La technique du CAGED.

Aller à la page: 2
Auteur Message
Nurge
Custom Top utilisateur


Inscrit le: 16 Apr 02
Localisation: Annonay (07)

Répétition du dernier message de la page précédente :
DuncanIdaho a écrit :
Hougo a écrit :
Bah non en fait Duncan, cette technique tu peux l'utiliser, avec des petits ajustements, pour tous les accords, et leurs enrichissements


Accord de E7 :

position de C :
---
-5-
-7-
-6-
-7-
---

position de A :
---
-9-
-7-
-9-
-7-
---

entre les deux : tu appelles ça comment ?
---
-9-
-7-
-6-
-7-
---

Ca nécessite tellement d'arrangements que cette méthode perd vite tout intérêt. Quand tu sais faire ces modifs (dégager une quinte, ajouter une 9...), tu n'as plus besoin d'utiliser cette méthode. C'est vraiment pour moi un truc utile aux débutants tant que leur connaissances ne permettent pas de faire autrement. Je n'y vois pas vraiment un moyen miraculeux pour quoi que ce soit, et surtout pas pour jouer comme Sylvain Luc (qui fait de toute manière ce qu'il veut car il a une oreille de feu )


Pour ta question de savoir comment on l'appelle, je pencherai pour la forme de C, puisque tu doubles la tierce à l'octave , tu pars de ta position de C, non ?
Bref, il n'y a évidemment pas de cheminement miracle, mais nous pensons Hougo et moi que celui-ci est relativement bon pour un débutant.Certes pour un guitariste confirmé, c'est dépassé dans la pratique et la connaissance de l'instrument. Mais je ne pense pas qu'il faille la dénigrer.
Combien de débutants connaissent au moins 5 positions d'accords de tout types ? Bien-sûr une fois se stade atteint il ira plus loin est tant mieux...

Nurge
Haut
Alerter un moderateur
DuncanIdaho
Vintage Top utilisateur

Inscrit le: 02 Apr 04
Localisation: Picardie - Le Pays de la Betterave

Nurge a écrit :
Bref, il n'y a évidemment pas de cheminement miracle, mais nous pensons Hougo et moi que celui-ci est relativement bon pour un débutant.

Je vous rejoins tout à fait alors .

Pour moi, c'est un peu comme les règles de grammaire qu'on apprend en primaire : on nous donne des moyens pour s'en rappeler qui font bien plaisir (les "bijoux, cailloux, choux, genoux, hiboux, joujoux, poux" et autres "mais ou et donc or ni car ?") mais au final, ce n'est qu'un moyen temporaire, le temps d'assimiler la règle. Après, on les fout au panier et on les oublie.

Dans le cas des accords, la pratique fait qu'on ne se posera rapidement plus de question : on connait la position, on sait où est la fonda, on connait son manche et paf, on sait comment poser l'accord. Au-delà, on raisonne même séparément pour chaque note de l'accord. Mais comme on m'a appris cette technique et que je pouvais parler de mon expérience perso, j'ai donné mon avis .

Mon message est simple : c'est pratique pour les débutants mais pas la peine d'y voir un moyen miraculeux pour s'ouvrir à de nouveaux horizons. J'avoue que la référence à Sylvain Luc m'a fait peur .

_________________
Les petits pains, ça fait du bien au ventre et les gros pains, ça fait du mal aux oreilles.
Haut
Alerter un moderateur
Hougo
Animateur défi

Inscrit le: 13 Jan 05
Localisation: Tours

ahahaha la référence à Sylvain Luc était effectivement maladroite =)

_________________
Reconnaissance des intervalles, des accords, et d'échelles?
http://www.musictheory.net/
Haut
Alerter un moderateur
Nurge
Custom Top utilisateur


Inscrit le: 16 Apr 02
Localisation: Annonay (07)

Je serais pourtant curieux de connaître quel a été son cheminement, pour atteindre le niveau qu'il a aujourd'hui. On a tous forcément des moyens mnémotechniques pour se raccrocher, ou même de trouver une idée. Quel est le sien, si il en est un ?

