Mes travaux sur l'aller-retour en 1 note/corde

Aller à la page: 1  
Auteur Message
Cred
Inscrit le: 25 Dec 18
Localisation: Aiguillon (47, France)

Bonjour/bonsoir,


Je vais partager ici quelques conclusions après 15 années principalement vouées à déterminer les limites du 1 note/corde. Passé le cap des 10 notes par seconde, pour une raison que je vais expliquer, le 1 note/corde est un défi rarement relevé, qui implique l'épaule, le coude et le poignet, la mise en place d'habitudes contre-intuitives et la prise en compte de facteurs peu voire pas connus. Ou bien, beaucoup, beaucoup de chance.

J'en parle maintenant avec la permission des modérateurs (big up!) parce que je suis enfin certain de ne pas vous tromper sur la marchandise, et je le fais ici car, bêtement, j'ignore où enseigner ces notions. Il doit bien y avoir quelques endroits accueillants dans le sud, or vous aurez peut-être plus d'idées que moi à ce niveau. Il s'agit donc d'un topic d'entraide, mps bienvenus.

Je vais au moins vous expliquer les bases, la technique, et quelques astuces ensuite pour l'acquérir en bien moins d'années qu'il m'a fallu pour la décrypter. Donc allez, parlons d'aller-retour en 1 note par corde (legit) et tout ce que ça implique.

L'aller-retour est fondamentalement composé de trois actions susceptibles d'être répétées très fréquemment et donc soumises à des limites physiques de fréquence gestuelle. Le pincement d'une corde, le déplacement parallèle (changement de corde) et le déplacement vertical (saut/contournement de corde). Le pincement résultant des deux autres. En 1 note/corde, la fréquence de ces trois actions est identique et cela va poser un problème en ce qui concerne le contournement des cordes. Ou bien nous devons contourner la corde d'origine (inside picking) ou bien la corde ciblée (outside picking).

Or si l'aller-retour permet de pincer deux fois une corde en un seul cycle gestuel (aller+retour=1), et par extension changer de corde et rebrousser chemin en un seul cycle également, ainsi que changer plusieurs fois dans une même direction en 1/2 cycle, il faut néanmoins un cycle gestuel ENTIER pour réaliser un seul contournement et se préparer au prochain. Ainsi, arrivé à la moitié de notre fréquence potentielle de picking, soit la vitesse potentielle d'aller-strict, autour de 8-10 notes/seconde, il ne suffit plus d'attribuer un seul geste au contournement des cordes pour passer le cap.

Ce n'était pas ma conclusion initiale, 15 ans en arrière, j'ai tenté de résoudre ce problème de fréquence en attribuant le pincement et le contournement à la pronosupination (rotation) de l'avant-bras afin d'attaquer le plan des cordes en arc de cercle d'un seul geste et remonter au dessus entre chaque pincement. Un mouvement pendulaire au dessus des cordes. Mais le rayon du cercle s'est vite avéré bien trop grand, l'arc de cercle étant trop proche de la ligne droite pour contourner les cordes.

Cependant la pronosupination de l'avant-bras a un autre rôle décisif à jouer, celui de contrôler l'angle d'incision du plectre dans le plan des cordes. En supination posturale (paume vers le haut ou le sillet), les mouvements permettant d'extraire le plectre du plan des cordes seront ceux qui en pronation posturale (paume vers le bas) permettront l'inverse, c'est à dire plonger sous le plan des cordes. C'est un phénomène maintenant popularisé sous le terme pick slanting par Troy Grady, mais je vais conserver ma terminologie si ça ne vous dérange pas, pronation et supination posturale.

D'ailleurs, c'est à ce niveau que mes conclusions et expériences vont différer de Grady. Car ce dernier en conclut que seule l'alternance des postures entre chaque note permettrait le 1 note/corde, en fait une forme extrême de pronosupination, très ample, or cette amplitude gestuelle n'est pas viable à haute fréquence, d'autant que ça ne résout pas le problème du rayon de la pronosupination, et selon lui, le 1 note/corde implique donc une certaine part de triche : gratter deux cordes et étouffer l'indésirable.

