Test du HeadRush Pedalboard

- Le 08 Décembre 2017 - Note Guitariste.com : (4/5)
Bonjour tout le monde, aujourd'hui je vais vous présenter un bestiau de chez Headrush, le Headrush Pedalboard! Un petit air de ressemblance avec un précédent test me direz-vous ? Mais qu'est ce donc ? Un multi-effets ? Un simulateur d'ampli ? Une interface audio ? Un appareil très inspiré du Line6 Helix ??? Oui ok ok vous m'attendiez au tournant n'est ce pas ? Et bien voyons voir tout ça pour en savoir plus.

 

Alors tout d'abord je suppose que tout le monde connait Headrush , une marque fondée en 1978 par Gérard... non, je plaisante bien sur, Headrush est une marque toute récente qui ne propose d'ailleurs pour l'instant que le Headrush pedalboard mais qui, pour une première sortie, a su frapper un grand coup.

Chez Headrush ce ne sont pas non plus de petits novices sortis de nulle part, ils font partie du groupe InMusic qui comprend de gros morceaux comme Marrantz, Numark, Alesis, M-Audio, Avid... mmmm Avid, ça ne vous dit rien? Bien sûrr que si, l’ Eleven Rack, ça vous parle un peu plus peut-être? Eh bien voilà, le Headrush a bénéficié d'un rafraichissement complet des algorithmes et codes utilisés dans l’ Eleven Rack, un petit coup de jeune, voire un boost complet des entrailles du Eleven Rack pour sortir une version totalement nouvelle et sur-vitaminée sous forme de pédalier. Mais attention, le Headrush ce n'est pas juste un Eleven Rack ++, c'est beaucoup plus que ça! 

Bref vous voulez en savoir plus? Et bien passons  à la suite

Sommaire :

1h15 de test en vidéo !

1 - Présentation
2 - Unboxing
3 - Caractéristiques
4 - Un petit tour du matériel, connectiques,  contrôles et fonctions
5 - Les tests de son
6 - Les plus et les moins
7 - Conclusion
8 - Prix public
9 - Timings de la vidéo

1 - PRESENTATION 

Comment ? Qu'est ce que j'entends au fond là bas ? Une copie du Helix , comment ça ? Je ne vois pas de quoi vous parlez... Oui bon ok, on ne peut s'empêcher de faire la comparaison et je vous avoue que je l'ai moi aussi faite tout au long du test vu qu'en plus j'ai eu récemment la chance de tester le Helix et le Helix LT dans  une précédente review.  Mais attention, le Headrush surfe plutôt dans la même gamme de prix que le Helix LT et non le Helix standard, il faudra alors comparer le comparable.

Alors oui, le format est le même, oui c'est un simulateur d'ampli/baffle/micro, multi effets qui fait aussi interface audio et propose du reamping et de la lecture de fichiers IR, de l'édition au pied de manière intuitive. Bon, oui et encore oui mais il y a tout de même des nouveautés et puis d'abord qui ne fait pas ça? Quand quelque chose marche pourquoi ne pas se lancer et essayer d'apporter des évolutions au concept ? De plus chez Headrush, la ligne de conduite est différente. Attendez, je m'explique.

Tout d'abord le Headrush propose un grand écran tactile. Parfaitement mesdames et  messieurs ! Eh oui, c'est une évolution assez rare dans ce domaine, voire même absente. On trouve effectivement des tables de mixage auxquelles il faut adjoindre une tablette ou d'autres multi effets avec ce genre de fonctions, mais qui dans ce domaine du multi effet ssous forme de pédalier propose un écran tactile natif et des fonctions d'édition intuitives à la volée et ultra simple d'utilisation hein??!! hein?!! 

Là je vous avoue que c'est une approche très différente du Helix en terme de navigation. Ici, peu de menus, le strict minimum, simple, efficace, accessibles à tous et je pense que la ligne de conduite de chez Headrush c'est clairement ça : faire un appareil fonctionnel immédiatement, que l'on apprivoise sans lire la notice et que n'importe quel novice peut utiliser en quelques minutes. 

Headrush a voulu épurer. Il nous offre certes moitié moins d'effets /amplis et baffles que son concurrent le Helix mais n' est pourtant pas en reste en terme de qualité de son. D'un coté comme de l'autre ça se vaut. Les sons sont propres, bien travaillés, réalistes et les presets d'usines sont tout de suite très ben conçus. On peu se brancher et s'enregistrer directement sans avoir à modifier quoi que ce soit. 

