Construction de ma Guitare Classique. Un rêve ...

Aller à la page: ... 7 ...  
  • Publié dans guitare classique
Auteur Message
PhilG
Special Top utilisateur

Inscrit le: 07 Oct 04
Localisation: Saint-Michel-sur-Orge (91)

Répétition du dernier message de la page précédente :
Quelle douce alchimie que semble être la création d'une guitare, j'espère connaitre ça un jour !

L'affinité avec le luthier, le choix des essences, la gestation de la belle...

C'est toute une aventure ! Ca peut paraitre matérialiste de se lier ainsi à un objet, pourtant il y a toute une dimension spirituelle qui fait qu'on considère sa guitare comme autre chose qu'un objet inanimé.

C'est comparable au lien unissant le samouraï à son sabre.

C'est là qu'on se dit que la magie existe.

Et non, j'ai rien bu promis !!!
Haut
Alerter un moderateur
Raphc
Custom Supra utilisateur


Inscrit le: 19 Apr 04
Localisation: Doha (Qatar)

C'est très beau. Question idiote, pourquoi la rosace est "incompléte" ?

Question débile, on parle de bois qui va servir au barrage puis ce bois est découpé mais je ne vois aucun castor ?
Haut
Alerter un moderateur
vehelpe
Special Supra utilisateur

Inscrit le: 02 Sep 05
Localisation: Paris 20eme arrondissement (75, France)

Quel spectacle !
C'est merveilleux. S'il te plais, continue jusqu'au bout !
Haut
Alerter un moderateur
elisasimpson
Special Top utilisateur


Inscrit le: 10 Jun 05
Localisation: Bordeaux (33, France)

Raphc a écrit :
Question idiote, pourquoi la rosace est "incompléte" ?




c'est amusant, au début je me suis posée exactment la même question, puis après j'ai réfléchi tranquilement .

_________________
"the fish doesn't think, because the fish knows... everything"
Haut
Alerter un moderateur
Amidala
Custom Cool utilisateur


Inscrit le: 01 Jul 05
Localisation: Paris (75, France)

BONsoir !

PhilG a écrit :
C'est comparable au lien unissant le samouraï à son sabre.

Oh, ça me plaît, ça... !

Amicalement,
Amidala
(Jedi et Samouraï, c'est très proche...)
Haut
Alerter un moderateur
jarods
Special Top utilisateur

Inscrit le: 07 Feb 06
Localisation: france

elisasimpson a écrit :
Raphc a écrit :
Question idiote, pourquoi la rosace est "incompléte" ?




c'est amusant, au début je me suis posée exactment la même question, puis après j'ai réfléchi tranquilement .



hum, le castor il a dû dévorer un bout de la rosace
Haut
Alerter un moderateur
S@ndm@n
Special Top utilisateur

Inscrit le: 28 Feb 06
Localisation: Fontenay-sous-Bois (94, France)

Ce topic est encore une fois merveilleux. Merci à toi de nous faire partager ces mois de "gestation" d'une nouvelle guitare en image.
J'ai juste une question : quelle est l'utilité de la rosace ??
Car je pensais que ce n'était qu'un décor alors que apparemment, même la il faut choisir un type de bois en particulier.
Merci pour les réponses et vivement la fin
Haut
Alerter un moderateur
Amidala
Custom Cool utilisateur


Inscrit le: 01 Jul 05
Localisation: Paris (75, France)

BONjour !

Allez, j'ose me mêler à ce topic...

S@ndm@n a écrit :
J'ai juste une question : quelle est l'utilité de la rosace ??
Car je pensais que ce n'était qu'un décor alors que apparemment, même la il faut choisir un type de bois en particulier.

dans le N°14 - FEVRIER 2006 de Guitare Live, j'ai consacré tout un article à la Rosace... en voici un extrait qui pourrait t'apporter un début de réponse :

Amidala dans N°14 de Guitare Live, 'Le nom de la Rosace' a écrit :
Grégoire Derveaux, chercheur à l’institut Inria, a modélisé la guitare par ordinateur : cela lui permet d’avoir une vision très panoramique des interactions entre les divers éléments de la guitare et de son environnement. Dans le numéro 11 de Guitare Live, il nous livre de précieux éléments de compréhension, je citerai ici quelques extraits concernant la rosace :

"Mon sentiment, pour la rosace, est que ce n’est pas sa forme mais sa surface (par rapport à la caisse) qui est déterminante […] j’ai testé des formes de rosace en carré et en rond mais ayant la même surface : la modélisation donne un son très proche. Changez la surface totale du trou, et le son varie beaucoup plus."

