ARCHTOP USER CLUB

Aller à la page: 2 ...  
  • Publié dans guitare acoustique et électro
Auteur Message
ibane
Custom Top utilisateur

Inscrit le: 08 Jan 04
Localisation: -

Répétition du dernier message de la page précédente :
Ma Byrdland de 1978 !

Haut
1 Alerter un moderateur
John Wood
Custom Cool utilisateur


Inscrit le: 27 Aug 03
Localisation: Marne Valley Area (77)

Un peu de lecture ?
http://www.acousticfingerstyle.com/ArchtopGuitars.htm
Haut
Alerter un moderateur
kariboo_toatt
Special Cool utilisateur


Inscrit le: 25 Nov 04
Localisation: Rebloch & Diots

On peut jouer autre chose que du jazz sur une archtop. Country, blues, folk picking, rockab...je ne joue jamais de jazz sur la mienne. Et elle jouait sur quoi Maybelle Carter ?

Un exemple atypique d'utilisation d'une jolie Gibson hors-jazz :
[url][/url]
Haut
Alerter un moderateur
Geordie boy
Vintage Total utilisateur


Inscrit le: 10 Jul 04
Localisation: Nancy, Lorraine

Salut, je vais rejoindre le club bientôt. On m'a donné une radiotone, sûrement de 1938. Elle est en réfection chez un luthier. Cette petite guitare sonnera pas mal ? Je ne connais pas.
Merci.
Haut
Alerter un moderateur
Saitapharnes
Special Supra utilisateur


Inscrit le: 13 Nov 15
Localisation: C’est selon !

ibane a écrit :
Ma Byrdland de 1978 !


Y’a pas à dire, c’est beau !
Haut
Alerter un moderateur
ibane
Custom Top utilisateur

Inscrit le: 08 Jan 04
Localisation: -

Merci et j'ai aussi une D'Angelico new yorker Japan avec un Dearmond rythm chief.

Haut
Alerter un moderateur
Saitapharnes
Special Supra utilisateur


Inscrit le: 13 Nov 15
Localisation: C’est selon !

Je me suis posé la question de l’évidence de l’emploi du terme « archtop » pour désigner une guitare réalisée selon le principe inventé, dit-on, par Orville Gibson à la fin du XIXe s. : à savoir avec table et dos galbés/cintrés à l’imitation des violons et autres violoncelles.
Les définitions actuelles varient. Si l’on prend par exemple celle de Wikipédia en anglais, elle diffère de celle du Wiki français.

j'ai donc décidé d’éplucher la documentation commerciale historique de Gibson pour m'éclairer. Celle-ci montre que le terme « archtop » met du temps à percer chez l’inventeur même du principe et désigne plutôt autre chose que la guitare de jazz des années 40-50.

Je vous livre les résultats de ma recherche en deux messages :
- un premier dans celui-ci, une courte synthèse qui ne livre que les conclusions ;
- un second, longuet pour les seuls fanas, avec les éléments étayant ce que j'avance.

la lecture de l'ensemble des catalogues Gibson des années 30 à 60 montre ainsi que le terme d’ « archtop » sous la forme « arched top and back » n’apparaît chez Gibson que vers 1947 pour désigner d’abord exclusivement les tables massives moulées (L-48 ). Il disparaît ensuite à peu près du vocabulaire commercial Gibson.
Il se généralise d’un coup en 1959 chez Gibson pour qualifier alors l’ensemble des tables moulées en laminé, qu’elles soient hollow body, semi-hollow, avec chevalet fixe ou non, jonction corps-manche à la 14e ou à la 18e frette…

Ce que nous appelons aujourd’hui communément « archtop » (à savoir une guitare de jazz acoustique ou électrique, creuse avec table et dos massifs sculptés, ouïes…), chez Gibson, est en fait appelé au moins depuis 1937, « carved top and back », puis dès 1940 simplement « carved top ». Avec la L-4 et sa déclinaison avec rosace, on peut constater qu’une « carved top » n’a donc pas nécessairement d’ouies.

Même si Gibson a désormais adopté le terme, l’usage moderne d’ « archtop » pour désigner les belles jazz boxes des années 40-50 serait donc un contresens historique qui explique le flou des définitions actuelles.

Il serait peut-être bon de préciser ce que l’on retient dans ce topic naissant.
Haut
Alerter un moderateur
Saitapharnes
Special Supra utilisateur


Inscrit le: 13 Nov 15
Localisation: C’est selon !

