Pédale GFI Specular Tempus

- Le 08 Février 2018 - Note Guitariste.com : (5/5)
Suite à la réalisation réussite de son simulateur de HP "Cabzeus", la société indonésienne GFI System nous propose aujourd'hui une pédale mixant réverbération et écho. Ce petit boitier, renfermant notamment les sonorités découvertes lors du test de la Specular Reverb 2, impressionne par sa riche connectique et sa fiche produit promet des heures d'amusement... découvrons cela plus en détails.

PEDALE REVERB & ECHO

La Specular Tempus est donc une pédale proposant des effets de réverbération et d'écho. Pour guider l'utilisateur dans la découverte du produit, GFI a classé dans le mode d'emploi les 32 algorithmes disponibles en sous-familles :

 - 5 algorithmes de réverbération dits "Classiques" : (types Hall, Room, Plate, Spring).
 - 8 réverbérations "atmosphériques", à savoir des Reverbs agrémentées de modulations (chorus, tremolo, delay...), en réalité les mêmes effets que ceux contenus dans la Specular Reverb 2.
 - 3 delay "Classiques" : Digital, Analog, Echo.
 - 10 delay "ésotériques" : avec des filtres, des jeux sur la stéréo...
 - 6 algorithmes "hybrides", combinaisons de reverb et de delay.
On constatera plus tard que le fonctionnement de l'appareil est plus direct en proposant simplement l'accès aux algorithmes par deux voies, Reverb ou Delay.

 

 

DECOUVERTE DE LA SPECULAR TEMPUS

La rencontre avec la Specular Tempus se fait via un sobre et luxueux coffret, portant le logo GFI. En plus de la pédale, sont également inclus un manuel d'utilisation d'une trentaine de Pages et un cordon USB de 1,5m.

Comme pour les précédentes réalisations, on constate une grande qualité de fabrication. L'apparence est plutôt sobre, avec un graphisme sur fond blanc représentant des sortes d'ondes triangulaires. Le boitier a la taille d'une grosse pédale (12x9cm), et se révèle plutôt lourd (600 gr). Il est "nu" dans le sens où il n'y a pas de patins en caoutchouc (ce qui est toujours bien pour les amateurs de pedalboard et toujours moins bien pour les autres).

Tout comme sur le Cabzeus, les faces avant et arrière du boitier sont réquisitionnées : on y trouve des connectiques jack et MIDI, USB, alimentation... La question peut se poser : est ce que des câbles positionnés à l'avant de la pédale (sur la trajectoire du pied) ne gêneront pas, ou ne subiront pas les travers d'un coup de pied mal dirigé ? A priori, le boitier est assez haut pour éviter l'accident.

 - Partie avant : un Auxiliaire in et un out, ainsi qu'une borne de contrôle Midi (IN)
 - Partie arrière : deux entrées (stéréo) et deux sorties (stéréo) au format jack ¼, ainsi que deux connections mini jack Send/Return., une connectique USB et une borne d'alimentation 9Volts (bien entendu, pas d'alimentation par pile sur ce type d'appareil)
 - Dessus du boitier : 4 potentiomètres (Blend / Decay Time / Param / Intensity Repeats). Concernant l'appellation de ces contrôleurs ("Param" notamment, intitulé très général), on suppose que l'expérience de la Specular Reverb 2 a porté ses fruits – certains paramètre ne portaient alors qu'un unique nom très précis, alors qu'il pouvait adopter plusieurs fonctions).
On trouve un également un très utile écran LCD (de 6x1,6 cm pouvant loger deux lignes de 16 caractères chacune) qui affichera un certain nombre d'informations.
Cette partie comporte également deux soft  footswitchs (des interrupteurs sans clic, accompagnés chacun d'une LED), encadrant un petit bouton poussoir View / Edit.

En démontant le dos de la pédale, on se retrouve face à plusieurs circuits imprimés, dont un portant la mention "Sky Ain't The Limit".

Bien que comportant un très grand nombre de connectiques et de contrôleurs, le boitier reste très accessible, grâce à sa sérigraphie claire et épurée.

FONCTIONNEMENT DE LA PEDALE

Bien que très complète et fournie, la Specular Tempus s'utilise plutôt intuitivement, sans lire le mode d'emploi dans un premier temps (même s'il est bien entendu conseillé de l'ouvrir par la suite !). 

Sa mémoire est organisée par Bank de 2 presets, stockées au nombre de 4 par Page (elles-mêmes au nombre de 4). Ainsi nous avons virtuellement 32 emplacements mémoire sous les pieds.

Un preset va logiquement être appelé via la pression d'un des deux footswitchs A ou B. Pour passer à la Bank supérieure, il faudra simplement presser les deux interrupteurs simultanément. Une fois la Bank 4 atteinte, on retourne à la Bank 1. 