Sylvain si tu nous lis !!!

Nurge
Haut
Alerter un moderateur
DuncanIdaho
Vintage Top utilisateur

Inscrit le: 02 Apr 04
Localisation: Picardie - Le Pays de la Betterave

Nurge a écrit :
Je serais pourtant curieux de connaître quel a été son cheminement, pour atteindre le niveau qu'il a aujourd'hui. On a tous forcément des moyens mnémotechniques pour se raccrocher, ou même de trouver une idée. Quel est le sien, si il en est un ?

Dans le 1er glive, il y a une interview de Sylvain Luc. Ce qui m'a suffisamment marqué pour que je le ressorte qujourd'hui sans avoir à la relire : jeune ado, il écoutait et repiquait du Holdsworth. Il s'est rendu compte qu'il était trop feignant pour repomper les plans exactement et qu'il les reprenait à sa propre sauce. Conclusion : Sylvain Luc est un feignant qui a une super oreille .
Plus sérieusement, j'ai l'impression qu'il a vraiment ingurgité et complètement digéré l'harmonie pour que sa musique passe directement de ses oreilles à ses doigts et retour, sans arrêt par le cerveau pour réfléchir.
Ca se sent quand il joue, son seul principe a l'air d'être : "jouer le bon son au bon moment". Techniquement, je pense qu'il maîtrise à peu près toutes les manières de pincer, tirer, taper une corde, pour sortir le son qu'il faut avec l'intensité qu'il faut.
Quand je lis que pour le morceau ambre, il est tombé au pif sur un open tuning en s'accordant, qu'il ne saurait même pas le refaire, qu'il a trouvé ça cool et qu'il a pondu un morceau avec ça... je me dis qu'on est vraiment pas tous égaux devant notre gratte .

Pour en revenir aux moyens mnémotechnique, ça fait sûrement récit légendaire, mais j'ai franchement l'impression que le seul qu'il ait eu c'est "ça sonne donc j'ai le droit" .

_________________
Les petits pains, ça fait du bien au ventre et les gros pains, ça fait du mal aux oreilles.
Haut
Alerter un moderateur
coyote
Modérateur

Cet utilisateur est un musicien enseignant professionnel

Inscrit le: 29 Oct 03
Localisation: A l'est des Terres

DuncanIdaho a écrit :

Personnellement, je me suis débarassé la tête de ce système aussi vite que j'ai pu...


je crois que tu as bien fait, je suis assez d'accord avec ton argumentation!

_________________
"Have you ever been to Electric Ladyland"

"Il est difficile de vaincre ses passions, et impossible de les satisfaire."

De la pub pour les copains =>
http://www.empty-spaces.fr/
Haut
Alerter un moderateur
DuncanIdaho
Vintage Top utilisateur

Inscrit le: 02 Apr 04
Localisation: Picardie - Le Pays de la Betterave

coyote.a.go.go a écrit :
je crois que tu as bien fait, je suis assez d'accord avec ton argumentation!

D'autant que la méthode était finalement assez complexe et que ça me parassait beaucoup plus simple d'apprendre un peu mon manche. Imagine, quand tu ne connais pas ton manche du tout, tu ne peux pas te contenter de savoir dans quel ordre enchainer les positions, il faut aussi savoir de combien de cases il faut que tu décalles ton barré ! C'était une règle genre "tu décalles de 2 cases sauf à tel ou tel moment". Bref, l'horreur .
Et quand tu connais un ton manche, la technique du CAGED, t'as plus beaucoup d'efforts à faire pour pouvoir t'en passer. Perso, le coup du décallage du barré, j'ai jamais retenu .

