Vous et les livres...

Aller à la page: ... 490  
Auteur Message
jules_albert
Custom Cool utilisateur


Inscrit le: 16 Jan 10
Localisation: -

Répétition du dernier message de la page précédente :
jules_albert a écrit :

michel ragon, "histoire de la littérature prolétarienne de langue française"


extrait de l'introduction :

Bon, eh bien, nous allons écrire une Histoire de la littérature de Seconde Zone. Pourquoi pas ? Ne nous vexons pas. Nous n'avons jamais prétendu être de Première Zone. La Première Zone depuis toujours est reservée à la classe dominante. Certains s'étonneront peut-être de remarquer que les réfutateurs de la littérature prolétarienne que nous venons de citer sont tous (à part Benda) des écrivains dits "de gauche". Mais nous verrons dans la suite de cet ouvrage que la gauche n'a, pas plus que la droite, jamais bien digéré la littérature prolétarienne. Pour la gauche aussi, la littérature prolétarienne a toujours été une incongruité.

Il faut bien dire que, telle que se présente la littérature française, l'apparition du prolétariat dans ce cénacle ne peut être qu'une inconvenance. Lorsque la voix du peuple passe par le tamis de ceux qui disent "représenter" le peuple, tout va bien. Mais si la voix du peuple apparaît, authentique, nue, elle scandalise. Il suffit de se souvenir du sort que les Encyclopédistes firent à Jean-Jacques Rousseau, que l'Université fit à Péguy, que les intellectuels du Front populaire firent à Poulaille. Et encore, dans ces trois cas, s'agissait-il d'intellectuels d'origine populaire, et non d'écrivains ouvriers demeurés prolétaires.



voici la table des matières :





quelques pages sont consacrées à gaston couté (p. 141-145) :



j'en profite pour mentionner ces deux livres publiés par l'échappée :



"C’est dans cette pratique et cet ailleurs que les surréalistes reconnurent en Rimbaud l’un des leurs. Il les accompagna, éclaira les enjeux poétiques et servit de catalyseur à la découverte de Marx. Et à son détournement. Au cœur du surréalisme se nouent le « transformer le monde » de Marx et le « changer la vie » de Rimbaud, le désenchantement de la magie bourgeoise et le désensorcellement de la modernité, le projet de « romantiser la révolution » et celui de disputer à la religion et à la fantasmagorie du Capital le pouvoir de leur enchantement."

https://www.lechappee.org/index.php/collections/hors-collection/rimbau[...]tion





"De ce véritable ethnocide, qui a empêché l’alternative au capitalisme dont une partie des paysans était porteuse, nous n’avons pas fini, tous, de payer le prix."

https://www.lechappee.org/index.php/collections/pour-en-finir-avec/le-[...]sans

_________________
À la mémoire de Francis Pagnon (En évoquant Wagner) : http://www.lesamisdenemesis.com/?p=1311

Masses, partitocratie et fascisme : http://parolesdesjours.free.fr/amorospartitocratie.pdf
Haut
Alerter un moderateur
Kandide
Custom Total utilisateur


Inscrit le: 09 Feb 11
Localisation: perdu dans l'Espace-Temps

https://www.lesechos.fr/tech-medias/medias/0302277293771-la-grande-lib[...].php

_________________
Prenez soin des autres comme de vous-même.
AMOUR & PAIX & BONHEUR POUR TOUS !!!

Faites l'Amour le plus souvent possible, (pas la guerre) ! Sponsorisé par le lobby du préservatif...
(je touche ainsi 1 centime par préservatif vendu)

Si l’on est d’une tolérance absolue, même envers les intolérants, et qu’on ne défende pas la société tolérante contre leurs assauts, les tolérants seront anéantis, et avec eux la tolérance. (Karl Popper)

L'homme est la seule créature qui refuse d'être ce qu'elle est. (Albert Camus)

Tout le monde savait que c’était impossible. Il est venu un imbécile qui ne le savait pas et qui l’a fait.
(Marcel Pagnol inspiré par Mark Twain....)
Ils ne savaient pas que c'était impossible alors ils l'ont fait.
(Mark Twain)

"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres.
Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça"
(Michel Collucci, alias Coluche)

"skynet": Bon, t'es un gentil: je t'efface pas!

