Théorie musicale et guitare - j'aurais du m'y mettre avant?

Aller à la page: 1
Auteur Message
ProZack_
Special Méga utilisateur

Inscrit le: 20 Mar 15
Localisation: -

Bien le bonjour à vous,
Je risque d'être un peu long dans mon explication, veuillez m'en excuser par avance.

Je joue de la guitare électrique depuis plus de 15 ans. j'ai principalement appris seul bien que j'ai bénéficié dans mes début de 2 années de guitare classique et j'ai également fait du solfège à cette période là (et étant tout petit aussi mais là...).
Les cours de classique remontent à l'adolescence donc on va dire que ça fait BIEN plus de 10 ans que je n'ai pas mis le nez dans la théorie. faudrait que je vérifie les date car en fait c'est très flou tout ça BREF!

L'apprentissage de la guitare par moi même s'est assez bien passé tout de même et j'ai pu faire partie de divers projets avec une progression de mon niveau au fil des années mais j'étais toujours dans un registre "guitare saturée et chant extrême!!" malgrès tout, j'ai toujours tenter de trouver des accords assez particulier avec des sonorités particulière etc en m'inspirant du Math Rock, du Rock progressif, Post rock, du jazz aussi bref. Je me suis guitaristiquement intéressé à pas mal de chose et je kiffais ça!

Aujourd'hui, je n'ai plus de groupe et j'aimerai en profiter pour m'améliorer à la guitare notamment dans les gammes car je n'ai jamais été un fan de solo j'étais plus tôt rythmique mais... Maintenant que je suis en SOLO justement hein ^^ on va tenter de s'y mettre.

Le soucis c'est qu'en plus d'apprendre la technique sur le manche tout doucement pour devenir un peu plus soliste, je me confronte à la théorie et là... c'est le drame évidemment

Je sais lire les notes sur une partition (je n'ai pas oublié ça du moins la clé de Sol) pareil pour les rythmes en revanche niveau harmonie je suis largué total : les accords 7, 9 diminué, les 11 èmes, les modes qui finissent en "ien" etc... Pfouah c'est l'horreur.

Quand j’apprenais la guitare par moi même je suis rapidement venue à la composition notamment en groupe et j'ai eu tendance à vite avoir des accords qui sortaient des traditionnels "power chord" qui sonnent neutre, je voulais des accords plus riches en liens avec influences musicales.

Je sais que les accords "bien barré" (comme on me disait en repet) que je fais instinctivement aujourd'hui sont des accords en 9, 7, 11 ème etc... et les modes et tous ça je les joue aussi instinctivement sans m'en rendre compte mais vous me demanderiez de noter ce que je fais sur le papier je saurais pas vous répondre en fait :/

Je joue "visuellement" sur mon manche (par positionnement des doigts quoi) ou à l'oreille. Je sais comment ça va "sonner", j'arrive à anticiper l'accord suivant etc mais pas comment ça s'appelle, ni quelle est cette gamme que je joue...
En gros je "joue" et je réfléchis pas à ce que je fais. Vous me fileriez une grille d'accord pour improviser ça me bloquerait mais pourtant les accords présent sur les grilles je les ai dans les pattes quoi... Ils ont juste pas de nom pour moi

Du coup que dois je faire d'après vous? Si je veux vraiment progresser et faire les choses bien je me dis que TOUT savoir est indispensable mais en même temps, ça veut pas rentrer. Quand je joue, je sais pas réfléchir à la théorie. Et vous?

Je ne cherche pas à devenir pro ou prof mais tout de même en savoir le plus possible juste comme un défi personnel. Et dans mon projet solo que je prévois je compte poursuivre la composition. Je compose tout le temps finalement, quand je rejoue un morceau c'est plutôt pour m'entraîner en fait mais c'est rare.

Est ce que lorsque vous jouez ou composez vous avez toute cette théorie en tête à chaque fois? J'ai l'impression quand je regarde sur YouTube des gens parler de guitare qu'ils parlent vraiment une langue étrangère :/ et ça me décourage à fond car je sais en plus que je ne suis pas fait pour la théorie même dans mes études c'était ainsi, bonne note en pratique (ce qui m'a sauvé) mais en théorie et cours magistraux c'était la cata.

En revanche la guitare c'est et ce sera toujours mon truc et aujourd'hui j'suis vraiment à bloc pour progresser et être fier plus tard si j'y parviens mais si ça implique d'être incollable sur la théorie je pense pas y arriver là

Merci d'avance pour vos retours!
Haut
Alerter un moderateur
zigmout
Modérateur

Cet utilisateur est un musicien enseignant professionnel

Inscrit le: 13 Oct 03
Localisation: Lyon

Tres rapidement et sans parler de théorie, la chose la plus important à mon sens quand on veut vraiment passer un cap, c'est de connaitre les intervalles et ses arpèges partout sur le manche....bien plus important que les gammes

_________________
un épisode hors serie sur les TRIADES avec une astuce bien pratique sur la quinte.
https://youtu.be/-E-z3zxoYOU

et la partie approfondissement:
https://www.abcguitare.com/achatcours
Haut
Alerter un moderateur
ProZack_
Special Méga utilisateur

