Construction style Télécaster - 1er projet

Aller à la page: 1  
  • Publié dans
Auteur Message
Redlobster68
Special Cool utilisateur

Inscrit le: 21 Jun 18
Localisation: Rixheim (68, France)

Bonjour à tous,

Je me lance enfin ! Des années que je cogite la construction d’une guitare, que je surf sur les sites de matériaux/matériel, que je collecte des infos sur les forums sans avoir jamais osé me lancer.
Il y avait en fait trop de points dans la construction que je ne me sentais pas de réaliser (le manche notamment).

Je suis récemment tombé par hasard sur le site d’Oliver http://bric-olive.over-blog.com/2017/10/fabriquer-une-guitare-electriq[...]html qui est présent sur ce forum (sa 2° guitare en fabrication https://www.guitariste.com/forums/le-coin-du-bricoleur,morgal-2,504906[...]html ) et qui a eu le mérite d’expliquer toute sa démarche avant et pendant la construction. Son approche est relativement proche de la mienne et mon intérêt pour un tel projet s’est ravivé.

A cela s’ajoute le visionnage de tout un tas de vidéos du site de Crimson Guitar (anglais), là encore conseillé par Olivier, et je dois dire que le maître luthier Ben Crowe a le don de démystifier l’approche de la lutherie et ses conseils pas à pas et détaillés sont une mine d’information qui m’auront été salvatrices.
https://crimsonguitars.com/youtube-feed-from-crimson-guitars/


Le Projet

Pour mon 1er projet je voulais quelque chose de pas trop compliqué à réaliser, donc pas de renversement, pas de corps à poncer façon Les Paul ou PRS, pas de binding… mais un modèle qui me donne envie de jouer.
J’ai rassemblé mes idées, mes envies et j’ai décidé de partir sur le projet suivant :
Corps : Aulne, forme de Télécaster avec l’arrière arrondi et découpe d’un chanfrein à l’intérieur du corps pour plus de confort.
Manche : Erable, base de Télécaster avec dessin de la tête personnalisé (inspiration d’une tête Crimson Guitar) – radius 12’
Touche en Zebrano, diapason : 650mm, avec une forme de manche entre Télécaster et Vigier Excalibur
Cordier fixe Télé, 2 Humbuckers, 1 volume, 1 tone et 1 switch 3 positions. Pas de pickguard.
Finitions : Corps (face avant uniquement) et tête (face uniquement) teintés bleu + finition TrueOil et le reste en naturel finition TrueOil……….. (enfin c’est toujours l’idée de base pour l’instant)

En fait je me rend compte que ça existe déjà et ça devrait ressembler un peu à ça.

Fender special edition custom Télé HH



Préparation projet :

Afin de pouvoir réaliser au mieux mon projet, je me devais (ou avais très envie) de m’équiper d’un minimum d’outillage (classique et spécifique lutherie). On doit pouvoir faire avec des outils plus communs, moins chers mais j’ai pris le parti d’investir dans un minimum d‘équipement de qualité qui me permettront d’une part de réaliser cette guitare, d’autres guitares d’autre part (si tout se passe bien avec celle-ci), mais aussi de réaliser d’autres travaux variés à la maison. Et je compte les garder longtemps. Bref, c’est un budget conséquent qui vaut le prix d’une guitare. Encore une fois, c’est un choix personnel et j’espère que ça mettra un maximum de chance de mon côté pour réussir.

Je me suis donc équipé d’une défonceuse + fraise de 6mm + fraise à copier (1 fraise de 8mm livrée avec la machine), un ponceuse orbitale et son lot de disques abrasifs de grains 80 à 320, une ponceuse oscillante Triton (ça c’était mon gros plaisir), un bon rabot, des serre-joints de plusieurs tailles, de bons ciseaux à bois, une pierre à affuter, des papiers de verres 80/120/180/240/320 à 400, de nouvelles mèches bois de qualité, une mèche bois longue (40cm), 1 marteau embout plastique, 1 outil pour copier les formes… tout ça en magasin de bricolage ou Amazon.