Citoyen d'honneur de la Savoie Libre décerné par SharkFood himself !

Jules_albert: je ne sais pas sur quelle planète tu vis, kandide, mais sur la terre...
Haut
Alerter un moderateur
jules_albert
Custom Cool utilisateur


Inscrit le: 16 Jan 10
Localisation: -


nathalie quintane, "que faire des classes moyennes ?"



Ce petit livre parle donc de cet agglomérat vague que constituent les classes moyennes, de ses motivations, de ses choix désastreux et de leurs conséquences sur l'évolution de notre société. Il ne prétend pas apporter de réponses et se contente d’interpeller à travers cette interrogation d'autant plus inquiète que Nathalie Quintane se reconnaît elle-même comme appartenant à cette catégorie sociale.

Ce que veut la classe moyenne, avant toute chose, c’est sauver ses fesses ; la classe moyenne a la hantise du déclassement. Les pauvres, eh bien qu’ils se démerdent les pauvres ! La classe moyenne n’aime pas se souvenir d’où elle vient, de ce à quoi elle appartient et surtout vers quoi elle est en train de retourner.

La classe moyenne veut à tout prix continuer à s’illusionner ; et peu importe si cette persistance dans l’illusion mène à son propre désastre puisque, après tout, la classe moyenne n’existe pas ailleurs que dans ses illusions. Le prolétariat : non et non ! La classe moyenne, malgré tous les démentis qui lui sont chaque jour infligés se voit appartenir à une élite. En tous les cas, elle veut y arriver et merde aux pauvres. Ces salauds de pauvres qui, malgré tous les efforts que l’on fait pour ne pas les voir, pour habiter ailleurs qu’eux dans des « stratégies résidentielles », réapparaissent obstinément et toujours plus nombreux; ces pauvres qui le plus souvent se voient appartenir à la classe moyenne...

steka

_________________
À la mémoire de Francis Pagnon (En évoquant Wagner) : http://www.lesamisdenemesis.com/?p=1311

Masses, partitocratie et fascisme : http://parolesdesjours.free.fr/amorospartitocratie.pdf
Haut
Alerter un moderateur
jules_albert
Custom Cool utilisateur


Inscrit le: 16 Jan 10
Localisation: -


robert kurz - impérialisme d'exclusion et état d'exception (préface d'anselm jappe)


Après le Krach de 2008, après les plans de sauvetage mais aussi les banqueroutes étatiques et les flux de réfugiés jetés sur les routes d'une odyssée désespérée, il devient de plus en plus évident, dans les centres du capitalisme comme dans ses périphéries effondrées, que ce dernier se disloque. Alors que l'humanité se défait toujours en un océan d'une extrême pauvreté où flottent les derniers îlots d'une richesse obscène, on voit se répandre, et pas seulement dans l'Europe de l'ouest, une terreur faite d'exclusion, de démarcation et de verrouillage des frontières. L'impérialisme de crise du XXIe siècle n'a définitivement plus les formes qu'il avait au XXe siècle. A coup d'interventions militaires, de forces spéciales, de drones et d'encampements des masses de réfugiés, il n'est plus un impérialisme d'inclusion, mais vise bel et bien l'exclusion.

En se confrontant de manière critique à Carl Schmitt et Giorgio Agamben, Robert Kurz montre avec force qu'en ce début de XXIe siècle le système producteur de marchandises en crise apparaît désormais à visage découvert, comme un état d'exception mondial et permanent, qui a déjà tous les traits de la nouvelle barbarie qui vient.