Mais, c'est sans compter sur le fait que nos bras possèdent de multiples articulations susceptibles de fonctionner ensembles et perpendiculairement les unes aux autres. Lorsque par exemple en supination posturale, l'abduction du poignet extrait le plectre du plan dans un mouvement de retour, l'extension du poignet, mouvement non antagoniste (l'adduction est l'antagoniste), extrait lui aussi le plectre du plan mais dans un mouvement d'aller, et ce sans changer de posture. Ainsi il est possible d'adopter une stratégie de contournement bi-motrice, une combinaison d'au moins deux gestes non antagonistes, perpendiculaires, opérant tels des cylindres en V, lorsqu'un plonge le plectre sous les cordes, l'autre l'en extrait, et le tout dans une même direction latérale. Ce mouvement pendulaire qui en résulte est plus efficace qu'un arc de cercle produit d'un seul geste rotatif. Je vais appeler cette stratégie V-picking. C'est celle-ci que j'utilise et vous suggère d'apprendre, le seul remède que je connais au 1 note/corde.

Il reste pourtant quelques obstacles qui m'ont tenu en échec 10 ans de plus. Premièrement, les articulations et possibilités sont nombreuses, surtout celles de se tromper et se blesser. Deuxièmement, il est très difficile de confirmer ce qui se passe gestuellement tant par les sensations musculaires qu'à l’œil nu. Et une part importante de l'apprentissage va être justement, de répertorier, isoler pratiquer et ressentir chaque geste, ceux à faire autant que ceux à éviter, afin de gagner du temps, paradoxalement. Les pratiquer un peu au dessus des 10 notes/seconde afin de ne pas tomber dans le piège sensoriel de ce qui ne fonctionne qu'en dessous et ne faire les mauvais mélanges au dessus.

Il y a deux choses qui ne fonctionnent d'ailleurs qu'en dessous. D'une part, le faux V-picking, lors duquel un même muscle s'activera à chaque contournement tout en passant inaperçu dans l'ensemble des sensations, bloquant donc la technique à 10 notes/seconde. D'autre part, je l'ai compris plus tard, le contre-impetus.

Je nomme impetus nos contractions musculaires volontaires. Lorsque nous décidons de répéter le même geste, étendre le bras deux fois par exemple, il suffit de vouloir cette extension répétée pour que la flexion antagoniste se produise sans volonté ou attention. Il est toutefois possible d'introduire une flexion volontaire entre les deux, ainsi je parle de contre-impetus. Ce dernier pose des problèmes de synchronisation donc de fatigue, de débit de prise de décision et de poids à déplacer car la volonté du geste ajoute généralement en vitesse explosive donc en force, or forcer dans le sens du poids du bras invite à forcer d'autant plus à l'opposé, problème majeur en 1 note/corde. En définitive le 1 note par corde rapide est très difficile à maintenir lorsque l'impetus n'est pas placé sur le retour, et sans ajouter de contre-impetus.

Peut-être difficile à accepter car la plupart d'entre nous et moi le premier prenons l'habitude de placer l'impetus sur l'aller, dans le sens du poids, or cela dévie l'action du plectre vers le bas de sorte que l'on arrive vite à cours de force, d'amplitude pour remonter en 1 note/corde. Après je pense qu'une fois bien conditionné musculairement, il est possible de changer l'impetus sans perturber l'action du plectre, mais moi-même je n'y suis pas encore et ça reste hypothétique.

Par action du plectre je veux parler de la distance à laquelle la corde se trouve des deux extrémités d'un geste, le point de départ et l'arrivée du plectre. En effet, plus la fréquence de contournement augmente, plus l'amplitude du geste diminue et restreint l'action du plectre, il est par conséquent nécessaire de déplacer la plus grande partie de l'action vers la surface du plan des cordes. Cela implique que si l'impetus démarre au dessus du plan, il sera situé au plus loin de la prochaine corde à pincer, c'est à dire au dessus de la précédente. Et s'il démarre au dessous, il sera au plus près de la prochaine corde à pincer. Ne pas respecter ce principe est s'exposer à l'incapacité d'aller chercher la prochaine corde faute d'action trop courte.