Pour la partie frettage et plus spécialisée lutherie, j’ai pris une lime shinto, des limes Iwasaki plate et ronde, une cale au radius 12’, un fret rocker, des limes spéciales pour frettes (mise en forme et finition), des gommes de polissage 1000 et 2200, une pince coupe frettes, une scie japonaise, des cales pour mesurer différents radius, un notched straightedge (je ne connais pas le nom Français mais c’est pour vérifier la planéité du manche)…La plupart chez Crimson Guitar et le reste sur Amazon.

Aussi, de la colle Titebond, de la TrueOil (Amazon les 2), de la teinture bois (Crimson Guitar) et du MDF pour les gabarits + lunettes, masques anti poussière en GSB.
Scotch de masquage, glue, accélérateur, cure dents, scie sauteuse, mini perceuse, outils de traçage et mesure…j’avais déjà tout ça.


Budget :

Je ne vais volontairement pas parler en détail de la partie matériel et équipement car encore une fois j’ai pas mal investi dans de l’équipement (couteux si on achète tout à la fois) mais certains auront d’autres solutions techniques moins onéreuses ou auront déjà du matériel. La défonceuse est essentielle, la ponceuse orbitale pas forcément obligatoire mais c’est un vrai confort/gain de temps/efficacité et la ponceuse oscillante pas une nécessité. Une scie à ruban peut être à considérer mais pas nécessaire pour une première expérience (j’ai utilisé une scie sauteuse basique).
On peut s’équiper de matériel de marques « générique » qui sont aussi moins couteuses que les marques plus connues (on a des prix parfois du simple au double voire beaucoup plus si on part vers des marques de qualité pro). Ces machines ont représentée 40% du prix de l’équipement/outillage que j’ai acheté.
Les 60% restants concernent les limes, râpe, rabot, ciseaux à bois, serre-joints, fraises pour défonceuse (c’est pas donner ça), cale radius, fret rocker, papiers de verres, forêts, scie, colle…

Pour ce qui est de la partie guitare le budget est de 450€ réparti comme suit :

Bois (corps, manche, touche slottée) 85€
Micros occasion 140€
Le reste de l’équipement (trussrod, plaque dos, vis, 1 inter, 2 potards, condo, frettes, cordier, cache micros, ferrules, mécaniques, attache sangle, boutons, inter, repères de touche, jack, plaque jack, câblage, guide cordes, bandes de cuivre) 225€

Selon le modèle de guitare désirée la note peut être du triple si on choisit un bois plus précieux, des mécaniques autobloquantes, un vibrato, des micros plus haut de gamme…donc c’est affaire de gout et de budget. En tout cas pour une première construction il n’est pas nécessaire de prévoir du matériel trop haut de gamme sachant que les chances d’avoir une guitare avec un haut niveau de finition (donc en adéquation avec l’équipement) sont assez minces.

C'est mon avis tout personnel en tout cas et je ne fait que partager mon point de vue à ce stade de ma minuscule expérience.

...
Haut
Evaluer ce post : 0
Redlobster68
Special Cool utilisateur

Inscrit le: 21 Jun 18
Localisation: Rixheim (68, France)

C’est parti pour la construction…

1 – Les plans

Une petite recherche avec mon ami Google et je tombe sur 2 sites qui fournissent des plans gratuits. Je récupère celui de la Télécaster et j’imprime sur du A4 normal sur plusieurs pages (9 en fait). Ensuite je découpe sur chaque feuille la partie ou l’impression s’arrête (réglet métallique + cutter neuf) puis je refais mon puzzle et je scotch proprement les pages. Aucun décalage présent, c’est parfait.

plan imprimé reconstitué



Je découpe ensuite le manche et le corps.

plans découpés



Comme je voulais une tête différente je me suis basé sur un exemple d’une Crimson Guitar et j’ai redessiné une tête à l’allure plus moderne. J’ai donc réimprimé un nouveau plan de manche et découpé avec le nouveau dessin de tête.

plan tête perso



Comme je souhaite mettre 2 humbuckers, j’ai récupéré des plans de Les Paul et j’ai procédé à l’identique pour ne garder que le schéma de défonce des micros doubles.

