Forum Tornade MS Pickups

Tornade MS Pickups- Micros vintage made in France

Aller à la page:    ... 20 ...     
Auteur Message
22cmoi
Special Ultra utilisateur

Inscrit le: 05 Dec 10
Localisation: 94

Répétition du dernier message de la page précédente :
Bonjour,

Juste une question à la noix sur les micros simple bobinage :

Quel est l'intérêt de conserver des plots étagés (de différentes hauteurs) encore aujourd'hui, pour la fabrication de micros (même s'ils se veulent vintage) alors que la corde de sol n'est plus filée ?

Je vais peut-être dire une ânerie (certainement même) mais justement à hauteur de plot égale, cette fameuse corde sol, n'étant plus filée, donc plus (+ !) lisse, elle est aussi plus libre de vibrer plus longtemps, alors pourquoi la "brider" avec un plot réhaussé, qui de part son champ magnétique, va "limiter" son débattement et donc altérer son sustain ?

Bon c'a joue pas à grand chose non plus...

Et aussi pourquoi on ne retrouve pas cela sur les doubles bobinages ? (sauf erreur de ma part)
Haut
Evaluer ce post : 0
dark lapinou
Custom Ultra utilisateur


Inscrit le: 23 Dec 08
Localisation: 92 Vanves

Question intéressante. En fait les plots étagés ont été conçus à la base pour suivre la courbe du radius. Le radius vintage 7.25 est très courbé. Sans letagement les cordes du milieu se retrouveraient plus loin des plots que les autres.
Avec les radius plus plats, letagement devient moins nécessaire, mais il peut permettre d'avoir un petit claquant supplémentaire sur les cordes de sol et ré, à condition comme tu le souligne de bien régler la hauteur des cordes pour éviter une aimantation trop forte qui nuirait au sustain
Si on aime les radius plats et une action très basse alors des plots non étagés sont souhaitable.
J'en avais parlé avec Marc au salon de puteaux car la guitare que je souhaitais équiper de ses micro a un radius plat (12). Après installation je ressens bien ce zing supplémentaire sur les cordes de sol et ré et aucun soucis de sustain. Je joue avec une action " normale ", plutôt haute mais c'est pas srv non plus ^^

_________________
(| _ |)
(='.'=)
(")_(")
Haut
Evaluer ce post : 0
22cmoi
Special Ultra utilisateur

Inscrit le: 05 Dec 10
Localisation: 94

Merci. Oui c'est logique, en plus j'avais déjà une partie de la réponse... Ayant posé presque la même question à Pigalle lors d'un réglage d'une gratte. Merde faudrait pas vieillir...
Haut
Evaluer ce post : 0
dark lapinou
Custom Ultra utilisateur


Inscrit le: 23 Dec 08
Localisation: 92 Vanves


_________________
(| _ |)
(='.'=)
(")_(")
Haut
Evaluer ce post : 0
King-croc
Special Total utilisateur

Inscrit le: 07 Oct 17
Localisation: France

bonjour

Sur la premiere page de ton topic, je lis que tu magnétise toi même tes micros.

On constate des valeurs extrêmement variable d'un aimant à l'autre (de 380G a 770G pour un alnico 5) chez beaucoup de fabricants

S'agissant, par exemple de ta gamme de humbucker, teste tu au gaussmetre la valeur des aimants que tu monte dedans ?
Haut
Evaluer ce post : 0
marcfrom
Special Total utilisateur

Cet utilisateur est un fabricant d'instruments et matériel audio

Inscrit le: 24 Feb 10
Localisation: St germain sur morin (77, France)

jerem37 a écrit :
C'est vraiment du beau taf Marc, bravo.
Ce que je trouve top c'est que tu remets en état mais que le micro garde bien son look âgé, c'est classe


Merci,
En effet je garde au maximum les pièces récupérables, ici la corde blanche d'origine a été conservée et remise.


22cmoi a écrit :
Bonjour,

Juste une question à la noix sur les micros simple bobinage :

Quel est l'intérêt de conserver des plots étagés (de différentes hauteurs) encore aujourd'hui, pour la fabrication de micros (même s'ils se veulent vintage) alors que la corde de sol n'est plus filée ?

Je vais peut-être dire une ânerie (certainement même) mais justement à hauteur de plot égale, cette fameuse corde sol, n'étant plus filée, donc plus (+ !) lisse, elle est aussi plus libre de vibrer plus longtemps, alors pourquoi la "brider" avec un plot réhaussé, qui de part son champ magnétique, va "limiter" son débattement et donc altérer son sustain ?

Bon c'a joue pas à grand chose non plus...

Et aussi pourquoi on ne retrouve pas cela sur les doubles bobinages ? (sauf erreur de ma part)


Effectivement j'ai souvent entendu dire que Fender avait modifié les micros "flat" en version étagés a cause des cordes à filets plats et a la corde de sol filet.

Les filets plats donnaient moins de niveau sonore et avaient besoin d'être plus proches des micros tout en suivant le radius imposé par le manche 7'25.

Ce qui est étonnant c'est que les micros des Precision Bass 1951 étaient déjà étagés, alors que sur la Telecaster les micros ont étaient étagés en 1954 avec l'arrivée de la Strat.