"… sans l’ouverture, les ondes de basses fréquences ne seraient pas audibles. Le corps enferme l’onde sonore, on perd en puissance. Mais les variations de pression autour de la rosace font résonner fortement le son. Et plus le trou de la rosace est petit, plus on apporte des graves. Faîtes un trou dans une caisse et comparez le son sans ce trou : la nouvelle fréquence de résonance (en faisant un trou) est plus grave que la fréquence fournie par la même cavité fermée […] "Le choix des dimensions pour la rosace, qui varie selon le luthier, a donc son importance."


Les dimensions, donc, mais également l’emplacement, sont déterminant : il suffit, pour s’en rendre compte, d’observer la complexité des angles et des paramètres qui se rencontrent à cet endroit précis : épaisseur de la touche sur une partie du diamètre, barre transversale sous la table, ouverture de la rosace, position par rapport aux frettes, diamètre de l’incrustation etc.

Encore un autre paramètre : une vraie rosace est incrustée à mi-épaisseur dans la table d’harmonie et renforcée du côté intérieur. Elle interrompt nettement le fil des fibres du bois, et immobilise leur vibration, afin de conférer à l’ouverture un environnement aussi ferme que possible.

Une décoration posée sur la table rigidifie certes le pourtour de la rosace, mais n’a pas l’effet "souterrain" d’une incrustation. Quant à la décalcomanie qui entoure la rosace de certaines guitares particulièrement bon marché, elle équivaut à une absence totale de renfort et n’a, en fait, aucune pertinence technique ou esthétique…


Cordialement,
Amidala
Haut
Alerter un moderateur
aymaleo
Special Top utilisateur

Inscrit le: 24 Jan 06
Localisation: Le Mans (72, France)

Bonjour,
je me permet de poster sur ce message pour repondre a la question du cout de fabrication d'une guitare en tant que luthier amateur (travaillant pour sa pomme je precise) le cout de la guitare ne se limite pas au seul choix de bois, mais aussi au cout des outils, et au cout de la recherche et des essais voire des ratées.
En bref, la lutherie en amateur est une passion couteuse, les 1ers instruments accoustiques produits sont rarement de la qualité des instrus achetés pour le meme cout. Mais c'est un reel plaisir de jouer sur la guitare qu'on a fabriqué meme si elle n'est pas exceptionnelle.
A savoir aussi que la fabrication d'une classique représente pour un amateur du travail du bois environ 200 heures de travail et beaucoup plus d'angoisse.
Une petite question technique pour Amidala au passage: L'olivier est un bois bien plus gras que le palissandre, comment arrive tu a le dégraisser suffisament pour que le collage soit assez resistant?
Jean-yves
Haut
Alerter un moderateur
S@ndm@n
Special Top utilisateur

Inscrit le: 28 Feb 06
Localisation: Fontenay-sous-Bois (94, France)

Hum, à moins que j'ai mal lu cette article, parle t-on du trou ou bien de la rosace en elle-même ?? Car dans l'article, la rosace n'est pas vraiment abordée, on parle surtout de la forme du trou et de sa taille. Et sur le premier article de ce topic la rosace n'est que collé à la table donc je n'ai toujours pas bien compris quelle était son utilité sur l'acoustique de la guitare .
Quoi qu'il en soit l'article reste intéressant.
Haut
Alerter un moderateur
Amidala
Custom Cool utilisateur


Inscrit le: 01 Jul 05
Localisation: Paris (75, France)

BONjour !

aymaleo a écrit :
Une petite question technique pour Amidala au passage: L'olivier est un bois bien plus gras que le palissandre, comment arrive tu a le dégraisser suffisament pour que le collage soit assez resistant?

Une fois bien sec, bien poncé et en utilisant une colle parfaite... l'olivier ne pose aucun problème.

Cordialement,
Amidala
Haut
Alerter un moderateur
Page 7 sur 141 Construction de ma Guitare Classique. Un rêve ... › début du sujet
Aller à la page: ... 7 ...