plan humbucker




2 – Les gabarits

Sur du MDF 10mm j’ai collé (colle blanche en tube) les plans (1 corps, 2 manches, 1 micro double). Oui je fais les 2 manches directement car ça ne me prends à peine plus de temps et j’avais déjà découpé les 2 plans.
J’ai découpé à la scie sauteuse (lame à chantourner) le contour des plans au plus proche. J’ai terminé la finition avec la ponceuse oscillante Triton (mais quel plaisir !) en m’approchant au plus près du plan. Bon, c’est surtout pour la partie droite du manche que c’est délicat car pour le reste une infime « erreur » ne se verra absolument pas. J’ai ensuite poncé à la cale à poncer les parties droites.


plans prêts pour les gabarits



gabarits découpés



dos gabarits



gabarit tête au ponçage



gabarit micro double



gabarit micro et son micro
Haut
Evaluer ce post : 0
Redlobster68
Special Cool utilisateur

Inscrit le: 21 Jun 18
Localisation: Rixheim (68, France)

3 – Assemblage des 2 demi-corps

Bon, pour cette partie je n’ai pas été au top et ça a été beaucoup de soucis.


pas bien droit tout ça !



J’ai d’abord voulu faire matcher les 2 bords de chaque demi planche en vue du collage et j’ai donc procédé au rabotage puis ponçage puis re-rabotage puis re-ponçage et ainsi de suite plusieurs fois sans que mes 2 demi planches ne matchent parfaitement. J’avais toujours un petit écart quelque part, un petit jours…bref j’en ai bavé et me suis demandé si je n’allais pas essayer de trouver un menuisier sympa qui pourrait dégauchir le bazar pour moi. La prochaine fois, soit je pars sur cette dernière option, soit je commande les 2 morceaux collés.
Finalement, après insistance je suis arrivé à un résultat satisfaisant.

et on rabote, et on ponce...!



Je suis donc passé au collage de mes 2 morceaux (colle Titebond) et j’ai serré avec des grand serre-joints. Là encore une surprise car en serrant (peut-être trop fort) mes demi planches se sont légèrement décalées (moins de 0.5mm) et n’étaient plus vraiment alignées…et impossible de les remettre en place, la colle avait déjà prise.


on encolle...



on assemble et on patiente 24h.



pièces collées



Pas de panique, après 24h de séchage j’ai enlevé les serre-joints et raboté la planche recto et verso pour avoir une surface plane. Une finition à la ponceuse orbitale a permis d’avoir un plan tout joli.


technique scotch et cyano...



idem



dessin du corps avec le gabarit



contour dessiné



idem, après ponçage
Haut
Evaluer ce post : 0
Redlobster68
Special Cool utilisateur

Inscrit le: 21 Jun 18
Localisation: Rixheim (68, France)

4 – Découpe du manche et préparation de la touche

Pour le manche, j’ai posé mon gabarit sur mon morceau d’érable, dessiné le contour et découpé autour au plus proche. Que c’est dur l’érable ! Rien à voir avec de la planche de pin, la scie sauteuse a mis du temps…même avec une lame neuve. J’ai terminé les finitions avec la ponceuse oscillante (génial pour les parties courbes) et avec une grande cale à poncer pour les partie droites (2 grains différents).

dessin coutour manche


Avec le dessin pour le trussrod



J’ai ensuite déterminé et dessiné la ligne centrale sur le manche ainsi que l’emplacement du sillet.
J’ai ensuite procédé à la défonce du canal pour le trussrod de 6mm de large. J’ai d’abord dessiné l’emplacement du trussrod dont le pas de vis se positionne juste derrière le sillet. J’ai ensuite tout posé sur mon plan de travail, préparé ma défonceuse avec son guide, fait des essais à blanc avant de percer pour de bon. Tout c’est bien passé et le canal était défoncé parfaitement avec juste ½ mm d’espace entre le trussrod et la surface du manche. La tête du trussrod étant légèrement plus large que son corps, j’ai élargi avec la défonceuse en y allant à main levée tout doucement.


prêt pour la défonce du trussrod



Canal trussrod terminé



manche en cours de découpe



manche découpé



idem


manche poncé à la scie oscillante



Pour la touche en zebrano j’ai eu un petit souci car à la livraison la planche est arrivée avec un vrillage longitudinal et une courbure sur la largeur ! J’ai mis sous presse la touche pendant 3 jours et au final la planche était plate avec juste un léger vrillage longitudinal. La planche a gardé sa forme les jours suivants.