En effet, la pédale seule ne permet actuellement que de parcourir les 4 Banks de la Page 1 (donc 8 emplacements mémoire). Pour naviguer parmi les autres Pages, il faudra utiliser soit un contrôleur MIDI, soit un contrôleur auxiliaire (par exemple le Triple Switch de la marque, ou un que vous pourriez fabriquer pour quelques euros, à brancher sur la prise AUX IN). Espérons que cette bride tombe lors d'une prochaine mise à jour du firmware et nous permette de sélectionner le nombre de Pages accessibles.

Pour ne pas se perdre parmi ces presets et Banks, GFI System nous donne deux outils complémentaires : l'écran et les diodes de couleurs, enchâssées dans chacun des 4 potentiomètres. L'écran LCD affiche le type d'algorithme sélectionné, le nom que vous lui avez donné (c'est possible et c'est très bien !) et la Page où vous vous trouvez. Lorsque vous allez presser A+B, l'écran proposera les noms des deux presets de la Bank suivante (et ainsi de suite) – il n'est donc pas nécessaire de retenir l'emplacement de vos presets ! Pour améliorer encore plus la navigation, chacun des 4 potentiomètres s'illuminera pour indiquer la Bank sélectionnée (voir vidéo). Ce même potentiomètre s'illuminera d'ailleurs selon le tempo (du delay) sélectionné ! 

Astucieux: A gauche de la prise MIDI et de l'AUX-In se trouve l'AUX-Out, qui permet de commander un appareil tiers, et en gérer par exemple le tempo via le Tap Tempo de la Specular Tempus, ou passer d'un canal à l'autre d'un ampli lors d'un changement de preset).

Tout comme n'importe quelle pédale, il est possible de modifier à la volée 4 des paramètres d'un preset sauvegardé, via les 4 potentiomètres en façade. Tandis que le Blend et le DECAY (pour la reverb)/TIME (pour le délai) vont avoir constamment la même action sur les algorithmes, les boutons PARAM et INTESITY/REPEATS auront des actions différentes selon les algorithmes chargés : Warmth, PreDelay, Intensity, Swell... Il faudra se référer au site Internet de la marque pour avoir tous ces détails. 

En opposition à ces 4 "REAL" paramètres, nous trouvons, propres à chaque algorithmes, des "VIRTUAL" paramètres qui eux ne seront accessibles que via le logiciel SpecLabs – cette pédale se raccorde effectivement en USB à un ordinateur: réglages des modulations, panoramiques des effets ping-pong, de la stéréo... Il est tout à fait possible de choisir et paramétrer les presets via la pédale seule, et se passer d'un ordinateur. Mais si l'on souhaite affiner certains réglages, que ce soit au niveau des effets ou dans le fonctionnement global de la pédale (activer le Tap Tempo par exemple), l'utilisation du logiciel est impérative. Cela ouvre ainsi à la réflexion sur la pérennité de ce type d'outils, dans le cas où le logiciel ne serait plus mis à jour par ses créateurs pour diverses raisons : la Specular Tempus pourrait perdre une grande partie de ses avantages – bien que restant totalement fonctionnelle.

COTE LOGICIEL

GFI System met donc à disposition le logiciel SpecLab (gratuit et disponible sur Mac ou PC). L'installation (ici sous Mac) se fait sans encombres en moins d'une minute. L'interface et le fonctionnement sont globalement similaires à ceux du CABSLAB, dont nous avions parlé ici.

Le "Dashboard" du SpecLab se divise en 3 sections : 

1. Zone REAL

 - On définit tout d'abord le type d'effet désiré (Reverb ou Delay)
 - Les différents algorithmes sont affichés dans un menu déroulant, par sous -famille. Une brève description accompagne chaque algorithme afin d'aider à la sélection (Reverb + Modulated Analog Delay par exemple).
En plus des 4 paramètres "REAL" présentés précédemment, on trouve donc ici d'autres possibilités de réglages de chaque preset : Kill Dry, Tempo, Aux Out, Auto Swell, Subdivision, FX loop.
Cette dernière fonction permet d'activer les SEND et RETURN présentes sur la tranche arrière de la Specular Tempus. Tout comme la boucle d'effets d'un amplificateur, il est ainsi possible de traiter le signal avec un autre effet. Dans la vidéo, nous avons connecté une pédale de chorus et une pédale de drive dans cette boucle afin d'en montrer l'application. Cela impacte uniquement le signal créé par la pédale (par exemple la répétition du délai) et permet vraiment de jouer avec les sons. Le seul – mais gros – bémol cependant est le format de connectiques SEND et RETURN. Bien que l'on comprenne les contraintes de place sur un boitier compact comme celui-ci, le choix d'utiliser des connectiques de 3,5mm n'est pas le plus judicieux, car il ne s'agit pas du format le plus courant dans les caisses de matériel d'un guitariste : il faudra fabriquer ou investir dans des câbles spécifiques.

