Joe Doe des guitares et des histoires

La rédaction - Le 13 Avril 2020
Joe Doe des guitares et des histoires
Lors de notre voyage au NAMM 2020 en janvier dernier, nous avons eu la bonne surprise de découvrir le design et le concept assez original des Joe Doe Guitars. Le luthier et scénariste anglais Ben Court s'est associé à la marque Vintage pour rendre son concept de guitares qui racontent une histoire plus accessible et voici donc de quoi il retourne.

Voici donc un concept qui s'adresse aux guitaristes en quête d'originalité, puisque les 8 premiers modèles qui composent la gamme Joe Doe Guitars by Vintage ont chacune une histoire à raconter. D'ordinaire les guitares de Ben Court sont des pièces uniques vendues entre 3-4000€. En s'associant à Vintage Guitars et en utilisant les modèles V6, V52 et V72 comme bases de travail, la nouvelle gamme est proposée dans le cadre d'une édition limitée à 100 exemplaires de chaque modèle pour un tarif contenu à 599£ (environ 685€). Les guitares ont en commun d'être équipées de micros conçus spécialement pour cette série, d'utiliser un accastillage Wilkinson et d'être livrées réglée par la Vintage ProShop Team dans un étui rigide estampillé Joe Doe Guitars avec certificat d'authenticité et quelques goodies.

L'histoire complète de la Lucky Duck

Pour mieux comprendre de quoi il retourne voici l'histoire complète de la Joe Doe by Vintage Lucky Duck. La guitare aurait appartenu à un certain Leslie Coal, chanteur de country ayant connu le succès en 1952 avec son titre "Whiskey for Breakfast" grâce auquel il sera ensuite embauché pour jouer chaque matin des reprises sur la radio nationale WHB dans le show Giddy Up Y'All! Son mode de vie aura raison de sa carrière et il sera finalement relégué à chanter les jingles pub des petites boites locales. Après quelques années, il claque la porte pour se consacrer à la musique et se produire dans des petites salles du sud des USA. Sa chance tournera en 2005 quand son hit fut samplé par le rappeur Kalamitee sur son morceau "Get Drunk" lui apportant des royalties pour ses droits d'auteur et un regain d'intérêt pour la musique country de Leslie Coal. Au cours de sa carrière il utilisera principalement la version Honeyburst mais la version noire se fera remarquée lors d'une apparition à la télé pour une émission spéciale de noël en 1978…

Voici donc le genre d'histoires que Ben Court raconte pour chaque guitare et que les anglophones pourront retrouver sur le site de JHS qui distribue les guitares Vintage en Europe. Pour en terminer avec la Lucky Duck, il s'agit d'une V72 semi-hollow avec un corps en aulne et une ouïe "Saguaro" en forme de cactus pour souligner le côté country du personnage inventé. Le manche en érable au profil vintage en C avec une touche en érable sur la burst et Lignum Rosa sur la Black avec l'incrustation Lucky Duck sur la longueur, une tête custom et des mécanique à blocage Wilkinson WJ55 E-Z Lock. Elle est équipée d'un micro P90 au manche et d'un single coil au chevalet.

Un aperçu des autres modèles

On ne va pas rentrer autant dans les détails pour les autres mais en voici un aperçu. On reste sur la même forme de corps mais plein cette fois (V52) avec la Joe Doe by Vintage Jailbird du gardien de prison John Henry Burke qui voulait utiliser la musique pour aider à la réhabilitation des détenus. Malheureusement l'un d'eux démarrera une émeute par un solo chargé de distorsion, alors Burke préfèrera ensuite interdire d'aller au-delà de la 12ème case où on ne trouve que des problèmes ! 

 

On change de format avec la Joe Doe by Vintage Salty Dogs basée sur un modèle V6 et qui aurait appartenu à Bill Downey, vétéran de la Navy qui l'aurait gagnée aux jeux et décorée des tatouages de marins qu'il affectionnait particulièrement.

 

On reste sur la V6 avec un modèle hybride la Joe Doe by Vintage Punkaster d'un certain Brandon Hicks qui casse tout ce qu'il touche (surtout les gutiares!) et travaille dans un Peep Show à New York. Suite à un accident de voiture la guitare aurait été réparée à la va vite donnant ainsi ce look improbable mi-Strat, mi-Tele, et même les micros sont récupérés de 3 guitares différentes !

 

Ben Court rend ensuite hommage à sa façon à la musique Surf Rock californienne avec la Joe Doe by Vintage Longboard, une V6 à la fintion Laguna Blue dotée de micros lipstick.

On termine avec la Joe Doe by Vintage Lucky Betty dont les motifs font référence à une troupe de femme cascadeuses et intrépides menées par Betty La Foy qui chevauchait une moto tout en jouant du rock'n'roll sur le terrifiant Wall of Death ! Tout un programme avec un modèle rouge pour la semaine et la blanche pour le dimanche.

ARTICLES SUR LE MEME THEME

DISCUSSIONS SUR LES FORUMS

Lire les 10 messages sur le sujet Joe Doe by Vintage, des guitares qui racontent des histoires

Laisser un commentaire à propos de cet article :
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
Créer un compte gratuitement

 

Articles similaires :

Le 14 Janvier 2019