_________________
À la mémoire de Francis Pagnon (En évoquant Wagner) : http://www.lesamisdenemesis.com/?p=1311

Masses, partitocratie et fascisme : http://parolesdesjours.free.fr/amorospartitocratie.pdf
Haut
Alerter un moderateur
Kandide
Custom Total utilisateur


Inscrit le: 09 Feb 11
Localisation: perdu dans l'Espace-Temps

jules_albert a écrit :
Après le Krach de 2008, après les plans de sauvetage mais aussi les banqueroutes étatiques et les flux de réfugiés jetés sur les routes d'une odyssée désespérée, il devient de plus en plus évident, dans les centres du capitalisme comme dans ses périphéries effondrées, que ce dernier se disloque. Alors que l'humanité se défait toujours en un océan d'une extrême pauvreté où flottent les derniers îlots d'une richesse obscène, on voit se répandre, et pas seulement dans l'Europe de l'ouest, une terreur faite d'exclusion, de démarcation et de verrouillage des frontières. L'impérialisme de crise du XXIe siècle n'a définitivement plus les formes qu'il avait au XXe siècle. A coup d'interventions militaires, de forces spéciales, de drones et d'encampements des masses de réfugiés, il n'est plus un impérialisme d'inclusion, mais vise bel et bien l'exclusion.


On se dirige peu à peu vers:

_________________
Prenez soin des autres comme de vous-même.
AMOUR & PAIX & BONHEUR POUR TOUS !!!

Faites l'Amour le plus souvent possible, (pas la guerre) ! Sponsorisé par le lobby du préservatif...
(je touche ainsi 1 centime par préservatif vendu)

Si l’on est d’une tolérance absolue, même envers les intolérants, et qu’on ne défende pas la société tolérante contre leurs assauts, les tolérants seront anéantis, et avec eux la tolérance. (Karl Popper)

L'homme est la seule créature qui refuse d'être ce qu'elle est. (Albert Camus)

Tout le monde savait que c’était impossible. Il est venu un imbécile qui ne le savait pas et qui l’a fait.
(Marcel Pagnol inspiré par Mark Twain....)
Ils ne savaient pas que c'était impossible alors ils l'ont fait.
(Mark Twain)

"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres.
Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça"
(Michel Collucci, alias Coluche)

"skynet": Bon, t'es un gentil: je t'efface pas!

Citoyen d'honneur de la Savoie Libre décerné par SharkFood himself !

Jules_albert: je ne sais pas sur quelle planète tu vis, kandide, mais sur la terre...
Haut
Alerter un moderateur
jules_albert
Custom Cool utilisateur


Inscrit le: 16 Jan 10
Localisation: -

oui, les meilleurs auteurs de s.-f. (comme p.k. dick) sont de fins observateurs qui savent extrapoler à partir de la réalité qui les environne.
la s.-f. met en lumière les possibilités latentes restées inaperçues et elle a pour fonction de tenir à jour cet imaginaire afin que le lecteur ou le spectateur s'habitue à fréquenter des univers invraisemblables, paradoxaux, inattendus, ce qui atténue beaucoup la fameuse "résistance au changement technique", cette force d'inertie si redoutée des technocrates, qui détestent par-dessus tout voir ralentir la mise en œuvre de leurs innovations.
jean-marc mandosio explique très bien tout ça dans après l'effondrement.


bon, à part ça, nabe est parti vivre à lausanne : http://www.nabesnews.com/le-matin-dimanche-plus-rapide-que-nabesnews/


_________________
À la mémoire de Francis Pagnon (En évoquant Wagner) : http://www.lesamisdenemesis.com/?p=1311

Masses, partitocratie et fascisme : http://parolesdesjours.free.fr/amorospartitocratie.pdf
Haut
Alerter un moderateur
jules_albert
Custom Cool utilisateur


Inscrit le: 16 Jan 10
Localisation: -

un bon texte pour mieux connaître ramuz :

http://www.europemaxima.com/charles-ferdinand-ramuz-un-non-conformiste[...]and/

_________________
À la mémoire de Francis Pagnon (En évoquant Wagner) : http://www.lesamisdenemesis.com/?p=1311

Masses, partitocratie et fascisme : http://parolesdesjours.free.fr/amorospartitocratie.pdf
Haut
Alerter un moderateur
Kandide
Custom Total utilisateur


Inscrit le: 09 Feb 11
Localisation: perdu dans l'Espace-Temps

jules_albert a écrit :
oui, les meilleurs auteurs de s.-f. (comme p.k. dick) sont de fins observateurs qui savent extrapoler à partir de la réalité qui les environne.
la s.-f. met en lumière les possibilités latentes restées inaperçues et elle a pour fonction de tenir à jour cet imaginaire afin que le lecteur ou le spectateur s'habitue à fréquenter des univers invraisemblables, paradoxaux, inattendus, ce qui atténue beaucoup la fameuse "résistance au changement technique", cette force d'inertie si redoutée des technocrates, qui détestent par-dessus tout voir ralentir la mise en œuvre de leurs innovations.
jean-marc mandosio explique très bien tout ça dans après l'effondrement.