A noter que la corde de si (non-filet) étant plus grosse (plus de niveau) que la corde de mi aiguë, celle-ci avait besoin d'être un peu plus loin du plot.

De plus même après l'apparition des filets ronds, il me semble autours de 1962 et de la corde de sol non-filet , les micros Strat/Tele étaient toujours étagés jusque dans les années '70s.

Tout comme Dark Lapinou je pense qu'a la base ce sont les paramètres radius rond + cordes filets qui ont faits que Fender étage ses micros.

Mais je pense aussi que Leo Fender voulait conserver par la suite ce suivi du radius par les plots du micro, ce trait de caractère et cet équilibre tonal typique de la marque.

Chez Gibson les guitares avaient des radius de manche plus plats, les P-90 et PAF des vis sous cordes réglables en hauteur, la question ne se posait pas.

King-croc a écrit :
bonjour

Sur la premiere page de ton topic, je lis que tu magnétise toi même tes micros.

On constate des valeurs extrêmement variable d'un aimant à l'autre (de 380G a 770G pour un alnico 5) chez beaucoup de fabricants

S'agissant, par exemple de ta gamme de humbucker, teste tu au gaussmetre la valeur des aimants que tu monte dedans ?


En fait ce ne sont pas les Alnico 5 en eux même qui donnent une si grande différence de valeur mGauss mais plutôt la façon de les magnétiser.

J'en profite, voici un test que j'ai effectué avec mes différentes barres d'aimants magnétisées de façon symétrique.

Plus la valeur est faible et plus le niveau de sortie le sera et le spectre porté sur les bas-médiums.

Plus la valeur sera élevée et la bande passante (graves-aigues) sera large et creusée dans les médiums.

A3 : 300-321 mG
A2 : 404-420 mG
A4 : 467-493 mG
A5 Unoriented : 518-547 mG
A5 : 643-690 mG

Je mesure au Gauss mètre et magnétise chaque barre d'aimant au moment de la fabrication du micro afin d'obtenir les valeurs de champ, de symétrie/asymétrie magnétique en fonction du résultat sonore que je souhaite obtenir.

Haut
Evaluer ce post : 0
King-croc
Special Total utilisateur

Inscrit le: 07 Oct 17
Localisation: France

marcfrom a écrit :

King-croc a écrit :
bonjour

Sur la premiere page de ton topic, je lis que tu magnétise toi même tes micros.

On constate des valeurs extrêmement variable d'un aimant à l'autre (de 380G a 770G pour un alnico 5) chez beaucoup de fabricants

S'agissant, par exemple de ta gamme de humbucker, teste tu au gaussmetre la valeur des aimants que tu monte dedans ?


En fait ce ne sont pas les Alnico 5 en eux même qui donnent une si grande différence de valeur mGauss mais plutôt la façon de les magnétiser.

J'en profite, voici un test que j'ai effectué avec mes différentes barres d'aimants magnétisées de façon symétrique.

Plus la valeur est faible et plus le niveau de sortie le sera et le spectre porté sur les bas-médiums.

Plus la valeur sera élevée et la bande passante (graves-aigues) sera large et creusée dans les médiums.

A3 : 300-321 mG
A2 : 404-420 mG
A4 : 467-493 mG
A5 Unoriented : 518-547 mG
A5 : 643-690 mG

Je mesure au Gauss mètre et magnétise chaque barre d'aimant au moment de la fabrication du micro afin d'obtenir les valeurs de champ, de symétrie/asymétrie magnétique en fonction du résultat sonore que je souhaite obtenir.



Ok donc 643-690 mG pour un aimant A5 classique ; c'est totalement dans les clous

Tu magnetise avec du matos Pro ou c'est juste le passage entre deux Neos ?

Haut
Evaluer ce post : 0
jerem37
Vintage Total utilisateur


Inscrit le: 18 Dec 08
Localisation: entre 1st Album & Degüello...

dark lapinou a écrit :
Question intéressante. En fait les plots étagés ont été conçus à la base pour suivre la courbe du radius. Le radius vintage 7.25 est très courbé. Sans letagement les cordes du milieu se retrouveraient plus loin des plots que les autres.
Avec les radius plus plats, letagement devient moins nécessaire, mais il peut permettre d'avoir un petit claquant supplémentaire sur les cordes de sol et ré, à condition comme tu le souligne de bien régler la hauteur des cordes pour éviter une aimantation trop forte qui nuirait au sustain
Si on aime les radius plats et une action très basse alors des plots non étagés sont souhaitable.
J'en avais parlé avec Marc au salon de puteaux car la guitare que je souhaitais équiper de ses micro a un radius plat (12). Après installation je ressens bien ce zing supplémentaire sur les cordes de sol et ré et aucun soucis de sustain. Je joue avec une action " normale ", plutôt haute mais c'est pas srv non plus ^^


