Les faits d'actualités pas trop graves, pas trop choquants

Aller à la page: ... 2890 ...  
Auteur Message
Lao
Custom Méga utilisateur


Inscrit le: 07 Mar 05
Localisation: Pas loin de Rennes

Répétition du dernier message de la page précédente :
Ah toi aussi tu lui trouves un aspect soporifique ?

_________________
--------------------------------------------------------------------------------------
"Je trouve que les gens ont une capacité dingue à s'occuper de ce qui ne les regarde pas." Alexandre Astier.
"L'homme est un éternel enfant qui, pendant la partie médiane de sa vie, a la puérilité de jouer à l'adulte." Tristan Bernard
"Ne suis pas aveuglément les us et coutumes du monde." David Kirk - L'honneur du samouraï.
Haut
Alerter un moderateur
Doc Loco
Vintage Supra utilisateur


Inscrit le: 30 Jan 04
Localisation: Bruxelles, Europe

Ben le problème, c'est quand même qu'à la base, le blues c'est de la musique de speakeasy, de taverne, bordel et autres lieux plus ou moins interlopes où les gens allaient se divertir. Fallait être un sacré entertainer pour avoir du succès et je suis certain que les Robert Johnson & co avaient une sacrée présence sur scène (si on en croit la légende, ça s'est d'ailleurs mal terminé pour Johnson ce succès).
Alors, quand on voit tous ces "bluesmen" modernes reprendre du Robert Johnson ou d Muddy Waters très sérieusement avec un look de prof ou de clerc de notaire, ça jure un peu.

_________________
In rod we truss.

A vendre: basse Epiphone EB-3 black 180€
Haut
Alerter un moderateur
Masha
Custom Méga utilisateur


Inscrit le: 19 Apr 06
Localisation: -

Le pire, c'est les bluesmen qui chantent en français

_________________
"Masha ... Comment fais-tu pour, si régulièrement, trouver de telles horreurs : c'est inécoutable !!!!"
Haut
Alerter un moderateur
manulonch
Vintage Méga utilisateur

Cet utilisateur est un technicien réparateur d'instruments et matériel audio

Inscrit le: 04 Nov 03
Localisation: Mons (7000, Belgique)

Masha a écrit :
Le pire, c'est les bluesmen qui chantent en français


J'osais pas le dire... ( c'est pas pire que le Reggae en Français notes)

_________________
Photos de filles aux très gros attributs mammaires (sans moustaches comme Noël)

Hahahahaha putain...


"Viande, ça veut dire vitalité. Et quand quelqu'un est dans le coma, on dit que c'est un légume." CQFD !
Haut
Alerter un moderateur
Mr Park
Custom Supra utilisateur


Inscrit le: 09 Jan 06
Localisation: Belgistan

Doc Loco a écrit :
Ben le problème, c'est quand même qu'à la base, le blues c'est de la musique de speakeasy, de taverne, bordel et autres lieux plus ou moins interlopes où les gens allaient se divertir. Fallait être un sacré entertainer pour avoir du succès et je suis certain que les Robert Johnson & co avaient une sacrée présence sur scène (si on en croit la légende, ça s'est d'ailleurs mal terminé pour Johnson ce succès).
Alors, quand on voit tous ces "bluesmen" modernes reprendre du Robert Johnson ou d Muddy Waters très sérieusement avec un look de prof ou de clerc de notaire, ça jure un peu.


Voilà. Je n'ai rien contre Clapton, sauf quand il joue du Johnson. Johnson c'est sale, le son est dégueulasse, sa guitare sonne comme un pet et c'est hanté. Clapton a "lissé" tout ça. Exemple:




_________________
42

"Il faudrait plus de grave dans les aigus"

"C'est du Rock.
T'as une autorisation parentale ?
Perso je ne voudrais pas choquer les petits"

Judburn, éditeur indépendant
Haut
Alerter un moderateur
fabh
Vintage Total utilisateur


Inscrit le: 07 Dec 05
Localisation: 74

Doc Loco a écrit :
avec un look de prof ou de clerc de notaire, ça jure un peu.


Tout le monde ne vieilli pas comme Keith


_________________
jjloco: "Réfléchis-y, j'ai profité de cet échange avec fabh pour avancer, tâche d'en faire de même..."

Bluesbarbu: "Fabh est mon idole"
Haut
Alerter un moderateur
Invité
Custom Top utilisateur

Inscrit le: 18 May 12
Localisation: -

Doc Loco a écrit :
Ben le problème, c'est quand même qu'à la base, le blues c'est de la musique de speakeasy, de taverne, bordel et autres lieux plus ou moins interlopes où les gens allaient se divertir. Fallait être un sacré entertainer pour avoir du succès et je suis certain que les Robert Johnson & co avaient une sacrée présence sur scène (si on en croit la légende, ça s'est d'ailleurs mal terminé pour Johnson ce succès).
Alors, quand on voit tous ces "bluesmen" modernes reprendre du Robert Johnson ou d Muddy Waters très sérieusement avec un look de prof ou de clerc de notaire, ça jure un peu.


Et ouais !

