La grossophobie, le combat de 2019

Aller à la page: 2 ...  
Auteur Message
BluesBarbu
Special Méga utilisateur


Inscrit le: 16 Nov 13
Localisation: Bastia (20, France)

Répétition du dernier message de la page précédente :
BreadWine a écrit :
Moi ce qui me saoule, c'est quand des gros te font des leçons de morale pour le manspreading : https://twitter.com/Helenebidard/status/875343420486815745

Alors qu'au final ils doivent prendre tout autant de place si ce n'est plus de par leur simple circonférence...


Hélène Bidard : Militante PCF, élue communiste, adjointe à la Maire de Paris chargée de l'égalité femmes-hommes, de la lutte contre les discriminations et des droits humains.

En gros son boulot c'est de tweeter les bons et mauvais points

_________________
Gx : Et dire que je m'occupe surement de toi là ou je bosse je mérite plus de respect de ta part

Gx : Je traite pas les danois de quoi que ce soit, je te dis juste qu'ils sont xénophobes.

FannySissy : ça te choque qu'on puisse parler d'épilation de boules de père à fils ?

Numero27 : bon j'ai essayé le regime vegan 3 jours j'ai arrété j'avais plus d'érection

Numero27 : Il n'y a pas de gloire à tout plaquer pour se barrer avec la 1ere paire de nichons qui passe, si c'est trop dur à vivre, ben tu te la tape , mais tu garde le cap, c'est une forme d'héroisme

Blow up : Je ne suis pas communiste (le 19/12/2017)

Les aventures BluesBarbu #3 : https://www.guitariste.com/forums/backstage,les-aventures-de-bluesbarb[...]html
Haut
Alerter un moderateur
PierredesElfes
Custom Cool utilisateur


Inscrit le: 27 Nov 03
Localisation: -

manulonch a écrit :
Je me suis mal exprimé,
je parlais de ceux qui le sont et qui ne font rien pour changer la donne,
mais qui se plaignent à longueur de journée des contraintes de leur état.


Tu m'excuseras mais !!!

C'est complétement con comme réflexion ......

Tu devrais , je pense comme pour les accidentés de la route , visiter un centre contre l' obésité et tu y verras certainement des gens qui malgré ce qu' il entreprennent pour perdre du poids n' y arrive pas pour de multiples raisons ' médicales , psychologiques " et parfois tout simplement sociologiques .

Faire un lien avec la malbouffe serait également a envisager ...
Haut
Alerter un moderateur
numero27
Custom Total utilisateur


Inscrit le: 07 Feb 06
Localisation: Paris (75, France)

Thrillseeker a écrit :

Désolé mais à un moment il faut faire attention à ce qu'on écrit je trouve.
Je faisais moi même 115 kg il y a quelques années, je me suis pris en main pour arriver à 85 kg pour 1m77 aujourd'hui, et malgré un régime végétalien équilibré, du sport en salle 2 à 3 fois et 5 à 10 km de cani-cross par semaine, bah je stagne et ne parviens pas à perdre plus pour le moment (bon j'ai pris pas mal de muscle mais y a encore une couche autour quoi).


Je pige pas, si tu fais du sport et que t'evite de bouffer gras/sucré, il vient d'ou le fat qui reste ?
Chez certaines personnes, l'organisme a pas accès aux reserves ?
Haut
Alerter un moderateur
Erix29
Custom Cool utilisateur

Inscrit le: 14 Mar 14
Localisation: France

J'ai horreur des gros qui passent leur temps à me rappeler que je suis grand.
Haut
Alerter un moderateur
Masha
Custom Méga utilisateur


Inscrit le: 19 Apr 06
Localisation: -

BreadWine a écrit :
Moi ce qui me saoule, c'est quand des gros te font des leçons de morale pour le manspreading : https://twitter.com/Helenebidard/status/875343420486815745

Alors qu'au final ils doivent prendre tout autant de place si ce n'est plus de par leur simple circonférence...


Illuminati Reptilien a écrit :
Bien avant le #manspreading , l'Isispreading était un véritable fléau dans les transports en commun egyptiens




_________________
"Masha ... Comment fais-tu pour, si régulièrement, trouver de telles horreurs : c'est inécoutable !!!!"
Haut
Alerter un moderateur
Gzii
Vintage Total utilisateur


Inscrit le: 07 Sep 03
Localisation: Ablis (78)

C'est rageant de voir un grand, car lui a réussi à trouver un subterfuge pour réduire son IMC.
Haut
Alerter un moderateur
G.Pernoud
Special Ultra utilisateur


Inscrit le: 01 Jun 17
Localisation: France

numero27 a écrit :
Thrillseeker a écrit :

Désolé mais à un moment il faut faire attention à ce qu'on écrit je trouve.
Je faisais moi même 115 kg il y a quelques années, je me suis pris en main pour arriver à 85 kg pour 1m77 aujourd'hui, et malgré un régime végétalien équilibré, du sport en salle 2 à 3 fois et 5 à 10 km de cani-cross par semaine, bah je stagne et ne parviens pas à perdre plus pour le moment (bon j'ai pris pas mal de muscle mais y a encore une couche autour quoi).


Je pige pas, si tu fais du sport et que t'evite de bouffer gras/sucré, il vient d'ou le fat qui reste ?
Chez certaines personnes, l'organisme a pas accès aux reserves ?


C'est pas aussi simple, souvent les gens très gros sont obligés d'avoir recours à l'ablation de l'estomac pour maigrir.
A l'inverse je connais des gens très maigres, qui mangent comme quatre et à leur grand désespoir ne prennent pas un gramme.

