Forum Two Notes

Différence entre le VB-101 et le Palmer PGA04

Aller à la page: 1
Auteur Message
Ashes
Inscrit le: -
Localisation: -

Bonjour,

Déjà bravo pour cette machine! j'ai été bluffer lors du salon de la musique par le son qu'il en sortait!
J'ai hésité avant de poster mon message, étant donné que je vous demande une comparaison entre votre produit et un autre concurrent...
Quelles sont les grandes différences entre le VB-101 et le Palmer PGA04? Et notamment au niveau de la protection de l'ampli..

Merci!
Haut
Guillaume_Pille
Inscrit le: -
Localisation: -

Bonjour,

si du point de vue de la "philosophie" du produit le VB-101 est bien entendu inspiré de tous les boîtiers de direct pour ampli guitare, d'un point de vue fonctionnalité je pense que nous allons bien au-delà, sans parler du son qui n'a juste rien à voir et bien entendu les possibilités créatrices énormes. Les utilisateurs de Palmer qui ont acheté un VB-101 ne devraient pas me contredire.

On a tous les avantages du numérique : connectivité avec un studio numérique, mises à jour du produit, possibilité de faire ses propres réponses impulsionnelles ou d'importer celles du commerce...

Bien entendu nous sommes plus chers mais il suffit de calculer ce que coûtent : un baffle de bonne qualité + un bon parc de micros + un bon préamp micro + un bon convertisseur AN/NA sans parler de l'aspect pratique de la machine...

Concernant les protections de l'ampli et de l'utilisateur :

le VB-101 est équipé d'une sonde thermique et d'un contrôle actif de température à l'intérieur du boîtier. La vitesse du ventilateur est contrôlée par soft en fonction de la température dans le boîtier. Ca permet d'avoir une utilisation parfaitement silencieuse de la machine tout en la protégeant des surchauffes.

Le PGA-04, tout analogique, utilise une technique que je trouve discutable (mais maligne) pour protéger l'ampli : une ampoule est mise dans le circuit de résistances de puissance qui dissipent la puissance venant de l'ampli. La valeur de la résistance de l'ampoule augmente avec la température, ce qui fait que l'ampli ne voit plus une charge de 8ohms mais une charge qui augmente avec la température ce qui a pour effet de réduire sa puissance de sortie. Du point de vue électronique c'est rusé, sauf que l'effet audio du système c'est un compresseur avec des constantes de temps grandes. Ca touche donc directement au signal.

Dans notre cas, en cas de montée trop importante de température (ce qui n'arrive pas si l'utilisateur ne met pas plus de 150W RMS), un message d'avertissement apparaît en pop up, et reste jusqu'à diminution de la température.

Si l'utilisateur persiste, le son est coupé puis l'ampli est basculé sur une charge plus forte qui l'empêche de délivrer de la puissance. La machine peut repartir une fois la température assez basse.

L'intérêt de notre démarche c'est qu'elle n'a pas d'impact sur le son, sauf si l'utilisateur met délibérément et la machine et l'ampli en danger. Là on coupe tout.

Je sais que tout ça est un peu technique, j'espère avoir bien répondu à ta question sinon j'essaierai de t'expliquer différemment.

Pour info, les autres produits (LB120II, Groove Tubes, Marshall, SPL, THD) sont tous conçus à peu près de la même manière.
Haut
Ashes
Inscrit le: -
Localisation: -

Merci pour ta réponse!

En faite le palmer utilise la résistivité du conducteur et donc sa monté en température pour augmenter la charge sur l'ampli mais cela à une incidence sur le son au final.

Le VB-101 à un autre système qui semble être une meilleur protection puisqu'elle encaisse déjà plus de puissance que le palmer.
Ayant une tête Dual Rectifier, je n'ai pas trop envie de risquer de la griller
Et c'est sur que les 2 produits sont différents de part leur conception et surtout au niveau des possibilités vu ce qu'offre le VB-101...