Inscrit le: 20 Mar 15
Localisation: -

C'est ce que je bosse lors d'exercice sur le manche afin de gagner en précision etc, je m'applique aussi à repéré à l'oreille les intervalles mais je ne saurais pas les nommer quoi.
De mes vieux cours de solfège, ce qui est lié au ton et demi-ton je m'en souviens encore mais je l'utilise pas vraiment lorsque je joue, je suis simplement le trajet de mes doigts et mon oreille quoi.
En plus je suis souvent accordé autrement qu'en MI standard donc même les repères changent à chaque fois ^^ C'est un coup à choper la migraine chaque fois qu'on me demande : "hey là joue un Dm7b5" On dirait qu'on fait une partie de bataille navale xD
Je joue ce qui sonne à mes oreilles suivant la composition et ce qui a été mis en place avant quoi et si ça ne sonne pas ça s'entend assez vite je pense non?

C'est surtout la nomination de tout ça qui me pose problème car si je joue je ne vais pas y réfléchir et je me demande si je vais rencontrer une difficulté à progresser à cause de ça. Progresser techniquement non mais ... "théoriquement"?

Ahlala j'arrive vraiment pas à m'expliquer en fait ^^

Quand je parle de théorie musicale c'est pas dans au point de vouloir pousser les choses au pour devenir prof de musique ou de composer quelque chose destiné à un orchestre, j'aimerais surtout comprendre l'utilisation pratique en guitare et ce que ça peut m'apporter lorsque je joue et compose.
Et savoir du coup, ceux qui sont plus avancés que moi sur le forum au niveau de "la théorie musicale à la guitare", ce que cela leur apporte, qu'en font ils chaque fois qu'ils sortent leur guitare.

Je comprend que ça aide à l'improvisation par exemple en Jam Session ou de savoir lire une grille d'accord pour faire des "grands classiques" de façon improvisé mais c'est pas ce que je recherche dans l'immédiat. Si je débloque mon soucis de théorie je suppose que ça viendra avec mais dans ce que je fais à la musique actuellement je ne l'utilise pas quoi.

C'est vraiment dans la composition que je me demande quoi faire d'autant d'info car jusque là je n'ai pas eu de soucis pour composer hormis le fait que c'est du par cœur et que je ne note rien donc là ce serai intéressant de pouvoir écrire au moins les accords.
A la limite les passages mélodiques je me repère à l'oreille aussi.

Si un jour je connais le nom des modes, des accords etc chaque fois que je joue de la guitare, concrètement ça m'apporte quoi en plus qu'actuellement? Hormis pouvoir écrire mes compos pour ne pas les oublier évidemment.

Ce n'est pas des questions "troll" hein je me pose vraiment la question et ça m'intéresse d'avoir l'avis de guitariste plutôt calés en théorie de la musique pour voir ce que ça pourrait m'apporter dans ma pratique.
Haut
Alerter un moderateur
BreizhMetallos
Inscrit le: 04 Apr 18
Localisation: -

Je vais donner ma vision des choses qui vaut ce qu'elle vaut (c'est à dire pas forcément grand chose ).
Pour moi la théorie musicale est un outil qui permet de formaliser la manière dont on écrit la musique (la manière dont on l'écoute aussi dans un but d'analyse).
Tu sembles être instinctif dans la pratique de ton instrument et ce n'est pas un défaut à mon sens (je fonctionne beaucoup comme ça également), ce que vas t'apporter la théorie c'est d'appréhender la raison pour laquelle un riff sonne comme ça et non pas comme d'une atre manière.
Le mode phrygien est très utilisé dans le métal mais peu avoir une couleur hispanisante, c'est la manière d'enchainer le réservoir de notes disponibles qui fera la différence et c'est là que ce qu'a dit Zigmout est confirmé :connaitre les intervalles est la base (triades, tetrades, arpèges...).
Tu gagneras un temps non négligeable pour tes compos en appréhendant les intervalles, tu sauras quel intervalle sonne tendu, lisse etc... (sans pourtant hésiter à partir à l'aventure pour autant).
La théorie sers également à communiquer entre musiciens: j'ai connu un guitariste avec un niveau de jeu technique conséquent mais incapable d'expliquer ce qu'il jouait, il était incapable de me donner ne seraient ce que les intervalles du riff qu'il jouait et on perdait un temps énorme.
En prenant le temps, je suis capable de jouer un accord à partir de son nom où bien de le nommer mais je le fait rarement je pense en intervalles (mais je ne joue pas en groupe, le besoin de communiquer est moindre et en plus je suis fainéant donc je vais au plus simple).