Exact !

La SF est surtout pour moi une transposition des travers de l'humain dans un autre contexte.
Je vois la SF comme une mise en garde de nos dérives passées, actuelles et peut-être celles du futur.
Une manière de nous faire réfléchir à la manière d'utiliser les outils.... Pour le meilleur ou pour le pire...

C'est intéressant ou très préoccupant..., l'aspect que la SF puisse être un vecteur afin de faire de nous des moutons consommateurs de technologie...
Je n'ai pas lu Mandosio, mais je pense percevoir quelque chose de cet acabit...

_________________
Prenez soin des autres comme de vous-même.
AMOUR & PAIX & BONHEUR POUR TOUS !!!

Faites l'Amour le plus souvent possible, (pas la guerre) ! Sponsorisé par le lobby du préservatif...
(je touche ainsi 1 centime par préservatif vendu)

Si l’on est d’une tolérance absolue, même envers les intolérants, et qu’on ne défende pas la société tolérante contre leurs assauts, les tolérants seront anéantis, et avec eux la tolérance. (Karl Popper)

L'homme est la seule créature qui refuse d'être ce qu'elle est. (Albert Camus)

Tout le monde savait que c’était impossible. Il est venu un imbécile qui ne le savait pas et qui l’a fait.
(Marcel Pagnol inspiré par Mark Twain....)
Ils ne savaient pas que c'était impossible alors ils l'ont fait.
(Mark Twain)

"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres.
Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça"
(Michel Collucci, alias Coluche)

"skynet": Bon, t'es un gentil: je t'efface pas!

Citoyen d'honneur de la Savoie Libre décerné par SharkFood himself !

Jules_albert: je ne sais pas sur quelle planète tu vis, kandide, mais sur la terre...
Haut
Alerter un moderateur
Kandide
Custom Total utilisateur


Inscrit le: 09 Feb 11
Localisation: perdu dans l'Espace-Temps

D'ailleurs en parlant SF:
https://www.youtube.com/watch?time_continue=29&v=LikxFZZO2sk

C'est une manière de nous dire (afin que l'idée fasse son chemin dans nos petits cerveaux) que bientôt la machine remplacera l'Homme ?
..................

_________________
Prenez soin des autres comme de vous-même.
AMOUR & PAIX & BONHEUR POUR TOUS !!!

Faites l'Amour le plus souvent possible, (pas la guerre) ! Sponsorisé par le lobby du préservatif...
(je touche ainsi 1 centime par préservatif vendu)

Si l’on est d’une tolérance absolue, même envers les intolérants, et qu’on ne défende pas la société tolérante contre leurs assauts, les tolérants seront anéantis, et avec eux la tolérance. (Karl Popper)

L'homme est la seule créature qui refuse d'être ce qu'elle est. (Albert Camus)

Tout le monde savait que c’était impossible. Il est venu un imbécile qui ne le savait pas et qui l’a fait.
(Marcel Pagnol inspiré par Mark Twain....)
Ils ne savaient pas que c'était impossible alors ils l'ont fait.
(Mark Twain)

"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres.
Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça"
(Michel Collucci, alias Coluche)

"skynet": Bon, t'es un gentil: je t'efface pas!

Citoyen d'honneur de la Savoie Libre décerné par SharkFood himself !

