L'album de trop.....

SupaDog
  • #1
  • Publié par
    SupaDog
    le 15 Mai 2024, 10:30
Un topic sur les artistes qui ont fait le ou les albums en trop... Par rapport à un début de carrière prometteur
voire un premier album exceptionnel... Ou au moins un 45 tours donc,
on peut aussi parler des One hit Wonder.. Du moins de leur 2eme essai raté on peut bien sur être totalement subjectifs voire de mauvaise foi histoire de ricaner bêtement!!
Donc pour commencer en tirant sur l'ambulance..
Les Rolling Stones.... Tous les albums après la mort de Brian Jones
Les deux derniers Gainsbourg
Lulu le Lou Reed avec Metallica
Bon à vous de jouer si le jeu vous amuse.. Sinon ce topic sombrera comme tant d'autres dans les limbes d'un serveur quelconque
En tout cas je l'aurais lancé... N'est-il pas Monsieur Bad Tongue!!!!!
Bertrand4069
Pantera: Reinventing the steel, y'a rien qui va sur cet album, je sais même pas si les mecs avaient encore envie de jouer ensemble tellement c'est insipide.
Bucker
  • Bucker
  • Special Cool utilisateur
  • #3
  • Publié par
    Bucker
    le 15 Mai 2024, 11:02
Pas du tout d'accord pour Lulu, qui a le malheur de déplaire aux puristes de Lou Reed, aux puristes de Metallica, et aux haters des deux. Rien que pour Dragon, ça vaut le coup d'écouter l'album.
Mr Park
  • #4
  • Publié par
    Mr Park
    le 15 Mai 2024, 11:06
Maneskin dont le premier album était déjà de trop.
Coldplay après X&Y. C'est de bon ton de chier sur eux, mais les 3 premiers sont remplis de supers morceaux.
Blink 182 après "Take off...", après ils se sont pris au sérieux.
Muse après Absolution

J'ai envie de dire Radiohead après Hail to the Thief. Ils ont encore sortis de supers morceaux après, mais je trouve que là ils étaient vraiment au sommet, ça aurait été chouette de s'arrêter là même si on ne peut pas dire que la qualité a baissé.
Bertrand4069
Bucker a écrit :
Pas du tout d'accord pour Lulu, qui a le malheur de déplaire aux puristes de Lou Reed, aux puristes de Metallica, et aux haters des deux. Rien que pour Dragon, ça vaut le coup d'écouter l'album.
Metallica, tout était de trop après No Life 'Til Leather
SupaDog
  • #6
  • Publié par
    SupaDog
    le 15 Mai 2024, 11:16
Bucker a écrit :
Pas du tout d'accord pour Lulu, qui a le malheur de déplaire aux puristes de Lou Reed, aux puristes de Metallica, et aux haters des deux. Rien que pour Dragon, ça vaut le coup d'écouter l'album.


Bon disons que pour faire chier les puristes des deux cotés... Il aura eu au moins le mérite d’être surprenant cet album... Après non, moi à l'écoute j'ai du mal quand même...
Mais tout en étant admiratif du travail du Sieur Reed... ça faisait relativement longtemps qu'il faisait le même album... Metallica c'est pas vraiment ma came par contre j'avoue
Sinon euh le 45 eme album de Brian Jonestown Massacre qui ressemble au premier qui ressemble au deuxième etc... Mais c'est peut-être le concept un seul immense album en plusieurs morceaux???
Slyonline2
Mais oui je comptais bien sur toi pour rigoler bêtement et tirer sur l'ambulance

Pour les Stones : mauvaise foi !, Mick Taylor a apporté des bonnes choses, moi j'aurai dis jusqu'à Sticky Fingers au moins

Pour Lulu, tu m'as grillé ! j'attendais déjà avec impatience le moment de dégainer cet album regrettable, tant pour Lou Reed que pour Metallica, mais bon, tu as déjà posé les bases du topic.

J'ai une valeur sûr, malgré tout : Muse - Black Holes and Revelations en 2006.

Autant j'avais plutôt bien aimé le 1er album (même s'il apparaissait à l'époque comme du sous Radiohead un peu sorti de nulle part).

Le 2éme Origin of Symmetry était un bon album que j'ai pas mal écouté, avec des gros riffs ...

J'avais déjà décroché pour Absolution même si j'ai été les voir en concert en 2005...

Mais Black Holes and Revelations a précipité définitivement le groupe hors de mes playlists d'écoute...