Bon, j'arrête là pour vous laisser me questionner si besoin avant de détailler la combinaison de gestes que j'utilise en ce moment pour le V-picking, ce qui nécessitera au moins une vidéo je pense donc, si vous avez des soucis pour visualiser ce dont j'ai parlé, on fera d'une pierre plusieurs coups...
Haut
Alerter un moderateur
skynet
Modérateur


Inscrit le: 23 Aug 03
Localisation: -

Salut Cred. C’est intéressant, je crois qu’une illustration en vidéo pourrait rendre le thème un peu moins théorique.

_________________
Pour la signature: voir Kandide.
Haut
Alerter un moderateur
Cred
Inscrit le: 25 Dec 18
Localisation: Aiguillon (47, France)

C'est le plan, j'attends un peu dans le cas où certains prendraient leur temps de digérer ces informations...
Haut
Alerter un moderateur
Cred
Inscrit le: 25 Dec 18
Localisation: Aiguillon (47, France)

Re,

bon allez, passons aux explications visuelles, c'est un résumé rapide du principe et les combinaisons de gestes que j'utilise, ensuite j'expliquerai un peu comment les calibrer, par quoi commencer pour les pratiquer, quelques pièges à éviter etc.. A moins que vous ayez des questions ?



Haut
Alerter un moderateur
Brdbelgium
Special Supra utilisateur

Inscrit le: 28 Dec 14
Localisation: Forchies-la-marche (Belgique)

Et c’est quoi le but du jeux ?

P.s. Jolie guitare
Haut
Alerter un moderateur
Cred
Inscrit le: 25 Dec 18
Localisation: Aiguillon (47, France)

Salut Brd,

Le but du jeu, c'est de pouvoir changer de (et sauter des) corde(s) à tout moment entre un aller et un retour, avec très peu de limitations sur la vitesse. C'est ce que font a certains degrés Paul Gilbert, Shawn Lane, Morse etc.
Haut
Alerter un moderateur
zigmout
Modérateur

Cet utilisateur est un musicien enseignant professionnel

Inscrit le: 13 Oct 03
Localisation: Lyon

sur un truc technique, si tu ne fais pas une demo du resultat (pourquoi on utiliserait cette technique plutot qu'une autre; si tu montres pas que tu joues mieux et plus vite un plan par rapport au meme plan avec une autre technique??) et bien personne ne verras l'interet.
et ensuite montre un exercice concret...sur les question technique c'ets impossible de s'en passer car là franchement pour le moment je ne vois pas l'interet de la chose (il y en a peut etre une hein mais ta video ne le fait pas sentir une seconde...on sait meme pas si ca te permet de passer un truc de fou furieux avec ca)...

_________________
cours de guitare sur LYON et Villeurbanne
Nouveau cours sur comment retrouver partout ses penta maj & min
https://youtu.be/MhLWL8Ke5Ls

http://www.abcguitare.com/
Haut
Alerter un moderateur
Cred
Inscrit le: 25 Dec 18
Localisation: Aiguillon (47, France)

Salut zigmout,

je comprends ce que tu veux dire, si tu veux une démo du résultat, Shawn Lane et Anton Oparin sont de bons exemples. Moi, pas encore, je n'ai trouvé la bonne combinaison de gestes que l'été dernier et m'introduit progressivement à ces habitudes en suivant des règles de progression découlant de la géométrie du mouvement. Ces 15 années, je les ai passées à la rechercher, non l'exploiter. Si tu veux je peux faire des arpèges façon Steve Morse ? Il utilise une variante basée sur une flexion/extension active du poignet au lieu de la rotation de l'épaule, mais je la recommande pas car elle bousille vite les tendons..

