L'ANTI-FÉMINISME (sujet anti-politiquement correct)

Aller à la page: 6
Auteur Message
Pierre-Andre
Special Total utilisateur


Inscrit le: 09 Jul 18
Localisation: Localisation :

Répétition du dernier message de la page précédente :
Si tu savais le nombre de fois où une féministe a parlé de me couper les couilles

Elles sont persuadés que tout le mal vient de là : de nos couilles.

Elles ne supportent pas d'être ramenées à leur règles quand elles sont de mauvaise humeur, mais passent leur temps à réduire les mecs à leurs couilles, surtout ceux qui ne sont pas d'accord avec leurs théories débiles.

Y en a même une qui m'a expliqué que si j'aimais pas les féministes, c'est que j'avais peur pour mes couilles de mec (dans mon inconscient, donc je peux même pas dire que c'est faux: j'en ai pas forcément conscience... mais bien sûr...)

J'ai une amie proche qui est devenue féministe, j'ai essayé de la sauver, je voulais pas la perdre, donc on a discuté, puis j'ai discuté dans son groupe féministe MAMA MIA... je l'ai perdue, ce n'est plus une amie, elle ne réfléchit plus par elle-même mais rabâche les conneries féministes qu'on lui dit, plus aucune originalité dans la pensée, quelle misère, elle qui était si vive est inventive! Je l'ai perdue
Et j'ai jamais rencontré autant de connasses d'un coup, ça fait drôle.

Elles peuvent dire n'importe quoi, personne n'ose les contredire, même entre elles!
C'est là que j'ai réalisé qu'il y avait un problème.
Dès que tu contredis une féministe, quelle que soit la connerie qu'elle ait dite, tu te ranges du côté des violeurs, agresseurs etc. (dans leur esprit, mais même auprès des hommes, cf Biosmog et Redstein, bref dans l'esprit fainéant de la plupart des gens)

Cette amie par exemple, lors d'une conversation qui, après moult réflexions sera la dernière, m'a dit qu'être amie avec moi, c'était comme être amie avec Hitler, j'ai dû beaucoup réfléchir pour trouver la logique.
Elle est vraiment devenue féministe!

_________________
Féministophobe
Haut
1 Alerter un moderateur
Mr Park
Custom Supra utilisateur


Inscrit le: 09 Jan 06
Localisation: Belgistan

Le mec il dit que les féministes se montent le bourrichon toutes seules, et il te sort un article du trou du cul du web australien pour corroborer ses dires.

Quelle tristesse.

_________________
42

"Il faudrait plus de grave dans les aigus"

"C'est du Rock.
T'as une autorisation parentale ?
Perso je ne voudrais pas choquer les petits"

Judburn, éditeur indépendant
Haut
Alerter un moderateur
Pierre-Andre
Special Total utilisateur


Inscrit le: 09 Jul 18
Localisation: Localisation :

Bah j'aime bien corroborer, ça me détend bien

Tu corrobores jamais toi p't'être ?

_________________
Féministophobe
Haut
Alerter un moderateur
Pierre-Andre
Special Total utilisateur


Inscrit le: 09 Jul 18
Localisation: Localisation :

Encore un article de Quillette !

Comme je sais que vous ne vous en lassez pas...

Andrea Dworkin

À une époque où le féminisme semble évoluer dans une direction de plus en plus répressive, une nouvelle anthologie des écrits de Dworkin, "Last Days at Hot Slit", publiée plus tôt cette année, offre un éclairage utile sur l'écriture et la pensée de l'un des auteurs les plus influents, radicaux et controversés du mouvement (...)

Dworkin est surtout connue pour sa campagne féroce contre la pornographie, qu’elle a accusée de complicité dans l’oppression des femmes.
Aux côtés de l'avocate Catharine Mackinnon, elle a travaillé sans relâche pour discréditer et interdire la pornographie, ce qui signifiait toute représentation sexuelle de femmes, dépeinte sur n'importe quel support. Dworkin, Mackinnon et leurs partisans (les «Macdworkinites») ont fortement indisposé la gauche en formant des alliances avec la droite chrétienne et l'administration Reagan, au moment même où les féministes s'unissaient pour défendre Roe vs Wade contre ces mêmes pouvoirs.
Ce réalignement politique a catalysé une division interne néfaste au mouvement féministe, entre ses tendances «anti-sexe» et «sexo-positives».
Dworkin et Mackinnon ont créé le langage et la méthodologie du féminisme favorable à la censure. Entre leurs mains, le féminisme a été subtilement transformé d’une déclaration de pouvoir et de pouvoir féminins en une focalisation sur la faiblesse féminine - une vision désormais établie comme un aspect saillant de la pensée féministe mainstream.
Dans leurs discours, les femmes étaient si faibles et si opprimées que l’État devait intervenir pour les défendre contre la pornographie. Cette évolution a consterné les féministes libérales. (...)