On savait Matthew Bellamy fan de Queen, mais sur cet album, il met ses menaces a exécution dans une sorte de métal prog/électro boursouflé et grandiloquent.
(Pour moi, grandiloquent signifie un mélange de grandiose et ridicule a la fois)

Après ça, il ne faut plus me parler de Muse.
Rien que la pochette.... (mais ça a jamais été ça Muse et les pochettes....)

Être plutôt que paraître, brouter plutôt que paître...
Sovereign333
St Anger de Metallica. aucun pilote dans l'avion, un album réalisé par obligation contractuelle sans aucun entrain de la part des musiciens.

Chinese Democratie de GnR. ce devait être l'album de rock ultime, mais non. dommage de terminer une discographie avec une aussi triste gallette.
Biosmog
  • Biosmog
  • Vintage Méga utilisateur
Je pense que c'est le topic qui est de trop

Non mais c'est vrai, si on prend la définition au sérieux, c'est très rare. En tout cas je n'ai pas d'exemple précis en tête. J'ai lu Radiohead: j'ai de la peine à plus en désaccord avec ça. Ils se font justement plus rare, au lieu de sortir des bouzes. Et parmi ce que je préfère, il y a des choses postérieurs à Hail to the Thief. Quantitativement, il y avait certainement plus de coup de génies, mais Thom Yorke continue d'évoluer de façon plus lente, certes, mais toujours magistrale je trouve.

Et inversément, Muse. Pour moi, cela a toujours été un ballon de baudruche ce truc. Donc c'était couru d'avance.

Pour l'instant, le seul exemple, c'est plutôt le virage post-post-punk. Un exemple c'est le "collectif" Talking Heads. Tom Tom Club a été pour moi un repoussoir. Il se trouve que j'ai l'âge d'être entré dans le monde de la musique à ce moment. Je pense aussi à Joy division -> New order. Ces évolutions m'avaient dissuadé d'écouter leur prédécesseur. J'ai perdu des décennies à cause de ces repoussoirs.
Vous battez pas, je vous aime tous
Biosmog
  • Biosmog
  • Vintage Méga utilisateur
Gainsbourg oui. Il n'en a pas fait qu'un de trop (depuis son virage reggae plus ou moins, je pense que c'est de la merde). Mais You're under arrest est quand même presque génant de niaiserie.
Vous battez pas, je vous aime tous
Slyonline2
The Doors - Soft Parade - 1969
Le seul point noir dans leur discographie avec Jim Morrison, parce qu’après Jim, il y aurait a dire.

Sur Soft parade, Jim lâche le psychédélic dans une impasse pour retourner a ses idoles : Sinatra et Otis Redding avec maintes cuivres...
Mais, complétement déchiré et avec Robby Krieger aux manettes des compos.

Après cela, comme pour les Stones, retour aux fondamentaux rock.

C'est leur album le moins aimé, en tous cas celui qui a eu le moins de succès.

Être plutôt que paraître, brouter plutôt que paître...
El Phaco
Avec vos conneries, je vais me sentir obligé de retenter le coup avec Radiohead. J'ai jamais réussi à vraiment rentrer dans l'univers de ce groupe (hors Pablo Honey, mais je ne suis pas sûr qu'il soit représentatif), pourtant je sens bien que je passe à côté d'un truc. Un peu comme avec Bowie d'ailleurs...
"Information is not knowledge. Knowledge is not wisdom. Wisdom is not truth. Truth is not beauty. Beauty is not love. Love is not music. Music is the best..."
Frank Zappa

Tout ce que rêvez de savoir sur la Phacocaster Lionel Rouvier : https://www.guitariste.com/for(...)10641

Vds preamp M-Audio DMP3 60€ : https://www.guitariste.com/for(...).html
Biosmog
  • Biosmog
  • Vintage Méga utilisateur
Slyonline2 a écrit :
The Doors - Soft Parade - 1969
Le seul point noir dans leur discographie avec Jim Morrison, parce qu’après Jim, il y aurait a dire.


Ah oui clairement! il est chiant comme pas deux cet album.
Vous battez pas, je vous aime tous
Slyonline2
El Phaco a écrit :
Avec vos conneries, je vais me sentir obligé de retenter le coup avec Radiohead. J'ai jamais réussi à vraiment rentrer dans l'univers de ce groupe (hors Pablo Honey, mais je ne suis pas sûr qu'il soit représentatif), pourtant je sens bien que je passe à côté d'un truc. Un peu comme avec Bowie d'ailleurs...


Bah OK Computer l'incontournable...
J'ai suivi depuis Pablo Honey mais ensuite changement de direction a 180 degrés, faut aimer (ou pas).
Être plutôt que paraître, brouter plutôt que paître...

En ce moment sur bla bla et guitare...