Haut
Alerter un moderateur
Redstein
Vintage Méga utilisateur


Inscrit le: 10 Mar 04
Localisation: Coming soon to a loony planet near you

On lui a assez tapé dessus - là j'ai envie de lui dire

Emmanuel Macron semble avoir fait son deuil de la relation franco-allemande après y avoir longtemps cru. En témoigne son refus de s'aligner sur la position d'Angela Merkel sur un report plus important du Brexit.

Citation:
La fiction du «couple» franco-allemand a volé en éclats lors du sommet spécial Brexit, mercredi et jeudi. S’il y a souvent eu de profonds désaccords entre les deux rives du Rhin, c’est la première fois qu’Angela Merkel l’a affiché publiquement et sans précautions diplomatiques excessives. La chancelière a jugé «incompréhensible» le «raisonnement» d’Emmanuel Macron défavorable à une extension trop longue du délai avant un Brexit définitif, alors qu’elle était prête à donner un an de plus à Theresa May pour lui donner le temps d’essayer de faire adopter l’accord de divorce conclu avec l’Union.

Le «raisonnement» du chef de l’Etat français est pourtant simple : l’Union, confrontée à d’autres défis, ne peut se permettre d’être prise en otage par une classe politique britannique incapable de mettre en œuvre la décision d'un référendum qu’il a lui-même provoqué… Finalement, un compromis a été trouvé – prolongation jusqu’au 31 octobre –, mais le gouvernement allemand n’a pas caché sa colère face à la résistance d’un partenaire d’habitude plus docile. Norbert Röttgen, le président (CDU) de la commission des affaires étrangères, n’a pas hésité à accuser Macron, dans un tweet vengeur, de «donner la priorité à ses intérêts de politique intérieure sur l’unité européenne». Car il est bien connu que Berlin n’a jamais aucune arrière-pensée de politique intérieure, comme l’a si bien démontré la crise grecque gérée de façon brutale pour ne pas effrayer les électeurs allemands…

Rebuffades

Curieusement, les médias français ont souligné l’isolement de Paris – qui était pourtant soutenu par la Belgique, le Luxembourg, l’Espagne, Malte, mais aussi, en second rang, par l’Autriche et le Danemark –, l’accusant presque de ne pas avoir joué collectif en refusant de s’aligner sur Berlin. «Il est incroyable que l’on nous présente comme des empêcheurs de tourner en rond alors qu’on a été les empêcheurs de sombrer en rond face à la mollesse collective», se récrie-t-on à l’Elysée. Une position que Macron s’apprête à assumer ce lundi en votant contre l’ouverture de négociations commerciales avec les Etats-Unis, là aussi initiée sous la pression de l’Allemagne, qui craint que Donald Trump ne taxe ses importations automobiles. Relancer un succédané du défunt traité de libre-échange transatlantique (TTIP) n’est en effet sans doute pas la meilleure idée qui soit à deux mois des élections européennes, alors que partout la pression de partis démagogues et isolationnistes grandit…

Emmanuel Macron semble avoir fait son deuil de la relation franco-allemande après y avoir longtemps cru. Il a pris conscience que les démocrates-chrétiens de la CDU-CSU, mais aussi les sociaux-démocrates, défendent avant tout les intérêts allemands travestis en intérêts européens, comme on l’analyse désormais en France. Depuis un an et demi, le chef de l’Etat n’a cessé de recevoir des rebuffades sur quasiment tous ses projets (création d’un budget de la zone euro, d’un Parlement de la zone euro, d’une taxe sur les géants du numérique, d’une Europe de la défense, etc.). Désormais, il n’est plus question de faire semblant ou d’accoucher de compromis qui affaiblissent l’Union : si Berlin ne veut plus d’Europe ou seulement d’une Europe allemande, elle doit l’assumer. Mais Paris est déterminé à ne plus jouer les passe-plats au nom d’une Union qui n’a plus d’européen que le nom.

_________________
'Human beings. You always manage to find the boring alternative, don't you?'

風力

*
Haut
Alerter un moderateur
fifdefif
Custom Supra utilisateur


Inscrit le: 08 Oct 03
Localisation: Toulouse/Rabastens

manulonch a écrit :
Masha a écrit :
Le pire, c'est les bluesmen qui chantent en français


J'osais pas le dire... ( c'est pas pire que le Reggae en Français notes)


Un avis éclairé sur le reggae français

https://tasreussitavieconnard.com/2017/02/21/le-reggae-francais-une-bonne-raison-de-voter-a-droite/
Haut
Alerter un moderateur
M.Twirly
Custom Supra utilisateur


Inscrit le: 22 Dec 03
Localisation: -

Redstein a écrit :
On lui a assez tapé dessus - là j'ai envie de lui dire

Emmanuel Macron semble avoir fait son deuil de la relation franco-allemande après y avoir longtemps cru. En témoigne son refus de s'aligner sur la position d'Angela Merkel sur un report plus important du Brexit.