Voilà mon humble avis en espérant t'avoir aidé un peu.
Haut
Alerter un moderateur
zigmout
Modérateur

Cet utilisateur est un musicien enseignant professionnel

Inscrit le: 13 Oct 03
Localisation: Lyon

Pour les accords il te faudra donc savoir repérer la fondamentale et apres connaitre les intervalles

_________________
un épisode hors serie sur les TRIADES avec une astuce bien pratique sur la quinte.
https://youtu.be/-E-z3zxoYOU

et la partie approfondissement:
https://www.abcguitare.com/achatcours
Haut
Alerter un moderateur
ProZack_
Special Méga utilisateur

Inscrit le: 20 Mar 15
Localisation: -

Bonjour,

Merci pour vos retours, vos réponses se complètent assez pour moi et me permet de mieux saisir l’intérêt de la théorie et son utilisation à la guitare c'était surtout ça qui était assez flou.

Je vais donc, en suivant les conseils de zigmout approfondir la théorie sur les intervalles mais je pense que ça devrait revenir car j'ai du voir cela lors de mes cours de solfège.

Pour être sur et très grossièrement: les intervalles c'est bien ce qui touche au ton et demi ton n'est ce pas?
(Car si ce n'est pas ça, alors je confond avec autre chose et ça va être plus galère que prévu ^^ )

J'ai aussi du mal avec le jargon je dois l'avouer. C'est tout un vocabulaire à savoir. j'aimerais écrire des rythmiques aussi pour des breaks etc mais entre ce que je joue de tête et noter la rythmique c'est tout un boulot et bien distinguer le ternaire et le binaire c'est pas instinctif pour moi chopper la subtilité.

Une petite précision par contre. Bosser les intervalles, ça revient forcément à bosser les gammes aussi non? Ça se rejoint fatalement?
Ou bien les intervalles : tierce, quinte, 7 eme etc sont relatifs qu'aux accords?

Je pense un peu m’emmêler les pinceaux avec tout ça. Il me faudrait trouver une sorte de lexique de la théorie musicale afin de savoir vers ou je vais sinon je vais me paumer en route.

Concernant les intervalles j'ai aussi entrevu le "cycle des quintes" c'est un outils qui pourrait m'aider pensez vous?

En attendant ça ne m’empêche pas de jouer de ne pas savoir nommer ce que je joue mais en bossant mes exercices, je m’entraînerais à nommer ce que je joue sur mon manche petit à petit, peut-être que ça déclenchera des automatismes.
J'aurais du être plus attentif à l'école de musique
Haut
Alerter un moderateur
zigmout
Modérateur

Cet utilisateur est un musicien enseignant professionnel

Inscrit le: 13 Oct 03
Localisation: Lyon

jette un oeil sur ma chaine, j'ai fait 3 vidéo sur les intervalles ca sera mieux qu'une grande reponse

_________________
un épisode hors serie sur les TRIADES avec une astuce bien pratique sur la quinte.
https://youtu.be/-E-z3zxoYOU

et la partie approfondissement:
https://www.abcguitare.com/achatcours
Haut
Alerter un moderateur
ProZack_
Special Méga utilisateur

Inscrit le: 20 Mar 15
Localisation: -

Okey je vais aller checker ça et regarder tes autres vidéos en passant peut être que cela pourra m'aider et même pas que pour la théorie.

Bon je ne suis pas un amateur de Poulet au Curry mais je tenterais de ne pas en tenir compte
Haut
Alerter un moderateur
zigmout
Modérateur

Cet utilisateur est un musicien enseignant professionnel

Inscrit le: 13 Oct 03
Localisation: Lyon

hou ca me rappelle une de me métaphore ca, je crois bien avoir parler de poulet au curry effectivement...meme si je ne suis pas forcement fan du gout aussi

_________________
un épisode hors serie sur les TRIADES avec une astuce bien pratique sur la quinte.
https://youtu.be/-E-z3zxoYOU

et la partie approfondissement:
https://www.abcguitare.com/achatcours
Haut
Alerter un moderateur
Brdbelgium
Custom Cool utilisateur


Inscrit le: 28 Dec 14
Localisation: Forchies-la-marche (Belgique)

Pour moi il n’y a pas de théorie ou de règle d’harmonie en musique. Ce qui se passe derriere ces terme, c’est en fait des siècles d’experience musicale.

La manière de l’apprendre importe peux, cela peux être tres formelle dans des cours spécifiques ou tres informelle avec un autre musicien qui te montre un truc qui marche dans un contexte donné.

Ce que m’apporte la théorie, c’est de reconnaitre dans une suite d’accords la logique qui permet d’improviser, anticiper les changements d’accord, de tonalité...

Faire des gammes (si on le fait bien ce qui est rarement le cas) ne permet pas d’apprendre les intervalles, les arpèges et autre.

Un test facile, sur une grille simple II-V-I (ben voyons) dans une tonalité donnée, a 60 bpm (c’est lent) tu arpége les accords une note par temps dans une zone donnée, et tu reproduit cela à plusieurs endroit sur manche.

Tu va voir que c’est tous sauf simple. Mais c’est indispensable, comment veux-tu viser une tierce sans se genre d’exercices ?

C’est toujours l’oreille qui a raison, mais une oreille cela s’éduque.

Bruno
Haut
Alerter un moderateur
Page 1 sur 2 Théorie musicale et guitare - j'aurais du m'y mettre avant?
Aller à la page: 1