIB français que l'industrie automobile avec 57,8 milliards d'euros de valeur ajoutée par an.

http://www.latribune.fr/actualites/economie/france/20140103trib0008077[...]html

On peut retourner la question : Est-ce aux travailleurs de financer (subventions, participation au capital, allègement de charges, aides diverses etc... ) une industrie qui coûte plus qu'elle ne rapporte, qui ne crée plus d'emplois et qui n'oeuvre pas vraiment pour le rayonnement de la France à l'étranger ?
Mais on entendra jamais le Medef tenir ce discours, le Medef défend des intérêts corporatistes et de lobbies industriels.
Si on ajoute a ça le discours médiatique habituel de la presse libérale sur le sujet, qui cherche a diviser les gens entre profiteurs et payeurs pour créer de la jalousie et un sentiment d'injustice, pour supprimer les acquis des uns en apportant rien de mieux aux autres plutôt que de travailler a une harmonisation vers le haut. Et les rapports de la Cour des comptes, qui ne sont plus là pour garantir une bonne utilisation de l'argent public, mais pour justifier les politiques d'austérités qui mènent L'Europe dans le mur.

Je pense que ça n'est pas seulement le régime intermittent qu'ils veulent faire gicler, ils nous préparent une réforme de l'UNEDIC gratinée sur le modèle Allemand.
Haut
Alerter un moderateur
fab38
Custom Supra utilisateur


Inscrit le: 16 Nov 06
Localisation: Au pied du Vercors

KIM, auteur-compositeur que j'apprécie beaucoup, a écrit sur son blog la chose suivante, qui je pense a toute sa place ici :

"Le 27 février il semble s'organiser une manifestation qui vise à défendre le régime de chômage et son allocation d'ARE, si vous préférez, ce que l'on appelle d'un terme flou "le statut d'intermittent du spectacle".
Je bénéficie de ce statut depuis des années. Il dérange le public, qui le connait mal et pense que nous ne travaillons que 48h par mois. Il dérange les musiciens du vedettariat qui ont honte de sa mauvaise presse. Il dérange les musiciens de bal qui sont considérés comme des fonctionnaires. Il dérange les techniciens de l'audiovisuel, que les autres bénéficiaires du statut pointent du doigt comme les profiteurs. Il dérange les employeurs qui ne cessent de se plaindre des musiciens et de leurs problèmes d'AEM, il dérange les producteurs qui ne trouve pas glamour de vivre de sa passion et préfèrent les martyrs. Il dérange les politiques mutualistes de gauche qui en ont besoin pour monter des spectacles de théâtre et de danse afin de faire fructifier le tourisme en le conjuguant avec panache et bon gout. Il dérange les politiques libérales de droite qui nous reprochent un manque d'entreprise alors que ce statut nous permet justement de nous structurer financièrement.
Bref, ce statut qui dérange tout le monde n'est pas une exception culturelle.
D'autres pays ont un équivalent. Ce statut n'est pas un régime de feignants. Nous pointons au chômage car nos CDDs ne durent qu'une journée, souvent, ce qui est normal et que nous acceptons. Ce statut est celui qui permet le plus de solidarité interprofessionnelle. Nos charges sont couteuses.
Le Pole Emploi ne comprend rien à notre statut et continue de croire qu'il s'agit d'une sorte de cadeau ou de retraite. Il permet aussi au gouvernement de faire grossir les chiffres du chômage, alors que nous travaillons, et ainsi de vous faire peur.
Nous sommes payés les jours de travail, comme vous, et sommes ensuite pris en charge par le Pole Emploi quand nous terminons nos contrats. Comme vous. Cette manifestation servira à ce que nous soyons défendus.
Mon témoignage: je vis de la musique depuis 2001. C'est autant ma passion que mon métier. Et comme un cuisinier, je ne rechigne pas à faire des heures. Ce métier, pour ma part, représente environ 70 heures par semaine. Cette page facebook et ses actualités montrent, je pense, que je fais beaucoup de choses. Sachez que mes camarades intermittents non plus, ne sont pas feignants, mais que peut être ils ne perdent pas de temps à se justifier de faire deux fois plus d'heures que la moyenne.
A partir de maintenant, et vu le peu d'intérêt que l'on nous accorde, je propose ceci: venez aux manifestations. Ou alors, restez chez vous et documentez vous avant de parler. Pour les autres, ceux que nous n'intéressons pas, fermez la, simplement, car vous ne connaissez rien à ce métier.
Nous payons des impôts, nous travaillons plus que vous, alors fermez la.
Dans tous les cas, pour ceux qui nous soutiennent, et malgré la crise du disque, malgré les annonces anxiogènes du Medef, n'oubliez pas que NOUS animons le spectacle, musiciens, techniciens, danseurs, comédiens, éclairagistes, et que quoi qu'il arrive nous continuerons notre métier.
En revanche, sachez que si l'on nous en empêche, nous le continuerons avec difficultés, que la qualité baissera, ce qui a déjà commencé, qu'ainsi vous aurez de moins en moins de spectacles, et que nous serons de plus en plus en colère. Nous souhaitons pouvoir louer des appartements sans que l'on nous demande si c'est un métier sûr. Qui a un métier sûr? Nous avons accepté ses risques, alors que l'on nous laisse tranquilles.
Et rendez vous aux manifestations."
Haut
Alerter un moderateur
skynet
Modérateur


Inscrit le: 23 Aug 03
Localisation: -

adam0509 a écrit :
Wow, bel article

Il est a noter que l'unedic est en déficit et c'est ça qui pose problème. La réalitée c'est qu'en france les Assedics peuvent aller jusqu'a 5000€ par mois, c'est ça qui est honteux. Les assedics ne devrait pas dépasser 1000€, soit le prix d'un logement décent, d'un mois de bouffe et de quoi utiliser les transports...


Là, je suis d'accord. Si ça se trouve: ça solutionnerait définitivement le problème.

_________________
https://soundcloud.com/user-67631250/dans-la-mer
Haut
Alerter un moderateur
20th Century Boy
Vintage Top utilisateur


Inscrit le: 06 May 04
Localisation: in the garden of my mind

juste au moment où on essaye de saboter le principe français du droit d'auteur. C'est vraiment la stratégie du choc telle que décrite par Naomi Klein.
Blow Up a écrit :

La culture contribue 7 fois plus au PIB français que l'industrie automobile avec 57,8 milliards d'euros de valeur ajoutée par an.

http://www.latribune.fr/actualites/economie/france/20140103trib0008077[...]html

Cette étude est apparue opportunément juste au moment où les cotisation des auteurs vont augmenter massivement.

Skynet, tu as raison, l'état n'a pas a subventionner la culture, qu'on commence par arrêter d'acheter toutes les merdes qui remplissent Beaubourg.

Si l'intermittence coute aussi chère, c'est surement parce que des entreprises comme TF1 en abuse pour rémunerer des employés qui devraient être salariés depuis longtemps...

_________________
well I’m a mess / hell, I know that it’s a crappy excuse
Haut
Alerter un moderateur
Page 1 sur 10 INTERMITTENTS DU SPECTACLE
Aller à la page: 1