Mémoire musculaire ?

Auteur Message
Kandide
Custom Méga utilisateur


Inscrit le: 09 Feb 11
Localisation: perdu dans l'Espace-Temps

Coucou tout le monde !

J'ai une question concernant la "mémoire musculaire", je ne sais pas si on peux nommer cela ainsi... ??,
Enfin, bref toujours est-il lorsque l'on passe des heures sur un bout de solo, on s'aperçoit un moment, au bout de quelque temps que les doigts vont directement aux notes comme un réflexe sans aucune réflexion, peut-être l'inconscient ? ... Freud au secours ?
Je note cela notamment car c'est plus flagrant sur les passages un peu "shred". Car à force de répétition des passages difficiles, s'instaure une sorte de réflexe...
D'ailleurs ce réflexe (des doigts qui jouent tout seul) n'est pas forcément un atout (même si ça permet de faire débouler dix mille notes) car cela n'est pas toujours musical ou organique... c'est comme un réflexe et difficile alors d'y mettre de l'émotion ou bien de l'expressivité... Ou alors il faut continuer à bosser encore et encore pour passer ce cap ?

D'ailleurs lorsque l'on appris un solo d'une certaine manière, il est très difficile de désapprendre pour le rejouer différemment...
Mémoire musculaire ?

Je ne sais pas si vous saisissez le sens de mon message...
Cependant, j'imagine que je ne suis pas le seul à ressentir cela... Please aidez-moi à mieux reformuler mon interrogation !

Existe-t-il une explication scientifique ou physiologique de mémoire musculaire ? Je ne sais pas peut-être des synapses qui créent des liaisons neuronales.
C'est pour cela qu'il faut répéter 5000 fois pour créer les bonnes connections... L'apprentissage de la musique ; ce n'est finalement que de la répétition ? Dans un premier temps on est bien d'accord ! Et ensuite cela peut devenir de la sculpture si on arrive à y mettre de l'émotion...

Mais comment passer du réflexe (froid) à de l'expression musicale chaleureuse ????
Merci d'avance de nous éclairer sur cela !

J'ai posé aussi c'est question sur le topic de l'ergonomie mais je ne suis pas certain que ce topic vive encore...
https://www.guitariste.com/forums/guitare,etude-et-recherches-en-ergon[...]html
Haut
Alerter un moderateur
DonatRayI
Custom Cool utilisateur


Inscrit le: 31 Oct 14
Localisation: France

Oui, bien sur , tu as raison !
Les doigts se rappelleNT volontiers, il y a une bonne connivence avec le cerveau ! Mais ça va tellement vite que l'on en est étonné ! Mais c'est normal .
Il s'agit d'une méthode d'apprentissage . Mais il ne faut pas utiliser que celle ci ! Pour de multiples raisons....que tu connais sans doute !
Bonne gratte !
Haut
Alerter un moderateur
The Trout
Vintage Méga utilisateur


Inscrit le: 18 Nov 08
Localisation: Clairement-Ferrand

Kandide a écrit :


J'ai une question concernant la "mémoire musculaire", je ne sais pas si on peux nommer cela ainsi... ??,


Oui tu peux l'appeler comme ça parce que les médecins lui donne aussi ce nom, certainement parce que ça aide à comprendre de quoi on parle, même si, évidemment, les muscles n'ont aucune mémoire, c'est juste le cerveau qui est capable d'envoyer, à volonté, une même info aux muscles.

Quant à foutre de l'âme dans un truc que ton cerveau est capable de faire faire à tes muscles aussi souvent que tu le désires, j'en sais rien du tout

_________________
“The type of cap is not as important as the value of the cap, for guitar. In an Amp, your cap type is much more important, as the signal is being passed through the cap all the time. In a guitar, you’re not hearing the cap itself, you’re hearing what the cap is impeding”. Lindy Fralin
Haut
Alerter un moderateur
Kandide
Custom Méga utilisateur


Inscrit le: 09 Feb 11
Localisation: perdu dans l'Espace-Temps

The Trout a écrit :
Kandide a écrit :


J'ai une question concernant la "mémoire musculaire", je ne sais pas si on peux nommer cela ainsi... ??,


Oui tu peux l'appeler comme ça parce que les médecins lui donne aussi ce nom, certainement parce que ça aide à comprendre de quoi on parle, même si, évidemment, les muscles n'ont aucune mémoire, c'est juste le cerveau qui est capable d'envoyer, à volonté, une même info aux muscles.

Quant à foutre de l'âme dans un truc que ton cerveau est capable de faire faire à tes muscles aussi souvent que tu le désires, j'en sais rien du tout


Merci !

Sinon, personne ne sais s'il y eu déjà eu ce genre d'études ?
A mon avis cela doit déjà exister !

Je pense que cela pourrait intéresser tout plein de musiciens !

Donc si quelqu'un qui a fait médecine ou autre pourrait nous éclairer ?
Merci d'avance
Haut
Alerter un moderateur
Slyonline2
Special Cool utilisateur


Inscrit le: 01 Nov 19
Localisation: Meyzieu (69, France)

Je sais que sur les mécanismes d’apprentissage la répétition joue énormément.
Certains théoriciens de la psychologie de l'enfant (Wallon, Piaget...) insistent sur des stades de développement avec des étapes à franchir (en gros l'idée c'est qu'il faut déjà savoir marcher pour pouvoir courir !)