Mais attention, je ne pourrai probablement jamais aller plus vite puisqu'il s'agit de la même technique. Ce dont je vous parle n'en est pas une nouvelle, c'en est une que vous avez tous déjà vu à l'oeuvre à travers lui ou un autre, Gilbert, Shawn Lane etc, exploitée à divers degrés avec divers gestes. C'est une explication. Je n'aurai peut-être pas le talent pour faire mieux qu'eux avec.

Attention n°2, la capacité à faire de l'aller retour en 1 note par corde, même si potentiellement doublée par le v-picking, n'améliore pas celle de le faire en 2, 3, 4... Pour cela pas besoin de v-picking. Il complète simplement les possibilités et uniformise la technique.

Alors à quoi ça sert... à faire toute sorte de patterns tordus impliquant du 1 note par corde en aller-retour, au dessus de 10 notes/seconde. Les pentas en groupe de 5 de Lane, les arpèges de Morse, les riffs en 2-1 d'Oparin, l'outside picking infini de Gilbert.. à ceux que je ne convaincrai pas avec mon niveau présent, gardez un oeil sur ce sujet.

C'est une prise de risque pour moi d'en parler si tôt mais je n'ai pas vu l'intérêt d'attendre davantage pour poser le sujet sur la table, parce qu'il me semble être dans le votre de pouvoir disposer de ces informations... Désolé pour le blabla, je posterai un exemple de ce que je peux faire avec.
Haut
Alerter un moderateur
zigmout
Modérateur

Cet utilisateur est un musicien enseignant professionnel

Inscrit le: 13 Oct 03
Localisation: Lyon

je pense que c'est ca qui pose problème...personnellement j’expérimente beaucoup sur les questions de médiator (enfin je l'ai toujours fait, mais je suis plus serieux ces derniere semaines car je commence à preparer une video la dessus) et j’expérimente sur moi et du coup je constate clairement si telle ou telle technique fonctionne....sans ca je suis pas convaincu car parfois des gens disent qu'il font qque chose ...mais en fait en réaliste il font autre chose....et j'ai pas l'impression pas que paul gilbert fasse ce que tu dis, meme si il faudrait que je reregarde sous cet angle...

Et personnellement quand j’expérimente une chose je vois en qques jours si ca marche ou non (je me tape parfois des plans de fou furieux à la rick graham) du coup là effectivement sans que tu puisses l’éprouver toi meme je trouve ca étrange.

Enfin merci pour l'info mais perso avant que je me dise "tiens je vais passer une semaine a bosser son truc"ben il faut bien qu'on constate que ca marche...et ca c’est justement le but du prof à ce moment, ou du moi de celui qui montre...faire constater que ca marche, sinon on peut partir dans tout les sens, c'est tout l’intérêt de faire confiance à qqu'un qui a plus d’expérience que soi sur un sujet...


Mais bon c'est comme si un scientifique avait une intuition et la balançait avant de vérifier lui meme....tout le boulot est justement là!!

De mon coté je passe tellement de temps à justement faire ce boulot, que ce soit techniquement ou sur la maniere de visualiser le manche ou de penser la theorie que du coup hum...

_________________
cours de guitare sur LYON et Villeurbanne
Nouveau cours sur comment retrouver partout ses penta maj & min
https://youtu.be/MhLWL8Ke5Ls

http://www.abcguitare.com/
Haut
Alerter un moderateur
Brdbelgium
Special Supra utilisateur

Inscrit le: 28 Dec 14
Localisation: Forchies-la-marche (Belgique)



Les deux premieres minutes sont juste horrible, de plus pour se que ma patience m’a laisser regarder, par ex, vers la septième minutes, à par la main, il n’y a rien qui bouge. Pas de bras et d’épaule, rien que le poignet.

Bref je me demande ou tu a trouvé ta méthodes.
Haut
Alerter un moderateur
Page 1 sur 3 Mes travaux sur l'aller-retour en 1 note/corde
Aller à la page: 1