Test des nouvelles Gibson Generation

- Le 17 Décembre 2021 - Note Guitariste.com : (4,5/5)
En ajoutant le Player Port sur les 4 guitares acoustiques de sa Generation Collection, Gibson cible une nouvelle génération de guitaristes, en particulier celles et ceux qui jouent chez eux principalement mais pas uniquement car 2 des modèles peuvent être amplifiés. Nous nous sommes rendus au Gibson Showroom à Paris pour voir de quoi il retourne et tester ces 4 modèles.

En septembre 2021 nous vous avions présenté les 4 guitares qui composent la Gibson Generation Collection. Pour résumer, il s'agit de modèles inspirés de grands classiques de la marque mais avec un design simplifié et des essences moins nobles pour rendre les instruments plus abordables et accessibles à un plus grand nombre de guitaristes. La G-00 reprend le format parlor de la petite L-00, la G-45 celui de l'infatigable "workhorse" J-45, la dreadnought version Gibson aux épaules tombantes, puis vient la G-Writer inspirée par la Songwriter une dreadnought un peu plus moderne (épaules droites) et au diapason rallongé, puis enfin la G-200 qui reprend la large silhouette de la super jumbo SJ-200.

Talkin' bout my generation...

Ces 4 modèles n'ont donc pas été choisis par hasard. Ils couvrent l'ensemble des besoins des guitaristes tant en terme de sonorités que de confort de jeu avec des tailles de caisses différentes et deux diapasons au choix 24.75" (628.65mm) sur la G-00 et la G-45, 25.5" (647.7mm) pour la G-Writer et G-200. Comme vous le verrez dans la vidéo, nous avons testé les modèles du plus petit au plus grand sans ressentir de difficulté particulière en main d'autant que le manche au profil Advance Response s'est révélé très agréable. Il faut dire que lors de cet type de séance, nos oreilles sont à l'affût plus que les doigts (désolé pour les pains) et on découvre 4 personnalités différentes avec des sonorités qui s'enrichissent progressivement de bas médiums et de graves ainsi que d'harmoniques naturelles. C'est d'ailleurs un exercice comparatif direct très intéressant puisque les 4 guitares sont fabriquées par le même fabricant et à partir des mêmes bois - à savoir table en épicéa, dos et éclisse en noyer, manche en Utile (typé acajou), touche et chevalet en ébène rayé.


Le X Factor du Player Port

L'autre élément commun c'est bien entendu ce Player Port, l'ouverture sur l'éclisse supérieure que Gibson présente avec le slogan "hear more of you" puisque l'objectif est de diriger une partie du son vers le principal intéressé, à savoir le guitariste. Pour rappel ce design date chez Gibson de 1964 mais n'avait pas abouti à l'époque à la production de modèles de série. Depuis ce concept a été exploité par de nombreux luthiers et d'autres fabricants qui l'ont poussé plus loin en supprimant complètement l'ouverture de la rosace. On pense notamment aux réalisations de GérarAudirac et Fred Kopo sur le sujet.

Mais qu'en est-il sur les 4 modèles de la Gibson Generation Collection ? On entend clairement un retour du son vers le haut complémentaire de celui de la rosace. C'est assez surprenant au début puis il faut reconnaître qu'on s'y habitue très vite. Le mot important ici c'est "complémentaire" puisqu'on est dans le registre de la nuance d'ailleurs nous avons essayé de capturer le ressenti en plaçant le Zoom H5 au-dessus de l'ouverture à hauteur d'oreilles mais le résultat n'était pas probant. Il ne faut pas s'attendre à quelque chose de révolutionnaire mais c'est différent d'une guitare standard. Nous l'avons testé dans une grande pièce. En y réfléchissant maintenant, peut être que dans une petite chambre le ressenti serait différent. Ce serait intéressant d'avoir l'avis de celles et ceux qui ont franchi le pas et acheté une Gibson Generation avec Player Port. L'exercice de boucher l'une ou l'autre des ouvertures pour entendre l'impact sur le son est amusant mais il est difficile d'en tirer une réélle conclusion objective. Il faudrait par exemple l'ajout d'une plaque en noyer aimantée qu'on pourrait poser et enlever facilement pour que ce soit plus réaliste ou pouvoir comparer un modèle identique avec ou sans Player Port.

Les filets et le préamp qui font la différence

Au niveau des différences, on rappelle que la G-00 (990€) et la G-45 (1190€) n'ont pas de filet et j'avoue que les lignes noires des bindings qui sont bien présents sur la G-Writer (1545€) et la G-200 (1990€) donnent un aspect plus premium à ces guitares dont le tarif reste un investissement conséquent pour le commun des mortels, même si elles sont fabriquées aux USA et sont plus abordables que les autres modèles du catalogue Gibson. La G-Writer et la G-200 disposent également d'un pan coupé et d'un système d'amplification LR Baggs Bronze avec un capteur piezo sous le sillet de chevalet. Une commande de volume est accessible via la rosace. Il faudra égaliser tout cela avec un préamplificateur externe pour obtenir un rendu plus naturel. Enfin, les 4 guitares de la Gibson Generation Collection sont livrées avec une housse bien rembourrée de bonne facture qui à la fois protège bien l'instrument des chocs et facilitera les déplacements.

Plus d'infos sur le site de Gibson

Distribution
Produit Gibson distribué par Gibson.