De plus, la navigation simple et intuitive en fait un appareil qui séduira le guitariste qui n'aime pas trop bidouiller et qui cherche du facile et efficace sans y laisser ses cheveux ;-)

Personnellement, j'aime mettre les mains dans le cambouis et trifouiller des sons, des effets, des routings alambiqués et des câblages à s'arracher les cheveux. Avec le Headrush ce n'est pas le cas, j'avoue avoir eu quelques frustrations en terme de routings, choix de blocs et splits/merge… mais je pense que la majorité des guitaristes seront séduits par cet aspect facile d'accès, simple, efficace et rapidement fonctionnel à la sortie du carton.

2 - UNBOXING

Pour l'unboxing, voici ce que l'on trouve dans le carton :

 - Le pédalier Headrush
 - Un câble d’alimentation
 - Un câble USB
 - Une carte pour s'enregistrer en ligne et de la documentation

On se veut simple, efficace et sans chichi, nous verrons que c'est la ligne de conduite chez Headrush pour ce qui concerne cet appareil.

3 - CARACTERISTIQUES TECHNIQUES

 - Processeur DSP quad Core "powerded by Exclusive Eleven HD expanded DSP software" 
 - Ecran tactile couleur 7 pouces
 - Importation et lecture de réponses impulsionnelles (Fichiers IR)
 - 12 commutateurs au pied permettant de multiples utilisations
 - Edition mains libres des paramètres d’effet avec les commutateurs au pied et la pédale d’expression
 - Utilisation intuitive grâce à l'écran tactile, Swipe et Drag and Drop ultra rapide
 - Possibilité d'ajout d'une pédale d’expression
 - Implémentation MIDI complète
 - Connectique complète (In Instrument, In Aux, Sorties XLR et Jack, Boucles d'effets, connectique USB...)
 - Fabrication très robuste "road-ready"
 - 46 effets
 - 34 amplis
 - 15 baffles
 - 10 micros
 - Fonction Reamping
 - Fonction Spillover Tail
 - Choix de 3 templates de routing et fonction "Mix/Morph"

4 - UN PETIT TOUR DU MATERIEL, CONNECTIQUES, CONTROLES ET FONCTIONS

Dans ce chapitre je vais vous présenter la face avant et les connectiques du Headrush, vous parler des fonctions qu'il propose et souligner quelques points importants en terme de navigation sur son interface ultra intuitive et facile d'accès.

Allez, je vais vous faire travailler votre anglais (une petite copie du manuel vaut mieux que des mots ;-) )

La Face et les commandes :

Les connectiques au dos :

Voyons maintenant les principales utilisations et les fonctions du Headrush

La navigation : 

Alors ayant été conquis par la navigation sur le Helix (quoique parfois un peu complexe pour certains réglages), dans le cas du Headrush il est difficile de faire plus simple ! 

C'est a la portée d'un enfant ! Oui bon, un enfant qui fait de la gratte et qui voit un peu comment marche une pédale de disto, quoi ;-)

Enfin ce que je veux dire c'est que c'est d'une simplicité extrême, on glisse l'effet où on veut dans la chaine, on clique au doigt ou au pied pour l'activer, double clic au doigt pour éditer les paramètres, on sauvegarde et c'est bon, allez hop au suivant ! Franchement, jetez un œil à la vidéo et vous verrez que Headrush frappe fort dans ce sens. Je crois que c'est la méthode de création et d'édition de son la plus rapide et simple actuellement sur le marché du multi effets, autant dans l'assignation des entrées/sorties que dans la conception d'un rig et le réglage des effets. Sur ce point-là, bravo Headrush. 

Concernant le hardware settings et global settings, on a l'essentiel et là aussi c'est très simple. On comprend au premier coup d'œil assignation des entrées, activation de l'USB, réglages des niveaux, assignation de la pédale d'expression et réorganisation des switchs. Tout se fait en un tour de main, que dis-je, du bout du doigt !

Allez hop un petit tour sur quelques fonctions :

Le mode Stomp

C'est un mode connu de tous. Dans le cas du Headrush,  les deux premiers switchs de gauche permettent une navigation up et down dans les rigs de l'appareil et les autres switchs servent à activer ou désactiver les pédales composant le rig. Les deux switchs de droite permettent d'accéder aux fonctions tap tempo (tuner en laissant appuyé) et à un looper.

NB : A noter que le switch entre les différents modes peut aussi se faire au pied en maintenant le premier switch appuyé.

Le mode Rig

Dans ce mode vous vous retrouvez directement face à un pedalboard traditionnel. Les switchs de gauche vous font naviguer en up et down parmi différentes banques de sons et les autres switchs vous permettent de choisir des presets compris dans la banque (les deux switchs de droite ont toujours par défaut les même fonctions).

