Test de l'ampli Heptode Jim'81

Richard Chuat - Le 24 Mai 2019 - Note Guitariste.com : (4,5/5)
Heptode est une marque française qui conçoit des pédales et des amplis depuis 2010 sous la houlette de Jean Luc Chtioui. Le catalogue de produits mise plus sur la qualité que la quantité et la marque s'est plus concentrée ces dernières années sur le développement des amplis et notamment ce Jim'81 qui utilise une technologie spéciale conçue par Heptode et qui permet d'après le constructeur, de simuler parfaitement le son d'un ampli à lampes. Les sons choisis sur ce modèle sont la simulation d'un ampli Fender Blackface pour le son clair et un ampli Marshall JCM800 2203 pour les sons saturés. A noter que nous testerons la version en Rack 19' mais que vous pouvez trouver cet ampli en version tête ou combo également. Voyons donc si le résultat est au rendez-vous.

Caractéristiques Techniques

Pour commencer explorons ensemble les différentes caractéristiques techniques du Jim '81. La tête, d'une puissance de 100W maximale sous 4 ohms, 50W sous 8 ohms et 25W sous 16 ohms, offre 2 canaux pilotables par un footswitch. On trouve également une boucle d'effets (send et return), une sortie direct input avec simulateur de baffle, 2 entrées Input pour la guitare une en façade et une derrière l'unité. On a 2 sorties HP en parallèle (avec un minimum de 4 ohms obligatoire). On peut aussi utiliser 2 types de sorties pour connecter la tête à une console ou encore à une carte audio, une sortie Line out (jack) ou une sortie DI out (XLR). Les 2 signaux seront identiques en sortie quelque soit la solution que vous utilisez. 

Au niveau des contrôles de potentiomètres, on trouvera sur les 2 canaux, volume, bass, middle, treble, et un niveau de puissance ajustable, on ajoutera à ça sur le canal Jim un réglage de préamp qui déterminera le niveau de gain et un réglage de présence. A noter que les réglages "Level" ne fonctionne pas en mode sortie Line out ou DI XLR.

On trouvera en façade également le bouton marche/arrêt et 2 petits commutateurs. Un pour changer de canal manuellement et un pour réduire ou augmenter la puissance maximale de l'ampli Low Power/High Power. À noter en face arrière également 2 mini switch, Ground Lift qui permet de réduire les éventuelles boucles de masse sur la sortie XLR DI out et le CAB SIM qui permet donc de rendre actif le simulateur de CAB si vous vous branchez sur votre carte son par exemple. Le tout pour seulement 2kg à la pesée !

 

 

Les sons

Le son que vous allez entendre, est repiqué par un SM57 devant mon baffle Laboga, sauf vers la fin de la vidéo où ça sera via la sortie DI XLR comme indiqué en incrustation.

Commençons par le Canal Leo tiré de l'ampli Heptode Leo'64. La première chose qui saute aux oreilles c'est le côté cristallin qu'on obtient tout de suite. On peut vite obtenir un son claquant si on veut en jouant un peu sur l'égalisation ou plutôt rond en réglant à l'inverse. Les différents paramètres sont efficaces pour sculpter le son comme on le souhaite. On a un réglage de médium en plus par rapport au Blackface d'origine pour pouvoir élargir un peu plus la palette sonore. Ce qui surprend aussi c'est le côté dynamique, on sent que lorsqu'on attaque un peu les notes, il y a tout de suite du répondant. Le son est très précis et chaleureux. C'est déjà une belle surprise ! Avec le potard de volume, passé midi, on peut commencer à sentir un léger crunch, et si on le pousse à fond, là on a carrément un bon crunch bien adapté aux rythmiques rock pas trop saturées ou aux solos blues rock. On pourra garder cette saturation mais à volume réduit avec le Level du canal qui contrôle le niveau de sortie. Difficile d'obtenir ça sur un ampli à lampes sans un rendu sonore assez élevé. Je me suis permis de rajouter un poil de réverbe de temps en temps dans le test pour voir. Le résultat est chantant.