Citation:
La fiction du «couple» franco-allemand a volé en éclats lors du sommet spécial Brexit, mercredi et jeudi. S’il y a souvent eu de profonds désaccords entre les deux rives du Rhin, c’est la première fois qu’Angela Merkel l’a affiché publiquement et sans précautions diplomatiques excessives. La chancelière a jugé «incompréhensible» le «raisonnement» d’Emmanuel Macron défavorable à une extension trop longue du délai avant un Brexit définitif, alors qu’elle était prête à donner un an de plus à Theresa May pour lui donner le temps d’essayer de faire adopter l’accord de divorce conclu avec l’Union.

Le «raisonnement» du chef de l’Etat français est pourtant simple : l’Union, confrontée à d’autres défis, ne peut se permettre d’être prise en otage par une classe politique britannique incapable de mettre en œuvre la décision d'un référendum qu’il a lui-même provoqué… Finalement, un compromis a été trouvé – prolongation jusqu’au 31 octobre –, mais le gouvernement allemand n’a pas caché sa colère face à la résistance d’un partenaire d’habitude plus docile. Norbert Röttgen, le président (CDU) de la commission des affaires étrangères, n’a pas hésité à accuser Macron, dans un tweet vengeur, de «donner la priorité à ses intérêts de politique intérieure sur l’unité européenne». Car il est bien connu que Berlin n’a jamais aucune arrière-pensée de politique intérieure, comme l’a si bien démontré la crise grecque gérée de façon brutale pour ne pas effrayer les électeurs allemands…

Rebuffades

Curieusement, les médias français ont souligné l’isolement de Paris – qui était pourtant soutenu par la Belgique, le Luxembourg, l’Espagne, Malte, mais aussi, en second rang, par l’Autriche et le Danemark –, l’accusant presque de ne pas avoir joué collectif en refusant de s’aligner sur Berlin. «Il est incroyable que l’on nous présente comme des empêcheurs de tourner en rond alors qu’on a été les empêcheurs de sombrer en rond face à la mollesse collective», se récrie-t-on à l’Elysée. Une position que Macron s’apprête à assumer ce lundi en votant contre l’ouverture de négociations commerciales avec les Etats-Unis, là aussi initiée sous la pression de l’Allemagne, qui craint que Donald Trump ne taxe ses importations automobiles. Relancer un succédané du défunt traité de libre-échange transatlantique (TTIP) n’est en effet sans doute pas la meilleure idée qui soit à deux mois des élections européennes, alors que partout la pression de partis démagogues et isolationnistes grandit…

Emmanuel Macron semble avoir fait son deuil de la relation franco-allemande après y avoir longtemps cru. Il a pris conscience que les démocrates-chrétiens de la CDU-CSU, mais aussi les sociaux-démocrates, défendent avant tout les intérêts allemands travestis en intérêts européens, comme on l’analyse désormais en France. Depuis un an et demi, le chef de l’Etat n’a cessé de recevoir des rebuffades sur quasiment tous ses projets (création d’un budget de la zone euro, d’un Parlement de la zone euro, d’une taxe sur les géants du numérique, d’une Europe de la défense, etc.). Désormais, il n’est plus question de faire semblant ou d’accoucher de compromis qui affaiblissent l’Union : si Berlin ne veut plus d’Europe ou seulement d’une Europe allemande, elle doit l’assumer. Mais Paris est déterminé à ne plus jouer les passe-plats au nom d’une Union qui n’a plus d’européen que le nom.


C'est bizarre car les financeurs de Macron viennent de la City...
Bah si ça relance un tant soit peu un débat pour un peu de "vraie" union européenne c'est pas pus mal
Haut
Alerter un moderateur
BluesBarbu
Special Méga utilisateur


Inscrit le: 16 Nov 13
Localisation: Bastia (20, France)

fifdefif a écrit :
manulonch a écrit :
Masha a écrit :
Le pire, c'est les bluesmen qui chantent en français


J'osais pas le dire... ( c'est pas pire que le Reggae en Français notes)


Un avis éclairé sur le reggae français

https://tasreussitavieconnard.com/2017/02/21/le-reggae-francais-une-bonne-raison-de-voter-a-droite/


J'ai ri

_________________
Gx : Et dire que je m'occupe surement de toi là ou je bosse je mérite plus de respect de ta part

Gx : Je traite pas les danois de quoi que ce soit, je te dis juste qu'ils sont xénophobes.

FannySissy : ça te choque qu'on puisse parler d'épilation de boules de père à fils ?

Numero27 : bon j'ai essayé le regime vegan 3 jours j'ai arrété j'avais plus d'érection

Numero27 : Il n'y a pas de gloire à tout plaquer pour se barrer avec la 1ere paire de nichons qui passe, si c'est trop dur à vivre, ben tu te la tape , mais tu garde le cap, c'est une forme d'héroisme

Blow up : Je ne suis pas communiste (le 19/12/2017)

Les aventures BluesBarbu #3 : https://www.guitariste.com/forums/backstage,les-aventures-de-bluesbarb[...]html
Haut
Alerter un moderateur
Page 2890 sur 3018 Les faits d'actualités pas trop graves, pas trop choquants › début du sujet
Aller à la page: ... 2890 ...