Sinon c'est triste ce diktat de l'apparence.
Il y a également des propos tenus sur les personnes corpulentes ici même, qui sont assez indélicates.

_________________
bon ben je crois que tu aime le son marshall

faux pas chercher ailleur ....
essaye d essayer un jet city 20w Pipirose



Suis de plus en plus déçu par Macron ©,Skelter
Haut
Alerter un moderateur
ZePot
Vintage Total utilisateur


Inscrit le: 21 Jul 04
Localisation: Ibiza, ES

Bof, je préfère un Manulonch qui tient des propos « indélicats » et dit ce qu'il pense à un faux-cul qui le fait dans le dos...

Beaucoup de gens ont un dégoût des gros, les pires étant les anciens gros. À l'opposé il y a aussi l'image du gros jovial, qui attire la sympathie chez les gens qui lui envient de « s'assumer ».

numero27 a écrit :
Je pige pas, si tu fais du sport et que t'evite de bouffer gras/sucré, il vient d'ou le fat qui reste ?
Chez certaines personnes, l'organisme a pas accès aux reserves ?

Évidemment que si. Mais c'est pas la question... au-delà des variations individuelles de métabolisme, le problème c'est qu'avec la bouffe actuelle, là ou dans les années 50, si tu bouffais normalement tu avais un physique normal, aujourd'hui si tu bouffes normalement, tu grossis... Aux États-Unis si tu n'es pas un fitness freak c'est carrément impossible de ne pas grossir... Être en bonne santé devient un hobby...

_________________
La révolution est en marche
Haut
Alerter un moderateur
The Bot
Special Top utilisateur


Inscrit le: 10 May 13
Localisation: Paris (75, France)

Certaines personnes ont irrémédiablement niqué leur métabolisme. Ca arrive notamment lorsque l’on a fait un régime trop brutal. Le corps passe en mode « survie » avec très grosse baisse du métabolisme. Taper dans les graisses devient très difficile, il faut manger extrêmement peu, c’est à la fois intenable et malsain.

C’est le cas de 95% des candidats de l’émission « the biggest loser » à qui des teubés de coachs sportifs américains ont imposé, du jour au lendemain, un triplement de la dépense énergétique associée à deux fois moins d’apports caloriques. Ces super-obèses de plus de 200 kg ont tous perdu la moitié de leur poids en quelques mois… et ont fini par tout reprendre. Chez les quelques uns qui ont réussi à maintenir un poids plus normal, le corps consomme aujourd’hui en moyenne 400 kcal de moins par jour qu’une personne de la même corpulence. C’est triste, car un régime progressif les aurait fait maigrir à peine moins vite, mais avec beaucoup moins de souffrance et surtout, définitivement.

Donc : régime = progressif, on retire pas plus de 50 kcal par semaine, de manière à ne pas perdre plus de 3-4kg par mois sinon c’est trop rapide. Procéder comme ça est efficace, durable, et permet d’avoir une sensation de faim très acceptable et donc de ne pas craquer.
Concrètement compter ses calories ou ne serait-ce que peser ses féculents permet de faire ce qu’on veut de son corps. C’est une sacrée liberté. Les gens s’imaginent que c’est contraignant alors que c’est moins chiant que d’aller pisser

Pour finir il semble quand même qu’en dehors des cas extrêmes comme les biggest loser ou des maladies peu communes, on est beaucoup moins défini par notre génétique que par notre environnement. Quand on reprend le contrôle sur la bouffe, sur le niveau de stress, sur l’inhibition de l’action… on reprend le contrôle sur son corps. Et il y a des outils pour ça (Pour ceux que ça intéresse, lire Lafay, l’espace stratégique)
Haut
Alerter un moderateur
Silverberg
Special Cool utilisateur


Inscrit le: 23 Sep 16
Localisation: France

Dans les années 50 il y avait déjà beaucoup de gens en surpoids car comme il n'y avais pas eu a bouffer de 1940 a 1944 ils se sont rattrapés. Meme apres la guerre pour le pain, le système des tickets perdura jusqu'en 1949.

http://www.nithart.com/fr39-45.htm

_________________
Vend ampli vox da5 et peavey VYPYR 15
Haut
Alerter un moderateur
numero27
Custom Total utilisateur


Inscrit le: 07 Feb 06
Localisation: Paris (75, France)

G.Pernoud a écrit :

A l'inverse je connais des gens très maigres, qui mangent comme quatre et à leur grand désespoir ne prennent pas un gramme.


ça c'est plus rare (et ils s'en plaignent rarement ;o) ) , un maigre qui bouffe comme 4, passé l'adolescence, il fini toujours maigre mais avec du bide ce qui est vraiment dégueulasse, l'avantage c'est que pour lui c'est relativement facile à éliminer, je dis relativement parce que qd t'as pas l'habitude de te limiter sur la bouffe, c'est un peu dur de s'y mettre.

en tous cas je suis comme ça, après m'être bricolé une petite bouée bien bien moche, ça fait 3 semaines que je fais gaffe à ce que je mange, (et à ce que je bois parce qu'a ce jeu la la bière c'est fatal !), et bien je sèche à une vitesse impressionante.
Par contre je galère de ouf à prendre en masse sèche, là dessus c'est 10 fois plus d'efforts pour 10x moins de résultats ... bref chacun sa petite galère ....
Haut
Alerter un moderateur
Page 2 sur 19 La grossophobie, le combat de 2019 › début du sujet
Aller à la page: 2 ...