L’écriture de Dworkin n’exprime aucun doute et ne cherche jamais à se justifier. C’est une déclaration de vérité absolue, irréfutable et indéniable, telle que l’observait Andrea Dworkin (...)

Il n’y a nul besoin d’objectivité, de preuve ou de doute. La vérité était révélée et non pas découverte, et elle était déterminée à la proclamer. On ne pouvait pas l'interroger parce qu'elle ne laissait aucune place aux questions.
Comme le prophète de l'Ancien Testament invectivant sa société et son entourage pour sa turpitude morale, elle était extrêmement confiante, car la vérité venait de l'intérieur d'elle-même et la vérité était la parole de Dworkin.
À maintes reprises, ses arguments s'appuient sur de vastes généralisations non examinées. Son point de vue était son expérience, et son expérience était l'expérience définitive de chaque femme, à jamais. Dans Intercourse, elle a décrit les hommes comme occupants et les femmes comme occupées. Son raisonnement n'était rien de plus que le fait que le pénis entre dans le vagin ; que les vagins sont des trous et que le coït est donc ipso facto un acte de violation (...)

Il semble que Dworkin ait créé le plan de la pensée féministe ultérieure, dans lequel remettre en question l'hypothèse centrale de la domination masculine s'apparente à un blasphème.
Elle n'a pas reconnu ni tenté d'expliquer pourquoi un système conçu par les hommes pour assujettir les femmes produisait autant de conséquences défavorables pour les hommes (par exemple, les hommes ont une espérance de vie nettement inférieure et sont beaucoup plus susceptibles d'être emprisonnés, ce qui dans les 2 cas n’est pas un indice de privilège).
Elle ne pensait pas non plus que le pouvoir des femmes de vendre du sexe pouvait être perçu comme un droit ou un privilège plutôt que comme un mode d’oppression, car elle ne reconnaissait pas un monde dans lequel les femmes avaient un quelconque pouvoir.
Son dédain pour le raisonnement scientifique est rendu plus évident par l’absence de celui-ci tout au long de son travail. Parfois, elle allait plus loin et indiquait explicitement son mépris de la rationalité. (...)

Je pense qu'elle a gagné. Même le féminisme «sexo-positive» semble avoir peu de chances de survivre au traumatisme culturel du mouvement #MeToo - la plupart des féministes acceptent apparemment maintenant l'affirmation de Dworkin selon laquelle tout comportement sexuel «problématique», de la drague maladroite au viol, doit être éradiqué avec la même intransigeante tolérance zéro."

Jerry Barnett, traduction d'Isabelle Mulier.

https://quillette.com/2019/05/15/last-days-at-hot-slit-a-review/?fbcli[...]RhtA

_________________
Féministophobe
Haut
Alerter un moderateur
Pierre-Andre
Special Total utilisateur


Inscrit le: 09 Jul 18
Localisation: Localisation :

C'est une femme, gouverneur de l'Alabama, qui a promulgué l'interdiction de l'avortement parce que "every life is a sacred gift from God."


"Today, I signed into law the Alabama Human Life Protection Act. To the bill’s many supporters, this legislation stands as a powerful testament to Alabamians’ deeply held belief that every life is precious & that every life is a sacred gift from God."

https://www.francetvinfo.fr/monde/usa/toute-vie-est-un-cadeau-sacre-de[...]Bddo

Une étude que je ne retrouve plus montre qu'il y a plus de femmes que d'hommes chez les anti-avortement (et plus de femmes aussi chez les pro-avortement, c'est un sujet plus clivant chez les femmes que chez les hommes, aux États-Unis en tout cas)

_________________
Féministophobe
Haut
Alerter un moderateur
Pierre-Andre
Special Total utilisateur


Inscrit le: 09 Jul 18
Localisation: Localisation :

Pierre-Andre a écrit :
Une étude que je ne retrouve plus


Voilà!
https://www.nytimes.com/2015/01/03/opinion/the-abortion-stereotype.htm[...]GWDM