Le mode Hybrid

Le mode Hybrid, comme son nom l'indique vous permet d'accéder à une sorte de mix entre les deux fonctions précédentes (cf/ le mode d'emploi de l'appareil pour en savoir plus).

Le mode Setlist

Ce mode s'apparente au mode Stomp : vous pouvez alors créer vous-même vos propres setlists pour vos groupes, prestations et les rappeler facilement au pied  (là aussi, cf/ le manuel pour plus d'informations).

Edition au pied

Cette fonction, également présente sur les Helix (qui sont, il faut l'avouer les précurseurs concernant cette fonction), est un véritable plus, surtout lors de l'utilisation du mode Stomp. Dans un pedalboard traditionnel, le coté claquettes a son charme et on peut en plus éditer ses sons à la volée en changeant les paramètres de ses pédales en un tour de main. Mais voilà … il faut se baisser pour changer le feedback de son delay ou la quantité de gain de son Fuzz et à force on se fait mal au dos et on ne peut pas forcement jouer en même temps… 

Eh bien grâce à cette fonction d'édition au pied, tous les paramètres de chaque pédale sont accessibles au pied de manière très intuitive : on sélectionne la pédale que l'on veut éditer en maintenant le switch correspondant appuyé, le pedalboard passe alors en mode édition et l'on a ainsi accès à tous les paramètres de la pédale en question. On clique sur le paramètre voulu et hop, on utilise la pédale d'expression qui fait alors office de potentiomètre de réglage. Bref, c'est hyper pratique et cela vous permettra d'explorer de nouveaux horizons sur scène tout en préservant votre dos ;-).

La Fonction Splillover Tail et No latency / No cut

Et hop, un gros plus de chez Headrush qui peut s'apparenter à la fonction Snapshot du Helix. Cette fonction Tail permet de choisir sur votre preset par exemple de laisser trainer les répétitions de votre delay ou le son de votre reverb lorsque vous changez de preset, c'est franchement génial. De plus, le Headrush nous propose des switchs entre presets sans latence ni cut, gros point positif la dessus.

NB : On peut assigner l'activation de cette fonction a un maintient appuyé sur un des switchs au pied, très utile en cours de jeu.

Pédale d'expression à deux fonctions

Tous comme le Helix, la pédale d'expression possède deux fonctions qui peuvent être assignées à n'importe quel réglage et ce de manière ultra intuitive grâce au menu Hardware Assign.

Pédale d'expression supplémentaire

Une connectique à l'arrière de l'appareil vous permet d'ajouter une pédale d'expression supplémentaire et d'y assigner là aussi n'importe quel paramètre très facilement.

Le MIDI

Le Headrush propose une implémentation Midi complète et encore une fois très facile d'utilisation.

Le Looper

Le Headrush embarque un lopper très puissant permettant l'enregistrement de 20 minutes de boucles, oui oui! On peut aussi ralentir, accélérer, diviser ou multiplier les boucles, faire de l'overdub, etc. Franchement c'est ultra complet et cela vous promet des heures de création si vous aimez jouer de la boucle! 

Les IR

Comme son concurrent, le Headrush permet de charger et lire des fichiers IR. Un autre des points forts du Headrush c'est qu'il suffit de le connecter en USB pour glisser les presets, sons et IR comme dans une simple clef USB. Oui , quand je vous dis que c'est à la portée d'un enfant !

Les points forts de l'édition par écran tactile

Je ne sais pas si c'est nécessaire de vous le rappeler encore et encore mais l'écran tactile c'est le gros point positif principal du Headrush. On glisse, on dépose, on switch, on active, on double clic, bref c'est une vraie évolution dans le domaine qui offre une ergonomie et une facilité de navigation incomparable!

Les Différents utilisations 

Tout comme le Helix (oui je me répète peut être?) Le Headrush propose de nombreuses utilisations : en Live, en repet, sur sono ou sur ampli, avec des boucles d'effets, pour s'enregistrer seul ou pour boeuffer grâce à sa prise "Aux In" ou encore s'enregistrer en utilisant le pédalier en interface audio pour récupérer les émulations, les effets et même le son "Dry" pour un éventuel reamping, possible lui aussi grâce à l’USB... eh bien oui, on peut faire là aussi un paquet de choses avec le Headrush !!

5- LES TESTS DE SONS

Dans la vidéo vous trouverez un chapitre "Tests de sons"  dans lequel j’effectue divers tests de sons (Clean, Crunch et Lead), un peu en vrac car ça m'est venu comme ça.. Et puis à bas le classement trop rangé des sons et place à la folie Didiou  !!! 