salut,

j'ai 2 simples (neck et middle) 60's L serie de Marc en flatpole car j'en avais fait la demande: j'ai du 9.5" en radius mais j'avais peur du déséquilibre de certaines strat où on entend trop la corde de sol, du coup j'ai fait ce choix... J'ai une action plutôt haute (1.6-2.1mm en gros) sur ma strat en 140-46, et mes cordes suivent parfaitement le radius de la touche. Et bien on entend encore très bien le sol, seule la chanterelle est un peu en retrait suivant les notes jouées mais c'est plutôt équilibré car j'ai évidemment incliné un peu plus les micros (plus proche côté cordes pleines que filées).
Par contre, j'ai évidemment pas pu comparer avec les mêmes micros étagés vintage mais possible qu'on perde un peu du son typique strato, un mini chouilla de claquant... Marc saurait mieux le dire que moi s'il a pu comparer sur une guitare entre les 2 styles. Après, les micros 60's ne manquant pas de claquant et d'aigus (au contraire sur ma lutherie frêne) ça me pose pas de souci, mais ma gratte sonne sûrement moins "vintage" que celles montées en staggered (encore que là aussi la lutherie y est sûrement pour beaucoup).

_________________
"Only Gibbons is good enough..."
"Le pickgard, c'est le string de la Les Paul" © Rastacouair
---Partisan de la lutte contre les coupeurs de médiums!!!---
Haut
Evaluer ce post : 0
22cmoi
Special Ultra utilisateur

Inscrit le: 05 Dec 10
Localisation: 94

Ma strat de 76 a un radius assez plat (je ne saurai dire le quel) et est actuellement équipé en HSS (oui je sais... Sacrilège !), 2 VZ rock et un pearly gate.

Et bien les 2 VZ les plots de la corde de la sont légèrement inférieurs à ceux des cordes de ré et mi 6 ??? En gros si je devais noter la hauteur de ces plots sur une échelle de 10 avec 0 au niveau du pick guard et 10 la hauteur du plot le plus haut, c'a donnerai :

Mi 1 : 7. Si : 7. Sol : 10. Ré : 9. La : 5,5 ou 6 et Mi6 : 7 ??!!

Bon à vue de nez et sans ôter les capots mais c'est c'a... Micro posés fin 90's je crois

Et à côté de c'a le Seymour, lui tout à la même hauteur (sans parler de l'écartement qui n'est pas bon : écartement des cordes de ma strat étant trop grand pour lui)
Haut
Evaluer ce post : 0
dark lapinou
Custom Ultra utilisateur


Inscrit le: 23 Dec 08
Localisation: 92 Vanves

jerem37 a écrit :

salut,

j'ai 2 simples (neck et middle) 60's L serie de Marc en flatpole car j'en avais fait la demande: j'ai du 9.5" en radius mais j'avais peur du déséquilibre de certaines strat où on entend trop la corde de sol, du coup j'ai fait ce choix... J'ai une action plutôt haute (1.6-2.1mm en gros) sur ma strat en 140-46, et mes cordes suivent parfaitement le radius de la touche. Et bien on entend encore très bien le sol, seule la chanterelle est un peu en retrait suivant les notes jouées mais c'est plutôt équilibré car j'ai évidemment incliné un peu plus les micros (plus proche côté cordes pleines que filées).
Par contre, j'ai évidemment pas pu comparer avec les mêmes micros étagés vintage mais possible qu'on perde un peu du son typique strato, un mini chouilla de claquant... Marc saurait mieux le dire que moi s'il a pu comparer sur une guitare entre les 2 styles. Après, les micros 60's ne manquant pas de claquant et d'aigus (au contraire sur ma lutherie frêne) ça me pose pas de souci, mais ma gratte sonne sûrement moins "vintage" que celles montées en staggered (encore que là aussi la lutherie y est sûrement pour beaucoup).


Je n'ai pas pu comparer non plus avec les même micros. La qualité des micros de Marc est exceptionnelle, c'est surtout cette différence que j'entends avec les micros d'origine. Ce léger déséquilibre du sol et du ré c'est ce que je voulais et c'est très très léger. J'aurais été tout aussi satisfait avec des flat poles. L'avantage avec les flat c'est qu'on peut monter le micro plus près des cordes.
Comme tu dis le son c'est un ensemble avec la lutherie

_________________
(| _ |)
(='.'=)
(")_(")
Haut
Evaluer ce post : 0
jerem37
Vintage Total utilisateur


Inscrit le: 18 Dec 08
Localisation: entre 1st Album & Degüello...

22cmoi a écrit :
Ma strat de 76 a un radius assez plat (je ne saurai dire le quel) et est actuellement équipé en HSS (oui je sais... Sacrilège !), 2 VZ rock et un pearly gate.

Et à côté de c'a le Seymour, lui tout à la même hauteur (sans parler de l'écartement qui n'est pas bon : écartement des cordes de ma strat étant trop grand pour lui)


Point de sacrilège du tout non

_________________
"Only Gibbons is good enough..."
"Le pickgard, c'est le string de la Les Paul" © Rastacouair
---Partisan de la lutte contre les coupeurs de médiums!!!---
Haut
Evaluer ce post : 0
Page 20 sur 35 Tornade MS Pickups- Micros vintage made in France › début du sujet
Aller à la page:    ... 20 ...