Ha oui, j'ai une question concernant des technique de re amping:
Pour moi, pour faire du re amping, il faut brancher la guitare dans une DI, partir d'un coté vers l'amplis / VB-101 / carte son / séquenceur et de l'autre directement dans la carte son / séquenceur pour capturer le signal brut de la guitare sur une piste.
Mais j'ai cru comprendre qu'avec le VB101, on peut sortir d'un coté avec la simulation de prise de son et de l'autre avec le son brut de la guitare dans l'ampli. Je n'y connais pas grand chose dans ces questions mais cela de pose-t-il pas des problèmes de niveaux (et d'impédance) à l'entrée de la carte son? il a t-il des dispositions particulière à prendre pour cela? On peut, une fois l'enregistrement fait, ressortir le signal brut enregistrer pour le faire entrer dans le VB-101 et lui appliquer une autre simulation de prise de son? Via quel connectique?

Merci!
Haut
Guillaume_Pille
Inscrit le: -
Localisation: -

Salut Ashes,

nous avons choisi un système plus complexe et onéreux que palmer pour la sécurité du bazar, essentiellement pour ne pas toucher au signal. M'enfin les produits Palmer sont corrects pour le prix (surtout si on a pas d'oreille, paf ).

Tu n'auras aucun soucis avec un triple rectifier dans le VB101. La puissance affichée est RMS, je ne connais pas d'ampli guitare capable de tenir longtemps 150W RMS. Faut taper dans des amplis basse puissants pour avoir ça.

Maintenant, le reamping :

Citation:
Ha oui, j'ai une question concernant des technique de re amping:
Pour moi, pour faire du re amping, il faut brancher la guitare dans une DI, partir d'un coté vers l'amplis / VB-101 / carte son / séquenceur et de l'autre directement dans la carte son / séquenceur pour capturer le signal brut de la guitare sur une piste.
Mais j'ai cru comprendre qu'avec le VB101, on peut sortir d'un coté avec la simulation de prise de son et de l'autre avec le son brut de la guitare dans l'ampli. Je n'y connais pas grand chose dans ces questions mais cela de pose-t-il pas des problèmes de niveaux (et d'impédance) à l'entrée de la carte son? il a t-il des dispositions particulière à prendre pour cela? On peut, une fois l'enregistrement fait, ressortir le signal brut enregistrer pour le faire entrer dans le VB-101 et lui appliquer une autre simulation de prise de son? Via quel connectique?


Je te conseille tout d'abord de télécharger la notice sur laquelle tu trouveras déjà les montages classique ainsi que la présentation de la connectique du VB-101 :

http://www.two-notes.com/download/notice_torpedo_vb101_1.2.pdf

Dans notre cas nous parlerons de re-miking et pas de re-amping dans la mesure où nous ne faisons plus passer le signal dans l'ampli après la prise de son.

Le VB-101 possède une sortie ligne symétrique avant convertisseur (pre sim out) qui te permet d'enregistrer le signal brut d'une part, et des sorties lignes post convertos ou numériques SPDIF/AES/EBU te permettant d'enregistrer (ou juste monitorer) un signal traité par la simulation. Tu peux aussi décider de couper toute simulation et de jouer en son brut et d'enregistrer la sortie numérique du VB-101 si tu veux tirer partie de nos convertos, mais jouer en son brut n'est pas évident à la guitare.

Une fois ta prise brute réalisée, le mieux est de faire une boucle numérique SPDIF ou AES/EBU (sortie numérique de carte son -> VB-101 puis VB-101 entrée numérique de ta carte son) et tu peux tranquillement rechercher le son dont tu as besoin pour ta prise. La plupart des séquenceurs te permettent de router une de tes pistes vers la sortie carte son que tu souhaite (évidemment je parle de vraies interfaces audionumériques, pas de cartes son embarquées sur carte mère). Faire une boucle analogique est possible via les I/O ligne symétriques du VB-101mais tu fais 2 conversions de plus et la latence n'est pas exactement contrôlée comme en numérique, c'est plus difficile à compenser dans le soft.

C'est ce que j'explique à Martial sur un autre topic ici même, mais si tu as besoin de plus d'éclaircissement je suis là.
Haut
Ashes
Inscrit le: -
Localisation: -

Oui j'ai vu que tu expliquais le re-miking mais après avoir poster ici mais par contre j'ai été complètement perdu par les histoires d'horloge interne etc...je sais juste que ça permet de synchroniser plusieurs machines numériques entre elles mais je n'ai aucunes idées de ce à quoi cela sert...