_________________
Les petits pains, ça fait du bien au ventre et les gros pains, ça fait du mal aux oreilles.
Haut
Alerter un moderateur
coyote
Modérateur

Cet utilisateur est un musicien enseignant professionnel

Inscrit le: 29 Oct 03
Localisation: A l'est des Terres

DuncanIdaho a écrit :
D'autant que la méthode était finalement assez complexe et que ça me parassait beaucoup plus simple d'apprendre un peu mon manche.


Tout à fait! Le fait est que les petits trucs dont on fait mention dans ce topic sont légions pour l'apprentissage de l'instrument, on pense un peu hativement (ce n'est que mon avis) que la guitare est priviligiée dans ce sens, mais personnellement, je pense que non, ceci parait plus simple au premier abord (comme transposer une position/doigté de gamme par exemple) alor que c'est handicapant sur la durée je trouve.

_________________
"Have you ever been to Electric Ladyland"

"Il est difficile de vaincre ses passions, et impossible de les satisfaire."

De la pub pour les copains =>
http://www.empty-spaces.fr/
Haut
Alerter un moderateur
Hougo
Animateur défi

Inscrit le: 13 Jan 05
Localisation: Tours

Tout dépend de la façon de se servir d'une technique donnée ;
Le CAGED, ça peut être rébarbatif, lourd, et assez peu pratique au final.
Moi ça m'a servi et désormais ce n'est plus un CAGED au sens strict dont je me sers, simplement, quand je suis sur un accord donné, ça me permet de suite de visualiser les arpèges, notes cibles sur tout le manche, les intervalles etc

_________________
Reconnaissance des intervalles, des accords, et d'échelles?
http://www.musictheory.net/
Haut
Alerter un moderateur
Nurge
Custom Top utilisateur


Inscrit le: 16 Apr 02
Localisation: Annonay (07)

Pour ma part, vos arguments se tiennent mais c'est un peu comme le millionnaire qui affirme que "l'argent ne fait pas le bonheur". Certes quand on en a.....Pour vous cette technique ne semble pas parfaite, pourtant vous la connaissez. Vous avez des acquis, mais il vous a fallu les étudier.D'ailleurs si vous avez d'autres approches que celle citée en titre, beaucoup seraient interessé ( sans ironie, ni piège quelconque, je ne mange pas de ce pain là).


Alors je suis conscient que cette technique, si elle est enseignée de manière obtue, n'a pas un réel intérêt dans le temps, comme l'ensemble des choses d'ailleurs.

C'est un peu comme les techniques mnémotechniques qu'on trouve en grammaire, quand on cherche comment conjuguer ou accorder, ou comme les tables de multiplication ou toutes les subtilité de la vie qui nous permettent de se rappeler. Il est vrai que si on ne comprend pas le pourquoi du comment, il n'y a aucun intérêt.

Nurge
Haut
Alerter un moderateur
jazzprac
Special Ultra utilisateur

Inscrit le: 19 Dec 04
Localisation: Joinville-le-Pont (94, France)

Dans un vieux numéro de "How to play guitar", je viens de retrouver une leçon de Joe Pass sur l'impro, dans laquelle il dit qu'il utilise ce système. Je n'ai jamais travaillé avec ça, mais on dirait que ça doit donner des repères visuels assez pratiques non? Après, j'imagine que c'est un moyen parmi d'autres...
(C'est un peu hors-sujet, mais dans ce même numéro, Joe Pass dit que son repère mental de base, c'est de catégoriser les accords en majeurs, mineurs et dominants, et de ne penser qu'en ces termes là quand il joue. Par exemple, s'il joue G7, il pense G dominant, et les altérations, 9,11,13, etc...pour lui c'est la même chose que choisir des notes en jouant en chorus. D'où, peut-être, cette immense facilité qu'il avait à improviser en accords...)

_________________
"Take it easy. But take it."
Haut
Alerter un moderateur
Page 2 sur 8 La technique du CAGED. › début du sujet
Aller à la page: 2