"Cela révèle que la différence entre les hommes et les femmes n'est pas, en fait, due à leur sexe, mais à d'autres facteurs liés au sexe. En l'occurrence, la religiosité et le littéralisme biblique, ainsi que l'idéologie politique, étaient tous très prédictifs des attitudes à l'égard de l'avortement. (…)

Le facteur déterminant est probablement que, selon la plupart des enquêtes, les femmes ont tendance à être plus religieuses que les hommes. (…)

En d'autres termes, les femmes conservatrices constituent le segment de la population le plus anti-avortement et les femmes libérales sont les plus favorables au droit à l'avortement. Vous pouvez dire que la différence la plus importante n’est pas entre les hommes et les femmes, mais entre les femmes (…)

Une plus grande focalisation sur les faits permettrait à ceux qui soutiennent le droit à l'avortement de comprendre pourquoi tant de femmes ne le font pas, au lieu de rejeter leurs adversaires politiques comme motivés par la misogynie"

_________________
Féministophobe
Haut
Alerter un moderateur
Pierre-Andre
Special Total utilisateur


Inscrit le: 09 Jul 18
Localisation: Localisation :


USA : l’extrémiste anti-gay à l’origine de la vague de lois anti-IVG est... une femme qui milite H24 en ce sens depuis 2011 (et elle n’a pas fini sa croisade : elle considère que la vie commence à la conception) : même des groupes ‘pro-life’ ne la soutenaient pas, et sa proposition de loi était notamment combattue par des… hommes – ça alors !

Source : The Gardian
https://www.theguardian.com/world/2019/apr/25/the-anti-abortion-crusad[...]MImU

_________________
Féministophobe
Haut
Alerter un moderateur
Blow Up
Custom Méga utilisateur


Inscrit le: 13 Dec 04
Localisation: Montreuil

Rassure toi Pierre André, tu n'es plus seul, la fine fleur de la presse neuneu de droite t'emboite le pas sur l'inquisition du complot féministe mondial.

Haut
Alerter un moderateur
manulonch
Vintage Méga utilisateur

Cet utilisateur est un technicien réparateur d'instruments et matériel audio

Inscrit le: 04 Nov 03
Localisation: Mons (7000, Belgique)

Pierre-Andre a écrit :
... gift from God.



_________________
Photos de filles aux très gros attributs mammaires (sans moustaches comme Noël)

Hahahahaha putain...


"Viande, ça veut dire vitalité. Et quand quelqu'un est dans le coma, on dit que c'est un légume." CQFD !
Haut
Alerter un moderateur
BluesBarbu
Special Méga utilisateur


Inscrit le: 16 Nov 13
Localisation: Bastia (20, France)

Il semblerai qu'au CNRS l'écriture inclusive soit devenue la norme malgré les recommandations contraires de l'académie française et du gouvernement.

On peut s'en étonner sans être un "neuneu"

http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2019/02/04/31003-20190204ARTFIG00141-theorie-du-genre-et-ecriture-inclusive-ont-pris-le-pouvoir-au-cnrs-le-cri-d-alarme-d-un-chercheur.php

_________________
Gx : Et dire que je m'occupe surement de toi là ou je bosse je mérite plus de respect de ta part

Gx : Je traite pas les danois de quoi que ce soit, je te dis juste qu'ils sont xénophobes.

FannySissy : ça te choque qu'on puisse parler d'épilation de boules de père à fils ?

Numero27 : bon j'ai essayé le regime vegan 3 jours j'ai arrété j'avais plus d'érection

Numero27 : Il n'y a pas de gloire à tout plaquer pour se barrer avec la 1ere paire de nichons qui passe, si c'est trop dur à vivre, ben tu te la tape , mais tu garde le cap, c'est une forme d'héroisme

Blow up : Je ne suis pas communiste (le 19/12/2017)

Les aventures BluesBarbu #3 : https://www.guitariste.com/forums/backstage,les-aventures-de-bluesbarb[...]html
Haut
Alerter un moderateur
Blow Up
Custom Méga utilisateur


Inscrit le: 13 Dec 04
Localisation: Montreuil

Bah si avec un papier de Marcel Marcel Kuntz dans le Figaro, on reste dans la même famille
Haut
Alerter un moderateur
Page 6 sur 10 L'ANTI-FÉMINISME (sujet anti-politiquement correct) › début du sujet
Aller à la page: 6