Version longue (je m'en excuse par avance - défaut professionnel !) à éviter de quoter

Je me suis posé la question de l’évidence de l’emploi du terme « archtop » pour désigner une guitare réalisée selon le principe inventé, dit-on, par Orville Gibson à la fin du XIXe s. : à savoir avec table et dos galbés/cintrés à l’imitation des violons et autres violoncelles.
Les définitions actuelles varient. Si l’on prend celle de Wikipédia en anglais
« Une « archtop » est une guitare acoustique ou semi-acoustique à cordes métallique creuse, pleine caisse (...). Typiquement, une guitare archtop a :
- 6 cordes ;
- une table et un dos bombés (…) ;
- un corps creux (Hollow Body) ;
- un chevalet réglable mobile
- des ouïes en F (…) ;
- un cordier, un stoptail ou un vibrato Bigsby
- une liaison corp/manche à la 14e frette ».

Cette définition diffère de celle du Wikipédia français qui étend cette appellation aux :
« 3/4 de caisse ou 1/2 caisse, dont la caisse de résonance n'est pas complètement creuse afin de donner une plus grande résistance à l'instrument. En suivant cette évolution, est apparue la première guitare électrique « solid body » archtop de la marque Gibson : la Les Paul ».

Si l’on retient cette définition, une archtop est une guitare acoustique ou électrique à cordes métallique se caractérisant par :
- 6 cordes ;
- une table bombée ;
- un cordier, un stoptail ou un vibrato Bigsby.
Beaucoup de guitares sont alors des archtops et l’avenir de ce top est assuré : ce sera un fourre-tout.

La consultation de la documentation commerciale Gibson montre que le terme « archtop » met du temps à percer chez l’inventeur même du principe.

Dans le catalogue de 1937, on nous dit que la sonorité de la L-5 « is the result of a new top and back graduation developped by Gibson » (p. 5). Les L-4, L-7, L-10, L-12- L-37, L-50 sont désignées comme « carved top and back », il en est de même de la première Electric Spanish, l’ES-150. Observons que la L-4 quoique « carved top and back » existe en deux modèles avec ouïes OU rosace circulaire. Dans le Price list de la même année, les guitares Gibson sont classées en deux catégories : « carved top models» et « flat top and back models ». Le terme « archtop » n’apparaît jamais.

Il en est de même en 1942. En p. 11 du catalogue, il est précisé dans un encart intitulé « Gibson a été le pionnier des tables creusées à la main (hand-carved tops) » que « Gibson a développé et porté à sa perfection en près de 50 ans le process complexe pour creuser à la main les tables qui font la sonorité caractéristique de Gibson. ».
La liste des « carved top » compte alors : Super 400, L-5, L-12, L-7, L-4, L-50, L-47, L-30.
L’ES-300 ne met pas cette qualité en avant, surement trop évidente pour une Gibson, se contentant de préciser qu’elle est similaire à la L-5 par ses dimensions et sa construction.
Plus rien n’est précisé pour l’ES-150 qui est désormais classée dans la catégorie « Electric guitars » du Price list 1942.
Cette même année, en acoustique, pour 8 modèles de carved top coûtant de 44,75 $ à 325 $, Gibson n’a que 6 modèles de flat top (Jumbo 200, Jumbo 100, Jumbo 55, Jumbo 35, L-00 et L-0) coûtant de 29 $ à 210 $. C’est bien le règne des « carved tops » qui s’ouvre pour deux décennies !

Dans le catalogue de 1947, la qualité « carved top » n’est même plus mentionnée dans les notices de présentation technique flatteuses des Super 400 et des L-5. Toutefois, les pages des notices des Super 300, L-12, L-7C, L-4 sont, elles, surmontées d’un bandeau « carved top ». De même, la notice de la L-50 le précise.
Mais pour la première fois, apparaît le terme d’ « arched top » pour parler de la L-48 : « The aspiring guitar student finds the L-48 arched top guitar an ideal instrument ». Les tables des L-48 sont massives jusqu’en 54/57, mais elles ne sont pas sculptées. Elles sont mises en formes par la vapeur, d’où leur dénomination qui diffère de celles des « carved tops » réservées à des instruments de professionnels, plus nobles.

En 1950, avec la multiplication des modèles amplifiés, il y a désormais deux catalogues : l’acoustique, avec les même dénominations qu’antérieurement et le catalogue électrique. Il est symptomatique de constater que les notices des ES-5, L-7CE, ES-125, ES-350, ES-300, ES-175, ES-150 ne font jamais référence ni au terme de « carved top » ni à celui de « arched top » alors même que ces guitares possèdent des tables sculptées ou cintrées ! Comme si le concept n’était plus à mettre en avant pour les électriques, ces guitares porteuses de modernité et visant une nouvelle clientèle.

