Breedlove Oregon Concerto E, Myrtlewood

- Le 02 Mars 2018 - Note Guitariste.com : (4,5/5)
Breedlove propose un nouveau format de guitare folk à mi-chemin entre le Dreadnought et le Concert , appelé Concerto, avec un bois qui améliorerait nettement le son. Appréciant les innovations en matière de guitare acoustique, nous sommes allés vérifier si nous étions ou non en présence d'une vraie nouveauté, dans un habit inhabituel en bois de myrte.

Breelove Oregon Concerto E

Breedlove nous propose un nouveau modèle acoustique folk entre le Dreadnought et le Concert, l'Oregon Concerto E. Nous avons été agréablement supris par cette guitare au format différent, moins imposante qu'une Dreadnought et plus en rondeur que dans un format Concert. Je connais bien Breedlove et j'ai confiance en eux pour proposer des guitares de très bonne facture mais comme tout le monde, je suis partagé lorsqu'il s'agit de parler d'une nouveauté.


Breedlove Oregon : table, dos et eclisses en bois de myrtheS'agit-il là d'un nouveau format qui propose un juste milieu entre deux formats bien connus pour optimiser le confort de jeu, la projection et la facilité de prise en main ou d'un nouveau format juste pour faire parler ? A vrai dire, je ne sais pas encore pour le moment mais elle me regarde avec insistance. Une chose est sûre, elle ne laisse pas indifférent. D'après les commentaires entendus, elle est magnifique pour certains ou ressemble à un parquet pour d'autres ! C'est l'effet visuel de cette guitare dont la table, le dos et les éclisses sont en bois de myrte, tout en massif s'il vous plait !

Là où tout le monde devrait être d'accord, c'est sur le son. Ce bois est censé donner l'impression d'avoir un haut-parleur à la place de la rosace, une projection nouvelle et des basses perforantes. Qu'en est-il ?

Nous allons tester ensemble tout en feeling cette Breedlove Oregon Concerto Myrte en essayant d'éviter toute explication logique... et en se basant toujours sur le rapport qualité/prix, bien sûr.

Les bois de la guitare

Breedlove Oregon : vue de dosLe manche est en érable. En revanche, la table, le dos et les éclisses sont, eux, en bois de myrte que je trouve très beau et généreux. Tigré, ce bois me donne une impression de classe que ne ressent pas ma petite amie (non musicienne). Ce bois qui pousse dans l'Oregon combine dans la théorie la puissance du palissandre et la clarté de l'érable, avec des basses chaleureuses et des aigus cristallins. La projection doit dépasser celle de l'épicéa au format plus imposant. Et pour la petite histoire, Adonis, amant d'Aphrodite est associé au bois de myrte dans la mythologie grecque... Une guitare mythique ?

 

Le toucher et le confort de jeu de la Breedlove

Voici les adjectifs pour la qualifier : impeccable, agréable, un bon toucher et confortable à jouer. Que demande le peuple guitariste ?
Les premières minutes, le son format Concerto surprend un peu mais rien de méchant. Elle est vraiment légère et agréable à déplacer.... Elle aime bien la guitare percussive, le fingerstyle, le jeu aux doigts et le picking. Le strumming passe bien en accords ouverts et fermés. Son confort de jeu la rend polyvalente, même si elle demande plus ou moins d'énergie de la main gauche pour être précis (au jeu aux doigts).Breedlove : made in Oregon

Avec un peu d'efforts, le tapping main droite se précise, le manche est fin et permet donc quelques petits écarts de précision. Mais le pan coupé me manque...

Après quelques minutes, la guitare s'apprivoise, le son prend le pas sur le confort de jeu. Je commence à accélérer, à tester des choses, à cogner et me laisse aller car la bougresse a du répondant...

Le son de l'Oregon Concerto

Les basses me surprennent, la 1ère basse sur la corde du MI m'a littéralement scotché. Puissantes, elles ont traversé mon corps de leurs vibrations positives. Quelle projection pour sa taille ! Elles me rappellent les basses de la mythique Gibson J200 et ce n'est pas rien...
Breedlove Oregon Concerto : la tête de la guitare
Les percussions sont bien reprises avec une bonne profondeur de basses en tapant sur la caisse mais manquent d'aigus en tapant sur les éclisses. Les médiums sont arrondis pareillement aux aigus, comme si les basses venaient continuellement enrober toutes les fréquences. Mais ce n'est pas un défaut, cela ressemble à un petit goût fumé présent tout le long d'un barbecue avec des viandes différentes. Ça enrobe mais c'est bien sympathique quand il n'y en a pas trop... Et là, c'est à vous de jouer !

Eh oui, comme toute guitare de qualité qui se respecte, il faut la maîtriser, la connaitre, la rassurer et donc être bien précis pour ne pas avoir un goût de brûlé dans le barbecue. Le bon son sera obtenu en distribuant proprement les 2 cordes aiguës medium et graves en fonction des accords que vous jouerez.

Les aiguës me font penser à un mélange entre du cèdre et de l'épicéa, pas trop chaud, pas trop brillant mais avec cette rondeur particulière qui doit marquer le bois de myrte.

Le son est calibré pour du guitare/chant ou de la guitare seule. Si vous chantez, chantez fort ou jouez moins fort car le son est puissant et la projection est...  comment dire... un haut-parleur... oui un petit haut-parleur caché dans la guitare pour augmenter le volume sonore. Bien vu Breedlove.

Les sensations

Nouveau format, grosse projection, grosses basses, mediums et aigus chaleureux et polyvalence. Elle m'a fait du bien cette guitare, par ce temps maussade j'avais besoin d'être réchauffé.

Ouie de la Breedlove Oregon ConcertoJ'ai eu de bonnes sensations sur le strumming ou j'ai failli chanter du Johnny. Non pas que je ne veuille pas le chanter mais il faut avoir plus de coffre que cette Breedlove en plus de pouvoir chanter du Johnny... De bonnes sensations sur la guitare percussive, l'arpège le picking et globalement les morceaux typé Pop Folk, Pop anglaise, chansons françaises.

J'ai eu de moins bonnes sensations sur les aigus et pour le jeu en fingerstyle car les basses prennent pas mal de place quand même. Globalement, on a passé de bons moments et j'espère que notre histoire ne sera pas celle d'un soir.

Conclusions

Breedlove livre là une guitare de qualité, avec un bois au look distingué, un format "hybride" entre le Dreadnought et le Concert. Polyvalente avec de vraies jolies basses, pour les joueurs qui n'ont pas les moyens d'acheter une guitare pour chaque style de jeu. Vous avez le budget ? N'hésitez pas. Vous avez le budget mais vous ne jouez qu'un seul style de jeu ? Attention, allez l'essayer d'abord.

Les plus

- La projection,
- Le bois de myrte,
- Les basses,
- Le confort de jeu

Les moins

- Les basses
- La précision

Spécifications

- Format Concerto
- Manche Erable
- Table Bois de myrte massif
- Dos, Eclisse Bois de myrte massif
- Made in USA

Distribution
Produit Breedlove distribué par Saico.

DISCUSSIONS SUR LES FORUMS

Lire le message sur le sujet Essai Breedlove Oregon Concerto E finition bois de myrthe

Laisser un commentaire à propos de cet article :
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
Créer un compte gratuitement