2. Zone VIRTUAL

Dans cette section se trouve de nouveaux paramètres, qui vont différer selon l'algorithme sélectionné, ainsi qu'une partie "Global Configuration ". Cette section permet notamment de paramétrer la réaction de la Specular Tempus lors de la gestion par un contrôleur externe: il est ainsi possible de passer d'une Bank (ou d'une Page) à l'autre (en descendant ou en montant), d'utiliser un Tap Tempo, d'avoir un "momentary switch" ou de gérer la fonction Auto Swell (qui permet en actionnant un bouton, de faire augmenter automatiquement la valeur d'un ou plusieurs paramètres) ou encore de rappeler son preset favoris. 

Concernant le Tap-Tempo : il s'agit d'une fonction qui nous semble impérative sur un délai, qui plus est sur ce type d'appareil. Il est donc possible de configurer le Footswitch B de la sorte. Cependant, cette configuration s'appliquera à l'intégralité des mémoires, ce qui implique donc la division par deux des presets. En effet, lorsque le Tap Tempo est activé, le switch B perd toutes ses fonctions de validation : lorsque vous passez d'une Bank à l'autre en appuyant sur A+B, il vous faut ensuite normalement sélectionner le preset A ou B. En l'occurrence, le footswitch B étant désormais considéré comme un Tap Tempo, il vous sera impossible de sélectionner le preset B,  et ce malgré l'écran LCD qui affichera tout de même le nom de chacun des presets. Ainsi, même si cette fonction est disponible sur la pédale, il est judicieux d'utiliser un contrôleur externe pour cela afin de ne pas "sacrifier " d'emplacements mémoire (dans le cas bien sûr où vous avez besoin de beaucoup de mémoire !).

3. Zone liée à la sauvegarde

Ici, vous allez pouvoir appeler et sauvegarder les différents presets, Banks et Pages disponibles dans le Specular Tempus. C'est ici également que vous pourrez donner un nom à votre preset (maximum de 12 caractères)

Extrêmement facile d'accès, le SpecLab permet également de sauvegarder vos presets en local (sur votre PC/Mac) et de les recharger le moment venu dans la pédale.

COTE SON

La Specular Tempus renferme une multitude de sonorités, des délais et réverbérations, des plus classiques aux plus expérimentaux. Nous avions déjà eu un aperçu du bon goût de l'équipe GFI lors de l'écoute de la Specular Reverb, et cette nouvelle fournée d'algorithmes est exactement dans la même lignée. Nous sommes ici dans le territoire digital et... peu importe ! Les algorithmes dits "classiques" sont très réussis et combleront à priori tous les guitaristes. Les sonorités sont vivantes et "respectueuses" du reste de la chaine du son ! Coté "ésotérisme", nous sommes également bien servis avec des créations absolument pas anecdotiques, qui trouveront aisément leur place et seront sans aucun doute une aide à la création de licks ou textures. Les algorithmes sonnent exceptionnellement bien en stéréo, avec une occupation de l'espace vraiment intéressante – les afficionados de musiques très "ambiance" ou post-rock tomberont probablement amoureux. D'ailleurs, afin de mettre en avant cette stéréo (et les effets "ping pong" de certains delays), sur notre vidéo, la Tempus a été branchée directement dans le simulateur de HP de la marque (en stéréo) – l'écoute au casque est donc conseillée.

CONCLUSION

Une fois encore, les indonésiens de GFI System livrent ici une remarquable pédale, tant dans les sonorités proposées que dans leur approche. Que ce soit sur cette pédale ou sur les précédentes, leur réflexion est toujours pertinente et leur permet de proposer des produits différents – et de qualité jusqu'à ce jour.

Bien que n'ayant pas encore de distributeurs français pour l'instant, les produits GFI System sont disponibles sur différents sites en Europe – la Specular Tempus y est affichée autour des 320€ TTC. Vu les capacités de la pédale, il s'agit d'un positionnement tout à fait correct et l'investissement vaut le coup pour cette qualité et les possibilités qu'elle donne : accès permanent à deux presets en un clic, Tap Tempo, richesse d'algorithmes, qualité, écran, flexibilité de contrôle... Tout est y pour pour qu'elle reste sur un pedalboard pendant longtemps ! 

Distributeur : pas pour le moment

Prix : 320 € environ

 

DISCUSSIONS SUR LES FORUMS

Lire les 3 messages sur le sujet GFI Specular Tempus, pédale Echo / Reverb

Laisser un commentaire à propos de cet article :
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
Créer un compte gratuitement