Touche voilée et vrillée à la livraison


Touche voilée sous presse 48h


tête poncée



J’ai mesuré et dessiné la ligne centrale et le sillet sur la touche en calant la touche sur le manche avec des serre-joints. J’ai ensuite percé la touche jusque dans le manche au niveau des frettes 1 et 21 avec une mèche de 2mm et inséré un cure-dent dans chaque trou. De cette manière on peut enlever et remettre la touche au bon endroit sans se soucier d’avoir à tout recaler à chaque fois.


tracage ligne centrale sur la touche


position touche sécurisée avec cure dent




Par la suite j’ai voulu désépaissir la tête et ai mesuré 1,5 cm depuis le dos. J’ai marqué des points tout autour de la tête et tracé la ligne de découpe. J’ai découpé le surplus avec la scie japonaise. 2 remarques : l’érable est toujours aussi dur et j’ai bien transpiré. Mon prochain achat sera une scie à ruban ! ;-)
Il faut faire attention de ne pas couper trop prêt du sillet car il faudra poncer une échancrure.


tracage trait decoupe tête


Tête en pleine découpe



C'est pas très beau pour l'instant



J’ai procédé au perçage (mèche de 6mm) de l’accès du trussrod. Il faut y aller doucement pour ne pas déraper (petite vitesse sur la perceuse). Il faut vérifier que la clé allen accède bien à la vis de réglage et qu’elle manœuvre bien dans les 2 sens. J’ai dû agrandir par l’intérieur du canal du trussrod aussi. On peut finir avec une petite lime.


perçage accès au trussrod



Une fois tout OK, je passe au collage de la touche. Je n’oublie pas d’insérer le trussrod avant. Je le protège avec une bande de scotch de masquage qui dépasse de 1mm de chaque côté car je ne veux pas de colle à l’intérieur. J’étale la colle Titebond, repositionne ma touche avec les cure-dents puis serre le tout avec 6 serre-joints. Je coupe les cure-dents à ras.

Touche prête pour le collage



Touche collée sous presse 24h



Après 24h j’ai pu enlever les serre-joints. La touche dépassant de quelques millimètres sur les côtés du manche il a fallu passer la défonceuse pour enlever le surplus et s’aligner avec le manche. Il faut utiliser une fraise à copier et procéder doucement en restant bien droit et aligné par rapport au manche. Bien fixer le manche a l’établi avant afin de ne pas déraper.

Touche prête pour défonce des bords


Touche ajustée au manche



Talon ajusté



J’ai finalement tracé à la main des 2 côtés de la tête l’échancrure du sillet vers la tête. Voulant la faire avec la ponceuse oscillante, il a fallu que je confectionne une petite cale à coller sur la tranche du manche afin qu’une fois posé sur le socle de la ponceuse la tête et l’échancrure que je souhaitais poncer soient bien verticaux (ponçage parallèle au sillet). Une fois poncé, la finition est parfaite.


dessin échancrure manche/tête



confection câle pour l'échancrure



la découpe sera bien parallèle aux frettes



Echancrure après ponçage



avec la tête légèrement poncée
Haut
Evaluer ce post : 0
7ender06
Custom Top utilisateur


Inscrit le: 11 Nov 08
Localisation: Villeurbanne (69, France)

Ca commence plutôt pas mal ce projet !
Je flag, je suis aussi en train de réaliser une guitare en ce moment... Une Telemaster de mon côté !