J'ai testé pas mal de sons d'usine et quelques-uns que j'ai un peu épurés, même s’ils sont en majorité relativement sobres. Vous pourrez alors avoir un aperçu des différentes possibilités sonores, des simulations et des effets dans différents styles. Franchement il y a de très bonnes choses en termes de simus, surtout dans les cleans et les sons crunchy.

6 - LES PLUS ET LES MOINS

LES PLUS

 - L'écran tactile bien sûr et la navigation hyper pratique.
 - La connectique assez complète et les 3 boutons de volume présents en façade.
 - Utilisation en interface audio et reamp.
 - Construction qui semble très robuste, même pour l'écran tactile.
 - Splillover Tail.
 - Le looper très complet.

Petits écrans présents sur cette version (absents sur le Helix LT qui est dans la même gamme de prix).

LES MOINS

 - Moins de possibilité de routings.
 - Moins d'effets et de modélisations que ses concurrents.
 - Pas d'éditeur logiciel…
 - Pas d'harmoniseur intelligent ! nooooooon ! pourquoiiiii !?

Moins adapté à la basse que le Helix même s'il y a quelques presets estampillés "Basse".

7 - CONCLUSION

Dans cette conclusion je vais tenter d'être bref et concis (oui bon je dis ça à chaque fois je sais...) 

Je vais me contenter de dire que j'ai été agréablement surpris car pour un appareil qui se fait pointer du doigt comme un vilain copieur, je trouve qu'il y a quand même plus que ça. 

Le tactile et la navigation/édition est ultra simple. Le but de Headrush de faire du facile, performant et efficace avec juste ce qu'il faut. Cela fonctionne très bien et conviendra à la majorité des gratteux, c'est certain.

Les sons clean et crunch sont super, très convaincants, bien léchés et très travaillés, la dynamique est au rendez-vous et on pourrait bluffer un connaisseur, même sur une émulation de vieux Vox ou Fender Twin Reverb sans problème. Pour les distos plus hard, c'est un peu plus synthétique mais il y a un coté qui m'a plu quand même, surtout dans la possibilité d'aller assez loin en terme de gain. Vous voulez larsenner et faire du punk ou du black métal ? Bah vous pouvez ! Après, il faut se poser un peu et bien régler la bête pour avoir quelque chose de vraiment convaincant dans ce style-là. 

L'ensemble est simple et ça ne fourmille pas de feintes et de menus cachés. On peut tout découvrir et explorer en très peu de temps jusqu'à presque dompter la bête en à peine une ou deux heures. C'est vraiment appréciable et c'est sûrement ce qui sera un des déclencheurs d'achat chez la majorité d'entre vous j'imagine.

Pour en finir avec la comparaison Helix / Headrush, disons que si vous êtes un savant fou du son, qu'il vous faut un tas d'effets et de simus, plein de réglages et que vous n'avez pas peur de passer du temps en édition sur un matériel ultra complet et aux fonctions impressionnantes, optez pour le Helix.

Par contre si vous voulez un appareil simple d'utilisation avec un nombre suffisant de simus et effets pour la majorité des cas, le tout éditable de manière ultra intuitive, orientez vous vers le Headrush.

C'est assez compliqué de prendre parti, c'est comme cette guerre entre Mac et PC au final, c'est même très semblable en fait ;-)

Bref de mon coté je suis un savant fou du son et j'ai jeté mon dévolu sur le Helix (NDLR : voir le test du Line6 Helix & Helix LT), le gros plein de fonctions qui vous rend fou ! Mais je vous avoue que le Headrush ne m'a pas laissé indifférent au point que je n'ai pas vu le temps passer tout au long de cette review. Je me suis surpris à passer des heures à tester les sons et du coup à vous faire encore une fois une conclusion à rallonge... halalalala!!!

Bon allez, sur ce je vous laisse, n'hésitez pas à me contacter si vous avez des questions et je vous conseille de garder un œil sur Headrush qui risque de nous sortir des petits trucs sympathiques prochainement. Quand on démarre sur les chapeaux de roues comme ça, on peut s'attendre à être vite surpris !

Allez bye !

8 - PRIX PUBLIC

HEADRUSH PEDAL BOARD

Prix :  1099 €

9 - TIMINGS DE LA VIDEO 

 - Présentation 00 : 11
 - Unboxing 08 : 19
 - Face avant 12 : 09
 - Face arrière et connectiques 15 : 30
 - Interface et Navigation 17 : 18
 - Les tests de sons 29 : 13
 - Les plus  et les moins  / Conclusion 1 : 02 : 24

 

DISCUSSIONS SUR LES FORUMS

Lire les 92 messages sur le sujet HeadRush Pedalboard

Laisser un commentaire à propos de cet article :
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
Créer un compte gratuitement

 

PRODUITS DE L'ESPACE ACHAT