Décès du fondateur de Dumble Amps

La rédaction - Le 18 Janvier 2022

Peu de concepteurs d'amplis peuvent se vanter d'avoir un son particulier qui porte leur nom. Alexander Dumble faisait partie de ce club exclusif aux côtés de Jim Marshall et Leo Fender. Et le pire c'est qu'il a accompli cela en personnalisant le circuit de chaque ampli en fonction du guitariste à qui il était destiné ! C'est sur le compte Instagram de Dumble Amps qu'a été annoncée sa disparition. Gcom vous propose un retour sur son parcours incroyable et son influence sur l'univers de la guitare rock depuis les années 1960's.

1ère série d'amplis Mosrite Dumble à 18 ans !

Issu d'une famille de musiciens et d'ingénieurs, Alexander Howard Dumble commence dès l'âge de 12 ans à fabriquer de petites radios pour lui et ses copains de classe. Puis arrivé au collège, Jack Smith lui demande s'il peut concevoir un ampli de puissance de 200 Watts pour les matches de Baseball. Il semblerait que cet ampli fonctionne encore aujourd'hui. Les 2 compères enchainent ensuite avec des copies d'amplis Fender Dual Showman mais n'arrivant pas à obtenir de transfo authentiques, ils optent pour ceux de David Haffler.

Puis à peine âgé de 18 ans, Alexander Dumble va au culot voir Semie Moseley de Mosrite Guitars en lui disant qu'il a fabriqué un ampli qui sonne comme aucun autre. Moseley conquis par ce qu'il entend lui en commandera 10 et la série comptera même 11 exemplaires puisque Dumble en conservera un pour lui. The Ventures groupe très populaire aux USA dans les années 1960 jouera d'ailleurs sur l'un de ces premiers exemplaires même s'ils le trouvent un peu trop "rock" pour leur style.

Alors qu'on lui propose d'être embauché pour continuer à fabriquer des amplis il prend plutôt le chemin des studios d'enregistrement et joue également dans des groupes de rock. Il croisera ainsi de nombreux artistes de premier rang y compris Jimi Hendrix lors d'un festival. Et surtout il peut ainsi jouer sur différents types d'amplis et aussi les modifier. Il réalise alors que les amplis de production industrielle contiennent des pièces pas toujours d'une grande qualité, ni apairée… si bien que la fiabilité et le son obtenu étaient pour lui très variables d'un exemplaire à l'autre.

L'excellence et le sur-mesure sinon rien

C'est dans ce constat finalement assez simple que se trouve la clé des amplis Dumble qu'il commencera à vendre à partir de 1968 à Santa Cruz avec son ami Jack Smith. S'ils partent d'une base relativement similaire c'est ensuite dans leur fabrication qu'intervient la patte du maître. Dumble teste chacun des composants et va jusqu'à en rejeter 30% dont la qualité ne convient pas. Et il les teste guitare à la main avec un objectif bien précis en tête : faire que l'ampli corresponde parfaitement au son recherché par le guitariste et surtout qu'il réponde à la dynamique unique de son jeu. Le fait d'être un excellent guitariste lui-même fait que Dumble arrive à comprendre les attentes de ses clients.

Il créé ainsi ses premiers modèles : le Winterland un ampli basse qui sera adopté par les guitaristes également pour son magnifique son clair au large headroom et le Dumbleland. Puis arrivera ensuite l'Explosion dont le nom deviendra Overdrive Special une fois doté d'un circuit de tonalité amélioré. C'est sans doute l'ampli le plus recherché car adopté (dans le désordre) par Larry Carlton, Carlos Santana, Joe Bonamassa, Ben Harper ou encore Robben Ford sans oublier Stevie Ray Vaughan qui sera un ambassadeur de choix avec son ampli Steel String Singer.

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Dumble Amps (@dumbleamps)

Une prestigieuse liste de clients qui doivent s'engager à ne pas ouvrir l'ampli ni à le revendre… ce que certains feront pourtant vue la hype qui entoure dès lors les amplis Dumble et leur côte qui s'envole sur le marché de l'occasion. Il fallait généralement compter selon les modèles à partir de $12,000, s'inscrire sur une liste d'attente et envoyer des disques pour que Dumble les écoute et décide s'il peut ou pas fabriquer l'ampli désiré ! Si cela peut sembler prétentieux, c'est surtout qu'il veut pouvoir se mettre à la place du musicien, comprendre les nuances de son style afin de réaliser cet ampli sur-mesure.

Comme Bill Finnegan et sa Klon Centaur (autre "victime" de la spéculation sur ses créations… les guillemets sont importants!), Alexander Dumble décide de masquer ses circuits sous une résine collée afin de protéger ses designs, ce qui finalement contribuera un peu plus encore à intriguer et créer toute la mythologie qui entoure ses amplis.