_________________
Si c'est trop fort, c'est que t'es trop con.
Haut
Evaluer ce post : 0
wendam59
Special Supra utilisateur


Inscrit le: 19 Feb 13
Localisation: Vinay (38, France)

Je flag ce post (je suis également entrain de de fabriquer une telecaster corps noyer, manche érable, touche ébene macassar)
Haut
Evaluer ce post : 0
ChopSauce
Special Top utilisateur


Inscrit le: 08 May 14
Localisation: So Paris

T'es un courageux toi (aussi.) Quand je lis ça et tes difficultés, je me rappelle pourquoi je me suis promis de ne jamais faire ça, et à quel point le travail de lutherie est admirable

Bonne continuation !
Haut
Evaluer ce post : 0
Olivebrest
Special Total utilisateur


Inscrit le: 16 Sep 15
Localisation: Hôpital-Camfrout (29, France)

Salut David, je vois que tu as bien avancé et que tu ne te laisses pas démonter par les aléas ! Et bravo pour le déroulement détaillé, plus on sera à le faire, plus ça documentera et décidera les gens qui osent pas se lancer !

La touche zebrano c'est couillu, pas facile à travailler ce bois là, mais tu as raison le résultat sera magnifique !
Pas contre ca doit se protéger ça, comme l'érable, donc pense à faire le finition (tru oil ça le fait) avant le fretage pour pas galérer et faire des amats aux pieds des frettes.

Excellente idée la tête Crimson ça va aller à ravir avec la forme Telecaster

Question concernant ton Truss, tu dis 1/2 mm de jeu par rapport à la surface de contact ? Normalement faut qu'il soit pile poil affleurant, s'il n'est pas bien comprimé dans son canal par la touche tu risques d'avoir des vibrations (en même temps j'arrive après la guerre tu as déjà collé la touche)

Pour l'électronique je sais plus si tu as tout commandé mais tu as pensé au switch 4 voies pour Telecaster ? Il y a moyen de faire des conf sympa avec ça.

Sinon, je ne sais pas si tu les as vues, mais la dernière série de vidéo de Ben est "awesome" comme il dirait, et il reprend dans le détail sa méthode de planification qu'il explique encore mieux que d'habitude.

Et oui je mettrai des photos pour mon système de rabotage des que j'aurai testé en profondeur.

Et tu m'as convaincu pour la ponceuse oscillante, ce sera mon prochain investissement !

Ps: merci pour la dédicace

_________________
http://bric-olive.over-blog.com/2017/10/fabriquer-une-guitare-electrique.html

http://bric-olive.over-blog.com/
Haut
Evaluer ce post : 0
Renzinho
Special Cool utilisateur


Inscrit le: 12 Jan 17
Localisation: Liège (Belgique)

C'est passionnant tout ça Vivement la suite !
Haut
Evaluer ce post : 0
Redlobster68
Special Cool utilisateur

Inscrit le: 21 Jun 18
Localisation: Rixheim (68, France)

Salut Olivier,

En effet le zebrano c'est joli mais cassant et ça marque facile. Je ne savais pas si je devais lui passer une couche d'huile de citron comme pour les touches palissandre ou laisser tel quel. Je n'osais pas la true oil pour la touche mais ça semble en effet une bonne idée...sauf que j'ai déjà fretté. Je vais peut-être essayer tout de même, la true oil étant tellement fine qu'en passant quelques couches uniquement on doit pouvoir la protéger sans pour autant faire un amas au coin des frettes. Et puis je ferai attention à bien essuyer les coins à chaque fois. Merci pour les conseils.

J'en suis à peine à la moitié de la construction et je me rend compte que ce coup d'essai sert vraiment à APPRENDRE : Comprendre les étapes, la chronologie, apprendre le savoir faire, apprendre les matériaux, les coups de main, répondre aux interrogations, lever des doutes...
je suis conscient de ça et que je n'aurai pas un chef d'oeuvre au premier jet...mais comme tout le monde je voudrais qu'elle soit suffisamment jouable...

Pour le trussrod, c'est noté....enfin pour le prochain ;-) lesson learned !

Pour les switchs j'ai fait simple...pas de splittable. Ca me tentait mais je me suis résigné à faire simple pour éviter d'ajouter des ecceuils...le temps de comprendre comment tout fonctionne. La prochaine peut-être (ah, non, la prochaine serait une strat...j'en ai pas ! je sais j'ai honte).

Je vais essayer de poster la suite ces jours-ci.
Haut
Evaluer ce post : 0
Page 1 sur 9 Construction style Télécaster - 1er projet
Aller à la page: 1