  

 

Passons sur le Canal Jim maintenant. L'arme fatale sera bien sur en premier lieu le réglage du preamp car c'est lui qui va déterminer la dose de gain qu'on aura. Le crunch est léger réglé au minimum et bien sur il grogne bien plus passé midi. Le grain est là, un côté rock, hard rock old school typique de Marshall. Le son peut être bien travaillé avec les médiums ou la présence. On trouve un côté qui bave un peu dans les graves sur les rythmiques ou sur la corde grave si on exagère les réglages de preamp et de basse. Le son correspond à ce qui est annoncé, c'est-à-dire qu'on a pas un son "moderne". Mais on trouvera de quoi envoyer de la grosse rythmique rock ou hard facilement. Là ou je reste sur ma fin, c'est que j'aurais bien vu un étage supplémentaire pour avoir plus d'attaque, pour certaines rythmiques ou solos plus heavy metal, je trouve que ça manque de tranchant. Mais l'ampli n'est pas annoncé pour ça, ce qui est annoncé est respecté. J'ai donc trouvé ce qui me manquait en rajoutant une Maxon OD9 en insert entre la guitare et l'entrée de l'ampli, réglée à 3 en niveau de saturation, afin d'apporter le grain un peu plus agressif, tranchant, heavy qui me manque de base. Les solos et les harmoniques chantent un peu plus pour moi. Ce n'est que l'humble avis de votre humble testeur. Mais je verrais bien la même tête avec le même canal clair mais un canal saturé plus proche d'un 5150, ou d'un Diezel, ce genre de chose, avec possibilité d'avoir un son plus moderne, voir plus métal. Que voulez-vous, on ne se refait pas ! Malgré tout, le côté dynamique est là aussi bien présent, on sent qu'on en a en réserve, et que si on nuance les attaques main droite, la restitution de celles-ci est bien présente. 

Tout ça on le retrouve en se branchant en direct comme je l'ai fait dans ma carte son, via la sortie XLR. Le simulateur de CAB fonctionne très bien, on retrouve le grain de la tête mais libre à vous de charger vos IR si vous voulez utilisez vos CAB déjà sur votre PC. On peut donc avoir rapidement un super son pour ses prises sans passer un temps infini à chercher un son.

Conclusion

Le Jim'81 est une belle surprise et je pense qu'il remplit parfaitement ses objectifs, à savoir recréer 2 sons d'amplis très célèbres et sonner comme un ampli à lampes mais sans lampes, ce qui évite de la maintenance, entretien ou changement des lampes dont le coût n'est pas négligeable. La qualité du son global est vraiment top, comme je l'ai dit plus haut, il me manque juste un étage supplémentaire un poil plus rentre dedans, tranchant et précis pour des rythmiques plus heavy et modernes. Jamais content les gars, ils leurs en faut toujours plus... Je me questionne aussi sur la positionnement du produit quand pour quelques centaines d'euros de plus (ce qui n'est pas rien je sais...) on a une machine comme le Kemper par exemple. Certes on est sur du numérique dans ce cas là, mais les possibilités sonores sont plus larges et de très bonne qualité aussi, donc je m'interroge. Pour celui ou celle qui ne veut pas se prendre la tête avec 10 000 réglages et qui n'a besoin que d'un ou deux sons, la question ne se pose pas et la Jim'81 sera parfaite.

 

 

Les plus 

 - La reproduction des sons annoncés
 - La dynamique du son
 - Les sorties DI XLR et le simulateur de CAB
 - Le poids et l'encombrement.

Les moins 

 - Le prix.

Prix constaté : 1290 euros

 

Distribution
Produit Heptode distribué par Heptode.

DISCUSSIONS SUR LES FORUMS

Lire les 151 messages sur le sujet HEPTODE Jim '81, le son British et le son American à la fois

Laisser un commentaire à propos de cet article :
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
Créer un compte gratuitement