Les inconvénients 

Si la stratégie se montre payante pour Alexander Dumble, le revers de la médaille outre le tarif, c'est qu'il n'a jamais pu étendre son activité puisque seules ses oreilles et son expérience étaient à même d'identifier selon lui les bons composants pour le bon ampli. Il faut aussi faire entretenir régulièrement son ampli uniquement chez Dumble qui vient remplacer les composants dont le fonctionnement n'est plus optimal. Certains n'étant plus fabriqués, il doit alors trouver des alternatives et surtout comme l'a constaté Robben Ford lors de l'enregistrement de son dernier album Purple House en 2018, son jeu et le style ont évolué alors que ses amplis Dumble lui ont semblé être un peu figés sur le son blues rock bien particulier qu'on lui connait tous. Il a finalement opté pour des amplis Fender Vibrolux Reverb pour enregistrer son album Purple House. Un comble quand on sait que c'est justement Robben Ford qui a servi d'inspiration pour créer l'ampli Dumble Overdrive Special dont il possède celui marqué du numéro de série 002 d'une valeur difficilement estimable...

C'est quoi le son Dumble ? 

C'est là que ça se complique, puisque Mr. Dumble ne construisait jamais exactement 2 fois le même ampli, qu'il adaptait le circuit en fonction du guitariste. Si bien que si on a la chance de jouer un jour sur un ampli Dumble, il n'est pas dit malgré son prix exorbitant et tout le soin apporté à sa conception que le résultat corresponde à l'attente qu'on peut en avoir ! L'histoire veut qu'Alexander Dumble ait eu l'inspiration en voyant jouer Robben Ford sur un Fender Bassman avec une TubeScreamer pour concevoir l'Overdrive Special.

Autre tentative d'utiliser des mots pour décrire un son, dans une interview en 1985, Alexander Dumble indique que pour lui l'un des points faibles des amplis industriels se situe dans les graves. Son design les rend plus articulés notamment au niveau du préamp sans perdre pour autant de clarté dans les hauts médiums et les aigus. Il faut pour cela éviter de produire un ampli de hi-fi qui serait trop neutre pour les guitaristes. Pour lui il faut éviter d'ajouter un boost de gain avant le preamp, ce qui vient le surcharger et supprimerait des harmoniques tout en sollicitant trop les lampes pouvant causer des problèmes. Peut être que c'est lié à ses premiers designs qui étaient pour des amplis de puissance, son ampli Winterland était également proposé uniquement en ampli de puissance. On pourrait en déduire que c'est là que serait le Saint Graal du son d'un ampli guitare à lampes ?

Quoi qu'il en soit, Alexander Howard Dumble a incontestablement marqué de son empreinte la musique et les musiciens de son époque. Et que dire de son impact sur les concepteurs d'amplis Boutique qui lui doivent beaucoup. Son décès a été annoncé le 18 janvier 2022 via le compte Instagram Dumble Amps et cela risque de faire envoler un peu plus encore le prix déjà inaccessible de ses amplis... 

So long Mister Dumble and thanks for the tones !

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Dumble Amps (@dumbleamps)

POUR ALLER PLUS LOIN

Ampli guitare :
  • [Actualité] UAD sort des pédales UAFX simulateurs d'amplis
  • [Actualité] Blackstar St. James, l'ampli à lampe le plus léger au monde
  • [Actualité] Ampli pédale StompMan Hughes & Kettner
  • [Actualité] 3 nouveaux combos Line 6 Catalyst
  • [Actualité] Orange sort un préamp au service des guitaristes
  • [Actualité] NUX Mighty Air l'ampli pratique par excellence
  • [Actualité] Orange Super Crush 100 nouveau design à transistors
  • [Actualité] Fender sort le Super Reverb version Tone Master
  • [Banc d'essai] Test des pédaliers-amplis Hughes & Kettner AmpMan
  • [Actualité] EVH sort une gamme plus abordable 5150 Iconic Amplifiers
  • [Actualité] Boss modernise le Cube Street
  • [Actualité] Nouveau combo 535 BlueGrass chez Invaders Amplification
  • [Actualité] Enceinte sur batteries HK Move 8
  • [Actualité] Victory V4 Kraken avec Two notes embarqué
  • [Actualité] Harley Benton étend son offre sans-fil
  • [Actualité] L'ampli Fender Mustang Micro débarque
  • [Actualité] FX Amps et Ace, les nouveautés 2021
  • [Actualité] AmpMan les pédaliers amplis de Hughes & Kettner
  • [Actualité] Mesa Boogie rejoint le groupe Gibson Brands
  • [Actualité] L'ampli le plus évolué de Boss
  • DISCUSSIONS SUR LES FORUMS

    Lire les 341 messages sur le sujet Les amplis Dumble...

    Laisser un commentaire à propos de cet article :
    Nom d'utilisateur :
    Mot de passe :
    Créer un compte gratuitement