Pour la carte son ce n'est pas un problème pour faire une boucle, je suis équipé d'une Motu 828MKII et je peu faire une boucle numérique pour ne pas avoir la double conversion dont tu parles (entrées/sorties que je n'ai jamais utilisé jusqu'à présent mais qui vont m'être surement très utile dans un futur relativement proche )
Haut
Guillaume_Pille
Inscrit le: -
Localisation: -

Oui les histoires d'horloge c'est pas évident, même les pros s'emmêlent un peu les crayons je te rassure.

La chose à comprendre :

Dans un studio équipé de plusieurs appareils qui communiquent en numérique, il faut que ceux-ci tournent sur un même signal d'horloge afin que la carte d'acquisition reçoive les données en même temps.

Le seul moyen d'avoir un truc qui fonctionne, c'est d'avoir une horloge maître (ça peut être ta carte son ou le Torpedo, mais c'est tout de même plus pratique si c'est la carte son).

A partir de là, on configure un maître (ta MOTU) et des esclaves (tous les bidules qui communiquent en numérique dans ton studio) et comme ta MOTU est elle-même pilotée par le séquenceur, quand tu définis un format de projet (mettons 24/48KHz), toutes tes machines numériques se mettent au diapason.
Haut
Ashes
Inscrit le: -
Localisation: -

D'accord!
Donc il suffit de brancher la sortie Word Clock out de ma motu à l'entrée word Clock In du Torpedo pour que tout se fasse de façon automatique et que lors de l'utilisation de la sortie sp/dif du Torpedo, il n'y ai aucuns problèmes d'acquisition au niveau du séquenceur.

A partir du moment ou on sort du Torpedo en sp/dif et qu'on est directement en numérique, il a t-il une utilité (pour moi vu ma configuration) à utiliser en plus les sorties analogiques? (car sans tout ce que tu viens de m'apprendre, j'aurai utilisé principalement ces sorties la)
Haut
Guillaume_Pille
Inscrit le: -
Localisation: -

Citation:
Donc il suffit de brancher la sortie Word Clock out de ma motu à l'entrée word Clock In du Torpedo pour que tout se fasse de façon automatique et que lors de l'utilisation de la sortie sp/dif du Torpedo, il n'y ai aucuns problèmes d'acquisition au niveau du séquenceur.


Tu peux utiliser la wordclock, mais la synchro SPDIF fonctionne très bien. Ce n'est pas la peine vue ta config de rajouter un câble, sauf bien sûr si tu as des soucis de décrochage en SPDIF (on en a encore pas vu mais sait-on jamais).

Citation:
A partir du moment ou on sort du Torpedo en sp/dif et qu'on est directement en numérique, il a t-il une utilité (pour moi vu ma configuration) à utiliser en plus les sorties analogiques? (car sans tout ce que tu viens de m'apprendre, j'aurai utilisé principalement ces sorties l
a)

Si tu ne fais que du re-miking l'utilité des sorties analogiques se discute, ce que tu peux faire c'est colorer encore le son avec un préamp micro que tu aimes bien ou alimenter une réberbe analo ou je ne sais pas quoi d'autre, je suis sûr qu'en cherchant un peu on doit pouvoir une utilité à tous ces XLR...
Haut
Ashes
Inscrit le: -
Localisation: -

Je me doute que tu n'as pas mis des sorties analogiques sans raison

Juste par curiosité, elle sert à quoi l'entrée Ethernet que tu mets en option?
Haut
Guillaume_Pille
Inscrit le: -
Localisation: -

Nous proposerons une interface Torpedo Remote avec connexion Ethernet plutôt qu'USB, pour les liaisons de plus grande longueur.
Haut
Forum Two Notes

Two Notes Torpedo VB-101 › Sujets les plus populaires :

Recherche achat Two Notes Torpedo VB-101 :

Recherche Two Notes Torpedo VB-101 sur Thomann Recherche Two Notes Torpedo VB-101 sur Euroguitar Recherche Two Notes Torpedo VB-101 sur Music Store Recherche Two Notes Torpedo VB-101 sur Star's Music Recherche Two Notes Torpedo VB-101 sur Pourlesmusiciens
Page 1 sur 2 Différence entre le VB-101 et le Palmer PGA04
Aller à la page: 1