Jules_albert: je ne sais pas sur quelle planète tu vis, kandide, mais sur la terre...
Haut
Alerter un moderateur
jules_albert
Custom Cool utilisateur


Inscrit le: 16 Jan 10
Localisation: -

Kandide a écrit :
D'ailleurs en parlant SF:
https://www.youtube.com/watch?time_continue=29&v=LikxFZZO2sk

C'est une manière de nous dire (afin que l'idée fasse son chemin dans nos petits cerveaux) que bientôt la machine remplacera l'Homme ?
..................




nicholas carr, remplacer l'humain : https://www.lechappee.org/collections/pour-en-finir-avec/remplacer-hum[...]main



éric sadin, l'intelligence artificielle ou l'enjeu du siècle : https://www.lechappee.org/index.php/collections/pour-en-finir-avec/int[...]ecle



mark o'connell, aventures chez les transhumanistes : https://www.lechappee.org/collections/hors-collection/aventures-chez-l[...]stes



jeffrey herf, le modernisme réactionnaire : https://www.lechappee.org/collections/versus/le-modernisme-reactionnai[...]aire


Citation:
Le nazisme est trop souvent présenté comme un mouvement profondément antimoderne, obsédé par un passé mythique et exaltant la communauté du sang et de la tradition culturelle. Dans ce livre, qui a fait date par son approche radicalement nouvelle, Jeffrey Herf montre au contraire qu’il a voué un culte délirant à la technologie la plus avancée.

_________________
À la mémoire de Francis Pagnon (En évoquant Wagner) : http://www.lesamisdenemesis.com/?p=1311

Masses, partitocratie et fascisme : http://parolesdesjours.free.fr/amorospartitocratie.pdf
Haut
Alerter un moderateur
jules_albert
Custom Cool utilisateur


Inscrit le: 16 Jan 10
Localisation: -


rené alleau, alchimie

préface de michel bounan : http://juralibertaire.over-blog.com/article-25016864.html

Citation:
À une époque où la science académique dénonçait comme absurde et fausse la théorie de l’unité de la matière, constituée, selon elle, d’éléments indécomposables et irréductibles les uns aux autres, les alchimistes continuaient d’affirmer que tous les métaux, étaient composés des mêmes principes élémentaires, répartis en quantité variable pour chacun d’eux. La physique moderne a dû reconnaître depuis la justesse de la théorie alchimique, l’unité de la matière, et la sotte présomption de ceux qui soutenaient le contraire.

De même les alchimistes ont toujours affirmé la possibilité des transmutations métalliques, considérées comme illusoires ou charlatanesques par la science officielle (rappelons pourtant que des esprits aussi aiguisés que l’auteur du Traité de la réforme de l’entendement ou celui des Nouveaux Essais sur l’entendement humain, respectivement Spinoza et Leibniz, étaient convaincus de la réalité des transmutations métalliques). Récemment les physiciens ont dû, eux aussi, réformer leur entendement et renoncer à leur ancienne théorie. Ils savent que de telles transmutations sont réalisables : ils les ont eux-mêmes effectuées dans leurs laboratoires par des moyens violents.





james mcguire et piyo rattansi, newton et la flûte de pan


Citation:
D’ailleurs, même en ce qui concerne la science officielle, combien de découvertes réellement fécondes ont été dues à l’intérêt de leur auteur pour la littérature alchimique, ou plus banalement pour la Poésie authentique qui en est la source vive ? Combien de chercheurs ont réussi à prévoir, à décrire des mouvements, des modifications dans le secret de la matière ou dans l’ordre du monde grâce à l’intérêt qu’ils ont assidûment montré pour l’alchimie ? «Si l’on savait comment j’ai fait mes découvertes, écrivait le grand Newton, on me prendrait pour un fou.» La masse considérable de ses écrits alchimiques ne fut heureusement dévoilée au public que longtemps après sa mort ; sinon, quelque pion d’université, aussi piètre dialecticien qu’ignare en physique nucléaire, écrirait peut-être aujourd’hui : «puisque les transmutations métalliques sont irréalisables, la théorie de la gravitation universelle est une absurdité».

_________________
À la mémoire de Francis Pagnon (En évoquant Wagner) : http://www.lesamisdenemesis.com/?p=1311

Masses, partitocratie et fascisme : http://parolesdesjours.free.fr/amorospartitocratie.pdf
Haut
Alerter un moderateur
Page 490 sur 494 Vous et les livres... › début du sujet
Aller à la page: ... 490