Par analogie, j'ai envie de dire qu'avec la guitare, on apprend des techniques par étapes (les barrés rappelez vous au début, ça parait impossible puis on finit par les faire sans y penser, sans regarder le manche, en chantant...)
Une fois que la technique est complétement intégré "musculairement", il est possible de mettre de l'expression, du feeling a un truc qui faisait juste mal aux doigts auparavant.

Je pense qu'il n'y a pas de secret, il faut du temps, des répétitions encore et encore du même plan et une fois complétement intégré, il est possible de mettre du feeling.

_________________
Être plutôt que paraître, brouter plutôt que paître...
Haut
Alerter un moderateur
Kandide
Custom Méga utilisateur


Inscrit le: 09 Feb 11
Localisation: perdu dans l'Espace-Temps

Slyonline2 a écrit :
Je sais que sur les mécanismes d’apprentissage la répétition joue énormément.
Certains théoriciens de la psychologie de l'enfant (Wallon, Piaget...) insistent sur des stades de développement avec des étapes à franchir (en gros l'idée c'est qu'il faut déjà savoir marcher pour pouvoir courir !)

Par analogie, j'ai envie de dire qu'avec la guitare, on apprend des techniques par étapes (les barrés rappelez vous au début, ça parait impossible puis on finit par les faire sans y penser, sans regarder le manche, en chantant...)
Une fois que la technique est complétement intégré "musculairement", il est possible de mettre de l'expression, du feeling a un truc qui faisait juste mal aux doigts auparavant.

Je pense qu'il n'y a pas de secret, il faut du temps, des répétitions encore et encore du même plan et une fois complétement intégré, il est possible de mettre du feeling.


Oui, la répétition des plans.
Perso, je suis assez mauvais et je suis obligé de bosser 50 fois plus les plans que d'autres guitaristes... A une époque je faisais facilement 3 heures de gratte par jour, pour un résultat plutôt moyen. Alors que j'en voyais qui faisaient des progrès fulgurant...
Mais c'est la vie et pareil dans tous les domaines.

J'ai également vu des études sur les neurones miroirs intéressantes car cela pourrait expliquer aussi des choses dans le domaine de l'apprentissage.

Lorsque quelqu'un développe un nouveau style qui semblent au départ presque impossible ensuite des centaines de milliers de personnes en sont capables.
Je me rappelle dans les années 80 quand Malmsteen est arrivé ; tout le monde a dit c'est incroyable et presque impossible de jouer à une telle vitesse... Et puis aujourd'hui on ne compte plus ceux qui sont capables de jouer aussi bien...
Haut
Alerter un moderateur
Ben.oît
Vintage Total utilisateur

Inscrit le: 13 Aug 03
Localisation: Toulouse

Je n’ai pas les références en tête mais les pianistes professionnels travaillent des heures et des heures pour mettre en place cette « mémoire musculaires » (Je ne suis pas certain de la terminologie), pour ensuite donner l’émotion à leurs notes.


Quant à l’appréciation de ton niveau, peut être que ton exigence est très haute. Peut être que tu te compares à des personnes qui bossent comme des acharnés. Peut être que la méthode d’apprentissage ne te correspond tout simplement pas. Peut être que tu sabotes toi même inconsciemment ton niveau lorsqu’il s’agit d’une pièce complexe à faire passer...

J’ai pu observer ce phénomène de blocage sur des passages réputés difficiles et la personne refusait inconsciemment de réussir ce passage là.


Amusant de lire une allusion à Piaget ici. Les avocats de Vygotsky arrivent ...

_________________
Es könnte auch anders sein
Haut
Alerter un moderateur
Slyonline2
Special Cool utilisateur


Inscrit le: 01 Nov 19
Localisation: Meyzieu (69, France)

Eh oui !
Un truc payant (pour moi en tous cas) aussi c'est la régularité.
Une heure par jour plutôt que 7 heures le dimanche et puis plus rien...
Le cerveau a le temps d'assimiler...

Je n'ai aucun "don" particulier et j'en ai chié comme beaucoup pour certaines techniques mais le travail avec de la régularité et de la persévérance, ça marche pour tout le monde.
Il faut essayer différentes techniques qui t'apporteront diverses choses, même minimes mais cruciales pour la suite.
(Ne fait pas que du shred !)

_________________
Être plutôt que paraître, brouter plutôt que paître...
Haut
Alerter un moderateur
Ben.oît
Vintage Total utilisateur

Inscrit le: 13 Aug 03
Localisation: Toulouse

Je partage totalement ta vision et me permets de reporter cette vidéo d’u gars que j’apprécie beaucoup. C’est de la batterie, pas de la guitare mais ça fonctionne pour tout.


_________________
Es könnte auch anders sein
Haut
Alerter un moderateur
McREMY
Custom Méga utilisateur


Inscrit le: 05 Mar 04
Localisation: 67 - Strbg

ce serait pas une histoire de chemins neuronaux sui se sont "faits"?

_________________
Mon soundcloud
Haut
Alerter un moderateur