Le catalogue électrique de 1955, voit revenir le terme de « carved top », uniquement pour les tables sculptées de luxe (Super 400 CESN, L-5 CESN). Etonnement rien n’est précisé pour la Switchmaster, la nouvelle Byrdland. Rien non plus pour les tables en laminées qui se multiplient ES-175, ES-125, ES-295, ES-350T, ES-140 et pour la nouvelle ES-225.

Si en 1959, rien ne change pour le catalogue acoustique hormis que la diversité des modèles « carved top » se réduit, le catalogue électrique montre en revanche l’utilisation d’un vocabulaire nouveau.
Les tables sculptées sont toujours nommées « carved », mais désormais toutes les tables laminées, sans exception (ES-350T, ES-295, ES-225, ES-175, ES-125, ES-135, ES-140) utilisent le qualificatif d’ « arched top », même pour la nouvelle ES-335.

En conclusion, le terme d’ « archtop » sous la forme « arched top and back » n’apparaît chez Gibson que vers 1947 pour désigner d’abord exclusivement les tables massives moulées. Il disparaît ensuite à peu près du vocabulaire commercial Gibson. Il se généralise d’un coup en 1959 chez Gibson pour qualifier désormais l’ensemble des tables moulées en laminé, qu’elles soient hollow body, semi-hollow, avec chevalet fixe ou non, jonction corps-manche à la 14e ou à la 18e frette…

Ce que nous appelons aujourd’hui communément « archtop » (à savoir une guitare de jazz acoustique ou électrique, creuse avec table et dos massifs sculptés, ouïes…), chez Gibson, est en fait appelé, au moins depuis 1937, « carved top and back », puis dès 1940 simplement « carved top ».

Même si Gibson a désormais adopté le terme, l’usage moderne d’ « archtop » pour désigner les belles jazz boxes des années 40-50 serait donc un contresens historique qui explique le flou des définitions actuelles.
Haut
Alerter un moderateur
Adam Bopel
Modérateur


Inscrit le: 23 Nov 04
Localisation: French Caen Caen

Ma dernière acquisition, une Ibanez Johnny Smith de 75 (à côté de mon autre guitare fétiche) :



Elle est mienne depuis jeudi ; compte rendu (et samples ?) à venir ... Pas eu le temps ce weekend (passé loin de chez moi)

_________________
Better to remain silent and be thought a fool than to speak out and remove all doubt. (Abraham Lincoln)
Beer is proof that God loves us and wants us to be happy (B. Franklin)
https://www.facebook.com/pages/Two-for-the-Road-Duo-Jazz/3428934358003[...]f=hl
Membre de la Frédéric Favarel connexion....
https://www.facebook.com/cobaltquartet/?ref=aymt_homepage_panel
Il parait que l'inventeur de la cédille est un certain «Groçon». (Ph. Geluck)
https://www.facebook.com/dom.jubetto/
Haut
Alerter un moderateur
Adam Bopel
Modérateur


Inscrit le: 23 Nov 04
Localisation: French Caen Caen

ibane a écrit :
Ma Byrdland de 1978 !



Superbe

(et chouette avatar ).

_________________
Better to remain silent and be thought a fool than to speak out and remove all doubt. (Abraham Lincoln)
Beer is proof that God loves us and wants us to be happy (B. Franklin)
https://www.facebook.com/pages/Two-for-the-Road-Duo-Jazz/3428934358003[...]f=hl
Membre de la Frédéric Favarel connexion....
https://www.facebook.com/cobaltquartet/?ref=aymt_homepage_panel
Il parait que l'inventeur de la cédille est un certain «Groçon». (Ph. Geluck)
https://www.facebook.com/dom.jubetto/
Haut
Alerter un moderateur
Saitapharnes
Special Supra utilisateur


Inscrit le: 13 Nov 15
Localisation: C’est selon !

Adam Bopel a écrit :
Ma dernière acquisition, une Ibanez Johnny Smith de 75 (à côté de mon autre guitare fétiche) :



Elle est mienne depuis jeudi ; compte rendu (et samples ?) à venir ... Pas eu le temps ce weekend (passé loin de chez moi)


Cette Ibanez a une excellente réputation.
On attend ton retour.
Haut
Alerter un moderateur
Page 2 sur 13 ARCHTOP USER CLUB › début du sujet
Aller à la page: 2 ...